Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[Héros & Dragons] Pour une vraie édition "de poche" ! 51

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Voilà, tout est dans le titre : je pense que Héros & Dragons gagnerait à faire une édition en poche.

Non, pas le semi-poche, format mook actuel qui se contente de réduire l'échelle et de me crever les yeux si bien que sa lecture m'est interdite après 20h...

Nope : une gamme repensée pour être vraiment au format poche genre 10x18 et court.

Alors ça ressemblerait à quoi ?

- Extérieur :

  • Format : 10 ou 11 x 18cm,
  • couverture souple,
  • ceintaine de pages ;

- Intérieur :

  • maquette aérée,
  • police suffisamment grande,
  • PAS de paragraphe coupé,
  • cohérence de l'organisation des règles sur les doubles pages,
  • illustrations N&B (si vous voulez du beau en couleur, prenez la version grand format),

- Organisation de la gamme :

  • en résumé : surdécoupage des livres actuels MAIS avec des aventures en lien avec le contenu à la fin de chaque tome :
  • 1er tome : L'équivalent de la boite d'initiation : Résumé des règles + mode solo + sans MJ (comme la boite d'initiation) ou solo pour chaque PJ prétirés,
  • 2è tome : règles : utiliser les caractéristiques + Partir à l'aventure + Combattre + Gérer la Santé + aventures avec prétirés,
  • 3è tome : Magie 1 : Lancer des sorts Description des sorts ;
  • 4è tome : Personnage 1 : création de personnages + races principales + Personnalité et historique + classes Principales
  • 5è tome : Personnages 2 : races exceptionnelles, classes supplémentaires, options de personnalisation
  • 6ème tome : Bestiaire 1
  • 7è tome : Bestiaire 2
  • 8è tome : MJ 1 : Conseils au MJ ;
  • 9è tome : MJ 2 : PNJ + Inventer un monstre ou un PNJ + Autres oppositions
  • 10è tome : Alarian ;
  • 11è tome : recueil de plans
  • 12è : scénarios
  • 13è : etc etc...

L'idée : avoir plein de tomes légers, lisibles, facilement compulsables autour de la table, car cohérents, dans un format différent donc non-concurrent de D&D5, pas chers par tome (illustrations N&B peu nombreuses)... dispo en librairie...

Alors, qui achète ? mort de rire

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Dohnar
  • et
  • Ombreloup
avatar

Tiens j'ai un Magie 1 et pas de Magie 2... Je pense que ne voulais faire un tome plus orienté MJ avec les trésors et objets magiques... gênémort de rire

avatar
Erestor

Plein de tomes qui au final reviennent au mieux aussi cher (sûrement plus) que les livres "taille normale" et qui demande du boulot à remaquetter et réillustrer (juste mettre en N&B les illustrations couleurs ça ne marche pas), je ne vois pas bien qui achèterait et comment ça pourrait être rentable.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Erestor
avatar

J'ai toujours trouvé pénible d'avoir plein de livres sur la table plutôt qu'un seul, ou deux. Mais ça n'engage que moi.

avatar

Je pense que H&D ne gagnerait en perte financière à faire une édition surdécoupée comme celle-là. Et que ça n'apporterait pas des masses de confort en réalité.

Mais bon, ça n'engage que moi

avatar
Dohnar

Qui achéterait ? Ben moi ! moqueur

Et puis tout ceux qui ne peuvent pas mettre 50€ d'un coup !

La maquette d'un livre de poche, franchement, ça n'est pas la maquette d'un grand format niveau compléxité. Niveau illustrations, idem, une version noire et blanc repompée ailleurs, ça ne doit pas péter très haut... En "vrai" poche, tu peux te permettre d'être cheap et le coût est infiniment plus faible... Alors qu'en mook, tu as le cul entre deux chaises...

Bon je vois que nous avons un client en moins... mort de rire

avatar

Ah non, deux... Trois...

avatar

Portes, Monstres & Trésors propose un tel format découpé (15 x 22). Est-ce un succès commercial ? je l'ignore, il faut leur demander.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Erestor
avatar

Je pense que H&D ne gagnerait en perte financière à faire une édition surdécoupée comme celle-là. Et que ça n'apporterait pas des masses de confort en réalité.

Mais bon, ça n'engage que moi

Julien Dutel

En perte financière ? Franchement, je ne pense pas, puisque tu cibles un autre public et que l'essentiel du boulot est fait...

L'idée c'est d'avoir un ticket d'entrée super cheap. Et un format sur lequel tu es tout seul et pas en concurrence avec une édition qui fait mieux, qui est la référence absolue du JdR qu'on aime ou pas (mais si on aime H&D, ça serait osé de déclarer son désamour de D&D5...)

NIiveau confort, ce n'est pas par rapport au livre standart mais par rapport au Mook. Et le but n'est pas de s'amener avec tout ses bouquins à chaque fois et de les empiler sur la table : globalement, quand tu découpes comme ça, un joueur peut avoir les règles, pendant qu'un autre à celui des sorts, un autre celui de son perso, le MJ le bestiaire... Les poches, ça prend peanuts en place.

Faites le test : prenez tout votre matos habituel, mettez 8 poches sur votre table ou vos 3 gros tomes...

Et si le café se renverse... Je préfère racheter un poche...

avatar

La maquette d'un livre de poche, franchement, ça n'est pas la maquette d'un grand format niveau compléxité. Niveau illustrations, idem, une version noire et blanc repompée ailleurs, ça ne doit pas péter très haut... En "vrai" poche, tu peux te permettre d'être cheap et le coût est infiniment plus faible... Alors qu'en mook, tu as le cul entre deux chaises...

Bon je vois que nous avons un client en moins... mort de rire

Erestor

Sauf que c'est H&D, un jeu avec un standard livre couleur et illustrations originales couleur (même si certains reprochent le trop peu). Tu mets à la vente un découpage comme ça, tu mobilises :

  • un maquettiste qui va se faire chier à redécouper les textes pour que ça rentre
  • éventuellement un auteur pour les réécrire pour que ça rentre dans le format
  • plusieurs illustrateurs qui se feront payer (non, repomper des illustrations ailleurs ça se fait pas)
  • Tout le pipeline de production qu'il faudra gérer
  • Tout ça pour quelques ventes et certainement tout un stock qui restera sur les bras parce que :
    • "treize bouquins, sérieux, c'est pas pratique"
    • "ah non moi je vais juste prendre magie et PJ1 pour mon perso"
    • "attends, c'est noir et blanc ? finalement je vais en avoir pour plus cher à la fin que le Mook, je vais prendre le mook"
    • etc etc etc...

Je pense que H&D ne gagnerait en perte financière à faire une édition surdécoupée comme celle-là. Et que ça n'apporterait pas des masses de confort en réalité.

Mais bon, ça n'engage que moi

Julien Dutel

En perte financière ? Franchement, je ne pense pas, puisque tu cibles un autre public et que l'essentiel du boulot est fait...

Non en fait. parce qu'il faudra tout retravailler, remobiliser des ressources, etc.

Quant à multiplier les formats sur une même gamme, c'est très confusant à terme.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Erestor
avatar
Jay

PMT, au moins c'est suffisant pour que l'on connaisse ! mort de rire

Mais c'est du travail amateur sur un secteur de JdR, l'OSR qui n'est quand même pas le plus vendeur. Mais effectivement je trouve le format très intéressant. Comme OSE d'ailleurs.

Mais là, ça serait du Pro, sur un jeu récent, avec une gamme standard à côté qui envoit à un niveau supérieur.

Si tu joues intelligemment le truc, avec une campagne de qualité, ultra-découpée sur tous les tomes sus-cités, avecun coût vraiment de poche, certains ne l'achèteront que pour la campagne.

avatar
Erestor

Ça s'appelle un smartphone avec hache et dés, ou avec le site héros et dragon ...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Erestor
avatar

Vu le prix hyper compétitif du format Mook, qui permet une conservation de l'aspect qualité (couleur, illustration, ...) je ne vois pas comment un format de poche peut marcher.

Même sur des tarif de livre de poche classique (5/7 € ?) on va être plus cher que le mook.

(Pour mon utilisation perso, le seul avantage à la rigueur, c'est la lecture dans les transports en commun joyeux)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Erestor
avatar
Julien Dutel

Tu penses vraiment que le travail d'un maquettiste en poche version une seule colonne de texte, peu d'illustrations (car peu de places et peu d'intérêt pour le coup et pour le coût), zéro calque, au pire 2 pauvres polices est aussi complexe que sur une édition standart ?

Bon ben effectivement, si c'est le cas...

Je me demande bien pourquoi L'Oeil Noir V1 en son temps a aussi bien marché... Et les LDVELH aussi... Parce que c'est aussi ça un des intérêts de ce format : proposer du solo avec un lien vers la gamme JdR...

Peu d'entousiasme en tous les cas, il faut bien reconnaitre... pas d'accordmort de rire

avatar

J'ai eu le malheur d'acheter un manuel Pathfinder en format 166x215, je m'en mords encore les doigts ! mes yeux n'ont plus vingt ans, alors je souffre, je souffre ! en plus des lunettes en mode super loupe ++, c'est migraine assurée en moins de deux.

avatar

Ou peut être un seul livre de poche simplement pour la création de personnage et les règles les plus pratiques. Une seule édition découverte ou premier pas avec les tours de magie et les magies niv 1.

Ceci dit. Mobiliser tout un monde pour ça, faut effectivement s'assurer d'un minimum de succes au niveau des ventes.

C'est le comble du jdr d'avoir un coût aussi élevé, à cause d'un travail artistique trop peu rémunéré, pour une pratique ludique qui se veut accessible gratuitement a tous. C'est un paradoxe de notre époque moderne.

Mais à quelque part, après avoir vu les book. Meme si tu mets du temps à te les acheter. Quand tu les manipuleras, tu seras heureux. Arpès avoir acheter pathfinder en mook, non prends le temps d'acheter la gamme a 50€.

De mon point de vue le jdr doit te transporter dès l'entrée dans l'univers et les grands formats sont travaillés pour. Laisse le temps t'amener à ton rêve. Et prépare tes yeux à débarquer dans le grand format.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Erestor
avatar
Driist

Mince, je suis le seul à qui ce format (que j'ai, en passant) crève les yeux ?

Je ne déteste pas ce format pour des jeux pensés pour (Chroniques Oubliés, Savage World...), mais pour une réduction d'un grand format, bizarrement, moi, c'est tout l'inverse, je trouve qu'on y perd énormément...

avatar

Mince, je suis le seul à qui ce format (que j'ai, en passant) crève les yeux ?

Je ne déteste pas ce format pour des jeux pensés pour (Chroniques Oubliés, Savage World...), mais pour une réduction d'un grand format, bizarrement, moi, c'est tout l'inverse, je trouve qu'on y perd énormément...

Erestor

Non, tout pareil. J'adore mon Night Witches, qui est même plus petit que mon manuel PF. Certains jeux s'y prêtent, d'autres non.

avatar
Ombreloup

Môssieur vous êtes hors-sujet, on parle livres ici ! clin d'oeil

Blague à part, je n'aime pas lire du digital (?). Je ne sais pas pourquoi, mais je n'aime pas. Je trouve le livre plus pratique pour mon usage.

avatar

Tu penses vraiment que le travail d'un maquettiste en poche version une seule colonne de texte, peu d'illustrations (car peu de places et peu d'intérêt pour le coup et pour le coût), zéro calque, au pire 2 pauvres polices est aussi complexe que sur une édition standart ?

Oui, parce que ce n'est pas si simple. Il faut justement que ça reste lisible, pas étouffant, avec des paragraphes découpés correctements, de bons renvois pour facilité l'utilisation dans un jeu technique comme H&D (une classe, ça ne tient pas sur 3 pages de poche).

Il faut tout refaire, tout revoir. Le tout pour un bénéfice inexistant au final qui contentera quelques personnes sans plus. C'est un boulot énorme, en fait. En plus il faut reprendre tous les textes originaux et y intégrer les erratas, s'assurer que rien n'a sauté, etc...

Ensuite il faut reprendre quelques illustrations, en commander de nouvelles, plus tout un tas de culs de lampe pour combler les vides inévitables.

Il faut relancer un pipeline de prod, et produire plusieurs centaines d'exemplaires de chaque livre. Chaque livre doit repasser les processus de validation avec les exemplaires de vérification. Il faut commander de nouvelles couvertures parce que tu ne mets pas la même à chaque livre, intégrer ça dans la gamme, faire de la comm autour, payer l'imprimeur en amont, et prendre le risque de se retrouver avec des centaines d'exemplaires de certains livres sur les bras.

Le tout alors qu'à côté il y a plein de projets qui sont en cours et ont besoin de ces ressources humaines pour avancer.

Je me demande bien pourquoi L'Oeil Noir V1 en son temps a aussi bien marché... Et les LDVELH aussi... Parce que c'est aussi ça un des intérêts de ce format : proposer du solo avec un lien vers la gamme JdR...

Erestor

Comparer des situations à 30 ans d'écart, c'est comme se demander pourquoi on ne trouve plus aussi cool la coupe de cheveux de Cindy Lauper dans les années 80 aujourd'hui... Le marché n'est pas le même, la concurrence non plus, et l'oeil noir à l'époque n'était pas confusant : les LDVELH et les boites, il n'y avait que ça... dans un format correspondant aux stantards de l'époque. Standards qui ne sont plus les mêmes.

On parlerait de print on demand... pourquoi pas. Mais ce n'est pas le cas.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Erestor