Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers dans votre navigateur.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant toute la durée de la session de votre navigation sur notre site.
Si vous êtes identifiés, nous conservons votre acceptation jusqu'à la prochaine modification de notre politique de cookies indiquée ci-dessus.


L’Oeil Noir se glisse partout ... 25

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Petit clin d'œil sympathique de l'auteur de GODS, Bastien Lecouffe Deharme sur la PP de son JDR :

À l’âge de sept ou huit ans, mon pote de classe, Thomas, est arrivé à ma fête d’anniversaire avec une boîte en carton imagée. Sur la boîte, des guerriers marchant vers l’aventure avec une cité médiévale dans le fond. Dans la boîte, des livres noirs et un dé à la forme étrange. Vingt faces.

J’ai laissé la boîte de côté, pour profiter des potes et me gaver de chocolat.

J’avais oublié l’existence de cette boîte jusqu’à ce que mon père la ressorte la semaine suivante. Ça s’appelait « L’Œil Noir » (oui, dans GODS les cultistes portent un œil noir autour du cou !) et le jeu proposait à mon père d’embarquer ses joueurs dans des aventures imaginaires.

avatar

C'est clair que beaucoup de joueurs francophones ont commencé avec l'œil noir. Je serai curieux de savoir combien de boîtes s'étaient vendues à l'époque.

avatar

C'est une info qu'on a jamais trouvé je crois. Mais en Allemagne, il s'est vendue 100 000 boîte la première année.

L'info est dans un gros dossier de présentation de l'Oeil Noir dans numéro 1 du webzine Alko-Venturus

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar

Je confirme que cela a été ma porte d'entrée dans le jeu de rôle vers 1987 (si on excepte les livres dont vous êtes le héros qui sont le vrai début pour moi). Bêtement, j'avais acheté les "accessoires du maitre en premier" et j'avais beaucoup de mal à comprendre les règles de ce jeu mort de rire.
Et puis, très peu de temps après, chez un copain, je tombe sur la boite d'initiation au jeu d'aventure et là je comprend pourquoi je n'avais rien pigé à ma boite.
Il n'avait pas encore lu les règles et ne semblait pas vouloir le faire plus que ça. Ni une ni deux, je lui emprunte la boite et, le soir même, je lis les règles. Dès le lendemain je faisais ma première partie en tant que maitre du jeu.

Quelle époque bénie durant laquelle on pouvait trouver du jeu de rôle au supermarché du coin content

avatar

Moi c'était mon cadeau de Noël de 1986 si je me souviens bien. J'avais tenté de faire jouer mes parents et grands parents... Ça a mieux marché avec mes amis et petits frères plaisantin

avatar

Je me souviens qu'il y avait quelque mépris de la part de la communauté à l'encontre des joueurs de l'Oeil Noir, pour beaucoup c'était le sous-jeu de rôle à destination des ploucs, mais certainement pas un jeu pour les Vrais, les Initiés. Règles trop simples peut-être. Je ne sais.

Faut croire que les temps ont changé. Fort heureusement, d'ailleurs.

avatar

J'ai eu le même parcours ... l'Oeil Noir en supermarché m'a fait rentrer dans le JDR après les livres dont vous êtes les héros.

Et oui ... le jeu était regardé de haut par certains à l'époque ( les fans de D&D évidemment plaisantin ).

Quand on pense qu'aujourd'hui l'Oeil Noir est le 2eme plus gros JDR mondial en terme de nombre de publications et de produits dérivés ... juste derrière D&D ... les choses ont drôlement évoluées content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nostros
avatar

C'est aussi dû au fait qu'il n'y a jamais eu de v2, v3 ou v4 en français.

De mon côté nous ne trouvions pas D&D plus aboutis. Nous sommes passés sur du d100.

avatar
Dany40

Tu as trouvé où cette info ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Calenloth
avatar

Et oui ... le jeu était regardé de haut par certains à l'époque ( les fans de D&D évidemment plaisantin ).

Quand on pense qu'aujourd'hui l'Oeil Noir est le 2eme plus gros JDR mondial en terme de nombre de publications et de produits dérivés ... juste derrière D&D ... les choses ont drôlement évoluées content

Et bien, moi, j'ai commencé par la boîte rouge D&D d'Otus. L'équivalent de 26€ pour avoir 64 pages de règle et 32 de scénar... J'avais l'impression de m'être fait rouler...
Et je n'avais plus assez d'argent de poche pour essayer un autre jeu...
Et l'Oeil noir est resté un mystère jusqu'à cette préco.
Sans mépris aucun...
^_^

avatar
Nostros

Haha, moi aussi je suis curieux content

Si on parle en tant qu'Univers (et pas du système), je pense que L'Oeil Noir est devant :P

avatar

Haha, moi aussi je suis curieux content

Si on parle en tant qu'Univers (et pas du système), je pense que L'Oeil Noir est devant :P

Calenloth

Je m'appuie sur les données de l'article... dont j'ai perdu le nom du magazine triste

Jai pas les éléments sous la main content

avatar

Tu as trouvé où cette info ?

Nostros

Un long article détaillant l'histoire du jeu et le nombre de publications.

Je suis pas chez moi là ... j'ai pas la référence mais quelqu'un va la remettre content

L'article affirme même que l'ON est devant D&D mais là dessus je doute un peu content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nico du deme de Naxos
avatar
Dany40
Je pense que vous voulez parler de Alko Venturus.
https://scriptarium.fr/fr/blog/2018/07/13/alko-venturus-le-webzine-nouveau-livres-jeux-jdr-est-arrive/
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nostros
avatar
Je pense que vous voulez parler de Alko Venturus.
https://scriptarium.fr/fr/blog/2018/07/13/alko-venturus-le-webzine-nouveau-livres-jeux-jdr-est-arrive/Nico du deme de Naxos

Exact !!!!

avatar

on compte une quarantaine de coffrets ou livres de règles publiés, une cinquantaine de coffrets ou livres de descriptions géographiques et régionales, environ 80 autres suppléments de règles et de contexte, autour de 300 aventures publiées « en dur », sans compter les nombreuses existant en pdf, près de 200 numéros d’un journal régulier suivant l’histoire du jeu et de l’univers, d’innombrables produits dérivés, dés, cartes de jeu, figurines (3 gammes dont 2 avec tout un système de règles développé sur de nombreux suppléments), disques de musique, livres audio et autre matériel, sans oublier une dizaine de jeux de plateau et de cartes, près de 70 jeux vidéo (pour PC,
téléphones portables ou en ligne) et presque 170romans !

avatar
Calenloth

Calenloth,

Gallimard n'a pas voulu vous partager ses chiffres de vente ou de tirage au moins ? C'est étonnant. Ils les ont perdus peut-être ?

Après pour ceux de Schmidt vu que la société n'existe plus depuis 20 ans c'est sûr que c'est plus dur d'avoir des infos...

avatar
Nico du deme de Naxos

@Dyvim il est bien complet cet article, ce serait intéressant que tu l'ajoutes à la liste des sites et liens utiles en français

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Nostros

Bonne idée.

avatar

Calenloth,

Gallimard n'a pas voulu vous partager ses chiffres de vente ou de tirage au moins ? C'est étonnant. Ils les ont perdus peut-être ?

Après pour ceux de Schmidt vu que la société n'existe plus depuis 20 ans c'est sûr que c'est plus dur d'avoir des infos...

Dyvim

À ma connaissance, Scriptairum est plutôt en bons termes avec Galimmard. Cela remonte peut-être à trop loin ou il est peut-être fastidieux et chronophage d'aller chercher une info à une époque en non-numérique ou presque.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim