Discussions diverses et variées sur la gamme commerciale D&D et sur la politique de WotC, et sur les éditeurs tiers. 131

Forums > Jeux de rôle > Dungeons & Dragons ®

avatar

Je poursuis donc la conversation issue de forums.php?topic_id=15866&tid=431854#msg431854

quand tu penses que j'en suis à me refaire des maps avec Dungeondraft ... sinon oui, il y a plein d'éditeurs tiers qui proposent du bon matos.
ça demanderai presque qu'une partie du forum y soit consacrée (je dis ça comme ça moqueur)

alanthyr

D'ailleurs BBE ne s'y est pas trompé en proposant pour H&D Monstrueusement Mignons d'une part et le Livre des Monstres d'autre part, tous deux sortis de la Third Party.

avatar

Même si je ne suis pas client de ces produits là, c'est vrai que l'idée est bonne.
Et donc en D&D5 like, en dehors de éditions françaises que l'on connait, on a quoi comme bon matos ? Et chez quel éditeur ? (je parle de la VO, pas de la VO traduite par BBE par exemple)

avatar

Personnellement, j'aime beaucoup Arkadia, de chez Arcana Games.

Et la série des Uncaged.

Plus de nombreux suppléments de Kobold Press, bien sûr.

avatar

Quelques exemples

Pour les joueurs il y a "awakened" de metal weaves games (editeur VA de monstrueusement mignons), pour jouer des animaux


pour les MD, il y a "return of the lazy dungeon master" de slyflourish , des conseils et tables pour faciliter la vie

et "the monster know what they are doing" (saga press?), des tactiques de batailles (sous forme de long texte, mais pour donner une idée de la substance : un mage fuit au bout du 3e round et envoie du lourd tout de suite)

Pour les monstres chez metal weaves games encore, il y a Atlas Animalia qui propose des descriptions et illustrations de créatures classiques sous différents climats.

Edit: illustrations

avatar

Je n'achète pas de produit d&d5, j'ai héros et dragons que je combine avec des éditeurs tier selon mes envies.

Dans les éditeurs que j'aime bien, il y a troll lord games, Goodman Games.

Les modules de Troll Lord Games sont prévus pour former des campagnes (A ou C), mais peuvent être jouer indépendamment sans problème, c’est la grande force de cette gamme. Pour moi c’est super intéressant, mais bon je ne suis pas vraiment impartial, je suis fan des modules de cette compagnie, ils sont exactement le type d’aventure facile à utiliser qui fonctionne avec mes tables d’élèves à l’école, mais qui dispose d’assez de nuance et de subtilité pour accrocher les vieux routards de ma table régulière. Les suppléments de règles et parfois les modules sont pas toujours très juste sur les règles, cela est du au fait que c'est d'ancien module prévu pour d&d3 ou 3.5 convertient pour la cinquième, mais il y a des points qui sont obsolètes ou minimalement dissonant comme les pnj avec des niveaux de classe ou la quantité d'objet magique. Voici un avant-gout de 5 modules sur la trentaine de disponible

A0- The Rising Knight : une aventure ouverte tournée vers l’exploration autour de la ville de Malforten et les menaces des environs, il y a un donjon en lien avec un groupe de gnoll. Aventure avec beaucoup de possibilités, de nombreux lieux à visiter et des NPC intéressant. L'ambiance est très conte de fée à l'ancienne.

A1- Assault on Blacktooth Ridge : (niveau 1 à 5) Une aventure avec une structure très semblable à la précédente, la région est un peu au nord de la précédente. La description de la région est plus détaillée, ce qui donne vraiment le gout de l’explorer et de laisser un peu la quête de côté et le module encourage beaucoup cela en exposant en le fait que le plaisir de jouer doit primer sur le respect du scénario. Il y a deux donjons assez massifs à explorer pour les amateurs du genre. C'est le module le plus intéressant de leur gamme, une vrai mini-campagne avec une ambiance particulière et des enjeux claires mais complexe dans leurs implications.

A2- Slag Heap : (niveau 2 à 3) On reprend la même structure que les précédents modules mais dans le Barren Wood. La carte de la région est plus inspirante que celle des modules précédents. Il est légèrement trop tourné sur les donjons à mon gout. C'est la suite directe du précédant, mais presque tout est à faire pour les mj qui veulent construire une histoire, c'est un excellent point de départ.

A3- Wicked Cauldron : (niveau 3 à 4) C'est la qu'on tombe dans les travers du dungeon crawling, un donjon de 78 pièces et c'est tout, sincèrement c'est le défaut de beaucoup des modules de cette compagnie de long donjon qui apparte peu à l'histoire.

C1- Mortality in green (niveau 3 à 4) - Une course poursuite avec un troll maléfique dans les profondeurs d'une foret insondable. C'est un module intéressant par sa facilité de mise en place.

Les modules Goodman Games sont théoriquement prévu pour être joué en une session de jeu, mais en pratique il est facille d'en faire deux à trois sessions et surtout les histoires sont suffisament riche pour offrir la possibilité d'être des amorces de campagnes. Les créatures sont souvent des variations des classiques ce qui dépayse un peu les vétérans. Les règles de la cinquième sont beaucoup mieux comprises et intégrées au module, les repos long et court sont pris en compte par exemple. Goodman Games fait aussi les Originals Adventures Reincarned, qui sont d'ancien module convertie et augmenté pour la cinquième édition et la qualité est bluffante. Keep of the boderlands est vraiment super bien rendu et didactique pour les nouveaux que l'anglais ne rébute pas.

14- Beneath the Keep (niveau 1)- un mystère dans un fort frontalier, le marchand que les pj devait accompagner est retrouvé mort la veille de leur départ. Les pistes mènent à un ancien culte du chaos qui resurgie .

12- The forgottent hive (niveau 1)- Durant un siège, une équipe de sapeur a réveillé un mal ancien qui risque de se propager à nouveau.

4- War-Lock (niveau 5) - Dans une auberge dans les régions sauvages, les forces nouvellement reformées du War-lock commencent leur épopée de violence et de pillage. le module vient avec un gazetter de la région qui permet d'en faire une campagne à part entière.

Sandy Petersen's mythos saga, le mix entre l'appel de cthulhu et donjon et dragon, les campagnes de cette gamme sont intéressante, en milestone jusqu'au niveau 15, facile à mettre en place et bien écrite. Elles sont très didactiques dans leur approche, par contre leur défaut c'est obligation d'avoir le Sandy Petersen's cthulhu mythos 5e pour en exploiter tout le potentiel. En théorie, il est possible de faire sans, mais c'est plus de la moitié des rencontres qui s'y réfère

Pour finir un mot sur la série des Uncaged qui est vraiment super intéressant dans sa réinterprétation de mythe et légende pour en tirer des aventures pour le plus célèbre des jeux de roles.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Senjak

Ah tiens je ne savais pas qu'ils avaient sorti des campagnes spécialement adaptées pour utiliser Chtulhu Mythos.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Senjak
avatar
Dyvim

La première est ghouls islands qui va être tranduite en un volume par edge, la campagne est intéressante, mais relativement linéaire, les joueurs n'ont pas ou peu de liberté... les événements s'enchaine sans que les joueurs ait une réel influence, mais cela est peu visible coté joueur par qu'il y a beaucoup de faux choix, par exemple les joueurs poursuivent un voleur dans la jungle, soit il l'attrape et la garde arrive peu après, soit les gardes attrapent le voleur et les joueurs arrivent peu après. le résultat de la scène est la même... C'est juste que parfois les murs invisibles se sentent un peu.

avatar

Ah tiens je ne savais pas qu'ils avaient sorti des campagnes spécialement adaptées pour utiliser Chtulhu Mythos.

Dyvim

Je ne savais pas non plus. C'est une bonne nouvelle. Et d'ailleurs une traduction serait très bienvenue, je trouve.

avatar

Pour le moment il y a deux campagne en Vo, une troisiéme va etre livré sous peu, et au total il y en aura 5

avatar

Et un petit historique bien fait de aidedd.org

Historique de D&D5, de la genèse à presque aujourd'hui

En 2017, ils ne voyaient pas un D&D6 avant 2027 et ce dernier devait est rétrocompatible avec D&D5

Et pour les univers joués " On va s'intéresser à d'autres univers dans le futur. On ne se concentre pas exclusivement sur les Royaumes Oubliés. D'après nos statistiques, 55% des gens jouent dans des univers maisons (mais beaucoup de ceux-ci reprennent des éléments d'univers officiels), 35% dans les Royaumes Oubliés et 5% dans Greyhawk. "

Pour la vitesse de sortie des suppléments : " Si l'on n'a pas d'histoire à raconter, on ne sort pas de produit. Sortir un, deux, voire trois livres par mois, comme au temps de D&D 3 et D&D 4, c'est fini. On ne veut plus sortir des produits qui ne sont lus que par 5% du public, on veut sortir des produits qui peuvent capter 100% du public, et que 100% du public puisse les utiliser. Et on veut que chaque sortie soit un événement."

L'équipe qui travaille sur D&D5, c'est 15 personnes (en 2015) mais pas que sur le jdr, aussi jv et autres...

Enfin, en 2015, Dragonlance était bien dans les esprits...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurendi
avatar
Edwin

La plupart des joueurs que je connais qui utilisent Greyhawk comme setting utilisent Pathfinder pour les règles

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sauriak
avatar
Laurendi

Autour de moi, c'est 95% AD&D et un peu de D&D (old school ou 5).
Zero Pathfinder, parce que trop lourd, trop proche de la 3.5.

avatar

Nous, pendant 20 ans AD&D2, puis j'ai sauté D&D3/3.5 (plus le temps) et suis revenu avec D&D4.

Par contre, ce qui est intéressant, c'est que mes anciens amis qui sont passés à D&D3/3.5 sont ceux qui ont eu le plus de mal à accepter D&D4, trop différent me disaient-ils (alors que question différence, passer de AD&D2 à D&D4, devait l'être bien plus ^^) et certains ne l'ont jamais accepté (et pas plus D&D5, ils sont toujours soit en 3 soit en Pathfinder).

On joue exclusivement dans les RO en D&D4, sauf quand on ressort du Dragonlance, là, c'est AD&D.

Mais bon D&D & like, c'est devenu 5% de notre temps jdr... de plus en plus de mal avec les systèmes à niveaux... quand on est enfant, c'est génial car facile à comprendre (et puis, on se compare facilement aux autres... héhé, petit nabot de niveau 8, moi, j'suis au level 14 !) mais quand on vieillit...

ps : notre seule incursion en D&D5, c'est par H&D et la living compaign (à l'exception d'un joueur qui a le triptyque D&D5 mais qui n'a pas accroché donc il est plus souvent chez moi que chez lui).

avatar

Pour revenir dans le sujet (en phase avec Senjak), il faut reconnaître que le travail réalisé par Goodman Games au travers de la game Original Adventures Reincarnated est excellente.

C'est un bon moyen de partager des souvenirs avec la nouvelle génération tout en utilisant la 5e.

avatar

Oh mon dieu les illustrations ! Je suis pas fan.

Disons que les goûts et les styles évoluent avec le temps !

Je pense que j'aurai du mal à faire accrocher mes neveux (par exemple) si je leur montre le bouquin (je ne connais pas le contenu donc je ne me prononce pas sur cet aspect).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Krokus le merdifiant
avatar

Nous, pendant 20 ans AD&D2, puis j'ai sauté D&D3/3.5 (plus le temps) et suis revenu avec D&D4.

On joue exclusivement dans les RO en D&D4, sauf quand on ressort du Dragonlance, là, c'est AD&D.

Mais bon D&D & like, c'est devenu 5% de notre temps jdr... de plus en plus de mal avec les systèmes à niveaux... quand on est enfant, c'est génial car facile à comprendre (et puis, on se compare facilement aux autres... héhé, petit nabot de niveau 8, moi, j'suis au level 14 !) mais quand on vieillit...

Edwin

Je me reconnais pas mal dans tes propos ... j'ai le même problème avec les systèmes a niveaux , mais j'ai en plus un soucis avec le système de classe de personnages... bref à mon corps défendant pour l'instant j'accroche plus à D&D, j'ai tenté avec Joan of Arc qui va plus dans mon sens mais sans pouvoir me projeter sur une utilisation régulière.

J'espère que ça me reviendra à un moment ... AD&D2 et D&D3 ont été des compagnons de route (meneur et joueur) pendant de longues années et je reste un grand fan de Dragonlance (avec le recul sûrement que j'y trouvait déjà en AD&D des remises en question des échelles de classes et niveaux ).

D'ailleurs je suis surpris que vous soyez resté sur AD&D pour Dragonlance, sachant qu'une remarquable gamme en D&D3 existe pour Dragonlance avec Margaret Weis et Cam Banks à la manœuvre.

En terme de politique éditoriale, je suis assez d'accord avec l'idée que la date anniversaire de D&D (2024) pourrait être l'occasion de lancer le D&D6 ... un abandon trop rapide de D&D5 alors qu'il est en pleine bourre serait fort étrange.

Côté Game design je ne suis pas fan du tout de ce D&D5 et son fonctionnement dans aucun vrai setting développé ... j'aime les livres d'univers et de contexte me donnant de la matière approfondie pour créer, donc je suis aussi orphelin face à la politique éditoriale de base de D&D5. Est ce que D&D5 va passer une étape et proposer des produits nous rappelant les boites mythiques de Planescape ou Dragonlance ?
Est ce que D&D6 sera vu par WotC comme le jeu de la maturité de son nouveau public conquis par D&D5 ?

Et côté système, comme déjà dit , D&D6 éveillera mon attention si WotC passe le cap et s'inspire de True20 pour proposer une mécanique sans aucun autre dé que son symbolique D20 (plus de points de dégâts ni de points de vie) ... mais j'en doute soyons franc content

avatar

Le souci de DD3 est que j'ai fait l'impasse sur ce dernier et comme je suis seul MJ aujourd'hui, je vais pas me plonger là-dedans. Je m'étais toutefois acheté certains suppléments comme Races of Ansalon (Margaret Weis Productions), charmé par la couverture content, mais sans aller plus loin, par manque de temps.

avatar
Je pense que j'aurai du mal à faire accrocher mes neveux (par exemple) si je leur montre le bouquin (je ne connais pas le contenu donc je ne me prononce pas sur cet aspect).
Driist

Et pourtant, c'est probablement le meilleur scénario d'initiation que tu puisses utliser avec eux. Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse !

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Driist
  • et
  • Mana_Seeker
avatar
Driist

Perso j'ai acheté Isle of the Dread de Goodman games et franchement les illustrations sont plutôt pas mal. Il y a bien évidemment les illustrations d'époque sur la partie scenar original qui sont effectivement old school,mais il y a aussi des illustrations plus modernes sur la partie rebootée 5e.

En tout cas c'est un plaisir de re-découvrir ces bijoux en mode 5e.

Je suis sur qu'une trad marcherait bien.

avatar
Laurendi

Je prends note du conseil sur le scénar en lui même content