Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Hal de Gareth 11

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

J'ai loupé pas mal d'épisodes et je dois dire que l'almanach ou le wiki n'aide pas vraiment à comprendre ce qui est arrivé au pauvre empereur, proclamé Dieu. Il disparaît pendant 18 ans, se fait détrôner sans réagir, ne se manifeste pas davantage face à Borbarad mais il revient pour mourir sur un champ de bataille. Des langues perfides semblent évoquer qu'il était elle, que son fils n'est pas son fils mais son frère... Je suis perdu... C'est expliqué quelque part au final ?!.

avatar

Le destin de Hal se trouve expliqué et vécu par les héros dans quelques aventures à haut niveau de trame historique, c'est pourquoi on est souvent discret sur les détails dans les résumés ailleurs.

Le premier est un grand classique "Die attentäter" (littéralement: les faiseurs d'attentats, ici: les assassins), qui date encore vraiment du temps des débuts de JdR et de l'ON dans son style, fort "railroadé" mais extrêmement atmosphérique (mes joueurs ont adorés, je pense).

SPOIL ENORME (VOUS ETES AVERTIS!)

Les héros, dans ce cas-ci des aventuriers fameux de très haut niveau, sont ensorcelés en 14 Hal par Galotta qui veut prendre sa vengeance sur la maison impériale: avec un sort de contrôle qui littéralement leur coupe le souffle sinon, ils sont contraints à assassiner l'empéreur Hal. L'apothéose est l'introduction des assassins dans les chambres privés de l'empéreur, au moment que celui-ci prend un bain. Ils découvrent que Hal est effectivement une femme... ce qui rend inopérant le sort qui ciblait l'assassinat d'un homme...

Il se fait que le père de Hal, Reto, très machiste et noble traditionnel dans ses opinions, voulut un successeur mâle. Cependant, ce fils, Hal, était mort dans les couches, tout comme l'impératrice-mère, au contraire de sa soeur jumelle Selinde. Reto prit sur-le-champ une décision lourde de conséquences: il décida que le sort avait décidé autrement et déguisa sa fille comme son fils, et la passa comme son successeur... Peu nombreux étaient les confidentiels de la situation: le prince Storko (confidentiel de Reto), la femme-sage, la princesse al'anfienne Alara Paligan, à qui cela ne dérangait pas de marier une femme déguisée en échange d'une vie de cour impériale (on comprend maintenant pourquoi Hal lui a permis tout ce temps de nourir de manière peu déguisée son penchant de dévoreuse d'hommes...). Et bien sûr le prince Brin, dont le père est effectivement Reto lui-même (eh, oui, Alara a une réputation bien méritée d'être prête à tout pour le pouvoir plaisantin ).

avatar

Alors... Deuxième étape. Le secret de Hal étant dévoilé, il décide de disparaître à l'aide de quelques confidents-amis de la haute noblesse du pays de la Source. Effectivement, il disparaît soudainement sans trace. On peut, au grand max, rencontrer dans une des aventures un chasseur de la vallée du Svellt, qui est à la recherche de la femme de sa vie, de nom Selinde, qu'il a rencontré un jour et qui a disparu un certain temps après... Au instant de sa disparition, les orks envahissent l'Empire, et le prince Answin von Rabenmund essaie d'usurper le trône du disparu. Le prince Brin est fort occupé à tenir tête à ces menaces simultanées, mais après quelques années de lutte acharnée, il arrive à s'imposer et à ramener la paix dans l'Empire. Mais Hal a disparu... Fast forward dans l'histoire: Borbarad vient (21 Hal) , Borbarad est défait (28 Hal), mais Brin meurt en héros sur le champ de bataille et les successeurs du grand mauvais, dont Galotta, occupent une bonne partie de l'empire. La femme de Brin, Eímer ui Bennain, pousse en avant l'intrônisation de sa fille Rohaja, qui d'ailleurs a une soeur jumelle, Yppolita, née avec d'importantes capacités magiques. Advenue presque à l'age adulte, cette dernière devient convaincue qu'elle était réellement la première-née et qu'on lui a volé le trône. Elle commence à agir pour rassemebler les preuves. L'affaire éclate, et se termine par un jugement de haute trahison: Yppolita est bannie de l'Empire pendant 10 ans. Elle s'en va à Festum avec son magicien-tuteur privé pour y habiter dans la villa d'un ami de la famille.

SPOIL MEGALOURD (VOUS ETES AVERTIS)

En réalité, cet ami n'est personne d'autre que la magicienne Nahéma, effectivement une amie de la famille, car c'était une confidentielle (et on souffle encore bien plus...) de Hal, dont on suspecte qu'elle a manigencé on-ne-sait-pas-comment cette intrigue afin de pouvoir mettre la main sur la future magicienne la plus importante de l'Empire. En réalité c'est elle qui va éduquer Yppolita en arts magiques dans les années qui suivent.

Vient alors la catastrophe de l'année de feu (35 Hal). Dans la première vague, Wehrheim et l'armée impériale sont anéantis, la toute jeune impératrice Rohaja disparaît dans la catastrophe. Dans le chaos qui suit, un ensemble d'aventuriers et de simples citoyens Garéthiens réussit à vaincre la forteresse volante de Galotta juste avant la déstruction de Gareth - mais au prix de la régente Eímer et une bonne partie des meneurs de l'empire. Et le grand dragon mort-vivant Rhazzazzor jure de revenir dans un an avec son armée de morts-vivants pour finir le boulot... Esoufflé, on cherche des figures qui permettront de réunir l'empire et capables d'affronter les menaces qui pèsent. La haute noblesse se meut, sous la figure du duc Jast Gorsam qui acceuille à Elenvina ce qui reste de l'administration de l'empire. Des fidèles de Gareth envoient des aventuriers chercher des traces de l'empératrice disparue - ils leur prendra plus d'un an pour y arriver. Le frère cadet de Rohaja et Yppolita, Selindian Hal, se proclame empéreur dans la province de Almada, mais il lui manque le soutien ailleurs. A ce moment, une figure du passé revient: c'est Answin von Rabenmund qui revient de son exil, rassemble ses anciens fidèles, et détruit les orks qui avaient profités des troubles pour envahir une partie de l'empire, gagnant une popularité inouïe auprès du peuple des provinces.

Tout se décidera alors sur le champ de bataille: l'armée de Answin arrive devant les portes de Gareth, gonflé de supporters venant du long de sa campagne militaire; il s'y trouve confronté avec l'armée des loyalistes, où Rohaja de Gareth est de retour. La bataille s'engage de manière inévitable... le coup de théâtre est l'apparition d'un groupe de chevaliers centrés sur une autre figure du passé: l'empéreur Hal en tenu de combat, immédiatement reconnaissable par tous car visuellement et presque formellement identique à l'image qu'on souvient de lui d'il y a 20 ans. Hal rejoint la bannière de Rohaja et ensemble ils confrontent Answin (qui lui a bien vieilli depuis...) . Dans la mêlée, les fidèles de Answin se rendent lorsqu'ils reconnaissent Hal - mais dans la lutte qui a déjà commencé Answin blesse mortellement Hal (on dit que c'était même avant de s'en rendre compte, mais les histoires de cette bataille sont confuses et peu fiables. Beaucoup de gens ne croient d'ailleurs pas que Hal fut présent réellement sur ce champ de bataille). C'est le moment que Rhazzazzor a attendu pour lancer son attaque: le carnage lui est plaisant et promet une bonne récolte de corps fraîches pour ce dragon nécromant. Cependant, avec la dernière des énergies, on arrive à vaincre ensemble l'ennemi. Aswin, choqué par le mort de Hal, donne d'ailleurs sa vie pour protéger Rohaja d'une attaque mortelle de Rhazzazzor... La capitale et l'empire sont sauvés, Rohaja peut (re)prendre la couronne impériale.

ET ENCORE DU SPOIL (JE VOUS L'AI DIT HEIN)

Que s'est-il passé? Les héros n'ont pas beaucoup le temps dans l'aventure "Rückkehr der Kaiser". Envoyés pour retrouver Rohaja, ils tombent sur Yppolita. Cette dernière est venue incognito à l'empire à l'heure grave qu'il fait... Et elle a amené avec elle une statue de l'empéreur Hal qu'elle a trouvé dans la cave de la villa de Nahéma à Festun. Il s'avère que c'est une statue magique et effectivement Hal elle-même que Nahéma a petrifié il y a 20 ans pour des motifs impossible à discerner à ce moment,et que restent obscurs après aussi. Nahéma à permis d'ailleurs à Yppolita à emmener la statue, commentant que la décision de quoi faire constituerait sa première (de trois) grande épreuve pour se qualifier de magicienne. Les héros et Yppolita réussissent la dépétrification à Gareth au début de la bataille dite "des trois empéreurs"...

Ce message a reçu 4 réponses de
  • Nostros
  • ,
  • Hyeronius
  • ,
  • Toholl03
  • et
  • Trahr
avatar
Oog des Meesters

surpris C'est digne de Santa Barbara cette histoire (euh, sur le coup désolé je ne trouve pas d'autre analogie)...

Un tout grand merci pour ces clarifications, docte OdM. Je comprends mieux pourquoi la littérature est si obscure sur le sujet.

PS. Personnellement, je pense que je serais tombé de ma chaise si j'avais eu la chance de pouvoir jouer cette aventure 'Les Assassins'

avatar

Excellent! Merci Oog... C'est bien plus complet que le wiki content

avatar
Oog des Meesters

Fantastique résumé. Merci Maître 😌😌

avatar
Oog des Meesters

La vache ! C'est tellement bien résumé que du coups je verrais bien ça en trilogie, il fait quoi en ce moment Peter Jackson ?

avatar
Oog des Meesters

J'arrive un peu tard avec la question, mais est-ce que qqn sait s'il existe une version traduite du scénar "Die attentäter" ? Impossible à trouver sur les forums, wikis, et autres sites de fans... je la ferais bien jouer mais je ne parle pas du tout l'allemand (si la traduction existe en français, anglais, espagnol, et même néerlandais ou grec, je suis preneur...)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Trahr

C'est un scénario de la v2 si je ne me trompe et la v2 n'a été traduite dans aucune langue. Donc officiellement pas de traduction.

Après peut-être que quelqu'un dispose d'une traduction personnelle.

avatar

47 pages de scénar V2 faut être motivé plaisantin

avatar

J'ai vérifié, c'est pas traduit en néerlandais indécis .

Je l'ai joué il y a longtemps. Très chouette, bon souvenir, à condition que les joueurs se prennent au jeu.