Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tous moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérer vos cookies ici.


Interaction des races entres elles 7

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Ok, ce message est peut-être curieux pour les habitués de cet univers, mais je n'arrive pas trop à comprendre les interactions entre les différentes races. Je m'explique, je connais DD depuis la boite rouge, mais pas l'Oeil Noir (je débute dessus en V5 depuis... hum quelques semaines simplement) et je voulais savoir comment interagissait les races entres elles.

Par exemple, les nains et les elfes et les humains ? visiblement, les nains semblent bien intégrés aurpès des humains (j'ai l'impression que les elfes un peu moins, sauf peut-être les elfes des prairies ?)

Et les orks ? Toujours l'ennemi à abattre par défaut ? (vu une grosse invasion dans je ne sais plus quel ouvrage, mais aussi dans le scénar du quickstarter en anglais). D'ailleurs, s'ils y a des orks esclavagistes, ils interagissent aussi avec certains humains j'imagine pour "écouler" la marchandise...

De la même manière, j'ai vu qu'il y avait des gob' dans certaines villes (j'imagine pour les travaux... pas super valorisant).

Bref : j'ai peur de les utiliser un peu à la manière DD si je n'y prends pas garde et ce n'est peut-être pas le biais souahitable dans l'Aventurie...

avatar

Certains réflexes sont les bons partout, en particulier quand il s'agit d'abattre des orks plaisantin

Alors, il faut distinguer entre les généralités et les cas particuliers. La généralité, c'est que les orks sont les ennemis des humains. La majorité des contacts entre eux se fait sur pied de guerre: invasion orke depuis les steppes des orks dans l'Empire du Milieu (on en a déjà eu plusieurs depuis le début de l'ON. Ils ont un chef mythique, l'Aikar Brazoragh, l'élu de Brazoragh, qui a réuni tous les tribus, a bati un capitale orke et tape à gauche et droite selon son bon plan que tout le monde ignore. Faut savoir que les orks vivent bien plus rapidement que les humains donc tous les dix ans il y a une nouvelle génération orke qui veut faire ses preuves et dont le chef doit canaliser l'énergie. C'est pas encore fini pour tout de suite!). En gros: les orks à la hauteur deviennent guerrier d'élite pour l'Aikar, ceux qui ne le sont pas sont rejetés de leur tribu et exilés, et forment de petits groupes de pilleurs et de brigands qui vont chercher ailleurs (chez les humains) leur nourriture.

Cela n'exclut pas que certaines villes ont réussi à trouver des compromis et que de petites communautés orkes s'y sont établis. Thorval (la ville) en est un exemple, ainsi que Uhdenberg (QG d'une compagnie mercenaire qui permet l'intégration d'orks). Et il y a aussi ce bordel à Al'Anfa qui tient un ork (coiffé et parfumé...) comme attraction exotique pour les dames friands d'un petit frisson... Mais dans le sud les orks sont tellement rares qu'ils sont des exotiques parmi d'autres et donc non pas plus mal vus.

Pour les gobelins, ils sont en état bien plus inférieure. Ils ne disposent plus de royaume propre, leurs tribus se sont repliés dans le montagnes et forêts du nord (on dit merci aux chevaliers du théâtre pour avoir abattu leur royaume du nord et d'avoir fondé le pays de la Source à sa place). Dans la situation rare où ils peuvent encore former des groupes suffisamment grands pour constituer une menace, ils vont le faire, mais cella ne dépasse que rarement le pillage d'occasion. Il n'empêche qu'ils sont souvent mal vus dans l'Empire et souvent en dehors aussi. Mais effectivement, à Festun ils ont réussi à s'installer et de constituer une population de citoyens à droits en théorie entiers - mais comme tu dis, pour les travaux... pas super valorisants: éboueur, collectionneur de déchets, chasseur de rats. Mais ils travaillent à un meilleur futur!

Les nains et les elfes ont un statut tout à fait à part et légal au sein de l'empire et parmi les humains. Les royaumes nains sous les montagnes sont indépendents, mais il y a souvent des villes mixtes au frontières, se basant sur le commerce t l'échange, qui alors sont au surface et sous tutelle nominative humaine, mais avec beaucoup d'influence des nains (le Kosch en particulier) - les humains ont du mal sous terre, puis en fait les nains n'aiment pas trop qu'on met pied dans leur royaumes. Pour tout nain ouvert et cosmopolite, il y en a trois qui se consacrent aux bonnes vieilles valeurs et traditions et qu'on ne verra jamais en dehors de leur salle sousterraine. Les archinains et les nains d'enclume se considèrent encore aujourdh'ui en état de guerre contre les dragons et refuseront de baisser la garde! Entretemps, les humains sont de bons compagnons, même s'ils sont un peu éphémères.

Pour les elfes, ils se sont retiré dans l'harmonie et la nature après la chute de leurs villes et leurs civilisations. A chaque grande menace ou a chaque invasion de leur espace de vie ils tendent à se replier d'avantage. Les communautés elfes sont souvent hermétiques et difficilement accessibles aux humains; au niveau politique il n'y a d'ailleurs pas vraiment de structure centrale politique chez les elfes. Certains elfes ont cependant la curiosité pour ces humains et vont visiter et découvrir la société humaine, si différente de la leur, mais c'est toujour sous danger de déviation de leur nature, de risque de perte avec leur communauté. Les elfes des prés ont encore le plus de contact avec les humains, acceptant de partager leur espace de vie (plus ou moins) avec des villages elfes. Pour les elfes de forêt c'est déjà bien moins, et les elfes des steppes ou des glaces, eux ils vivent dans un environnement franchement dangereux, et ils rechignent normalement tout contact avec des non-elfes. Voilà! Il y a encore des elfes de désert, mais c'est une histoire à part que je raconterai une autre fois plaisantin

avatar

Conclusion: à la base, on n'est pas très très loin de Tolkien, même si dans le détail il y a des différences !

avatar

Tu as aussi une animosité (ou au minimum de la défiance) entre certains nains a la rancune tenace et les elfes. Ils leur reprochent d'avoir été les allies du dragon Pyrdacor (avant que les elfes ne se rendent compte qu'ils avaient été trompés) mais ça remonte a plus de 5000 ans.

Les elfes et les nains ont aussi une longue histoire de guerre et d'agression avec les orcs qui remonte encore plus loin que l'arrivée des humains sur le continent (donc plus de 2500 ans)

Éventuellement il faudrait aussi aborder le cas des elfes noirs, des grolms, des ogres, des trolls et des hommes lézards pour être exhaustif.

avatar

Des elfes noirs ? Ça me dit rien ça content

avatar

Elfes de la nuit peut-être plutôt mais si si il y en a...

avatar

Les albes de la nuit qui se nomment eux memes Shakagra sont issus d'une création magique de la magicienne elfe Pardona. Elle a mélangé des elfes et des démons (chimerologie). A l'origine ce sont des daimonides mais vu qu'ils ont réussi a se reproduire on ne les considère plus comme tels.

La plupart vénèrent Pardona et/ou le sans nom.

Ils habitent des cités sous marines (avec des dômes) entre l'aventurie et myranor mais possèdent des bases/colonies sur ces deux continents.

Ils n'ont pas la peau noire donc j'ai utilisé le terme elfe noir de façon inappropriée. Par contre ils portent souvent des armures noires.