Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Duplicatus Duplicatis ou les diverses approches du JDR 18

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar

Petite réflexion après lecture d’un sujet sur le forum US de The Dark Eye :

Concernant le sort Duplicatus Duplicatis la question posée a été : comment ça marche en combat ? Comment savoir si le mage est touché par une attaque ou pas ?

Alors ... première réponse il y a une table de chance de toucher dans le Wiki :

http://ulisses-regelwiki.de/index.php/3777.html

Et là j’avoue avoir été un peu surpris ... de façon totalement instinctive j’avais personnellement imaginé régler ça de façon ludique :

- 1 double : chacun tire 1D6 et on regarde paire/impaire ... si identique touché !

- 2 doubles : chacun tire 1D6 et on regarde 1-2 / 3-4 / 5-6 .. si même bloc de scores tiré ... touché !

- 3 doubles : chacun tire 1D20 et on regarde 1-5 / 6-10 / 11-15 / 16-20 ... et encore si même bloc tiré c’est touché.

avatar

Ta manière est peut être plus ludique mais rend l'effet plus puissant.

Je ne suis pas un pro de la probabilité, mais on est plus du tout dans 1 chance sur 2 pour ta première ligne par exemple. Et plus y a de double plus ta méthode creuse encore la différence. Enfin me semble t-il.

avatar

Comme je le disais c’est purement instinctif.... je me suis rendu compte en lisant la discussion US que j’aurais fait ce type de résolution très naturellement... sans savoir si ça colle en terme de probabilité....

En y réfléchissant je pense que sinon j’aurais fait encore plus simple : Si c’est un PNJ qui lance le sort je détermine secrètement lequel est le vrai (gauche , droite , milieu etc ...) et le joueur lui indique lequel il choisi de frapper.

En cas de sort par un joueur j’aime bien l’idée qu’il marque sur un bout de papier son choix et je décide pour le PNJ ensuite ..

J’y pense car des CS du Compendium permettent de frapper 2 cibles au corps à corps il me semble ... du coup les jets aléatoires posent soucis .

.... oui clairement en fait ce sera la technique du petit papier ou le mage indique lequel est le vrai ... et tous les agissants indiquent lequel ils attaquent

avatar

Le sort est dans le livre de règles (VF) page 289 et la table de probabilité de toucher page 290. Comme ça n'est pas sur la même page il est facile de la rater.

En passant le lancer de dé indiqué pour 2 doubles est "erroné". Pour 33,33...% de chance de toucher mieux vaut lancer 1d6 qu'1d20.

J'aime bien l'idée des petits papiers mais le lancer de dé peut être plus rapide. De plus il faut potentiellement refaire les petits papiers a chaque assaut.

Pour les CS qui permettent de toucher plusieurs cibles a la fois il suffit de recalculer les probabilités.

Sinon un "double illusoire" touché il devient quoi? Il disparaît ? Du coup il y a un double de moins le round d'après ?

avatar

Sinon un "double illusoire" touché il devient quoi? Il disparaît ? Du coup il y a un double de moins le round d'après ?

Dyvim

Une partie de la règle :

le lanceur produit un ou plusieurs doubles illusoires
de lui-même qui se déplacent de manière synchrone avec lui et qui fusionnent et se séparent constamment de lui. Le nombre de doubles varie selon le NR. Le lanceur peut choisir de faire apparaître moins de doubles que le nombre maximum possible

Donc dans mon cas, je penses que le ou les doubles ne disparaissent pas lorsqu'ils sont frappés. Ils vont juste continuer à se déplacer de round en round.

Pour ce qui est des probabilités de frapper le lanceur de sorts, bien qu'au départ je pensais tout simplement utiliser le tableau des probabilités en page 290, maintenant, en lisant ce sujet, je commence à penser à une méthode plus ludique qui impliquerait plus directement les joueurs dans le combat. Je me dit que peut-être que d'utiliser de 2 à 5 jetons (ou pièces de monnaies) avec un des jetons qui représenterait le lanceur de sort, pour ensuite laisser le joueur glisser face caché sur la table le nombre de jetons nécessaires selon la réussite du sort alors que l'attaquant n'aurait qu'à choisir lesquels des jetons il désire attaquer pourrait représenté une solution rapide et plus ludique que de juste lancer un dé.

Juste une idée qui m'est venu comme ça...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40
avatar
Docdemers

Ça ressemble à mon petit papier ton idée content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Dany40

Oui, mais il faut juste s'assurer que les accessoires utilisés ne s'usent pas trop vite et qu'ils ne donnent pas trop rapidement des indices sur la vraie position du lanceur de sort. De la ma suggestion de peut-être utiliser des pièces de monnaies.

avatar

Le jeu d'ordi Drakensang contenait, dans mon souvenir, une chouette visualisation de ce sort: différentes copies de l'image originelle fusionnent et se détachent en permanence de l'originel et entre eux (il est conseillé à l'originel de bouger lui aussi of course) sans qu'on puisse facilement repérer l'image-source.

Pour moi, un simple lancer de dé comme pour une défense me va parfaitement, mais si vous voulez le faire de manière plus ludique, allez-y à tout prix! Ce n'est pas que ce calcul des probas soit contre-intuitif...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40
avatar
Oog des Meesters

Du coup il y a une erreur dans le tableau des chances de toucher du LdB ou non ?

avatar

Bof, je n'appelerais pas ça une erreur. C'est une approximation plus ou moins large dans les probabilités. 7 sur 20, c'est 35% au lieu de 33%, ce n'est pas tout à fait la même chose, mais l'avantage c'est qu'on a un système très simple qui dans tous les cas de figure se fait avec 1D20.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Oog des Meesters

Oui enfin c'est pas comme si à l'œil noir on n'avait pas de D6 sous le coude plaisantin

avatar

Je crois que je déciderais sur le tas .... mais maintenant que j’ai relu la description l’idée que j’avais des petits papiers ou dés comparés est bien moins pertinente.... je le voyais trop comme l’image miroir de D&D

avatar

A noter sur ce sort, comme il s'agit d'un sort d'illusion, si tu réussis une épreuve comparée d'acuité sensorielle contre le sort tu peux détecter l'illusion et a priori ignorer ses effets...

Les illusions peuvent être détectées. Elles contiennent souvent de petites erreurs, des modifications de couleurs fortuites, des réflexions d’images ou de lumière erronées.
Pour les détecter, il est nécessaire de passer une épreuve comparée entre l’acuité sensorielle et le sort d’illusion. Si le spectateur soupçonne qu’il puisse s’agir d’une illusion, l’épreuve bénéficie d’un bonus de +1.

Livre des règles page 259

Là comme ça je dirai que ça le rend moins bien moins puissant... Je ne sais pas si j'accorderais le bonus de +1 pour ce sort. Au moins pas la première fois qu'il est utilisé sauf si la "victime" a déjà été confrontée au sort ou le connait.

Peut-être en imposant une épreuve par double créé?

avatar

Bien vu. Au sein du combat je pense que pour pouvoir faire cette épreuve, je demanderais au moins une action gratuite, donc pas d'autre chose qui puisse se faire en simultané pour ne pas perdre l'action d'attaque... et en certaines circonstances même une action entière.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Oog des Meesters

Oui je pensai aussi à utiliser une action entière pour autoriser l'épreuve. Ca semble légitime parce qu' il faut compter que certains héros/PNJ auront des scores d'acuité sensorielle plutôt élevés.

avatar

Je pense que si un joueur a un bon score en quelque chose, il faut lui donner l'occasion d'en profiter - on prend sa vengeance de MJ après quand on doit faire une épreuve d'étiquette quand on est face au duc plaisantin

Non, sérieux, je pense que cela se légitime avec l'attention qu'il faut pour discerner les erreurs d'illusion, attention qui nécessite une situation dans laquelle on peut observer calmement le sorcier - et que c'est loin d'être évident au sein d'un combat armé. Tu t'arrêtes de bouger pour regarder attentivement quelque chose dans un combat d'armes? Ben, t'es un cible je pense.

avatar

Je suis entièrement d'accord avec ton raisonnement Oog ! Meilleure façon de procéder en toute honnêteté envers les joueurs et tout en restant fidèle aux règles.

avatar

Voilà un raisonnement à écrire en gras car je pense qu’il peut être appliqué à bon escient sur bien d’autres choses dans l’ON