Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tous moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérer vos cookies ici.


Scenario linéaire ou ouvert? 9

Forums > Jeux de rôle > Archéorôlie > Midnight

avatar
Bonjour tout le monde,
Je suis actuellement en train de faire un scénario pour Midnight et me posais cette question épineuse.
Dans quelle mesure aimez-vous les scénarios linéaires ou ouvert?
Il est très facile de faire un scénario linéaire mais très ennuyeux de le jouer, principalement à cause du manque de liberté de vos personnages. Toutefois, les scénarios linéaires offrent cette paix de l'esprit non négligeable et vous pouvez focaliser sur le Roleplay sans trop se partager avec la réflexion de savoir quoi chercher, où et comment.
Les scénarios plus ouverts offrent une totale liberté d'action mais requiert ainsi plus de temps de jeu.
J'essaie au mieux de concilier les deux, offrant tour à tour des moment linéaire pour rester dans la trame scénaristique et ouvrir les scènes afin de vous laisser trouver la solution qui vous sied le mieux. Les deux me semblent complémentaires et nécessaires mais j'aurais aimé avoir votre avis sur la question, d'autant que vous serez ceux qui utiliseront ledit scénario Smiley
A vos commentaires, que vous soyez joueurs de Midnight ou pas. Cela reste valable quel que soit le jeu.
avatar
Tu as raison, un scénario non linéaire est bien plus agréable à lire et à jouer pour les joueurs.
Cependant j'apporterai un bémol : si c'est trop ouvert, ca reste un synopsis général autour duquel les joueurs vont s'adapter et qui va nécessiter énormément de travail pour le DM. Or (je prêche pour ma paroisse), un des intérêts des scénarii, c'est de permettre aux DM d'avoir un produit clé en mains....
C'est pour ca qu'à mon sens, s'il faut ouvrir le scénario à des possibilités d'improvisation, il doit également contenir un certain nombre d'éléments linéraires (je dirais que la 1ère et seule campagne officielle de Midnight me parait avoir le bon panachage linéaire / impro)
avatar
Après tu peux faire du linéaire et proposer des idées pour délinéariser (notamment avec des interactions des PNJ que côtoient habituellement tes PJ)
avatar
C'est pour ca qu'à mon sens, s'il faut ouvrir le scénario à des possibilités d'improvisation, il doit également contenir un certain nombre d'éléments linéaires chak
C'est effectivement la solution que j'essaie d'appliquer majoritairement. Donnez moi le feedback sur mes scenars si vous les avez joué, c'est toujours très utile Smiley
avatar
J'ai fait jouer il y a quelques semaines ton scénario Ombres dans la nuit.
Tout d'abord une remarque sur la forme : c'est impeccable, comme un scénario du commerce : lisible, aéré et avec les mêmes codes que les sources "officielles" .
C'est un très bon complément au supplément sur Le promontoire de Baden (même si pour moi ca a été l'inverse : ca m'a motivé à acheter le supplément pour pouvoir jouer le scénar ;-))
J'ai bien aimé le découpage en Evénement 1,2 3 .. qui permet de jouer dans la ville tout en ayant des balises. Quand les joueurs sont lassés ou qu'il ne se passe plus grand chose, c'est facile de repartir en les orientant sur ces événements.
Par contre mes joueurs n'ont pas du tout utilisé le timing que tu indiquais avec l'option enquete et observation pour pouvoir entrer en contact avec Niels Bredas : je pense que cette option, bien adaptée à des jeux d'enquete comme l'ADC est moins adaptée à un jeu d'heroic fantasy (même si Midnight n'est pas du basic D&D), ils y sont donc allés un peu plus frontalement et j'ai adapté par conséquent le scénario à leur action.
Pour le reste, mes joueurs ont adoré le passage dans les catacombes et les pirates avec l'abandonné ou je leur ai joué bien ALIEN (2 morts en tout).
Je pense que ca va nous rester dans les très bons passages de JDR depuis qu'on a commencé (22 ans !)
En bref, pour moi c'est 80 % très bon, donc merci et vivement le prochain.
avatar
J'ai fait jouer il y a quelques semaines ton scénario Ombres dans la nuit.
Tout d'abord une remarque sur la forme : c'est impeccable, comme un scénario du commerce : lisible, aéré et avec les mêmes codes que les sources "officielles" .
C'est un très bon complément au supplément sur Le promontoire de Baden (même si pour moi ca a été l'inverse : ca m'a motivé à acheter le supplément pour pouvoir jouer le scénar ;-))
J'ai bien aimé le découpage en Evénement 1,2 3 .. qui permet de jouer dans la ville tout en ayant des balises. Quand les joueurs sont lassés ou qu'il ne se passe plus grand chose, c'est facile de repartir en les orientant sur ces évènements.
Par contre mes joueurs n'ont pas du tout utilisé le timing que tu indiquais avec l'option enquête et observation pour pouvoir entrer en contact avec Niels Bredas : je pense que cette option, bien adaptée à des jeux d'enquête comme l'ADC est moins adaptée à un jeu d'heroic fantasy (même si Midnight n'est pas du basic D&D), ils y sont donc allés un peu plus frontalement et j'ai adapté par conséquent le scénario à leur action.
Pour le reste, mes joueurs ont adoré le passage dans les catacombes et les pirates avec l'abandonné ou je leur ai joué bien ALIEN (2 morts en tout).
Je pense que ca va nous rester dans les très bons passages de JDR depuis qu'on a commencé (22 ans !)
En bref, pour moi c'est 80 % très bon, donc merci et vivement le prochain. chak
Avant toute chose, merci pour ce retour. C'est le 1er vrai retour construit et conséquent. Je ne tirerai pas la couverture à moi seul, Damz a aussi bien travaillé à le rendre plus concis, corriger les fautes de français et le formater pour lui donner son aspect définitif. Aussi, quand tu dis que la forme est impécable, ce compliment doit être rendu à Damz, pas moi Smiley
Même si le fond est grandement de mon cru, certains ajustements et bonnes idées sont issus de fidèles amis rolistes. C'est un vrai travail d'équipe, chacun apportant ce qu'il sait le mieux faire. Merci à eux.
Ceci étant dit,
Je suis content que ce scénario t'est incité à acheter le supplément. Autant avouer de suite que c'était mon intention: Promouvoir le supplément et supporter la gamme.
Tu seras probablement content d'apprendre que je raffole de ces Evenements 1,2,3... et le scenario en cours utilise aussi ce même principe.
Pour ce qui est du timing ... c'était une première pour moi. Un test que j'ai voulu tenter pour casser la linéarité et qui avait pour but de donner des guides au DM plus qu'un emploi du temps rigide. Mais ton avis m'est important.
Je suis content que cela ait marqué les esprits de tes joueurs, en tout cas. Même si d'autres joueurs critiqueront ce même scénario, le fait de savoir que des joueurs ont aimé est une source de réconfort Smiley
Pour finir, je reste persuadé (pour l'avoir vécu) qu'un même scenario peut être un réel succès ou un pitoyable échec en fonction de la performance du DM et l'intelligence des joueurs. Un scénario EST ce que l'on en fait. On peut faire tout son possible pour le rendre meilleur, la façon dont les DM le feront jouer conditionne grandement sa réussite. Tout pour dire que le succès de ton scénario est de ton fait, pas de la qualité du scénario. Et ceux qui me connaisse un tant soit peu savent que ce n'est pas de la fausse modestie Smiley
On va tâcher de faire quelque chose d'aussi bon, sinon mieux. En attendant, aiguisez vos armes et votre intellect, les kaladrunes ne sont pas très hospitalières de nos jours et le verbe est parfois plus efficace que l'épée pour soutirer des renseignements. Hmmm, ok, une bonne épée apporte souvent de bons arguments dans les discussions musclées, je te l'accorde ...
avatar
C'est bô !
avatar
Je suis en ce moment sur du "Royaumes oubliés" à la demande de mes joueurs mais je sais que je reviendrai sur Midnight prochainement. Pour ce qui est du scénar : Pour moi un bon scénar c'est pas le fait qu'il soit linéaire ou pas, faut juste varier les deux à mon avis. Ce qui est important c'est que le scénar sois en totale adéquation avec les persos, qu'ils se sentent impliqués et que leur action ait une incidence.
Par exemple sur le scénar "la couronne de l'ombre", une fois qu'il ont ramené le Mithril, les caransils ont commencé la production et au fur et à mesure du temps j'équipe l'armé elfe de Mithril, en commençant par les officiers. Pendant ce temps, les persos livrent le secret au Erunsils avec un périple dans la foret, et enfin, toutes leurs actions ont des répercutions.
Je fais des scénars super centrés sur les PJ. Le problème c'est que je ne peux pas les partager avec vous et si je les rends génériques ils perdent de leur saveur...
avatar
La continuité, les conséquences des actions des PJ d'un scénario à l'autre, l'homogénéité du vécu des PJ sont une chose très importante, en effet. A ce titre, je ne peux que te conseiller Pathfinder, qui semble apporter une réelle maturité dans ce domaine.
Le truc, quand on rédige un scénario destiné à une communauté plutôt que ses propre PJ, c'est que l'on doit tenter de toucher le maximum de personne avec une idée "à vocation originale" et , et détailler un maximum de choses. Tout l'intérêt de l'entreprise est de trouver quel moyen technique/ visuel/ scénaristique est susceptible d'atteindre ce but de façon la plus efficace possible.
Les scenars que je faisais jouer à mes potes tenaient généralement sur une seule page, plus 3 ou 4 plans sur des feuilles séparées, parfois même fait en plein cours d'histoire ou matière du genre soporifique Smiley
On en est bien loin, maintenant.