Il était une fois... 13

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

A force de vous lire sur les forums et de voir votre intérêt pour le fonctionnement interne de BBE, je me suis dit que j'allais vous raconter comment j'en suis venu à travailler avec Blackbook (on parlera même d'argent pour ceux que ça intéresse). Je me suis dit que ça vous apporterait un éclairage différent sur cette société et puisque personne ne m'interviewe, ça vous permettra d'un peu mieux me connaitre.

Prologue

Cette histoire, comme toutes les histoires, a un commencement et ce commencement se situe en 1997 quand je passe une petite annonce dans White Dwarf pour créer la ligue de Bloodbowl Epsilon. A l'époque, on est 6 copains sur Paris qui aimons bien jouer au Bloodbowl et je me dis que ça serait bien qu'on élargisse notre ligue... On va tellement l'élargir qu'on passe rapidement à 50, puis 100, puis 20.000 via le site Francebloodbowl.com que je crée à la faveur d'un creux dans mon activité professionnelle. Grâce à ce site : je rencontre plein de gens sympas, je fais fabriquer des figurines (goblin forge), je voyage partout en France et en Europe pour faire des tournois (Eurobowl, Coupe du Monde, etc).

Lors d'un de ces tournois IRL, je rencontre un nain sympathique qui répond au joli sobriquet de Dain. Tout comme moi il adore le foot US, Bloodbowl et peindre des figurines. Il n'en fallait pas plus pour qu'une amitié se crée. Je ne vais malheureusement pas côtoyer plus que ça Dain car il va rapidement déménager en Australie, non sans m'avoir offert une superbe figurine avant son départ.

Premier contact

Jusque là vous allez me dire : "Mais qu'elle est le rapport avec Blackbook?"... Bougez pas, ça vient !

Il se trouve que Dain pratique le JDR (ce que j'ignorais à l'époque) et qu'il connait les gars de Blackbook (boîte que je ne connais absolument pas). En décembre 2007 peu de temps avant Noël, je reçois un mail de Dain qui m'écrit d'Australie (alors que ça fait bien 3 ans que j'ai pas eu de nouvelles) et me demande si je pourrais filer un coup de main à des potes à lui qui sont dans la panade. C'est tout, 3 lignes pas plus de précision que ça, rien, nada... Etant d'un naturel curieux je réponds : "Oui, pourquoi pas".

Quelques jours plus tard, le 18 décembre 2007 à 16h40 pour être exact, je reçois un mail d'un certain Damien Coltice m'expliquant qu'ils ont une grosse tuile avec leur webmaster et leur site internet, que ça les bloque dans leur développement et qu'ils ont besoin d'aide (en gros faut refaire tout leur site, sauf le forum). Au passage, il me demande aussi mes tarifs (quel filou celui là, il ne perd pas le nord!). Je lui réponds, car je suis d'un naturel affable, et lui indique mes tarifs. Je pense qu'il a du sauter au plafond en les voyant car, en gros, avec leur budget (600€), ils pouvaient se payer un peu moins d'une journée de moi. Pour m'amadouer il tente bien de me proposer un paiement en nature (de type boîtes de JDR offerts, je précise car je vous vois venir bande de petits vicieux) que je vais gentiment refuser en leur proposant le deal suivant :

Globalement un projet tel que tu me le décris, chez moi ça reviendrait à qqch entre 5.000 et 7.000 euros HT.
Je ne vais pas vous réclamer cette somme rassure toi!
En fait je vais même rien vous réclamer ou presque -ça sera ma BA de 2008- !
Je te propose un deal tout simple, je réalise votre site web et en échange vous me filez un coup de main sur le background et l'univers du jeu internet que j'ai en projet.
Note de moi même : Pour la petite histoire je n'ai jamais eu le temps de faire ce jeu que j'avais en projet
Comme ça vous économisez vos sous et on échange que de la matière grise; ça coûte finalement peu et ça n'est pas imposable (enfin pas encore) content et en + je suis sur que vous en avez à revendre?! content
Tiens moi au courant.
++ Manu

PS : En guise de paiement, je me contenterais donc de vos âmes dont je deviendrais officiellement propriétaire au lancement du site.

Evidemment, ils ont accepté et le 15 février 2008, à 14h30, on ouvrait le nouveau site à tout le monde.
Le 5 mars 2008, on avait notre premier plantage OVH (à l'époque on était sur un serveur mutualisé).

La demi rencontre

Le 25 mars 2008, alors qu'on travaillait déjà ensemble depuis 3 mois, je suis parti à Lyon pour rendre visite à des amis et j'en ai profité pour rencontrer les gars de Blackbook. C'était la 1ère fois qu'on se rencontrait "en vrai" et je pense qu'ils devaient être un peu nerveux car il n'y eut qu'un seul des 2 qui vint au rdv.

Je revois encore le petit David tout timide, la morve au nez, le bermuda trop court et son mignon petit bidon qui dépassait de son t-shirt jaune avec "No Futur" écrit dessus.
On était parti chez lui car, à l'époque, il n'y avait pas vraiment de locaux Blackbook. Sa femelle apeurée s'était cachée dans un recoin de l'appartement (probablement la cuisine car seules les femelles savent où elle se trouve) et nous avions pu discuter de l'avenir du site entre hommes.
Il avait commencé à me parler de : vente de pdf en ligne, boutique online, paiement sécurisé, etc. Je me souviens que, pendant qu'il enchaînait tous les poncifs du futur commerçant en ligne, je ne pouvais m'empêcher de penser : "Mais pourquoi son accolyte n'est pas là ?". Cette idée obsédante ne m'avait pas quitté le cerveau de l'heure qu'on avait passé ensemble. Par ailleurs, une fois la première impression physique désagréable passée, Je me rendis vite compte que David n'était pas un mauvais bougre. Derrière son apparence bourrue et sa barbe touffue, on distinguait de grands yeux rêveurs qui semblaient dire : "Aime moi! Fais moi un calin! Tu vas mourir! J'écoute Justin Bieber... Je suis gentil! Je vais te tuer! Tu veux des bonbons?" (David a des yeux très expressifs). A l'époque jeune papa, je dois avouer m'être laissé amadouer par cet enfant, mais en même temps une petite voix au fond de ma tête me disait "Heureusement que tu es propriétaire de son âme car ainsi il ne peut rien contre toi".

Après ce premier contact "physique", on échangera des mails pendant 1 an et je ferai gentiment évoluer le site en fonction de leurs besoins

En août 2008, je reçois un magazine blackbox et un polo blackbook.
Je l'ai pris un peu comme une offrande (genre collier de nouilles que tu offres à ta maman). C'était mignon !

Le 30 avril 2009 premier plantage du forum qu'un ami de Damien avait eu la bonne idée de "faire évoluer"... J'adore les amis des copains de copains qui savent tout faire mieux que tout le monde !

La vraie rencontre

PentacleEn octobre 2009, je rencontre -enfin- Damien et découvre son visage pour la 1ère fois (ça fait juste 2 ans qu'on s'échange des mails mais tout va bien). Le Damien des bois aime courir le matin nu dans les bois en astiquant son manche de mandoline à 4 cordes. Ce côté troubadour espiègle contraste nettement avec l'aspect brute de décoffrage de son collègue (entre temps David s'est mis à la musculation). Les 2 loulous sont à fond sur les PDF. ils veulent mettre ça en ligne le plus vite possible mais -comme toujours- n'ont pas un radis en poche. On décide de faire un contrat au pourcentage. En gros sur chaque vente qu'ils font, je récupérerais un petit pourcentage avec des factures trimestrielles, emballé c'est pesé ! On se tape dans la main au dessus d'un pentacle, que j'avais rapidement dessiné sur une serviette en papier, dans un bar, dont tout le monde a oublié le nom et me voilà parti à leur développer une solution de ventes de PDF en ligne.

La blessure

En février 2010, je me pète le genou au volley. Blackbook, alléché par l'odeur du sang vient me réclamer le nouveau module de vente de PDF. Ils souhaitent en disposer avant que je ne décède. Du coup, alors que je suis à l'agonie sur un lit d'hôpital entourées par de jolies petites nymphettes à demi nues, me voilà obligé de travailler pour leur livrer qqch avant l'opération... Esclavagistes !

En avril, je livre un premier jet et là, c'est la catastrophe ! On ne parlait pas du tout de la même chose, ils rêvaient de watermarking, de pdf verrouillés, etc alors que moi je leur ai fait un bête truc permettant à tout le monde de recevoir le même PDF... Ca ne va pas, réunion de crise à Lyon, faut tout refaire. La solution que j'ai trouvé nous oblige à prendre un serveur dédié car niveau ressource pour watermarker du pdf il faut qqch de costaud.

Je me fais opérer en mai et en juin je reprends le développement du module PDF, l'installation du nouveau serveur, la mise en place du paiement paypal et le transfert de tout le site. En août, on démarre les premiers tests du module pdf. En octobre 2010 la boutique PDF est officiellement ouverte !

Le premier chèque

Je touche mon premier chèque de la part de Blackbook, officiellement en janvier 2011. Pour me l'envoyer, Blackbook n'a pas lésiné sur les moyens... Je reçois une enveloppe blanche format standard, à mon nom tout de même, avec un timbre et tamponnée par le service postal de la ville de Lyon. Autant dire que je me sens un peu privilégié au moment ou je décachette l'enveloppe pour y découvrir un chèque de 2.232€ et un post-it jaune dégueulasse accroché dessus où il est écrit : "T'auras fini la boutique quand? D&D content". Sur le coup, j'étais partagé entre le bonheur de toucher enfin qqch après 4 ans de boulot (et prouver ainsi à ma femme que j'avais eu raison de faire ça) et l'envie de meurtre que j'avais en regardant ce petit smiley qui me narguait sur le post-it. Comme souvent dans ce genre de cas, j'ai préféré réagir en bonhomme et je suis parti me réfugier dans mon lit pour pleurer OKLM.

En fait après la boutique PDF, les 2 gobelins avaient décidé de se lancer dans la création d'une boutique en ligne. Du coup, vu tous les développements que ça représentaient on en a discuté et on a décidé de rédiger un contrat (un vrai, sur du papier avec des signatures et des coups de tampon) et comme je ne suis pas mesquin, j'ai proposé de conserver toutes les conditions qu'on avait dites précédemment et de faire un contrat sur 5 ans. Ca me permettait d'espérer qu'un jour, la boutique en ligne fonctionne vraiment et qu'elle me rapporte enfin quelque chose !

Le premier (et seul) contrat

Le contrat fut signé le 14 juin 2011 et couvrait la période du 1er janvier 2011 au 1er janvier 2016 avec tacite reconduction à son terme. On y retrouve toutes les clauses que j'ai déjà mentionnées : pourcentage sur les ventes en ligne, âmes vendues, etc. Ce contrat a permis de créer la boutique en ligne, de créer le module de financement participatif, de maintenir le serveur dédié, de résister à plusieurs tentatives de hack (dont une du Pakistan, la classe!), de créer le nouveau forum et de refondre tout le site à l'hiver dernier. Le contrat a été tacitement reconduit au début de l'année 2016. David, qui est assez émotif, a même lâché une petite larme au moment de la reconduction, pendant que Damien poussait des petits glapissements de joie tout en courant, nu comme a son habitude, dans le champ de maïs où nous avions dessiné un crop circle. On s'était dit que faire les choses en grand ça pourrait être une bonne idée ce coup-ci.

crop circle
Sur cette photo, prise au moment de la signature on aperçoit toute l'équipe de Blackbook
(sauf Laura car Laura n'est pas assez grande pour qu'on l'aperçoive cachée au milieu du maïs)

Pour faire simple, à chaque fois que vous achetez un pdf ou un produit quelconque sur la boutique ou que vous participez a un projet participatif, un petit pourcentage est prélevé sur la transaction pour que je puisse acheter de la nourriture pour mes enfants, du savon pour me laver et ainsi me permettre de rester propre et digne en toute circonstance ! Et je vous en remercie car autant Blacbook ne représentait pas bcp de mon Chiffre d'Affaire au début, autant maintenant c'en est une part non négligeable. En plus d'être un client honnête, sympa et loyal (et de nos jours c rare!)

J'espère que cette plongée dans les coulisses du site vous aura intéressé. Bien sur la réalité a été un peu enjolivée et adaptée pour coller à mon récit mais globalement vous avez de quoi saisir l'idée.

To be continued...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fra
avatar

Excellent mort de rire

avatar

C'est émouvant de découvrir l'Histoire derrière le Mythe ( de Chtulluh mais avec moins de tentacules). Très intéressant en tout cas, je suis content de savoir que grâce au jdr, tu sens bon en toute circonstance... Ca permet de masquer les odeurs de souffre il paraît.

avatar
ZeBoss

Très belle histoire quel talent de conteur ! Et fin négociateur avec tout ça. Car du coup si j'ai tout suivit D&D (j'avais jamais fait gaffe aux initiales. ..) te doivent toujours un univers ? Ce n'est pas rien ...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • ZeBoss
avatar
Fra

Exactement et je suis toujours l'heureux propriétaire de leurs âmes... Mouhahaha ! content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar

Trop fort. Je ne verrai plus BBE de la même manière. J'adore!

avatar

Super ! 😍

J'espère que cette excellente initiative va donner des idées aux autres collaborateurs de Black Book ! 🙂

avatar
ZeBoss

oui

Mmm... et tu ne voudrais pas me faire une petite signature ? Là, en bas de la page.

Un autographe, ce n'est pas grand chose. Ne t'inquiète pas pour la dédicace, je la remplirais après.

Un seul impératif. Encore rouge. Je préfère. démon

avatar

Mazette, ça nous rajeunit pas tout ça !

J'ai eu la bonne idée de ne pas être présent lors de la première entrevue (les webmasters, c'est le mal absolu démoncoolsplash), mais malheureusement, je me suis fait eu par la suite. Du coup, j'intrigue pour récupérer mon âme, mais c'est chaud !

Je me souviens surtout très bien de notre premier échange de mail (d'ailleurs, ce jeu, on te fait le background un jour ou bien ?) et la fois où on s'est vu avec David tous les 3 chez lui. Là, y'a eu le déclic et derrière, badaboum, on a fait plein de trucs de ouf... et c'est pas fini !

Un grand merci à Dain au passage, tout ça s'est joué sur un plateau de BloodBowl, comme quoi ce jeu est quand même vraiment excellent ! content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fenris
avatar
Damien C BBE

Je note qu'il y a un certain nombre de chose que tu ne déments pas Damien, c'est noté plaisantin

avatar

Il faudrait que j'en démente pas mal du coup... démon

avatar

N'est ce pas déjà trop tard ... j'ai senti une sorte de confirmation.

avatar

ZeBoss, tu t'es fait avoir, ça se saurait si les hommes en noir avaient une âme.