[Aide de jeu pour CO Fantasy] Procédure de conversion pour PNJ 40

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar
Ovanna

Attention, à Snisel, les Goblins d'Eperl sont un cas... particulier joyeux On peut en discuter si tu veux.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ovanna
avatar
Benjamin L

Gobelins

J'utilise les mêmes règles que pour les Halfelins. Les Gobelins sont paria et vivent en marge dans les villes humaines. Ce sont des créatures de petite taille (0,80 à 1 m), chauves, au nez prohéminent, avec des yeux chassieux, de long bras, de petites jambes arquées et de longues oreilles pointues. (Ils ressemblent beaucoup aux Gobelins de Warhammer, la peau verte en moins. J'aime beaucoup les Gobelins d'Eberron.) Ce sont des débrouillards et des roublards qui affectionent les habits dépareillés au multiples poches. La plupart des Gobelins sont des commerçants, trafiquants et voleurs toujours à l'affût d'un bon coup. On murmure que les plus puissants forment des sociétés secrètes dont la plus célèbre est le Cercle d'Iliz à Kioshe (bien que son existence n'ai jamais été prouvée). Les Gobelins sont des créatures chanceuses et endurantes. Ils entretiennent une relation particulière avec Iliz, la déesse des jeux et de la chance. Dans mes campagnes, ce sont les seuls à avoir des des Points de chance mais je les ai réduits à 1 par niveau. Les Gobelins ne peuvent prendre que le profil de Voleur. Les Gobelins sont des personnages goguenards, provocateurs et casse-cou. Il ne se passe une partie sans un fou-rire déclenché par une action de Ziûrn Caz'oreilles, notre Gobelin préféré dans l'équipe content

Source : FAQ à propos d'Eperl

C'est de cela que tu parles en évoquant leur spécificité ?content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Benjamin L
avatar
Ovanna

Tout à fait joyeux J'avais oublié que j'avais rédigé ce passage.

avatar

Version 1.6.1 corrigée et mise en ligne (cf. lien de téléchargement dans le post d'ouverture du sujet).

avatar

J'ai enfin eu le temps de lire à tête reposée le document de conversion. C'est un super travail. J'ai collecté des coquilles au fur et à mesure de ma lecture, tu les trouveras dans ce document.

  • J'aime beaucoup l'approche prêt-à-l'emploi qui se soucie du MJ pendant qu'il imagine l'aventure mais aussi pendant qu'il maîtrise.
  • J'aime aussi la démarche d'utilisation maximale des règles de COF.
  • Pendant ma lecture, je me suis demandé comment ça fonctionnerait pour une créature qui n'est pas dans le bestiaire de COF (les Guéonids ou les Mangerouilles par exemple). C'est peut-être ce que je vais essayer suite à cette lecture.

La chose avec laquelle je suis mal à l'aise, ce sont ce que tu appelles les PNJ uniques, c.-à-d. les PNJ principaux, les plus détaillés (ex. le prêtre nain Badîan dans la campagne des Deux reines). Je comprends les arguments de simplicité que tu avances pour ne pas les créer comme des PJ. Mais dans le cas de Badîan, il suit les PJ sur plusieurs aventures. Comment gère-t-on sa progression du coup ? J'ai l'impression qu'on va être rapidement limité non ? Ne risque-t-on pas de se retrouver avec un Badîan relativement faible dans les derniers scénarios de la campagne ? Cette année j'ai fait jouer Les Brumes d'oubli et avoir développé Kanesh comme une vraie nécromancienne a réellement rajouté du piquant à la partie. Qu'en penses-tu ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Emmanuel Deloget
  • et
  • Ovanna
avatar
Benjamin L

Etant donné que ce ne sont pas les PJs qui font avancer Badîan, est-ce que donner ses caracs de PNJ à chaque scénarios ne serait pas suffisant ? C'est de toute façon ce que tu es obligé de faire si tu le traite de la même manière (au niveau des caracs) qu'un PJ, mais ça ne peut être que beaucoup plus simple. Pour ses voies, etc... il serait même peut-être bon de ne pas le traiter comme un PJ, et de lui donner des possibilités qui lui sont propres - et qui rendront le PNJ plus intéressant pour les personnages parce que complémentaire de leur équipe.

Je connais mal CoF, donc je ne peux pas juger - mais pour D&D, c'est toujours la manière dont j'ai travaillé : les PNJs alliés aux joueurs sont considérés comme les monstres et bénéficient de leurs propres aptitudes, quelques fois calquées sur des aptitudes de PJs, quelques fois non (pour les lanceurs de sort, j'ai toujours simplifié énormément ; dans D&D3, je n'allais pas m'amuser à écrire le livre de sort d'un magicien de niveau 14 pour au final qu'il ne se serve que de quelques uns durant la partie content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Benjamin L
avatar
Emmanuel Deloget

C'est pas faux content Bon dans Chroniques oubliées, le système des voies et des capacités rend la chose plus simple.

Mais effectivement pour le cas "Kanesh", c.-à-d. un PNJ qui est censé avoir les mêmes capacités qu'un PJ, attribuer des capacités de profils pourrait peut être suffire. La question est : est-ce que cela rentre dans le système d'équilibrage des rencontres ?

Pour les PNJ récurrents qui évoluent, on pourrait faire est de simuler l'évolution de Badîan. Cette évolution n'a d'ailleurs pas forcément besoin d'intervenir à chaque scénario.

avatar

P217-218, on parle d'ajouter des voies d'un profil avec modification du NC donc ça rentre dans le système d'équilibrage selon moi.

avatar

Question : p 216, dans la procédure où on part des PJ pour construire la rencontre, l'exemple indique le niveau 15. C'est bien le niveau moyen des PJ ? Ou alors il faut prendre le niveau de chaque PJ et additionner les Pm ?

Du coup comment gère-t-on un groupe hétérogène (ex. 4 PJ niv. 1 et 1 PJ niv 3) ?

avatar

Oui c'est bien du niveau moyen des PJ dont il s'agit.

S'il y a des différences de niveau de PJ, il est possible de faire un calcul (variante de la méthode présentée pour un groupe de 5 PJ) :

Une rencontre de niveau 1 c'est 10 Pm (4 PJ)

Une rencontre de niveau 3 c'est 40 Pm (1 PJ)

Ajouter la valeur de Pm pour chaque PJ et diviser par 4 (taille d'un groupe standard) :

(10 x 4 + 40 x 1) / 4 = 80 / 4 = 20 Pm soit l'équivalent d'une rencontre de niveau 2.

Mais je ne suis pas certain que l'équilibre des monstres soit assez précis pour que ce soit très significatif ^^

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Benjamin L
avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Merci Kegron content C'est plus pour avoir une idée. Dans les Basses Tours, il y a un PNJ équivalent niveau 3 qui accompagne les PJ tout au long de l'aventure et je me demandais comment gérer cette situation. Après, il y a une part de feeling aussi. C'est juste pour m'assurer au maximum que je suis dans les clous côté rencontres plaisantin

Tiens j'en profite. Pour les PNJ principaux, tu les tires comme des PJ ou tu en fais des créatures ?

avatar

Cela m'arrive très peu souvent de les créer comme des personnages (c'est le cas de 3 PNJ dans la campagne Invincible sur une trentaine par exemple). Ce sont généralement des alliés des PJ.

Pour les combats, les PNJ-créatures sont plus rapide à gérer en jeu.

avatar

Oui c'est bien du niveau moyen des PJ dont il s'agit.

S'il y a des différences de niveau de PJ, il est possible de faire un calcul (variante de la méthode présentée pour un groupe de 5 PJ) :

Une rencontre de niveau 1 c'est 10 Pm (4 PJ)

Une rencontre de niveau 3 c'est 40 Pm (1 PJ)

Ajouter la valeur de Pm pour chaque PJ et diviser par 4 (taille d'un groupe standard) :

(10 x 4 + 40 x 1) / 4 = 80 / 4 = 20 Pm soit l'équivalent d'une rencontre de niveau 2.

Mais je ne suis pas certain que l'équilibre des monstres soit assez précis pour que ce soit très significatif ^^

Kegron

J'ai toujours un peu de mal avec le texte ainsi formulé (comme dans le HS) mais j'étais arrivé au même calcul content:

J'ai rajouté une ligne supplémentaire à la table soit "Pm/PJ" (Points de monstre par PJ), chiffres intermédiaires purement fictifs mais il ne reste plus ainsi qu'à effectuer la somme des parts en Pm respectifs de chaque PJ ou PNJ du groupe. Et c'est ramené à ce qui se fait pour les créatures pour établir le NR.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Benjamin L

Débat intéressant content

J'avoue suivre aveuglément les consignes de COF sur les PNJ et voies de Créatures : flagornerie mise à part, je trouve ces voies brillantes content

Et - en ce qui me concerne - elle me suffisent amplement pour mes scénarios et mon public. Je considère aussi que ce sont les PJ qui doivent faire le "boulot" : autrement dit, je me sert des PNJ alliés comme BADIAN pour assister et/ou orienter les PJ. Sur ce postulat très personnel, les voies de Créatures me semblent être adaptées pour faire monter de niveau BADIAN jusqu'au Brumes d'oubli… à raison d'une capacité de voies de Créatures par scénario si on considère que les voies de Créatures sont plus puissantes que les capacités des voies de Profils.

Et si on arrive à épuiser tous les rangs d'une voie (celle de la Guérison par ex.), on peut imaginer - et je dis certainement une bêtise - que c'est la puissance de la capacité elle même qui serait à augmenter pour compenser une faiblesse d'un PNJ qui accompagne des PJ sur une très longue campagne.

EX. : la capacité Soigner serait utilisable 2 fois par jour au lieu d'une fois, etc…

Ceci dit, je reconnais que les capacités des voies de Profils apportent une longévité d'évolution d'un PNJ plus importante… tout en le typant beaucoup plus c'est sûr !

Alors si je devais créer un PNJ Unique, plus "artistique" dans sa définition et qui serait susceptible de croiser la route de PJ sur une longue campagne, je choisirai sans aucun doute les voies de Profils.

Merci pour la relecture du document et "beta" test pour les Guéonids et Mangerouilles ! j'attends tes résultats avec impatience !

De mon côté, je m'attelle à corriger les nouvelles coquilles trouvées content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Alkor
avatar

Attention, créer un PNJ façon créature ne veut pas dire que tu ne peux pas lui filer des Voies de PJ clin d'oeil

Tu peux continuer à le faire évoluer : pour mémoire une Voie de profil au rang 5 = +1 NC. Hop et c'est tout...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ovanna
avatar
Alkor

Ca vient sans doute d'habitude de jeux différentes. J'ai presque toujours des tables de 4 PJ de même niveau. Du coup, pas de calcul du tout me simplifie la vie et je fais un (petit) effort de calcul les rares fois où j'en ai besoin (en même temps une règle de 3 ce n'est pas non plus monstrueux mort de rire )

avatar
Ovanna

Je manque de temps pour expliciter, donc en très bref :

Dans > Options et procédure de réajustement du NC > Rajout de niveau(x)

- le résumé ne correspond pas à ce qui est dit p.218 Ajouter des niveaux de profils

- c'est là qu'il y a "(CAC, DEX et MAG)"

Par rapport aux rangs de boss, en parcourant le bestiaire, j'ai remarqué l'utilisation de 1/2 rang, rajouter un case à cocher pour cette éventualité ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ovanna
avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Bonsoir Kegron,

Donc... si j'ai bien compris, on peut faire un mix Voies de créatures et Voies de profils ? amoureux

avatar
Alkor

Bonsoir Alkor,

Ok bien noté : merci pour le retour mort de rire

Je modifie !

avatar

Bonjour content

Un modérateur pourrait-il épingler ce post SVP ?

Les retours semblent indiquer que cette aide de jeu pourrait être d'une réelle utilité à la communauté des MJ COF.

Merci content