Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Le barde de H&D 22

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Bonjour a tous.

Sur une nouvelle partie je crée un barde viking, un skalde donc. Je le vois comme un couteau suisse: corps a corps, manipulation, soutient, sorts.

Pour la race c'est fait mais j'ai plein de question:

- quelles sont les caractéristiques à privilégier a part charisme et dextérité ?

- quels sont les dons a prendre quand on est barde?

- le bonus de dextérité au toucher et dégât marche automatiquement avec toutes les armes "finesse" ou cela dépend-il de certaines compétences.

- pour les compétences, quelles sont les must have a part représentation?

- j'ai la nette impression que toutes les écoles ne se valent pas et je suis un peu perdu sur le choix que je ferai au niveau 3...

Merci d'avance

avatar

Une arme avec la propriété Finesse laisse le choix au joueur d'appliquer la Force ou la Dextérité à l'attaque et aux dégâts, le même modificateur pour les deux.
Ça ne dépend pas de certaines compétences.

avatar

Si tu veux coller à la thématique choisie :

  • Caractéristiques : peu évident de choisir pour un « couteau suisse », l'Intelligence est utile pour pas mal de compétences liées à la connaissance (Histoire, Arcanes, Religion, etc..), Consitution peut aussi être très utile (PdV, Concentration, Sauvegarde pour résister à des climats extrêmes, etc..) et la Sagesse également (pour la perception, quelques compétences utiles, etc..) - cela va dépendre surtout sur quoi tu veux mettre l'accent ou comment tu veux jouer ton personnage (Un sclade alcoolique pourait avoir un faible score en sagesse, par exemple).
  • Compétences : plein de choix dépendant aussi de comment tu envisages ton personnage ; voici une liste courte de compétences à choisir pouvant convenir (j'ai mis en gras une liste préférentielle encore plus courte) : Arcanes, Athlétisme, Histoire, Nature, Perspicacité, Investigation, Perception, Persuasion, Religion, Représentation, Supercherie, Survie.
  • Selon mon opinion, 2 collèges conviennent à la thématique : le Collège des Savoirs ou le Collège des Héraults, avec une préférence pour le deuxième qui colle assez bien au Scalde, améliorant notamment sa capacité offensive.

Quel Historique as-tu choisi pour ton Scalde ?

avatar

Quel Historique as-tu choisi pour ton Scalde ?

Déjà, merci à tous les deux pour vos réponses détaillées.

C'est là que le bas blesse. Je n'en trouve aucun d'adapté dans la liste fournie dans le manuel.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Nikko

L'historique, c'est réellement l'histoire de ton perso, d'où il vient. Il serait étrange qu'il n'y en ait pas un adapté.

  • Est-il issu d'une lignée de jarls et a repris le flanbeau ? (sang-bleu, variante noblesse d'épée)
  • Est-il le fils bâtard d'un jarl qui n'a jamais été reconnu à sa juste valeur et entend trouver la gloire en tant que Scalde ? (sang-bleu variante bâtard)
  • A-t-il longuement étudié les contes et légendes avant de se lancer sur les routes ? (Erudit)
  • A-t-il étudié avec un mestre qui préférait la pratique à la théorie ? (Erudit variante naturaliste)
  • A-t-il été élevé dans un temple avant de le quitter pour les routes ? (Dévot)
  • A-t-il toujours vécu loin des cités, mais toujours en contact avec les autres ? (Solitaire variante Guide)
  • Est-il un infatigable voyageur qui s'est découvert un don pour la magie et les chansons ? (Explorateur)
  • A-t-il été élevé au sein d'une troupe itinérante où il a appris son art avant de les quitter ? (Itinérant variante saltimbanque)
  • Vient-il de nulle part, simple paysan remarqué par son futur maître ayant pu sortir de sa condition ? (Villageois)

Etc...

trouve qui il a été, d'où il vient, et ça viendra tout seul. D'autant que ces historiques, dans H&D en tous cas, sont faits pour que tu puisse avoir à peu près toutes les castes d'une société médiévale représentées.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nikko
avatar
Julien Dutel

Je ne l'avais pas vu sous cet angle. J'essayais de partir d'un historique pour faire un background et non l'inverse.

Merci pour ton retour.

avatar

L'historique, c'est réellement l'histoire de ton perso, d'où il vient. Il serait étrange qu'il n'y en ait pas un adapté.

  • Est-il issu d'une lignée de jarls et a repris le flanbeau ? (sang-bleu, variante noblesse d'épée)
  • Est-il le fils bâtard d'un jarl qui n'a jamais été reconnu à sa juste valeur et entend trouver la gloire en tant que Scalde ? (sang-bleu variante bâtard)
  • A-t-il longuement étudié les contes et légendes avant de se lancer sur les routes ? (Erudit)
  • A-t-il étudié avec un mestre qui préférait la pratique à la théorie ? (Erudit variante naturaliste)
  • A-t-il été élevé dans un temple avant de le quitter pour les routes ? (Dévot)
  • A-t-il toujours vécu loin des cités, mais toujours en contact avec les autres ? (Solitaire variante Guide)
  • Est-il un infatigable voyageur qui s'est découvert un don pour la magie et les chansons ? (Explorateur)
  • A-t-il été élevé au sein d'une troupe itinérante où il a appris son art avant de les quitter ? (Itinérant variante saltimbanque)
  • Vient-il de nulle part, simple paysan remarqué par son futur maître ayant pu sortir de sa condition ? (Villageois)

Etc...

trouve qui il a été, d'où il vient, et ça viendra tout seul. D'autant que ces historiques, dans H&D en tous cas, sont faits pour que tu puisse avoir à peu près toutes les castes d'une société médiévale représentées.

Julien Dutel

Alors ça cela mériterait d’être marqué en conclusion du chapitre Historique sous la forme d’un Exemple de création de personnage content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nikko
avatar
Dany40

Plutôt au début.

Réfléchissez au background de votre personnage et l'historique en découlera assez naturellement

@Madrigal

J'ai hésité entre sang noble/batard et primitif. J'ai choisi le premier.

avatar

Bonjour,

Je reviens vers vous dans le cadre de ce personnage sur 2 points:

- le collège bardique: savoir où herault. Un barde peut il se passer de "mots cinglants" ? Il apporte une option supplémentaire et complémentaire a inspiration bardique loin d'être négligeable.

Donc la question est comment peut on créer un skalde (mic CAC et distance) mais avec le collège du savoir?

J'ai aussi énormément de mal a a chois le don au niveau 1 (humain,Variante). Je trouve et que chef né n'apporte pas grand chose au final par rapport à inspiration bardique (vs d&d5 également). Donc je me trouve un peu perdu.

- petite question sur les règles également: pour un barde, a quoi correspond le VSM des sorts. Je l'ai interprété ainsi: chant, instrument, et...le M classique. Est-ce bien ça?

Merci pour vos retours éclairés 😁 (PS. La party débute dans 3 j 😁)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Nikko

VSM ce sont les compostantes :

V = verbal (le barde doit pouvoir parler)

S = somatique (le barde doit avoir au moins une main libre pour faire ses mouvements)

M = matériel (le barde doit avoir, soit les composantes listées après le M, soit un focaliseur pour remplacer celles qui n'ont pas de coût en PO)

Pour le collège... c'est une question de choix. Mots cinglants est sympa mais pas ultime non plus (et limité en nombre d'utilisations). Le hérault est plus offensif de son côté.

Donc tout dépend de ce que tu veux ; un barde plus physique ou un barde plus intellectuel. Sachant que de toutes façons tu ne pourras pas avoir les deux, c'est un chois à faire.

H&D et D&D, ce sont des jeux où il n'existe pas vraiment de couteau suisse. Enfin, tu peux faire un mec versatile mais il sera moins bon en tout que tous les autres et finalement n'aura pas de point fort.

La question, donc, c'est : c'est quoi pour toi un skalde ? (perso mon choix serait fait : collège des héraults, combat à deux armes, don qui va bien et deux rapières)

avatar

sans vouloir faire mon pénible mais skalde et rapière?

je trouve que cela ne "colle" pas as l'image classique du skald (enfin l'image classique du skald que je me fait ^^)

Le skald je l'ai connu par daoc ... donc viking en maille as la hache as 2 mains .... ^^ bon c'etait pas la seule option mais c'est l'image qui as marquer mon imaginaire ... alors viking maille et 2 rapières ... euh nan çà ne colle plus

avatar

assez d'accord sur la rapière, je verrai plus une épée courte (ou deux) si combat à deux armes.
Après il y a toujours la possibilité de multiclassage même si cela va un peu te pénaliser sur les sorts.
Deux niveaux de guerriers par exemple, ça peut être utile. En privilégiant toujours Dex et Charisme.
Ainsi tu as ton style de combat, Second souffle et Sursaut. Ensuite, tu monte Barde et tu prends le Collège du Savoir.

Pour le don, je prendrai Mage Combattant

Mais comme il est dit plus haut, ne compte pas avoir un perso qui sait tout faire.

avatar

L'épée courte, à mon avis, c'est quand même sous-optimal si on veut qu'il soit cool au CàC. Mais bon ça se fait.

Personnellement je ne passerai pas au multiclassage. Ca va filer un boost au corps à corps au départ mais le retard niveau sorts va au final être un peu dommageable. Il ne sera pas vraiment un bon barde, pas vraiment un bon combattant, non plus, qui sera capable de faire la différence sur un round pas plus, il va perdre Et il faudra encore prendre des niveaux de guerrier pour obtenir la seconde attaque que le barde obtient au niveau 6 avec le collège des héraults. Tout ça pour avoir une capacité utilisable un nombre de fois super limitée (qui mobilise des ressources de barde, dont il aura au max 5 recours par jour hors objet magique) qui fera peut-être la différence de temps à autre mais en bouffant des niveaux et donc des ressources aussi.

Ca sera un scalde qui ne sera ni vraiment un bon soutien, ni vraiment un bon mec de première ligne, pas plus conteau suisse que ça.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Julien Dutel

oui bien entendu, bilclasser un jeteur de sort n'est jamais optimal. Mais s'il n'est pas le seul jeteur de sort à la table, ce n'est pas dramatique. Autrement il y a le Collège des Epées du Xanathar aussi. Lui pour le coup, il dépote pas mal du tout.

avatar

Bonsoir,

Merci pour vos réponses. L'idéal aurait été d'avoir les deux sous-classes 😁

Bon je vais rester sur mon idée n°1: collège des herault. Et effectivement l'ambidextrie est assez efficace. Après pour l'arme faut imaginer une liste plus étendue et adaptée que celle fournie.

Je vais surement paraître hyper idéaliste mais pour moi, la magie du barde provient de son don. Du moins, son don est le vecteur de sa magie. Or, d'après vos retours, il s'apparente à un lanceur de sorts classique: des paroles, une gestuelle et des composants. L'instrument n'est qu'un focaliseur?

Du coup, il n'est même pas nécessaire de jouer d'un instrument pour lancer le sort (focaliseur pouvant être une bague). Je me trompe?

PS. On ne joue, pour le moment qu'avec les règles de H&D

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Nikko

La manière dont tu interprètes la façon dont le barde lance des sorts, c'est de l'habillage. Donc tu peux considérer que ses sorts sont chantés par exemple.

Mais dans les faits, sa magie marche de la même manière que pour tout le monde : il faut des composantes déterminées par le sort (tous les sorts n'ont pas besoin de VSM, parfois c'est juste V, par exemple, ou VS).

La composante verbale peut être chantée. Le M peut être remplacé par un instrument de musique puisqu'il est indiqué dans la classe que ce dernier peut servir de focaliseur. Donc il peut jouer de son instrument et chanter, et parfois devoir faire des gestes (à ta discrétion, du coup tu peux l'habiller comme une performance artistique)

Le focaliseur, en soi, n'est pas "nécessaire", mais il est très très très pratique. Mais l'avantage qu'il ne soit pas nécessaire, c'est que même sans lui le barde peut quand même lancer des sorts (mais il lui faut les composantes matérielles du coup)

avatar

Juste par exemple , le skald de pathinder peut lancer ses sorts en déclamant des odes épiques , des poèmes ou des encouragements plus ou moins viriles ... pas forcement un instrument as la main

Julien as raison c'est de l'habillage , ton barde lancera ses sorts comme tu le souhaite (avec l'aval de ton mj bien sur ... ^^ )

avatar

Ok pour l'habillage RP 😁

Merci pour vos retours. Ça me posait un cas de conscience 😉

avatar

Merci de vos conseils.

Apres de longues années de jeu de role, je me lance dans l'interprétation d'un barde, et je suis agréablement surpris c'est une classe souvent raillée et pour très utile dans un groupe.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nikko
avatar
Frisco

Après quelques parties avec le mien plutot orienté CC (au choix):

- soit je sauve le groupe avec des inspiration bardiques, fléaux (sort), etc.

- soit je suis le dernier debout ou un des 2 derniers debout

Le plus dur selon moi c'est la dépense des inspirations bardiques car il n'y a pas énormément de repos long et des tonnes de moyen de les utiliser (tous aussi bons les uns que les autres). Après je trouve que le barde H&D n'a que le collège du savoir de viable (cela n'engage que moi) et je trouve dommage que le collège de Valeur (Hérault dans H&D) n'ait pas été adapté à la lettre.