Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

- Dragons - Le projet. 4843

Forums > Jeux de rôle

avatar
Thomas Robert

La jurisprudence US aussi puisqu'un projet de KS a déjà fait l'objet d'une class action et s'est retrouvé à devoir rembourser et indemniser tout le monde.

Mais effectivement, tout projet porté par une boite FR doit se conformer au code de la consommation (que ce soit sur KS, Ulule, Game On ou autre... ce ne sont que des intermédiaires publicitaires, financier, et de gestion de la campagne) et aux obligations et cadres posés par la loi française.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Damon
avatar
Judge Ju

Les débats sur le juridique on peut en avoir jusqu'à l'an prochain.

La loi, et le droit commercial, c'est pas si clair... sinon y'aurait pas besoin de tribunaux (sic.), et d'experts pour en blablater.

Tout ce qui se dit à ce rayon, c'est de l'interprétation qu'on peut avoir du droit.

Mon interprétation, c'est que tout peut être limite mais ils ne sont pas hors clous légalement, et je pense même que si le sujet était levé devant le juge...bin ça passerait.

Le seul débat qui vaut pour ce qu'il vaut à ce niveau, c'est satisfait de ce qu'il propose ou pas?

Moi ça me va, j'ai rien à dire de plus, et pas de temps pour polémiquer.

avatar

Le seul point qui me laisse dubitatif c'est le fait que l'option par défaut soit $10 et non pas 0. J'avoue ne pas comprendre quelle contrainte force ce cas de figure.

Après, des pratiques commerciales abusives il y en a de bien pires.....

avatar

Une chose que beaucoup oublient aussi je crois dans leur jugement sur la solution mise en place : sur les plateformes KS et Ulule (gameontabletop aussi je pense) nous participons à des financements participatifs, pas à des précommandes participatives. Tout projet validé ne va pas forcément au bout et on peut se retrouver sans rien à la sortie si le projet est raté par son créateur, c'est passé à 2 doigts de m'arriver sur un KS où le créateur a failli abandonner au bout de 2 ans et les souscripteurs dont je faisais parti n'aurai rien eu alors que certains avaient investi plus de 100 euros.

Alors non, arrêtons de donner de fausses informations.

Un projet de financement participatif, ça reste un achat en terme de législation française. Ce qui veut dire que :

- tu peux te faire rembourser à tout moment tant que tu n'es pas livré

- l'entreprise qui a fait le financement participatif est tenue de te livrer ce à quoi elle s'est engagé

Qu'il y ait une bienveillance et une tolérance vis à vis des projets de jdr car c'est une passion, qu'on veut soutenir un projet, pas de soucis.

Mais dire qu'il n'y a aucune contrepartie à attendre et que le porteur peut juste accumuler les retards, changer son projet comme il veut sans rendre de compte, voire ne rien livrer, c'est totalement faux.

Ce n'est pas du mécénat du tout un projet de financement participatif en législation française. C'est un achat différé.

avatar
Julien Dutel

La jurisprudence US aussi puisqu'un projet de KS a déjà fait l'objet d'une class action et s'est retrouvé à devoir rembourser et indemniser tout le monde.

Je rebondis juste pour la partie US. Si c'est bien le KS auquel je pense, le procès a mis en lumière le fait que le porteur du projet avait proposé du vent. Il avait une idée et c'est presque tout. Il n'a même pas pu prouver que l'argent obtenu lors du KS avait été utilisé pour la réalisation du projet (ce qui sent l'arnaque)

Donc la jurisprudence US reste limitée : tant que le porteur de projet prouvera qu'il a essayé de produire réellement quelque chose, il aura le droit d'échouer et ne pas avoir à rembourser les pledgeurs.

Pour la France, je suis d'accord avec toi et _Loludian_.

Mais comme Agate fait, amha, preuve de bonne volonté pour tout livrer sans obliger les participants à repayer, continuer de parler de légalité et de tribunal pour eux, ça devient lourd.

avatar

Donc la jurisprudence US reste limitée : tant que le porteur de projet prouvera qu'il a essayé de produire réellement quelque chose, il aura le droit d'échouer et ne pas avoir à rembourser les pledgeurs.

Damon

Laissons le cas émerger. Et on verra bien, honnêtement. content

Je ne suis pas sûr que la bonne volonté y suffise à ne pas non-plus se prendre un revers dans les dents.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Damon
avatar
Julien Dutel

Oui, je ne voulais pas être aussi affirmatif sur ce que j'ai dit, seul l'avenir dira à quel point la jurisprudence se fera aux US.

avatar

Ça n'est pas que la jurisprudence aux US est limitée, elle n'a tout simplement aucun impact sur un éventuel procès en France.

avatar

On en avait déjà débattu, chaque plateforme explique ce à quoi s'engage le porteur de projet, certaines affirment le remboursement intégral quand d'autres disent qu'il doit livrer ce qu'il peut, même si ce n'est qu'une petite partie (ex : coût mals calculés) car au final celui qui propose le projet, s'il n'a pas les sous pour le terminer, ben je vois pas comment il pourrait le livrer.

Après oui, les consommateurs peuvent se retourner contre lui mais ils n'obtiendront rien de celui qui n'a plus rien.

Pour ma part, et je ne cesse de le dire, il faut arrêter de se croire protéger par le code de la consommation, si l'entreprise fait faillite, si elle a mal qualibré ses coûts, vous perdez votre soutien.

Et enfin, on utilise des termes de pledgers, de financement participatif, on parle de soutiens, tout ça ce n'est pas dans les termes de la préco et vous n'avez normalement droit à rien si celui qui propose le projet n'est pas en mesure de vous livrer.

Ici, on me répond que ce sont bien des préco même si le langage est impropre... Vous ne m'enleverez pas l'idée que le jour où un avocat en droit de la conso voudra ficher le bazar, ce sera la fin des financements participatifs comme connus dans l'univers des jeux... Pour l'heure, ça n'intéresse pas les tribunaux ni le législateur pour clarifier mais un jour...

Bon, on revient à Dragons... Si quelqu'un n'est pas content, je veux bien racheter son pledge et y rajouter 100€, si Dragon Rouge, de départ et complet, avec creatures et encyclopédie... ce qui, même en ajoutant 100€ me reviendra pas beaucoup plus cher que d'acheter les 4 ouvrages en version standard en boutique.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Thomas Robert
avatar
Edwin

Et pourtant, depuis 2016, une procédure existe pour recouvrer une petite créance sans passer par un juge. Et le code de la consommation reste quand même une défense des consommateurs contre les abus des vendeurs. Vivant à l'étranger, je peux te dire que c'est une excellente pièce de législation, qui change drastiquement les choses.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edwin
avatar
Thomas Robert

Oh, je ne dis pas qu'il sert à rien en général mais qu'il ne faut pas trop en attendre au niveau des FP.

Et encore une fois, si en face, il n'est plus solvable, c'est peanuts.

avatar

Ce que les gens qui parlent du code de la consommation mettent en avant, c'est qu'il faut arrêter de propager ce mythe selon lequel le porteur de projet n'a pas de devoirs légaux vis à vis des précommandes faites par les pledgeurs. Parce que continuer à porter ce mythe (qui est donc qu'il n'y a pas de responsabilité du porteur de projet mais juste un risque des pledgeurs) est dommageable pour tout le monde.

C'est bien tout.

Il y a des lois, tout le monde doit les respecter. Il y a un risque ? Oui. Comme dans toute précommande. Mais ça reste une précommande, légalement, avec toutes les obligations qui vont avec.

HS off/

avatar

Prochain kickstarter de la suite de Dragons/Fateforge pour début 2022 selon Nel avec une communication un peu contradictoire/bizarre:

"Hello, Nel here - I am one of the author of the studio and its managing director.

Thank you all for taking the time to share your opinions. Please try to do so with kindness as this is a complex and stressful situation for everyone content

We can understand that some bacjers may be upset by this question about the opt in and opt out. We really tried to do our best taking into account many parameters and there is no perfect solution unfortunately. We confirm that there will be NO charge for digital backers and that those who are unduly charged will be refund. We are currently working on the technical side to add a user validation before the payment of the new shipping fees. We will keep you informed.

This being said, we notice that there is a misunderstanding. The situation is critical. By choosing to increase shipping costs with our community, we are also pushing back the release of our next Fateforge book and the next Kickstarter to early 2022. We are a small studio, pushing back this release, is pushing back our main incomes.

Meanwhile, many gaming companies are raising their prices. We have set up this form so that everyone does not have to participate. However, this increase of shipping cost is necessary because we are facing costs that are unmanageable at our scale. I hope it can make sense for you. If you have any questions or concerns, please feel free to post your comments.

"

avatar

Bonne nouvelle : les containeurs sont en mer (ceux pour l'Europe en tout cas) et une livraison avant la fin de l'année commence à devenir sérieusement envisageable.

Le processus pour les frais de port supplémentaire à été revu et complété et, à priori ceux qui ne veulent pas payer de supplément n'auront pas de soucis (même si j'avoue ne toujours pas comprendre pourquoi l'option par défaut est 10$ au lieu de 0).

La news en entier :

Chers tous,

Voilà, l'automne est déjà là et il est temps de faire une nouvelle grosse mise à jour du projet !

Nous revenons vers vous avec les dernières nouvelles du côté du fretmaritime, plus quelques précisions concernant les frais de port additionnels dont nous vous parlions dans la précédente news.

Un petit résumé pour les plus pressés :

  • le formulaire pour ajuster sa participation aux frais de port fermera le 9 octobre 2021. Prenez en compte que vous ne recevrez pas de confirmation par email. Votre compte Backerkit sera mis à jour automatiquement selon le résultat du formulaire.
  • le débit des frais de port additionnels interviendra après plusieurs étapes de validation que nous avons mis en place avec l'équipe de Backerkit. Ce débit sera lancé le 2 novembre 2021 ;
  • les add-ons, les frais de port initiaux associés, et la contribution volontaire aux frais de port additionnels seront donc débités en une seule fois le 2 novembre 2021 ;
  • Depuis le 22 septembre, les 4 containers contenant tous les accessoires fabriqués en Chine attendent d'embarquer. Pour rappel, deux sont à destination de l’Europe, deux autres des États-Unis ;
  • Les deux containers pour l’Europe sont actuellement sur les flots, à bord du MSC Jade, avec une arrivée au port estimée fin octobre ;
  • Pour les États-Unis, l'embarquement est programmé cette semaine et nous espérons qu'il aura lieu comme prévu ;
  • Notre cinquième container contient tous les livres produits en Europe et qui seront exportés aux USA : le container est actuellement en train d'être préparé et le départ est prévu pour la mi-octobre.

Voilà pour les grandes lignes, avec comme vous pouvez le voir des calendriers qui se précisent. Plusieurs points restent à confirmer avec les compagnies maritimes et nous espérons de tout cœur revenir vers vous au plus vite avec des bonnes nouvelles !

Rentrons un peu plus dans le détail de tout cela, c’est parti !

Calendrier et procédure de la contribution aux frais de port

Tout d’abord, nous tenons à remercier toute la communauté qui nous a envoyé des centaines de retours, notamment via le formulaire. Votre participation, vos idées, vos critiques parfois : tout cela nous aide énormément à avancer. Un immense merci aux centaines de souscripteurs qui ont laissé des messages de soutien adorables. Nous tenons également à remercier les équipes de Kickstarter, Ulule en France ainsi que Backerkit qui soutiennent notre action. Dans ces moments difficiles, une telle solidarité, de telles marques de confiance nous donnent la force d'avancer et surpasser ces épreuves. Nous n’aurions pas pu nous lancer dans cette aventure sans vous et nous vous remercions une nouvelle fois de nous accompagner dans cette dernière phase du projet !

Nous avons également entendu les inquiétudes de certains souscripteurs concernant cette procédure liée à l'augmentation des frais de port. Ces inquiétudes sont légitimes. Pendant ce mois, nous avons travaillé avec notre partenaire Backerkit pour améliorer les étapes de validation de ces frais de port. Quand bien même la crise qui nous impacte est grave et que l'augmentation de ces frais de port est nécessaire, nous tenons à ce que les souscripteurs aient le choix d'y participer ou non. Pour cela, tout en maintenant un système permettant d'automatiser et faciliter la procédure pour la majorité des souscripteurs qui souhaite participer, nous avons ajouté plusieurs étapes permettant à chacun d'ajuster sa participation. Voici le calendrier ainsi obtenu :

  • 9 Octobre : Fermeture du sondage sur le montant de participation;
  • Du 10 au 13 octobre : ajout de l’add-on « soutien aux frais de port » en accord avec la réponse que chacun aura fournie au sondage : pour celles et ceux qui auront signalé ne pas vouloir participer, aucun add-on « frais de port additionnel » ne sera donc ajouté. Pour tous les autres, il n'y aura rien à faire, votre compte sera configuré selon le montant de votre participation ($10 par défaut ou plus si vous l'avez signalé dans le sondage). Les PDF bonus correspondants aux scénarios écrits pour l’occasion seront ajoutés automatiquement à une date ultérieure ;
  • 13 octobre : tous les souscripteurs recevront un email demandant s'ils souhaitent ajuster leurs add-ons ou les laisser en l'état. Il vous sera donc possible d'enlever à ce moment l'add-on « soutien aux frais de port » ou alors d'augmenter votre participation à ces frais de port
  • 18 octobre : second email de rappel pour que chaque souscripteur puisse ajuster ou supprimer ses frais de port additionnels ;
  • 25 octobre : verrouillage des comptes Backerkit ;
  • 2 novembre : débit des cartes renseignées comme moyen de paiement. Si aucune carte n’est renseignée, ou que celle-ci est périmée, passage à l’étape suivante ;
  • 20 novembre : nouvelle tentative de débit des cartes renseignées dans Backerkit. Il s’agit ici aussi d’une procédure standard de Backerkit, employée sur chaque projet qu’ils hébergent, de permettre à des souscripteurs de corriger un souci de paiement de leur côté (carte bleue arrivée à expiration entre temps, etc.) ;
  • 30 novembre : troisième et dernière tentative de débit;
  • 6 décembre : tous les comptes Backerkit pour lesquels le débit a échoué pour une raison ou une autre se voient retirer l’add-on « frais de port additionnels » automatiquement. Si le solde du compte est à zéro (autrement dit, si tous les autres add-ons et les frais de port initiaux sont réglés), la commande rentre avec les autres dans le processus d’expédition.

Comme vous le voyez, nous avons travaillé avec les équipes de Backerkit pour maximiser le nombre de notifications à l’attention des backers qui auraient manqué l’information de l’augmentation des frais de port et la possibilité de participer ou non à leur règlement.

Quand bien même des personnes découvriraient le débit de ces frais de port a posteriori ils pourront nous contacter pour demander leur remboursement sans condition.

Par ailleurs, comme vous le savez, le pledge manager n’a jamais été débité : les add-ons que vous avez pu choisir dans le pledge manager, les frais de port initiaux associés, et la contribution volontaire aux frais de port additionnels seront donc débités en une seule fois.

Cette campagne de règlement suivra le même calendrier que celui décrit ci-avant.

Un point sur le transport

Lors de la précédente news, nous faisions part de la date du 22 septembre comme étape dans l’embarquement des accessoires produits en Chine. Cette date était celle à laquelle les quatre containers devaient avoir quitté l’usine de production et rejoint le quai d’embarquement.

Bonne nouvelle : les quatre containers étaient à quai à l’heure dite et attendaient dès lors d’embarquer sur un navire, ce qui devait se produire dans la semaine du 27 septembre, sans que nous ayons plus aucun pouvoir sur la date effective de leur chargement. Nous ne comptons plus les témoignages de professionnels ayant réservé leur container à prix d’or (pour rappel, entre 400 et 500 % d’augmentation depuis 2020) et devant malgré tout attendre sans garantie de délai. Qu’en est-il alors de nos, de VOS containers ? Deux cas de figure se posent.

Votre adresse de livraison est située en dehors des États-Unis : vous dépendez des containers « Europe ».

Ces deux containers qui se dirigent vers l’Europe sont à bord du MSC Jade au moment où nous écrivons cette update. Ils devraient arriver en France fin octobre, et vous pouvez suivre la progression du navire à cette adresse. C’est évidemment une très bonne nouvelle, puisqu’elle nous laisse espérer une réception dans nos entrepôts à mi-novembre et donc un envoi des colis dans la foulée pour tous les souscripteurs hors États-Unis.

Votre adresse de livraison est située aux États-Unis : vous dépendez des containers « États-Unis ».

Ces trois containers devraient partir dans les jours à venir : cette semaine de Shanghai (deux conteneurs), la semaine prochaine du Havre (un conteneur). C’est encore conditionnel, car les compagnies maritimes ne confirment le chargement qu’une fois le navire en mer. Actuellement, nous sommes en attente de l’actualisation de notre dossier. Le trafic entre la Chine et les États-Unis est tellement dense et les retards accumulés tellement importants que les calendriers d’expédition accusent plusieurs semaines de retard.

La situation dans les ports américains est là aussi complexe : les navires mettent plus de temps à décharger faute de main-d’œuvre, et les ports sont encombrés de containers par manque de camions pour les expédier vers les entrepôts. L’ensemble force les navires à patienter pour décharger. Or plutôt que d’attendre à ne rien faire, les capitaines ont consigne de se rendre à leur prochaine étape pour tenter de décharger les containers qui y sont attendus. À ce propos, vous pouvez lire cet article : https://www.washingtonpost.com/business/interactive/2021/supply-chain-issues/

La compagnie maritime ne nous a fourni aucune date d’arrivée (même estimative) aux États-Unis. Concrètement, cela signifie qu'il y a des risquesque nous ne puissions pas livrer les contreparties physiques à destination des souscripteurs américains avant le début de l'année prochaine. Nous mesurons tout à fait la déception que cela peut provoquer chez vous. C’est également une perspective compliquée pour nous, puisque nous avons fait notre maximum pour livrer tous les souscripteurs d’une même campagne en même temps. Les coûts de stockage et ces délais supplémentaires vont cependant nous obliger à revoir cette position. Nous devrions en savoir plus début novembre.

Voilà pour le détail de ces opérations logistiques dans l’état actuel de nos connaissances. Nous sommes un petit groupe de créatifs indépendants. Grâce à votre soutien, nous autoproduisons nos créations et nous nous efforçons de gérer au mieux ces aspects logistiques. C'est notre responsabilité vis-à-vis de vous tous, nos souscripteurs, qui nous permettez d'exister. Nous vous tiendrons informés au plus vite mais sans précipitation quand nous aurons du nouveau.

Nous souhaitions une nouvelle fois vous remercier pour vos marques de soutiens, d’encouragement, de félicitations sur la qualité des ouvrages disponibles en PDF, et même des mises en relation pour améliorer les conditions de nos prochaines productions avec le projet d'une relocalisation complète de notre production en Europe et en Amérique du Nord. Nous sentons plus que jamais dans ces conditions la formidable énergie que représente la communauté que vous constituez et qui nous permet d’avancer. Merci de tout cœur d’être derrière nous, avec nous pour mener à bien ces dernières opérations. Sans vous notre studio n'existerait pas et nous ne l'oublions pas.

Pour finir, voici quelques extraits de notre travail en cours sur le prochain ouvrage de la gamme, le second volume de Créatures dédié à l'Inframonde et au Chancre.

Merci encore et à très vite !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nioux
avatar
NapalmGlop

Je me disais que j'allais pas me prendre la tête et rester sur le prélèvement de 10 euros.

Et là, je me rends compte que la CB que j'avais utilisé vient d'expirer mort

J'imagine qu'il faudra que j'aille sur backerkit à partir du 13 octobre du coup...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ami
avatar
Nioux

Pour avoir modifié mon backerkit à 0€, je dois direque c'est plutôt simple. Tu cliques, tu coches 3 cases et c'est ok.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Nioux
  • et
  • Nicolas_fox
avatar

J'ai relancé de 50$.... surprismort de rire

avatar
Ami

En regardant sur backerkit, je viens de me rendre compte que j'avais été débité de frais de port pour le KS Encyclopedia mais pas pour le KS Creatures (qui est pourtant plus ancien). Va falloir que je revois ça de plus près... quand j'aurai fait un premier paiement avec ma nouvelle CB pour l'activer mort

Décidément, je n'aime vraiment pas le fonctionnement de KS avec les frais de port approximatifs et différés.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Cedric Jeanneret
avatar
Ami

fais tu parti d'une phase de test ? si ce n'est pas le cas, attention, c'est marqué qu'il feront les changement entre le 10 et le 13 octobre

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ami
avatar
Nicolas_fox

Euh aucune idée, j'ai juste vérifié mon backerkit quand j'ai reçu le mail pour être certain de ne pas leur lâcher 1€ de plus...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Cedric Jeanneret