Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Statut politique de l'espace astral... 6

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Shadowrun

avatar
Bonjour,  
J'ai une question pour une (fin) de scénario.
Quel est le statut de l'espace astral d'un point de vue politique et juridique dans le Sixième Monde ? Plus précisément, pour les états-nations, est-ce que l'espace astral adjacent à leur territoire physique est considéré comme souverain ?
Bon, je me doute qu'il n'y a pas de douaniers astraux (encore que, ça dépend des pays...), mais du point de vue, par exemple, d'une découverte archéologique située dans l'Astral d'un pays (= un alchera manifesté), le pays peut-il revendiquer le droit d'exploitation (études etc...) exclusif sur le site (astral) ? Ou a t-il finalement aucun droit de préemption particulier ?
Les plus extralucides auront remarquer que ça sent le Kovacs, tout ça
avatar
je n'ai pas de souvenir , d'une telle precision legislative dans aucun supplement.
mais supposé que les etat font le lien entre leurs frontiere physique et astral
Et c'est une trés bonne question, j'imagine bien les tension sur une alchera transfrontalierre
(dit moi tu fait joué ton scenars dans le dessert de mojave ?(frontiere floue + nombreux phenomene magique)
mais c'est vraiment une tres tres bonne question que tu à posé la ? Smiley
avatar
ben voila je n'ai sais plus dans quel supplément je l'ai lu
La loi  dit que ce qui importe ce n'est pas ton corps physique, si ton persona ou ton corps astral fait une betise illegal , il peuvent de poursuivre en justice pour ce delit
Voila la suite de mon raisonnement (ca c'est pas dans les livres shadowrun) : Si il peuvent de poursuivre (en justice) pour des connerie dans l'astral , c'est qu'il y a une juridiction (ecrite par l'etat ou la corpo ) . qui dit juridiction dit donc des limite  géographique ; donc pour moi ta théorie sur qui peut exploité une alchera me semble juste
avatar
ben voila je n'ai sais plus dans quel supplément je l'ai lu
La loi  dit que ce qui importe ce n'est pas ton corps physique, si ton persona ou ton corps astral fait une betise illegal, ils peuvent de poursuivre en justice pour ce delit chromed.acc.
Je n'ai plus les réfs non plus, mais je valide ce concept. SR marche comme ca.
avatar
Et c'est une trés bonne question, j'imagine bien les tension sur une alchera transfrontalierre
(dit moi tu fait joué ton scenars dans le dessert de mojave ?(frontiere floue + nombreux phenomene magique)
chromed.acc.

Non, du tout. Mon équipe tourne actuellement dans la sphère asiatique, avec HK comme base principale pour les scénarii "street".
Le scénario en question s'inscrit dans une situation explosive dans les Provinces Côtières. Un mouvement syndical (illégal, corpoland oblige) prend le pouvoir du coté du Hangzhou avec la bénédiction et le soutien des coco du Henan : nationalisation des moyens de production corpos sur place etc...
J'ai considéré que le PPG (dont Wuxing) intervient en armant des pantins, des contre-révolutionnaires avec le soutien de mercenaires. Mais pas de troupes corpo directes : le Henan est un état plutôt costaud, en cheville avec Aztlan Aztechnology, et je considère qu'il a la bombe, donc ils en reste aux (lourdes) sanctions économiques, à la négo clandestine et à la guerre par troupes interposées.
Le truc, c'est que parallèlement à cette situation, une découverte astrale frontalière est soigneusement occultée par les services secrets du Henan. Il s'agit bien d'un alchera, pour l'heure manifesté. Le Henan a tout intérêt a garder cela confidentiel : dans la paranoïa typique de ce genre de régimes, qui sait si il ne s'agit pas d'une arme magique quelconque ?
J'ai considéré, jusqu'à présent, que ce qui est du domaine de l'Astral ne pouvait pas être revendiqué (au sens du tampon propriétaire) par qui que se soit. Donc du coup, l'alchera (une sorte d'oratoire pour obsidiens en sommeil) ne peut être revendiqué à partir du moment où il se matérialise.
Les runners sont sensés s'infiltrer parmi les scientifiques et les militaires du Henan qui étudient le bouzin, puis attendre sa matérialisation afin de le revendiquer pour le compte de la Draco (mais ils l'ignorent, ça).
Bon, je simplifie.
avatar
Quel est le statut de l'espace astral d'un point de vue politique et juridique dans le Sixième Monde ? Plus précisément, pour les états-nations, est-ce que l'espace astral adjacent à leur territoire physique est considéré comme souverain ?
Bon, je me doute qu'il n'y a pas de douaniers astraux (encore que, ça dépend des pays...), mais du point de vue, par exemple, d'une découverte archéologique située dans l'Astral d'un pays (= un alchera manifesté), le pays peut-il revendiquer le droit d'exploitation (études etc...) exclusif sur le site (astral) ? Ou a t-il finalement aucun droit de préemption particulier ?
Vinci²

Du point de vue juridique corporatiste , c'est 1200 m au-dessus et en-dessous de la zone délimitée au sol sur le plan physique qui appartient à la corpo ( ou au propriétaire de la zone ) ainsi que l'espace astral contenu dans la zone , souvenir de " Corporate Shadowfiles " (SR2) sur l' extraterritorialité , voir dans des bouquins plus récent comme la MdO chapitre 1 .
Pour les états nations , c'est la même règle  que l'espace aérien , c'est à dire au dessus du sol physique jusqu'à la stratosphère , je crois , mais pas adjacent , ça c'est l'espace du voisin .  
Après , c'est la règle du " pas vu , pas pris " .
Donc un pays peut revendiquer les droits d'exploitations de son espace astral , comme de son sous-sol  (je crois que la loi en france , c'est plus d'un mètre , au-dessus c'est au proprio .) ou de ses cotes maritimes , sauf s'il y a une corpo AA dans cet espace précis .
Si , il y a des douaniers astraux mais la corruption existe aussi . Sinon il peut y avoir les hermites locaux , des organismes ou des entitées de surveillance astrale comme le DIMR , la FA , l'unité 13 (en asie) ,des dragons ou des esprits  et leurs larbins  qui recherchent ce genre de réapparition , .... et là de suite pour les droits cela va devenir très vite compliqué .
EDIT : Les infos sont reprise dans " Corporate Downlaod " (SR3 p11 et 13 pour le personna et le corps astral). Dans MdO ou La magie du 6° monde , rien sur la loi et l'espace astral ,seulement des infos sur la légalité des sorts et l'emprisonnement des mages -plus de détails dans la 3° éd ...