Question lore : Avatars Divins (cadre de campagne Alarian) 20

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Salut,

J'ai une petite question à propos des avatars divins mentionnés à quelques reprises dans le cadre de campagne d'Alarian. De ce que j'ai compris, lorsqu'un dieu ou un déesse nait, il lui est possible de faire apparaitre un avatar divin dans le monde des mortels. Ma question est la suivante : l'avatar est-il le dieu en question? une partie de ses pouvoir? une entité indépendante ?

Et plus précisement : si on tue un avatar divin, quelles sont les répercutions sur la divinité?

Je me doute que si le sujet est flou, c'est pour laisser une certaine liberté au MJ, mais j'aimerai savoir si je suis passé à coté d'un truc ou même juste avoir l'avis d'autres MJ (ou joueurs, hein) sur le sujet !!

avatar

Les Dieux (et Deesses) étaient, sont et seront. On ne tue pas un Dieu, c'est impossible.

En revanche ils "naissent, vivent et meurent" dans le cœur des gens. Plus il y a de gens qui y croient plus il y a de chances de voir apparaître un avatar. Et surtout, plus la ferveur est grande et plus les "pouvoirs/miracles" augmentent et deviennent puissants. Les plus puissants avatars ont tout d'un dieu tel que se le représentent les adorateurs.

Avec beaucoup de chance et de moyens, on peut tuer un avatar.

- La meilleure façon est de massacrer jusqu'au dernier ses adorateurs.

- Si ceux-ci pensent que leur dieu est mort, cela arrivera pour l'avatar.

- Si les adorateurs se détournent du dieu, l'avatar redevient plus "normal" avec tout ce que cela implique.

Etc.

Un avatar qui meurt n'entraîne rien pour le Dieu. Il était, est et sera. Il reviendra tôt ou tard sous un autre avatar. Si les adorateurs pensent qu'il y a un lien entre l'avatar mort et le nouveau, ce dernier aura des souvenirs. Si ce n'est pas le cas, il prends sa place dans le cœur des fidèles et c'est tout.

S'il y a schisme profond, 2 avatars peuvent apparaitre et exister sans même se rencontrer. Ou se friter si les fidèles se dechirent.

Un pj peut donc devenir un avatar voir un "dieu" mais un avatar ne sera jamais un vrai Dieu.

La difference c'est la majuscule :

Dieu inaccessible.

dieu : avatar ultime resultant du nombre de croyants et de la ferveur.

Poseidon et Neptune sont des avatars devenus des dieux. Ils sont de nos jours quasi morts dans le coeur des hommes. En revanche, La Mer est toujours là. C'est le Dieu.

Plus de Mer sur la planete ? Il n'y a plus de croyants, plus d'avatar et en pratique plus de "présence" du Dieu sur la planete. Mais ailleurs ?

C'est donc theoriquement faisable de tuer un dieu et ca ne fera rien au Dieu qui se moque totalement des trucs rampants sur Alarian. Il n'a même pas besoin d'adorateurs, il était, il est, il sera.

Les prêtres du Noir Sceau ont pour but de faire revenir les dieux. Comme eux, ils naissent, ils vivent, ils meurent. Au mieux, ils laissent des souvenirs en partant. Il n'y a rien après la mort. Pas besoin d'un au-dela. Et il n'acceptent pas l'idée du concept Dieu car il ne sert a rien pour eux. Ce qu'ils veulent c'est des avatars donc des dieux qui ont une action "concrète" sur Osgild. Et donc des croyants qui font vivre éternellement les dieux parce que s'ils meurent, c'est la fin du monde.

Un prêtre du Lindo voit l'idée qu'il y a derrière les Dieux.Il honore au mieux de son vivant mais sait que la disparition d'un dieu n'est pas grave puisqu'il sert un concept éternel. Les simagrees du Noir-Sceau l' amuse mais il accepte car les dieux servent les Dieux. Et quitte à être de passage sur Osguild, autant essayer de vivre en harmonie avec ce monde et ses habitants. Pour cela, honorer le dieu X ou Y, quelle importance, au fond, chacun est libre de ses croyances "materielles" et de ses pratiques et rituels personnels.

avatar

Ca me fait un peu penser à Cadwallon, avec ses dieux conceptuels (genre le Devoir) qui sont ensuite pries sous différentes formes par les mortels (Merin des Griffon et le dieu des nains, tous deux représentations du Devoir)

avatar

Pour Cadwallon je ne sais pas mais il est certain que l'idee n'est pas nouvelle (perso je l'utilise depuis 30 ans en jeu ) et elle a probablement déjà été moultes fois utilisée dans plein de trucs. Il doit bien y avoir un ecrit théologique ou philosophique plus structuré dessus quelque part d'ailleurs.

avatar

Après pour revenir à la question de base, à ma table j'ai fait le choix suivant : pas de caractéristiques techniques pour les avatars. Ca me permet déjà de ne pas trop me poser la question de ce qui se passe si on les tue, et les personnages sont de toute manière trop dévots pour porter la main sur une divinité.

La seule exception serait un affrontement d'avatars (ce qui finira par arriver), que je conçois plus comme la représentation physique de la lutte entre des Fois divergentes. Donc je calquerais la victoire d'un avatar sur les réussites des joueurs pour promouvoir l'un ou l'autre des camps impactés

La chose religieuse, pour moi, dépasse trop les Humains pour que je veuille en faire quelque chose d'aussi simple que des questions de vie ou de mort.

avatar

N'oublie pas qu'Alarian vient d'une époque oú causer avec un dieu (et le buter après les preliminaires roleplay) était LE truc rigolo a très haut niveau. Les caracs étaient même données dans le Deities rien que pour ça. Le coup des avatars c'etait surtout pour expliquer que le Dieu perdurait entre deux visites courtoises des nombreuses Compagnies Grobill qui faisaient la queue à la porte moqueur

Et là, en plus, je laisse au MJ la possibilité de permettre logiquement aux PJ de devenir des avatars ( voir des dieux).

Une façon marrante de devenir le dieu de la Guerre facon Highlander (il ne peut y avoir qu'un avatar) sans pour autant ne pas avoir de challenger.

Partir du niveau 1 et finir dans les fauteuils d'un Panthéon perso, c'est t'y pas la classe galactique pour un groupe ?

avatar

Du coup, une divinité c'est genre.. un concept (la Nature, la Guerre, la Mort, la Magie...). Et un avatar est l'incarnation physique de ce concept, qui se matérialise lorsque les mortels accordent une importance et une place suffisante dans leur esprit à ce concept? (genre la mort existe, les gens prient/veillent leurs morts, le dieu de la Mort se fait de plus en plus présent, puissant, commence à se manifester au près de quelques élus... Et lorsque le culte atteint un seuil "critique", un avatar apparait)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Phil
avatar

C'est la classe intergalactique. Et je l'ai fait en 3.5. Puis dans INS, mon groupe a fini prince-démons. Donc là pour Alarian j'innove en allant pas vers ça joyeux

Et du coup pour ceux dont la campagne se dirige vers ce genre de dénouement, ben je serai curieux de lire comment eux gèrent les avatars : je trouve ça beau, que cet univers soit suffisamment ouvert pour permettre des disparités de ce genre !

avatar
Spenzys

C'est ca content

L'avatar est d'abord sous l'influence des croyants puis il gagne peu a peu en puissance et donc en autonomie. Il inverse alors les choses en ordonnant a son tour aux croyants. A ce stade c'est devenu un dieu.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Spenzys
avatar
Phil

D'accord, merci beaucoup pour ces précisions !!!

avatar

j'espère que l'idee te conviendra à toi et à ton groupe. N'hésite pas a poser des questions mais c'est toi le Patron en definitive, c'est TON Alarian. Ce qui est écrit plus haut n'est pas gravé dans le marbre.. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Spenzys
avatar
Phil

Je vais peut-être adapter le fonctionnement de certains dieux aux besoins de la campagne (coucou la Dame Hiver et Sol Invictus), mais je veux quand même essayer de comprendre les règles de l'univers afin de rester cohérent avec ce dernier content

D'ailleurs, j'ai une autre petite question, (pour être sûr de bien comprendre) : prennons par exemple la figure du Sans-Visage (qui est donc lié au concept de mort). Le Sans-Visage est donc, à la base, un Avatar de la Mort, c'est ça? Et si son culte devient suffisamment prolifique, alors il peut donner naissance à d'autres avatars soumis au Sans-Visage?

avatar

Uniquement si les adeptes du Sans-Visage font un schisme. Un avatar ne crée pas d'avatar qui serait un "concurrent".

En revanche, tu peux avoir des religions séparées honorant la Mort mais avec un dogme et des pratiques différentes. Et donc potentiellement un autre avatar de la Mort que le Sans-Visage (la Grande Faucheuse, le Froid Noir, le Dernier Souffle, Darwinaward, ce que tu veux...).

Les avatars finissent toujours par s'affronter ou fusionner, il est rare qu'ils tolèrent de partager le même concept surtout quand ils sont en passe de devenir des dieux. Ils ont un un gros problème de syndrome highlander, même chez les plus Peace & Love d'entre eux content

L'idée c'est de laisser ton PJ developper et faire progresser de A a Z sa propre religion. Je déteste les tank-medics que sont devenus les clercs dans D&D.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Spenzys
avatar
Phil

D'accord, je vois! Et du coup on peut supposer que, même si un Avatar devient un dieu établi, il n'est pas à l'abri de se faire concurrencer, voir renverser, par un autre Avatar (dans un conflit mélangeant débats théologiques, assassinats, intrigues politiques, inquisitions, croisades... Et voir carrement, confrontation direct entre les 2 avatars)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Phil
avatar

La création d'avatar et de dieu en Alarian, c'est un peu comme chez les kuo toa de d&d ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Phil
avatar
Spenzys

Voilà c'est ca.

Et ca explique pourquoi Neptune a pris la place de Poseidon par exemple.

il y a remplacement pur et simple ou fusion. Relis bien le background d'Alarian et tu vas comprendre...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Spenzys
avatar
La_loutre

Cad ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • La_loutre
avatar
Phil

D'accord, merci beaucoup!

avatar
Phil

Des hommes poissons qui créent leur dieux simplement en ayant assez de foi en un concept

avatar

Je savais pas. Comme je le disais plus haut cette idée n'est pas nouvelle et je n'ai pas la prétention d'avoir inventer l'eau tiede. En plus c'est rare de voir une idée vraiment nouvelle en jdr...les auteurs sont ecoresponsables, ils recyclent beaucoup ! content