Batailles rangées 34

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Est-ce qu'il est prévu de mettre en place un système de batailles rangée? Des persos qui sauvent le monde à un moment données on doit bien les voir sur un champs de bataille?

avatar

J'ai cru lire que de tels règles seraient présentes dans Pax Elfica.

avatar

Dans joan of arc, il me semble que de telles règles sont présentes.

avatar

joan of arc ca tourne en heros et dragons?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thomas Robert
avatar

joan of arc ca tourne en heros et dragons?

Dragrubis

Oui, les règles de JoA sont dérivées du système de la 5ème édition de D&D ou H&D. clin d'oeil

avatar

Oui, pour ma part je n'ai fait que survoler les règles de bataille de JoA pour le moment, mais quand j'aurais reçu les livres, je comptes m'en servir pour tester ça avec H&D...

Enfin si je ne change pas d'idée d'ici là ! mort de rire

avatar
Dragrubis

Il faudra quelques petites adaptations sur les compétences utilisées pendant les batailles rangées (éventuellement remplacer ça par des tests de carac purs), mais oui, ça ne sera pas compliqué de réutiliser les règles avec du 5e de base.

avatar

Alors je n'ai pas encore lu en détail mais j'ai vu en survolant Invincible que le scénario 5 était composé d'une bataille de masse. A voir si des choses sont dites dedans pour répondre à ta question plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Veccini
avatar

Le système de COF est pas mal (enfin les 2 options du système).

Je n'ai pas JoA, je ne peux pas comparer. Le principe de COF avec les PU, les PA et les actions des PJs avec les dés de dommages c'est sympa et rapide. Ce devrait être adaptable assez facilement en H&D, non ?

avatar

Alors je ne connais pas du tout JoA mais a mon avis cela doit bien être différent car tout attraits magique ne doit pas être pris en compte si c'est un jeu "historique" non ?
Comment gerer les magiciens puissants dnas les combats d'armées d'ailleurs ou les nécromant relevant les morts ? Quelqu'un à déjà testé des combats épiques dans D&D ou H&D ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thomas Robert
avatar
Beren19

Non ce n'est pas géré par un combat de masse mais par une succession d'évènements

avatar
Mandalor

Quand on parle de batailles rangées, on parle quand même de centaines ou de milliers de combattants de chaque côté. À cette échelle, je ne pense pas que quelques sorts puissent réellement faire une différence une fois la bataille démarrée. À part peut être quelques sorts de très haut niveau, mais on peut se demander dans ce cas ce qu'un magicien d'une telle puissance fait dans une bataille rangée, avec toujours le risque de se faire dégommer par une flèche perdue. Sûrement qu'il saura envoyer des sbires combattre à sa place. Ou qu'il tentera d'agir plutôt en amont de la bataille (cf. la prêtresse rouge dans Game of Thrones lorsqu'elle assassine Renly Baratheon)

Bref, j'ai proposé une adaptation des règles JoA pour un contexte plus fantasy. Avec des unités de mages, de nécromants, de hobgobelins, de géants, et d'autres encore.

Vous devriez voir ça dans 1d4 numéros de Casus content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ser Rolf
avatar
Thomas Robert

Carrément top !!

avatar

À cette échelle, je ne pense pas que quelques sorts puissent réellement faire une différence une fois la bataille démarrée. À part peut être quelques sorts de très haut niveau, mais on peut se demander dans ce cas ce qu'un magicien d'une telle puissance fait dans une bataille rangée, avec toujours le risque de se faire dégommer par une flèche perdue.

Thomas Robert

Je ne suis pas d’accord. Un lanceur de sort change absolument tout sur un champs de bataille, une boule de feu fait 12m de diamètre, elle peut raser une zone de l’ordre d’un demi-terrain de tennis. Imaginez l’effet sur un chemin de ronde d’un château ou les défenseurs sont groupés ? ou sur une mêlée dans une zone en goulot d’étranglement (On refait les thermopyles avec 1 mage ?) Et ce n’est qu’un exemple avec un sort de niveau 3.

Il peut stopper une charge de cavalerie avec un mur de feu, rendre inopérant des archers avec un mur de vent (15m de long), protéger un flanc avec une simple nappe de brouillard (12m de diamètre encore).

J’irais même jusqu’à dire que transposer des batailles rangées dans un univers Fantasy est une erreur. La configuration des batailles seraient bien plus proche des batailles modernes : les lanceurs de sorts font offices d’artillerie, de génie militaires, les unités volantes (ou se déplaçant avec un portail ou téléportation) correspondent aux troupes aéroportés, voir au soutien aérien. Même les combattants avec leur résistance et leur force d’impact peuvent etre rapproché des unités mécanisés (Véhicule blindé avec une mitrailleuse).

Je ne donne pas cher d’un château fort face à une armée qui peut envoyer une petite troupe d’élite par vol (Niveau 3) ou téléportation, ou simplement l’infiltrer en étant invisible (niveau 2) derrière les murailles pour abaisser le pont levis. C’est d’ailleurs à mon sens ce qui explique qu’il existe plein de donjons, car ils sont une bien meilleure solution défensive que les châteaux forts si l’ennemi dispose de moyen magique ou de troupes volantes.

Et je n’ai même pas été cherché dans les sorts de haut niveau.

Il y a assez peu de références sur la poliorcetique dans un univers fantastiques, mais il suffit de prendre un groupe de joueurs avec des personnages bien costaud et d’échanger les rôles en leur donnant la mission de trouver le meilleur moyen de proteger quelque choses. Et vous allez voir émerger des tas de contremesure à ces moyens magiques. Et plein de choses sont possible aussi pour des batailles.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Thomas Robert
  • et
  • Ombreloup
avatar
Klan lAcier

Ouaip, mais tout ce que tu décris pratiquement, ce sont des opérations commando, et non des batailles rangées. Je ne donne pas non plus cher d'un château fort (ou même d'un donjon) contre un groupe de PJ de hauts niveau. Mais c'est pas le point.

Allez, je reprends tes exemples:

  • Boule de feu: portée 45 mètres
  • Mur de feu : portée 36 mètres, longueur max 18 mètres
  • Mur de vent, nappe de brouillard, tu as donné les chiffres.

Quelques autres chiffres à garder en tête:

  • Portée efficace d'une unité de longbows: environ 200 mètres selon les dernières estimations
  • Durée moyenne d'une bataille médiévale: plusieurs heures, même sans compter la phase de mise en place et celle de poursuite des unités vaincues.

Bref, aucun des sortilèges que tu me cites ne change beaucoup plus le champ de bataille que certaines méthodes de défense utilisées au cours de l'histoire: tu peux faire mieux qu'une nappe de brouillard en brûlant de l'herbe mouillée, un mur de feu ne demande qu'une tranchée et de la poix, etc. etc.

Ça ne veut pas dire qu'une unité de mages ne sert à rien. Je pense même qu'elle serait très utile dans certaines circonstances. Mais pas assez pour changer fondamentalement la nature de la guerre. Un mage n'est pas une bombe nucléaire. Et les coûts et temps de formation nécessaires les rendent sans doute inefficaces sur le long terme.

Et encore une fois, ceci sans même prendre en compte la rareté de la magie selon les univers, et le fait qu'un mage qui aurait accès à de la magie de haut niveau n'a aucune bonne raison d'aller mourir connement sur un champ de bataille ET qu'il a les moyens de s'en échapper assez rapidement (un petit Invisibilité et hop, on se barre dans la forêt histoire d'éviter les coups)

avatar

Et je le répète: oui, je pense que ça changerait fondamentalement la nature des opérations avant la bataille. Pour éliminer les officiers ennemis ou saboter des défenses, par exemple. Mais pas pendant les batailles rangées elles-mêmes. Ça rajouterait des effets pyrotechniques, c'est sûr, mais quand on voit qu'épées et bayonnettes ont été utilisées encore longtemps après l'arrivée des armes à feu...

avatar
Klan lAcier

Faudrait regarder ce que ça donne sur une bataille de Warhammer je dirais. On a même Total War Warhammer maintenant pour les sièges.

Les mages sont une donnée à prendre en compte, mais ce ne sont pas l'alpha et l'oméga des batailles.

avatar

Et on peut aussi imaginer que si il y a des lanceurs de sorts du côté offensif, il y en aura du côté défensif. Donc des sorts de vision véritable, détection diverses, prémonitions, des glyphes de gardes, des dispell et des contre-sorts... j’en passe et des meilleurs.

Pour moi les officiers ne sont pas prêt de se faire buter 😉

avatar

Le problème c'est que nous n'avons jamais connu la magie dans notre monde et que nos batailles rangées historiques n'ont donc jamais eu à intégrer cette variable.

Dans un monde med-fan, la bataille rangée où un quidam avec un parchemin peut lancer une boule de feu sur la troupe ennemie fera que les lignes seront extremement etirées, que la première ligne aura des protections, qu'une détection de la magie sera lancée au petit matin pour éliminer la menace magique d'en face, ...

avatar

Voilà un sujet passionant car l'impact de la magie sur une société (et la guerre est un exemple fort) est un sujet souvent sous évalué dans les univers Med Fan.

Un univers High Fantasy avec des mages très haut niveau peine souvent à incarner l'impact décisif dans l'équilibre du monde de tels porteurs de puissance. La réponse limitée parfois apportée était un "il y en a dans les 2 camps"... content