CF et PP addict ... c'est grave docteur ? 4674

Forums > Communauté > Les financements participatifs

avatar
Ragnar

Oui, ça craint. Un jeu marquant, en deux versions, fait par des gens sérieux. Comment refuser ?

Mais comment vais-je craquer ? Fate ? PtbA ? Les deux ?

avatar

Reste quand même le doute quand au choix de la date choisie pour le financement, en plein été ? Ca passe ou ça casse... sont joueurs chez 500NDG moqueur

avatar

Z'avez vu ? La PP de Berlin XVIII est annoncé pour dans un jour sur GoT ! surpris

Ragnar

GoT ? Games of Thrones ??? ... merde je comprends plus rien .... moqueur

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar
alanthyr

J'ai compris la même chose au début...

Et puis j'ai compris qu'il parlait de Game On Tabletop ! plaisantin

avatar

Oui oui GOT = Game On Tabletop, je sais ça porte à confusion (avec Games Of Thrones) mais c'était plus rapide mort de rire

avatar

Bon en tout cas ça fait bien plaisir ce retour de Berlin XVIII, j'en suis ! clin d'oeil

En plus je trouve l'approche de 500 NDG excellente dans ses projets récents, c'était déjà le cas avec la Laverie, notamment le fait de proposer les ouvrages Univers et Règles à part.

Rien de tel pour s'imerger dans un univers que d'avoir un ouvrage entièrement dédié et ensuite, à part, un ou plusieurs ouvrages pour jouer (les règles, création de perso, etc).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • toto11016
avatar
Ragnar

A non hein ?

N'incites pas les éditeurs à faire plusieurs livres pour pouvoir jouer !

Un livre Univers + 1 livre de base, la oui pourquoi pas

avatar

Bon en tout cas ça fait bien plaisir ce retour de Berlin XVIII, j'en suis ! clin d'oeil

Ragnar

... étonnant moqueur

avatar

Cool, même pas tenté.

Déjà à l'époque, dans ma folle jeunesse, je n'avais pas accroché à Berlin XVIII - du coup, réussite critique pour résister à la PP.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ragnar
avatar
Nicolas Pirez

Même le livre Univers seul moqueur ? Une plongée dans un monde cyberpunk européen dark dark dark écrit par une grande plume francophone : Fabrice Colin, qu'on ne présente plus.

Ce message a reçu 3 réponses de
  • MRick
  • ,
  • Nicolas Pirez
  • et
  • Julien Dutel
avatar

Ragnar, prends tes cachets en forme de dès de jdr. Ou alors compte des talons de chèques ou les avis de ton banquier. Comment veux tu réussir à te soigner si tu ne prends pas tes traitements?😉

avatar

Pareil, pas du tout tenté par ce jeu. J'ai lu la PP, et désolé de cet avis, mais ça n'envoie pas du rêve pour moi. On dirait un jeu qui a affreusement mal vieilli, le pitch et les illustrations (je ne critique pas la qualité, mais le style choisi) n'aidant pas vraiment.

J'ai vraiment l'impression que l'on essaie de me vendre une vieillerie non remise à jour des années 80 en y ajoutant juste des système de jeu plus récent.

Sauf que ce style de cyberpunk, ça a vraiment pris un coup de vieux pour le coup. On semble très loin de l'évolution de ce genre qu'on peut voir dans le jeu vidéo par exemple (Deus Ex, Cyberpunk 2077).

Bon j'espère sincèrement que ce projet trouvera son public, et le fait de proposer deux système de jeu générique est plutôt malin pour le coup, tout comme proposer le livre univers seul pour ceux qui veulent jouer "à l'ancienne".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hiver
avatar
Sanlioc59

Parce que le style cyberpunk, se situe souvent dans un futur proche. Contrairement à d'autres univers "plus lointains", étant donné sa proximité temporelle le Cyberpunk est en perpétuelle évolution et redéfinition.
Berlin XVIII n'est plus vraiment au goût du jour si on se base sur les références cyberpunk actuelles. Mais le remettre au goût du jour ça ne serait plus berlin XVIII plaisantin.
Aujourd'hui Berlin XVIII est peut-être plus du Rétrofuturisme que du Cyberpunk, mais je trouve que la proposition est très intéressante avec son esthétique marquée (on aime ou pas) et ses thématiques fortes (la vie des flics au quotidien, le poids de la hiérarchie, de la bureaucratie et du politique, la corruption, le crime et la loi, la pénurie et la survie)

avatar
Ragnar

Moi non plus je n'accroche pas à cet univers.

Pourtant il pourrait y avoir un attachement sentimental, c'est le premier JdR que j'ai meujeuté (on me l'avait offert).

Ce n'est pas une histoire de système, même si je trouvais le système de la première édition un peu bof. C'est plus une histoire d'ambiance.

Quand je fais du JdR, c'est avant tout pour m'amuser. Soit à jouer des héros badass comme à D&D, soit à rigoler/déconner comme à Raôul, soit même à découvrir ou m'émerveiller comme dans d'autres JdR (je pense notamment aux jeux de SF).

Mais dans Berlin XVIII, qu'est-ce qu'on joue ?

Des pauvres Falkampf tout moisis, qui doivent gérer des problèmes qui les dépassent, du mieux qu'ils peuvent avec des moyens ridicules. Ils risquent de se faire buter pour un oui ou pour un non, et en face qu'est-ce qu'ils ont ?

Des implants cybernétiques ? Non !

Des pouvoirs magiques ? Non !

Des mutations extraordinaires ? Non !

Des armes exceptionnelles ? Non ! (le Marxmen 12.35 n'est qu'un pauvre flingue de base)

Des véhicules extraordinaires ? Hum, OK il y a des autoroutes à 8 voies où tu peux rouler à 200 km/h, mais c'est bien tout... Et ces véhicules ne sont pas spécialement plus solides donc quand tu as un accident à 200 km/h (ce qui n'est pas rare quand tu es flic à la poursuite de gangsters), c'est presque systématiquement mortel !

Bref, c'est déprimant comme jeu... Personnellement je trouve que c'est une étude intéressante d'un futur possible, mais clairement pas un jeu avec du fun...

Pour moi c'est un jeu avec 0% de fun.

Mais bon si il y en a que ça amuse, tant mieux pour eux et tant mieux pour maître Sinh !

avatar
Ragnar

Eh oui, malgré M Colin que j'apprécie par ailleurs... Ce n'est pas parce qu'on est un vieux de la vieille qu'on tombe forcément en pâmoison dès qu'on ressort n'importe quelle vieillerie plaisantin

avatar
Ragnar

Même Fabrice Colin ne me persuadera pas de passer le cap non plus.

La ligne éditoriale est super claire et ça, j'en félicite Maître Sinh. Mais les choix éditoriaux me font clairment passer mon chemin. Le double système me fait étrange : ils ne se ressemblent pas, ne sont pas là pour émuler la même chose, or personnellement j'attends d'un Berlin XVIII qu'il me donne un système précis qui me permet de jouer les aventures de ces flics désabusés dans un monde qui les écrasera tôt ou tard. Pour le coup, j'ai le sentiment que c'est mettre à toutes les sauces les deux systèmes de jeu fétiches de l'éditeur, et c'est dommage.

Et de même, les illustrations ne me charment pas, au contraire. Je n'ai aucune nostalgie pour l'imagerie des années 80. Du coup... même pour ça je ne plongerai pas.

Et si je n'ai ni les visuels, ni le jeu pour me tenter...

Mais tant mieux : j'ai bien d'autres choses à payer en ce moment :p

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar
Julien Dutel

Les deux versions ont été faites par deux personnes différentes donc je pense que les orientations prises ne sont pas les mêmes, surtout que Fate et PbtA ont des mécaniques très différents. J'ai justement demandé qu'ils nous fassent un résumé des spécificités de chaque.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Julien Dutel
  • et
  • Sauriak
avatar
Dohnar

C'est exactement mon propos en fait. System matters pour le coup, surtout avec deux systèmes donannt des résultats aussi différents. Ca touchera son public mais personnellement c'est une des raisons majeures qui me fait ne pas sortir mes sous. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar
Julien Dutel

Je suis d'accord que des explications sont nécessaires pour vendre chacun.

Edit : le but c'est quand même que ça touche aussi un public autre que les habituels fans de Fate et PbtA.

avatar

Je suis un vieux rôliste de l'epoque de la v1 de Berlin XVIII , je suis passé à côté à l'époque mais je suis toujours pas plus attiré par cette nouvelle version...

Et ce n'est pas une question de système de règle pour une fois...