Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers dans votre navigateur.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant toute la durée de la session de votre navigation sur notre site.
Si vous êtes identifiés, nous conservons votre acceptation jusqu'à la prochaine modification de notre politique de cookies indiquée ci-dessus.


Questions techniques de règles - H&D / D&D 5 - aka les conseils des sages 2759

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Ca s'appelle utiliser des outils de voleurs content

avatar
DSC1978

Moi je suis MJ en général, c'est à mes joueurs de m'expliquer comment ils font et j'avise. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gobo
avatar
Sigfrid
Tu peux défoncer la porte avec la langue ! 🤪
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar
Gobo

Nan... la crocheter avec la langue (on est sous dextérité). mort de rire

Par contre, plus sérieusement, j'aimerais bien que Seorever nous dise ce qu'en pensait sa joueuse, parce que l'on n'a pas son point de vue à elle dans l'affaire.

avatar

Je mets une pièce sur le fait que la joueuse a un score de DEX élevé.

avatar

Possible, mais ce qui m'intéresse c'est comment elle a défendu son point de vue, parce qu'elle a vécu la scène elle.

En fait dans l'histoire pour moi il y a plusieurs choses différentes ici, mais on n'a pas le contexte de la scène.

Soit le PNJ se fiche de voir qu'il y a des messes-basses et des échanges d'info et dans le cas les 2 joueurs se chuchottent des trucs à l'oreille et c'est terminé (je ne demande même pas de jet pour ça). Parce qu'un tiers à plus d'un mètre qui distingue des paroles quand on chuchotte dans l'oreille de quelqu'un j'ai pas trouvé (généralement on entend CHchchchCHCHchch).

Soit le PNJ risque d'intervenir s'il voit/entend les 2 PJ s'échanger des info (dans se soucier de distinguer le contenu) et dans ce cas ce qui compte ce n'est pas de transmettre l'info, mais de ne pas montrer qu'on transmet l'info. Pour le coup l'attitude corporelle prime et c'est un test de Discrétion classique sous Dextérité est tout à fait valable. Tout dépend comment la joueuse interprète la scène dans ce contexte.

Mais encore une fois, si le contexte se prête à changer ça selon la description de la scène et des actes de la joueuse, c'est tout à fait possible (et prévu).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Seorever
avatar
Sigfrid

Ma joueuse n'a pas eu à faire le jet. Elle était surprise de mon choix et m'en a parlé à la fin de la séance. Pour le contexte, deux pj s'échangent des informations à voix basse, en chuchotant, pour ne pas être entendus du pnj qui est à proximité. Pas plus de détail. Du coup, selon moi, c'est le jet qui détermine s'ils réussissent leur maneuvre ou non.

Je ne suis pas tout à fait d'accord au sujet de "dextérité(discrétion)" pour un chuchotement ou tout autre infos partagée à voix basse. Je distingue discret pour ne pas être vu et discret pour ne pas être entendu.

Pour ne pas être vu, il m'apparaît que la déxtérité intervient majoritairement. Mais pour ne pas être entendu, c'est le charisme : c'est bel et bien la maîtrise de son souffle et la capacité à parler à voix basse qui s'opère ici ( et Dieu sait que tout le monde n'arrive pas à parler à voix basse de manière efficace ahah). Pour le coup, ils ne voulaient pas être entendus. Un jet réussi pourra être interprété par "Tu tournes le dos à la personne pour masquer efficacement ta voix", "Le pnj n'entend strictement rien mais semble interloqué par vos messes basses" ou encore "Tu attends que le pnj ait le dos tourné pour délivrer ton message discrètement" etc. En cas d'échec, il a entendu.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • CharIie
avatar
Seorever

J'avoue que ça fait parti des "situations" batardes à mon goût où c'est pas évident d'appliquer unilatéralement les règles, la preuve nous avons presque tous des avis différents et justifiables.
C'est là que le MJ entre en jeu content à toi de répondre au mieux à l'attente de la table, en appliquant la justice et en étant sincèrement neutre. Il n'y a donc pas de règle officielle à donner, seulement des avis perso.
Ca me rappelle la fois où un joueur m'a demandé de taper un adversaire sans lui faire trop mal... maintenant je saurais comment faire pour MA table, mais voilà à faire au cas par cas, ne pas briser le rythme et avoir prévu dans le contrat social la clause permettant de parler au MJ en fin de session de ce qui chagrine le joueur, en discuter avec le concerné et se mettre d'accord sur la façon de réagir pour la fois suivante content

Sinon je pense à la solution sans jets de dés, tu demandes au joueur de décrire précisemment son action, un peu comme les phases de persuasion RP sans jets. Si ça peut t'éviter de devoir faire jeter les dés content dédé

avatar

Bonjour à tous,
J'ai une petite question de clarification de règle. J'ai lu les messages précédents sur le sujet, mais il reste un point qui n'est pas encore très clair pour moi.

Action bonus

Un sort qui se lance par une action bonus est particulièrement rapide. Pour le lancer, il faut dépenser une action bonus à son tour, à condition de ne pas avoir déjà effectué une telle action au cours de ce tour. Impossible de lancer un autre sort lors de ce tour, à moins qu'il ne s'agisse d'un tour de magie avec un temps d'incantation d'une action.
Il est clair pour moi que je peux utiliser une action pour lancer un tour de magie et une action bonus pour lancer un autre sort (à condition que son temps d'incantation soit une action bonus)

En revanche, est ce que je peux le faire dans l'autre sens : utiliser une action pour lancer un sort (nv 1 par exemple) et une action bonus pour lancer un tour de magie (à condition que son temps d'incantation soit une action bonus) ?

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Rankkor
  • ,
  • Ombreloup
  • et
  • Soma
avatar

Bonjour j ai moi aussi une question qui touche au sort envoûtement

Il est précisé que le sort dure une minute mais cesse si le lanceur est neutralise ou ne peux plus parler, faut il en conclure que pendant la durée du sort le lanceur ne peux pas lancer de magie à composante vocale ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rankkor
avatar
Selhynn

En théorie oui. Cette partie des règles est très mal écrite et ils ont du faire un sage advice à ce sujet. Suffit de le retrouver pour confirmer l'info.

avatar
Remwise

Non pas du tout. Ce n'est même pas un sort avec concentration donc tu es même libre de te concentrer sur un autre sort en ayant lancé celui là.

La restriction de rupture du sort liée à la parole j'ignore ce qu'elle fait là mais on va dire qu'il y a une logique de conception derrière...

avatar

Pourquoi ? quel rapport entre la dextérité, et la bonne perception du niveau sonore de chuchotement qui doit être suffisamment élevé pour se faire comprendre des PJ et suffisamment bas pour ne pas se faire entendre des PNJ ?

Jay

Parler à voix basse en restant compréhensible reste une affaire de gestion de souffle et de muscles,

Et comme c'est ma profession : ça n'a absolument rien à voir avec la dextérité ou l'agilité d'une personne. C'est la même gestion que pour la modulation de voix lors d'un discours (persuasion) ou autre. C'est clairement une affaire de Charisme (au sens de la carac, qui n'est pas que la présence ou la force de personnalité, mais aussi la capacité à parler et donc utiliser sa voix, et donc la contrôler).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Remwise
avatar
Selhynn

Normalement si tu lances un sort en action bonus (que ce soit un tour de magie ou un sort de niveau 1+), tu ne peux plus ensuite que lancer des tours de magie en action. Pour l'ensemble de ton tour (donc même avec un sursaut d'activité du guerrier).

avatar
Selhynn

On a déjà eu cette discussion plusieurs fois.

Ici

Ou là

La règle dit sur les sorts en action bonus :

Il n'est pas possible de lancer un autre sort lors de ce tour, à moins qu'il ne s'agisse d'un tour de magie avec une durée d'incantation d'une action

Page 202

Ce Sage Advice dit :

Peut-on lancer un tour de magie en action bonus après avoir lancé un sort de niveau 1 ou plus ? Oui.

Le 1er dit : Sort 0-9 en action bonus + sort 0 en action = OK
Le 2e dit : Sort 0 en action bonus + sort 1-9 en action (ou réaction) = OK

Soma

Conclusion : on peut lancer un sort en action et un sort en action bonus à condition qu'au moins l'un des deux soit de niveau 0.

Sinon on peut utiliser le sursaut d'activité du Guerrier pour avoir une action supplémentaire permettant de lancer un nouveau sort en ignorant les contraintes normales, donc quel que soit son temps d'incantation et son niveau.

Soma
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selhynn
avatar
Julien Dutel

Ah bah c est marrant pour moi la persuasion c était plus jouer sur le choix des mots, la pertinence des arguments... Ton argument fait du sens mais du coup que faire ? On pourrait très bien envisager de lancer persuasion sous intelligence voire sagesse (s il s agit de jouer sur les failles et points de levier de l interlocuteur)

En terme de cohérence chaque jet de compétence peux se justifier avec plusieurs caractéristiques.

Je crains un peu l effet: "négociation systématique" qui casse le jeu

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeBoisRouille
avatar
Soma

Merci pour ta réponse content
Et merci à Rankkor également content

avatar

Ah bah c est marrant pour moi la persuasion c était plus jouer sur le choix des mots, la pertinence des arguments... Ton argument fait du sens mais du coup que faire ? On pourrait très bien envisager de lancer persuasion sous intelligence voire sagesse (s il s agit de jouer sur les failles et points de levier de l interlocuteur)

En terme de cohérence chaque jet de compétence peux se justifier avec plusieurs caractéristiques.

Je crains un peu l effet: "négociation systématique" qui casse le jeu

Remwise

Tous les arguments du monde ne portent pas sans une maîtrise de sa voix, de son débit et de son intention. Et ça c'est purement de la maîtrise physique. Et tu peux avec ça persuader aussi avec un niveau d'arguments égal à 0.

avatar

Ah bah c est marrant pour moi la persuasion c était plus jouer sur le choix des mots, la pertinence des arguments... Ton argument fait du sens mais du coup que faire ? On pourrait très bien envisager de lancer persuasion sous intelligence voire sagesse (s il s agit de jouer sur les failles et points de levier de l interlocuteur)

En terme de cohérence chaque jet de compétence peux se justifier avec plusieurs caractéristiques.

Je crains un peu l effet: "négociation systématique" qui casse le jeu

Remwise

La persuasion vise une adhésion émotionnelle, contrairement à la conviction qui vise une adhésion rationnelle. Toutes deux ont pour destination finale de modifier une décision d'action. Une démonstration, enfin, se base sur une chaîne logique incontestable, et ne vise qu'à établir le vrai d'une proposition (en somme, indépendamment de l'interlocuteur s'il existe), non nécessairement une adhésion ni à modifier une décision d'action.

avatar
Remwise

Personnellement, quand mes joueurs doivent faire un jet de Persuasion pour convaincre un PNJ de quelque chose, le jet ne correspond pas à la qualité de leurs arguments, mais plutôt à leur charme, la manière dont ils s'expriment, etc. La qualité des arguments des PJs me sert à définir la difficulté du jet de Persuasion. De bons arguments permettent d'avoir une difficulté basse (ou égale à 0, dans certaines conditions et si les PJ ont bien géré la discussion), et de mauvais arguments font que la difficulté sera plus élevée (ou impossible, dans certaines conditions et si les PJ ont géré la discussion de manière catastrophique).