Récapitulatif des profils hybrides officiels 245

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar
Selfedrick

Oui, c'est un problème de COF auquel j'ai réfléchi moi aussi...

Je n'ai pas trouvé de solution simple.

Une solution est de revoir complètement le système de voies, en fusionnant les rang 1 et 2, et d'associer les DV aux voies et non au profil (la notion de profil disparait). Mais ça demande un gros boulot de refonte.

Une autre solution est de restreindre le multiclassage uniquement dans les voies du même DV. Ainsi un Magicien pourrait facilement prendre des voies de l'Ensorceleur ou du Nécromancien, mais pas les autres. Pareil pour Barde/Forgesort/Voleur. Le Barbare serait coincé tout seul avec son d12. Le Guerrier pourrait piquer dans les voies du Chevalier et inversement. Les plus avantagés par ce système seraient toutes les classes au d8, car elle sont les plus nombreuses (Arquebusier, Druide, Moine, Prêtre, Rôdeur).

Ça manque singulièrement de souplesse. On pourrait étendre le truc en aurorisant le multiclassage vers une voie avec un DV supérieur, puisqu'en théorie plus le DV monte plus les voies sont faibles... Un Magicien pourrait devenir Barbare (et garder son d4), mais pas l'inverse...

Bref, pas simple cette histoire !malade

avatar

Sauf qu’une classe hybride barbare / mage par exemple serait au D10 en points de vie. Car on prend toujours le D de vie de la classe principale et on le réduit d’un cran. Donc en commençant barbare seul au D12 et en lui faisant prendre quelques Lebel au D 4 avant de le ramener au D10 on rééquilibre la chose.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar
Pretre

Ben oui le p'tit malin... et si c'étais l'inverse...

avatar

Si c’est l’inverse, il a toujours D4 en point de vie car on ne peut pas descendre en dessous. Donc il prendrait ses niveaux de barbare au D4. J’autoriserais peut être la première ouverture de voie au D12 mais pas plus je pense.

avatar

Interressant mais pas correct pour moi car mes joueurs vont y voir un moyen de faire des profils hybride en trichant sur les pv...

Ex : Le joueur commence par faire un barabare en "ouvrant" 3 voies du profil et donc en gagnant les pv du barbare puis il m'embrouille en disant : ouais mon perso évolu vers une classe hybride en "ouvrant" l'accès à une voie de magicien (! c'est un exemple fictif !) puis encore en ouvrant une voie de nécromancien...

et la il est donc dans une situation de profil triple sur lequel il n'aurait du avoir que des d4 de pv...

Trop déconnant pour moi.

Le cas n'est jamais arrivé pour moi mais franchement je pense qu'on recalculera les pv quitte à ce qu'ils baissent...

Selfedrick

Je ne vois pas en quoi ce serait un problème si la règle est la même pour tout le monde : on enlève les profils hybrides, et tout le monde peut choisir d'ouvrir des voies d'un autre profil si le MJ est d'accord (pour éviter les grosses acucmulations de DEF, par exemple). Le profil principal reste celui du départ, et ça détermine l'armure et les armes. D'autre part, on ne change pas les caractéristiques à utiliser dans les capacités (CHA pour les capacités d'ensorceleur et INT pour celles de magicien, par exemple). D'autre part, on n'autorise que 2 voies au maximum dans un autre profil que le profil principal.

Ensuite, si un magicien veut prendre des rangs dans une voie de barbare pour augmenter (un peu) ses PVs. D'une part ça n'augmente que de 4 PVs, et d'autre part les capacités en questions risquent fort d'avoir un impact très limité, étant donnée la force du mage et les armes qu'il peut manier. À vue de nez, ça me semble facilement équilibré.

Si ça te semble trop puissant, tu peux ajuster l'opposition ou changer les valeurs de caractéristiques à la création. Ce qui compte, c'est que tout le monde puisse le faire, qu'aucun choix ne départ ne pénalise pas un personnage par rapport aux autres, et pour moi, ça me semble bon.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar
Ulti

Le but n'est pas de permettre aux joueurs de faire ce qu'ils veulent dans dans un bon esprit grosbil mais bien de conserver l'essence des profils hybrides d'origine qui doit se justifier d'un point de vue role-play.

Je trouvais que permettre de basculer vers un profil hybride en cours de carrière était quelque chose de sympa d'un point de vue role-play encore une fois.

Ex : le rodeur qui joue son personnage en insistant sur l'aspect tir à l'arc et qui va, après une aventure ou il y avait un tournois médiéval avec concours de tir à l'arc décide de quitter (un peu) sa foret pour devenir archer.

Si j'utilise ta regle qui ressemble beaucoup au multiclassage de d&d 3.5 je vais encore me retrouver avec des joueurs qui vont tous faire "1 niveau" de barbare pour avoir les pv et quelques trucs, puis passer à autre chose sans aucune justification rolistique comme des petits fions de maximiseurs qui comprennent rien aux jeux de rôles.

De plus en passant un niveau, on peut prendre un pouvoir de rang 1 ou 2 dans une voie et de même dans une autre voie (d'un autre profil) : et la que fait-on ?

C'est bancal ton systeme et en plus ça favorise un esprit de merde que je ne souhaite pas voir apparaitre à ma table de jeu.

avatar

De toute façon que ce soir un profil simple ou un profil triple ils ont autant de points de capacités l'un que l'autre.
Au final un profil simple du genre guerrier/rodeur/psionique sera souvent efficace bien plus rapidement qu'un profil optimisé pour faire roxxor à haut niveau.

On est tous la pour s'amuser et jouer un personnage parce qu'on l'aime bien, lui créer une histoire et un historique doit être la principal motivation. Au final la classe du personnage c'est un peu superflu puisque de toute façon le MJ doit adapter les rencontres à la puissance du groupe.

Par exemple le mentaliste au niveau 8 avec attaque mental et divination au rang 5 est extrément puissant et polyvalent. Il suffit donc de rajouter des créatures insensible aux attaques mental pour augmenter la difficulté. Un groupe de gros bourrin au cac fera aussi moins les malins contre un groupe de fantôme...

La ou je veux en venir c'est que les joueurs doivent pouvoir créer des personnages qu'ils aiment, le restent se gèrent après. Un MJ qui exclue une liste longue comme le bras de choix pour ses PJ ça donne vraiment pas envie. Si c'est pour une question d'univers ok, dans le genre pas de nécro car c'est une campagne pour les hommes de bien. Par contre si c'est pour pas avoir trop de travail derrière autant ne pas être MJ.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar
Nidhogg

On parle de quoi la ? Je ne limite pas mes joueurs et je leurs offre même plus d'options que les règles de bases.

En revanche, les joueurs qui ne font un personnage que pour faire le plus grobil possible sans aucune justification roleplay/background derrière, je fait en sorte qu'ils aillent trouver leur plaisir ailleurs (par exemple sur un jeux vidéo).

Si tu pensait à moi dans ton écriture tu est fixé sur mon point de vue maintenant je souhaiterais revenir au sujet d'origine.

Le système d' hephaistos est interressant mais pas suffisant pour moi car j'y vois une déviance possible, MRick à deja réfléchit à cette problématique sans trouver de solution satisfaisante et Ulti propose quelque chose qui fait penser à d&d 3.5 que j'ai fuis pour COF.

Donc, personne d'autre aurait une idée miracle ? Quelque chose qui regle le pb des pv lorsqu'un joueur évolue d'un profil vers un autre profil (forcément hybride du coup) au cour de sa carrière d'aventurier intrépide ?

PS : Un joueur qui me dit qu'il veux faire "un profil simple du genre guerrier/rodeur/psionique" déjà il commence mal avec moi car celui-ci n'est clairement motivé que par la construction de son personnage au travers de capacitées et non d'un concept...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • hephaistos
avatar

On parle de quoi la ? Je ne limite pas mes joueurs et je leurs offre même plus d'options que les règles de bases.

Si tu pensait à moi dans ton écriture tu est fixé sur mon point de vue maintenant je souhaiterais revenir au sujet d'origine.

Mon message ne cible personne en particulier c'est juste un constat.

Un joueur qui me dit qu'il veux faire "un profil simple du genre guerrier/rodeur/psionique

Profil simple, donc guerrier ou rodeur ou psionique. Je reconnais que la séparation avec les "/" est trompeuse, je ne peux malheureusement pas éditer mes postes.

Donc pour revenir au sujet je ne vois pas vraiment l'intêret d'avoir une règle spécial pour gérer les PJ qui essai de maximiser leurs personnages autre que le bon sens du joueur et du MJ.
Je trouve que les règles pour la création des profils hybrides sont plutôt bien établi. Après oui il y a quelque cas ou effectivement un joueur peut tenter de la faire à l'envers au MJ dans le genre Barbare+Magicien d10 auquel cas il suffira de répondre au PJ, ok si tu tiens autant à ce profil cela sera magicien+barbare d4 ou d6.

avatar
Selfedrick

Le principe ne marche que si

1- Il y a un vrai background qui va avec, c'est justement la force de CoF, de pouoir modeler un perso sur une idée (j'avais envie d'un cavalier du Rohan pour un one shot, le l'ai fait facilement avec un guerrier + une voie de chevalier)

2- Le Mj peut limiter une combinaison qui semble trop puissante (un guerrier expert au sabre, ok, mais tu refuse les armes à distance, ça marche)

Pour revenir sur l'exemple Barbare / Magicien : ben c'est un druide non... Si c'est un lanceur de boule de feu en peau d'ours avec des pv. Ben non, il ne sait pas lire, où a t'il étudié ?

Mais pour sur, faut y aller au juger. Et le risque d'erreur est grand. Mais lors de la dernière partie, nous avons discuté de l'évolution d'un personnage (un prêtre de la vie & de la mort, vous ne l'aviez pas lui ?). Quelle voie de prestige utiliser (car bien sur, la divinité n'existe pas) ? Du coup nous partageons les avis pour construire un chouette perso avec du caractère et pas un gros bill, et c'est le but

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar
hephaistos

Le principe de quoi ??? De quoi parle tu en réponse a mon message ?

Ma question, je le repete encore une fois (me demande si vous savez lire des fois), est : "Est-ce que quelqu'un qui aurais deja accepté de transformer le personnage d'un joueur d'un profil basique vers un profil hybride en cours de jeu aurait une idée pour gerer les pv de façon simple".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar

jamais fait, mais une solution comme une autre

tu peux prendre le dé de vie du profil lié dès qu'il met des points dedans.

si la voie "hybride" a un dé de vie moindre que les voies du profil principal, les dés de vie de la voie principale rétrograde d'un cran. Et s'il prend des points dans la voie la voie avec le moins de DV, c'est celle-ci qui s'applique.

si on reprend l'exemple du barbare qui veut devenir magicien, il monte 2 niveaux de barbare, soit 2 x d12, puis au niveau 3 il décide de passer magicien, son DV sera un d4. Au niveau 4, il reprend un niveau de barbare, mais le DV est passé au d10 s'il ne prend que des rangs dans les voies du barbare, mais s'il prend un rang en barbare et un rang en magicien, ça ne sera qu'un d4.

Maintenant c'est l'inverse, un magicien qui veut devenir barbare (on sait jamais ... plaisantin )

si la voie "hybride" a un dé de vie supérieur que les voies du profil principal, les dés de vie de la voie "hybride" seront d'un cran suprieur à la voie principale.

donc le magicien prend ses 2 1ers niveaux au d4, au niveau 3 il pend barbare mais avec 1d6.

s'il mixte les voies, les DV seront ceux du profil le plus bas

avatar
Selfedrick

J'ai rien lu au débat et si je donne une réponse qui a déjà été donnée, je m'en excuse.

Mais tu peux demander à tes joueurs de commencer par choisir un profil de base pour les 3 premières voies. Tu prends toutes les données du profil sauf que tu réduits le DV d'une catégorie (le barbare passe de 1d12 à 1d10).

Au niveau de ton choix (mettons 4 ou 6 par exemple), tu demandes à tes joueurs de compléter leur profil avec une ou deux voies pour compléter le profil. S'ils choisissent de prendre les deux voies restantes de leur profil de base, le DV augmente d'une catégorie et on applique retro activement le gain de PV.

Il restera l'histoire de la règle du malus de carac: dans ce contexte je te conseille de l'ignorer.

avatar

Comme vous avez pu le lire, je ne joue pas "strictement" dans les rêgles. Et donc le principe pour moi est :

1- La construction d'une personnage qui se tient

2- Les statistiques et rêgles qui suivent (en espérant ne pas faire d'erreur, je te rejoins Selfedrick)

Il y a un sujet sur une adaptation de CoF à Warhammer, ou se type de question a déjà été évoqué, cad, le changement de voie/carrière d'un personnage.

Je complèterais le commentaire des 2 comparses ci-dessus par les limitations d'armure et armes liées au nouveau profil. Un peu comme chez D&D, lorsqu'il y a bi-classage. Si le personnage monte dans une/des voies non guerrière (comme magicien), il perd la possibilité d'utiliser armure et armes. Ceci jusqu'à dépasser le niveau des voies guerrières (de mémoire, c'était géré de la sorte). Donc le Barbare magicien (qui pour moi est une combinaison impossible d'un point de vue culturel/érudition) ne peut plus utiliser d'arme puissante. Un magicien avec moult pv...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
hephaistos

Après il y a les règles telles qu'elles existent. Et dans ces règles, si tu veux faire un Sang-Brulant (profil hybride inventé pour l'occasion à base de barbare + magicien), tu peux le faire et ce personnage aura 1d10 DV et pourra manier toutes les armes, sa seule contrainte étant de ne pas pouvoir porter d'armure s'il veut lancer des sorts (ce que le barbare fait très bien) et avoir une main disponible (et logiquement ne pas être en rage berserker).

avatar

Le principe de quoi ??? De quoi parle tu en réponse a mon message ?

Ma question, je le repete encore une fois (me demande si vous savez lire des fois), est : "Est-ce que quelqu'un qui aurais deja accepté de transformer le personnage d'un joueur d'un profil basique vers un profil hybride en cours de jeu aurait une idée pour gerer les pv de façon simple".

Selfedrick

Amha le plus simple consiste à lui donner le DV de la nouvelle classe, jusqu'à ce que la moyenne DV/niveau rejoigne celle de la classe hybride.

Par exemple ton barbare devient druide au niveau 4. Il a déjà 3 D12 DV. Pour un hybride ça devrait être 3d10. Alors les 3 prochains niveau seront d8. Ainsi au niveau 6 il aura 3d12 + 3d8 (max 60) au lieu de 6d10 (max 60).

Si c'est magicien d4 au niveau 4, puis d10 dès les niveaux suivants (3d12+1d4=max 40=4d10).

etc.

(On voit là que Barbare/magicien serait plutô une classe hybride qui serait équilibrée avec des d8 DV... mais bon c'est pas la règle, faut dire qu'à la base c'est un concept un peu étrange...).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar

Pourquoi ne pas tout simplement n'autoriser les profiles hybrides qu'à la création, il s'agit d'un concept de personnage après tout. Les rendre plus rigides en n'autorisant pas l'accès aux voies de prestiges par exemple ou en la limitant à la voie de prestige de la classe hybride en question, ce qui demandera un petit travail de creation. Dans le même temps on pourrait envisager d'assouplir l'accès aux voies de prestige pour les personnages souhaitant élargir leur champs de compétences. Elles ne sont accessibles qu'au niveau 8 et coûte seulement 2 points de plus (pour les rangs 1 et 2). Et pour rester dans le ton de la règle, on peut imager augmenter le cout d'un 1 point, ou plus, pour le premier rang d'une capacité n'appartemant pas à la "famille" de la la classe principale du personnage.

Le barbare reste un barbare avec son sac de PV et pourra avoir accès à une voie d'un autre profile justifié par son vécu au cours de ses aventures...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar

Le principe de quoi ??? De quoi parle tu en réponse a mon message ?

Ma question, je le repete encore une fois (me demande si vous savez lire des fois), est : "Est-ce que quelqu'un qui aurais deja accepté de transformer le personnage d'un joueur d'un profil basique vers un profil hybride en cours de jeu aurait une idée pour gerer les pv de façon simple".

Selfedrick

Amha le plus simple consiste à lui donner le DV de la nouvelle classe, jusqu'à ce que la moyenne DV/niveau rejoigne celle de la classe hybride.

Par exemple ton barbare devient druide au niveau 4. Il a déjà 3 D12 DV. Pour un hybride ça devrait être 3d10. Alors les 3 prochains niveau seront d8. Ainsi au niveau 6 il aura 3d12 + 3d8 (max 60) au lieu de 6d10 (max 60).

Si c'est magicien d4 au niveau 4, puis d10 dès les niveaux suivants (3d12+1d4=max 40=4d10).

etc.

(On voit là que Barbare/magicien serait plutô une classe hybride qui serait équilibrée avec des d8 DV... mais bon c'est pas la règle, faut dire qu'à la base c'est un concept un peu étrange...).

Laurent Kegron Bernasconi

Entièrement en accord avec Kegron là dessus. C’est le plus simple à mon avis.

avatar

Amha le plus simple consiste à lui donner le DV de la nouvelle classe, jusqu'à ce que la moyenne DV/niveau rejoigne celle de la classe hybride.

Par exemple ton barbare devient druide au niveau 4. Il a déjà 3 D12 DV. Pour un hybride ça devrait être 3d10. Alors les 3 prochains niveau seront d8. Ainsi au niveau 6 il aura 3d12 + 3d8 (max 60) au lieu de 6d10 (max 60).

Si c'est magicien d4 au niveau 4, puis d10 dès les niveaux suivants (3d12+1d4=max 40=4d10).

etc.

(On voit là que Barbare/magicien serait plutô une classe hybride qui serait équilibrée avec des d8 DV... mais bon c'est pas la règle, faut dire qu'à la base c'est un concept un peu étrange...).

Kegron a souvent de bonnes idées au niveau des règles, ils devraient lui en filer l'écriture chez BBE content

avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Interressant, ça rejoint un peu la proposition de JeffL.

Je valide ! Merci !