Le jeu de rôle : passe-temps féminin ? 29

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book

avatar
Bon, on pourrait lancer un sondage, mais je connais d'avance le résultat : le jeu de rôles n'est pas un passe-temps très féminin. Toutes celles qui ont essayé autour de moi m'ont donné la même raison : les parties sont trop longues. Au bout d'un moment, elles en ont marre. et puis bon, ce n'est pas trop leur truc d'éviscérer des trolls.
En tout cas, ce n'est certainement pas elles qui vont relancer le marché. Ou alors les copines de joueurs qui acceptent toutes les facettes de leur chéri, y compris le côté freak qui fit du keu de rôles.
Celles-ci peuvent offrir des cadeaux.
avatar
pourtant c'est rigolo un troll, on coupe des morceau et ça repousse...
avatar
+1 pour les deux avant derniers posts (les PNJs boucliers humains et les "joueuses")
avatar
[...] et puis bon, ce n'est pas trop leur truc d'éviscérer des trolls. [...]
Bazounga

Je crois que le fond du problème est là.
avatar
tout ne doit pas tourner autour de ça, j'ai déjà fait des campagnes très longues (ADD1, un mago du 1er au 18e niveau, c'était très long... mais bon) et j'ai du faire une quinzaine de bataille au grand max avec mon perso, le reste du temps c'était plus des énigmes, des enquêtes de la diplomatie de la gestion...
avatar
ouais, mais ça dépend vraiment du MJ.
moi par exemple j'ai lamentablement raté l'initiation de ma chère et tendre a cause de scénarios trop hardcore à son gout. c'était à mes débuts, maintenant je fait plus des scénarios d'enquête de diplomatie (mais toujours un peu d'action), qui lui conviendrais mieux je pense... mais elle en démord plus depuis longtemps. Smiley
domage!
avatar
 
pourtant c'est rigolo un troll, on coupe des morceau et ça repousse...
Menerst

Smiley Smiley Smiley Smiley
Bon, on pourrait lancer un sondage, mais je connais d'avance le résultat : le jeu de rôles n'est pas un passe-temps très féminin. Toutes celles qui ont essayé autour de moi m'ont donné la même raison : les parties sont trop longues. Au bout d'un moment, elles en ont marre. et puis bon, ce n'est pas trop leur truc d'éviscérer des trolls.
En tout cas, ce n'est certainement pas elles qui vont relancer le marché. Ou alors les copines de joueurs qui acceptent toutes les facettes de leur chéri, y compris le côté freak qui fit du keu de rôles.
Celles-ci peuvent offrir des cadeaux.
Bazounga

Et bien ma femme a essayée il y a huit ( à plus de trente ans sa première partie !!! ) ..." c'était bien , mais trop long ... autre chose à faire , les course et le ménage par exemple "..... chacun son trip  Smiley Smiley
Sinon un vieux joueur joue avec sa copine .. elle a adorée . Elle avait jouée à l'oeil noir avec un "ex" quand elle était ado .  Elle veut rejouer , mais , en même temps , elle veux sortir ....mais casser du troll de temps en temps ne la dérange pas du tout ..... cela dit elle écoute du gothique  Smiley  Smiley  c'était un warhammer  et elle jouait un soldat nain !!!!!
avatar
Les femmes aiment (et jouent très bien) les nains (multiples expériences personnelles) ! Smiley
avatar
Il y a ça dans les stats:
total de membres 913
ratio hommes/femmes 33.7 / 1
o_O tu t'es amusé à compter Smiley
1% de fille
Ça fait 3% même Smiley.
Bon, on pourrait lancer un sondage, mais je connais d'avance le résultat : le jeu de rôles n'est pas un passe-temps très féminin. [...] et puis bon, ce n'est pas trop leur truc d'éviscérer des trolls.
Bof, pas trop d'accord. J'ai (très) régulièrement des tables mixte, parfois en majorité féminine. Et les plus ignobles bourrins n'ont pas toujours un chromosome Y... Le frein majeur à l'aversion féminine pour les tables de jeu vient probablement plus de cette idée reçue (par les deux sexes) que le JDR serait un passe temps exclusivement masculin.
avatar

Les femmes aiment (et jouent très bien) les nains (multiples expériences personnelles) ! Smiley
Damien C.

Tout à fait c'est son caractère ....  Smiley  Smiley . Je n'ai pas osé l'écrire ... elle ne le lira pas de toute façon , mais je ne veux pas repousser une joueuse potentielle .
Est-ce que Tolkien à fait les nains à l'image de certaines personnes Smiley Vivement l'éveil . Smiley Smiley Smiley
avatar
dans mon club, a poitiers, on a 4 joueuses (peutêtre même 5) sur environ 24 mambres actifs. ça fait quand même 1/6!
avatar
Les femmes aiment (et jouent très bien) les nains (multiples expériences personnelles) ! Smiley
Damien C.

les miennes montrent une aversion féminine pour les nains.
Comme quoi... ^^
avatar
Les femmes aiment (et jouent très bien) les nains (multiples expériences personnelles) ! Smiley
Damien C.

les miennes montrent une aversion féminine pour les nains.
Comme quoi... ^^
kobbold

Tu as plusieurs femmes ?? Smiley Smiley Smiley
avatar
Les femmes aiment (et jouent très bien) les nains (multiples expériences personnelles) ! Smiley
Damien C.

les miennes montrent une aversion féminine pour les nains.
Comme quoi... ^^
kobbold

Disons les femmes orthophonistes alors (elles se reconnaîtront). Smiley
avatar
Citation
Il y a ça dans les stats:
total de membres 913
ratio hommes/femmes 33.7 / 1
o_O tu t'es amusé à compter Huh
Pas fou non...? C'est écrit dans les stats...
(mais bon, j'y pense, il y a aussi les non-précisés... Smiley)
Le frein majeur à l'aversion féminine pour les tables de jeu vient probablement plus de cette idée reçue (par les deux sexes) que le JDR serait un passe temps exclusivement masculin.
+1 Beaucoup de refus d'essai pour cette raison... Et aussi pour "mais non, vous allez être dans votre trip et vous marrez mais pas moi"
On a aussi eu le cas d'un abandon suite à un mauvais comportement des joueurs masculins, mauvais perdants et rancuniers, avec l'excuse que c'est la copine du MJ (qui était impartial de toute façon); dégoutée, elle ne veut plus jouer, du moins plus avec eux... Smiley
avatar
Là faut limite prendre le mâle mal à la racine, de ma jeunesse rôliste (aka an 2000) c'étaient que des mecs qui jouaient au JDR, si le clivage se fait aussi tôt c'est pas facile pour une femme de rejoindre après.
Plus tard, t'as aussi le fait peut-être quelque peu intimidant d'être la seule fille dans un groupe de garçons, après quelques séances tu t'en rends plus compte mais je pense qu'au départ ça met quand même mal à l'aise (je suppute à partir de mon expérience de seul garçon qui fait des activités avec une bande de filles, donc si une rôliste veut me corriger qu'elle e s'en prive pas, ça reste hypothétique).
J'ai vu qu'une seule fois une fille faire sa première partie à une table où il n'y avait pas une seule autre fille (je ne l'ai jamais revue de ma vie) donc ça rend la généralisation un peu facile, mais vu que j'ai vu des filles accrocher et revenir alors qu'elles étaient plusieurs à la table au démarrage je pense que la présence d'une consœur doit aider, au moins pour le début.
(Après, fatalement si la fille du groupe est une rôliste caricaturale qui nous fait un : "Le corps d'un garde percé de flèches se trouve sur le bord du chemin, sa poitrine se soulève doucement. -Il a des objets de valeur? Nan? Bon, je le torture pour qu'il nous raconte ce qu'il a vu!", fatalement ça doit faire un froid Smiley )
Bref, tout ça pour dire qu'il faudrait rendre l'accès plus asexué dès le départ sinon tu te retrouve qu'avec des mecs et ça encourage pas à se lancer dans le hobby à moins que la table ressemble à ça :
avatar
J'ai vu qu'une seule fois une fille faire sa première partie à une table où il n'y avait pas une seule autre fille (je ne l'ai jamais revue de ma vie) donc ça rend la généralisation un peu facile, mais vu que j'ai vu des filles accrocher et revenir alors qu'elles étaient plusieurs à la table au démarrage je pense que la présence d'une consœur doit aider, au moins pour le début. Tosheros

Des quatre joueuses régulières avec qui je joue, toutes ont commencé comme "seule fille" à la table. Ca ne semble pas les avoir intimidé plus que ça. L'une d'entre elles (une petite bombe sexuelle) s'était faite draguée par un joueur un peu neuneu (qui ne joue plus à ma table) par personnage interposé lors de l'une de ses premières parties. Mais j'ai vite recadré le monsieur, connaissant bien la demoiselle et ressentant directement son malaise vis à vis de la situation.
Mais personnellement, j'ai initié 3 nanas avec des tables de mecs, et les trois continuent de jouer avec plaisir, dot deux en étant toujours les seules filles à la table.
(Après, fatalement si la fille du groupe est une rôliste caricaturale qui nous fait un : "Le corps d'un garde percé de flèches se trouve sur le bord du chemin, sa poitrine se soulève doucement. -Il a des objets de valeur? Nan? Bon, je le torture pour qu'il nous raconte ce qu'il a vu!", fatalement ça doit faire un froid Smiley )

Rôliste femelle numéro 1: combattante à deux armes bourrine qui défonce tout ce qui passe
Rôliste femelle numéro 2: guerrière super muscle se battant à l'épée à deux mains et tapant sur tout ce qui bouge
Rôliste femelle numéro 3: barbare demi-elfe qui s'obsède sur le fait de manger des gobelins, et qui. tape sur... tout... ce qui bouge....
Rôliste femelle numéro 4: Chirurgien Barbier dans le monde de Warhammer, obsédée par la recherche, qui cherche à découper tout ce qui passe au scalpel et dont la philosophie est tout pour la science" (limite psychopathe)...
comme quoi, la douceur féminine... Smiley
avatar
J'ai toujours eu des joueuses (mais de mémoire pas de nain(e)) à ma table régulière, en 25+ ans de jeux, avec des joueuses jouant des PJ hommes et vice et versa...
Mais ayant joué à quelques tables uniquement "mâle"  Smiley, je pense qu'une table mixte aiderai plutôt à l'introduction de joueurs (et pas seulement de joueuses) novices. Maintenant, ce n'est qu'une opinion parmi d'autres...
avatar
Ce serait bien qu'elles viennent apporter leur écho à cette discussion, ces joueuses...
avatar
J'ai fait ma première partie grâce à une amie qui avait repéré un salon rôliste vers chez elle. Puis j'ai rencontré ma copine parce qu'elle cherchait une table sur Lyon...
Par contre maintenant que vous en parlez, c'est vrai que l'une comme l'autre étaient assez portées sur les rôles de guerrières bourrines ^^'