[Anathazerin] questions pour MJ only !!! 1404

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Un demi-oct peut chercher ses origines. En ces temps troublés, avec des orc envahissants, ce n'est pas anodin

avatar

La vieille tour dans la forêt et celle d'un ancien mage oublié. Peut être même celle de Sigmeus le nécromant. Peut-être son âme n'at-t-elle pas été détruite lors du final des disparus de Clairval. Krush tombe malade et la nuit il est assailli par des démons fuligineux. Comment défendre Krush contre des démons immatériel ? Il lui faut une lame de fer froid qui peut être trouvée dans un ancien tertre gardé par des squelettes pour les vaincres. Mais Krush reste dans le coma, il faut trouver la source du mal.

Et peut être au final, la tour du nécromant et aussi la source du mal que cherchent le prêtre et la druidesse ?

avatar
Eckodrake

Personnellement j'aurais tendance à m'arranger pour que le barbare suive un des deux groupes - les aventures en solo, ou même à deux, alors qu'on a 5 joueurs à table, c'est compliqué.

Sinon, pour un barbare demi-orc, la première source serait une grande partie des aventures de Conan dans sa jeunesse. Ou pour Anathazerïn, il faut effectivement confronter le fait qu'il soit à moitié orc face à une populace qui vient de se faire envahir...

C'est quoi la voie de l'acier ? Parce qu'en fonction des capacités que le joueur souhaite acquérir, tu peux broder des évènements en conséquence.

avatar

Juste une note pour les nouveaux sur le scénar qui lisent cette discussion pour se donner des idées: vous êtes beaucoup à chercher à rallonger Vireux ou ajouter des choses aux premiers scénarios. Notez bien qu'Anathazerin est une campagne longue. Chaque scénario est blindé d'idées, d'évènements, de PNJ. Perso, j'ai plutôt tendance à raccourcir qu'à ajouter. Je compte facilement 6 à 8h par scénario et je n'ai que 2 pj enfants. Je serais à 10h par scénar avec mon groupe adulte .

avatar

@hephaistos le demi-orc connait déjà ses origines. Mais les récentes invasions peut être un bon début d'idée.

@Laurent Kegron Bernasconi j'aime beaucoup l'idée que ce soit une personne tierse l'élément déclencheur. Je n'y avais pas pensé. Je pense creuser l'idée dans cette direction.

@JyP c'est ce que je me suis dit aussi. C'est pourquoi je préfère diviser au maximum le groupe en 2 mais pas plus. La voie de l'acier provient de H&D. On joue avec la convertion.

@Mosh je sais, je suis un peu plus loin dans l'aventure avec un autre groupe. Mais ce groupe-ci aime vraiment prendre son temps et faire le moins d'elispe possible. Je me dis que pour une fois, ça peut passer.

avatar

La Voie de l'acier, c'est moi qui l'ai écrite aussi (et la plupart des archétypes de H&D) mort de rireclin d'oeil

avatar

Première mort d'un de mes PJ face à Ungothar... Une drama complètement folle autour de la table de jeu. Et apparemment un souvenir de fou dans la tête de mes joueurs.

J'ai du pain sur la planche pour lui retrouver un perso et un background complet !

Ce qui est encore plus sympa c'est qu'à la prochaine séance il vont prendre aussi conscience qu'il va falloir couper le bras de leur compagnon décédé, pour récupérer le bracelet de communication de Grabuge moqueur

avatar

J'ai du pain sur la planche pour lui retrouver un perso et un background complet !

Si c'est Unguthoar, tu dois être à la traversée de Dorn ? C'est là aussi que j'ai eu mes premiers morts (saut du haut de Falèze, avalanche face aux Géants du Givre...)

Le guide de haute montagne, Grömbarth, qui doit les accompagner ? Ou sinon un des brigands de la forêt de Primeval, un résistant d'une des villes de Dorn, Lizuar qui sort de la Forêt Sombre, un nain prisonnier des géants, Zéniria sous forme camouflée, voire Amarange (si les PJs ne le tuent pas d'abord, ça peut être très drôle démon ).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Akuna Aglagla
avatar
JyP

Oui c'était bien le cyclope. Ça leur a fait tout bizarre la def de 28, et le +24 pour toucher. Ils ont pas compris ce qui leur arrivait ahah. Petit plaisir de MJ de jouer cette créature.

Pour le nouveau personnage, on a opté pour un des pendus encore vivant sur l'arbre des pendus de Timvir.

Reste à réfléchir à comment il s'est retrouvé la ! Je pense lui creer un lien avec la naine Darène et l'histoire de Kerserac

avatar

Bonsoir à tous,

Nous sommes sur le scénario 7 et ce soir va être consacré à la traversée de la faille de HurleRoche.
Pourriez-vous m'éclaircir l'élèment suivant :

P179 il est indiqué qu'il existe 4 cas possibles pour passer la faille :
- 1.Rien à déclarer (juste un pont, cool)
- 2.Givré (Géant du givre assez balaise, combat)
- 3.Honni soit qui mal y pense (avec Melckin le fabuleux l'Ogre-Mage, combat)
- 4.Les gnomes de Hurlevent (passage par le comptoir gnome, énigmes)

Or, parmi ces 4 choix 2 seulement donnent accès à un anneau de face d'ogre et encore pour l'option 3 il faut avoir beaucoup de chance pour tuer l'Ogre-Mage avant qu'il se gazifie. Une potion d'invisibilité dure 1d6 minutes ce qui me parait insuffisant pour traverser le camp des Orcs et ramener les otages. Avec la face d'Orc 1d6 heures c'est plus souple déjà.

Du coup le passage par le comptoir me parait assez obligatoire.
Comment avez-vous géré la chose ? Qu'est-ce qui a fonctionné pour vous ?

Merci d'avance.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ethariel
avatar

Bonsoir, c'est marrant je suis au même point que bleuzaille avec mon groupe et je me posais la même question plaisantin

avatar

J'en suis au même point... on s'est arreté vendredi juste au début du combat contre les géants...

Après :

- Le géant du givre ne termine pas forcement en combat... c'est même plutôt prevu pour que ce ne soit pas le cas et que les PJ tentent leur chance ailleurs.

- Pour l'anneau de face d'ogre je ne pense pas qu'il soit indispensable. Pratique. Mais pas indispensable.

Bon, dans mes PJ y'a un demi-orque, et je crois qu'ils ont déjà dans l'idée de le faire rentrer dans le camps... Ce qu'il ne sait pas c'est que la tribu de son enfance (avant qu'il ne s'enfuit pour vivre parmis les humains) a rejoint les Crocs-Brisés, et qu'il pourrait donc croiser son père et son ancienne "amie"...

Moi c'est plutôt la table de rencontre coté Croc-Brisé que je pige pas bien : j'ai l'impression que le scenario prevoit d'utiliser la même table pour les alentours du camp, et pour dans le camps pendant la liberation des otages... Et je trouve ça très étrange. Je crois que je vais me faire mes deux propres tables. content

avatar

Comment cela c'est passé ?

premier essai : géant du givre, suffisamment imposant pour qu'ils essayent ailleurs

deuxieme essai : les gnomes, bonne pioche

avatar

Quasi au même point. Nous nous sommes arrêtés lorsque les personnages entrent dans le comptoir car ils ont sauvé 2 gnomes. Je me suis bien marré car la seule fille du groupe a direct complimenté les gardiennes gnomes pour leur beauté alors que je leur avait bien arrangé le portrait. Enfin bref, je ne sais pas si ils vont prendre l'anneau de face d'ogre mais je pense qu'ils peuvent faire sans si ils sont patient, observateur et imaginatif. Mais je n'en doute pas. La prochaine séance est le 3 octobre. On verra.

avatar

Bon on vient de terminer pour aujourd'hui.

On s'est arrêté après avoir sauvé deux des trois gnomes blessés par les géants. (Ils se sont quand même posé la question de se barrer en douce mais ça semblait trop "évident" des gnomes à cet endroit là)
La prêtresse était partante pour récussiter le troisième mais au final on s'est rendu compte qu'elle ne pouvait pas car il faut avoir connu le mort de son vivant (vous me comprenez).

Comme mes joueurs ont demandé d'être guidé c'est logique que ce sera comptoir la semaine prochaine. Et ensuite l'infiltration.

Ca va être cool !

avatar
Bleuzaille

Tout dépend de ce que tu veux également. Si tu as dans l'idée que l'anneau est vital et que sans ils ne peuvent pas libérer les otages, que tu souhaites vraiment qu'ils entrent en possession de l'anneau, alors tu modifies le déroulé du chemin qu'ils vont prendre pour qu'ils aient l'anneau.

Si à l'opposé tu préfères que le hasard décide, et qu'ils ne passent pas par le comptoir (ou sur place choississent de ne pas acheter l'anneau), à eux de trouver une autre solution et à toi d'adapter si besoin pour que cela fonctionne. Tu peux également ne rien adapter du tout et peut-être perdront-ils les otages, ce qui influera sur la suite. C'est une autre approche de la campagne. Aucune n'est meilleure, cela dépend de vos attentes à la table. Est-ce que toi et tes joueurs acceptez que cela se passe mal ?

Pour la table où j'ai fait jouer, ils sont passés par le comptoir (suite au sauvetage des gnomes), ont acheté l'anneau, s'en sont un peu servi mais pas tant que cela suite à l'avidité du joueur qui a voulu un peu trop fouiller content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Bleuzaille
avatar

J'ai fait rencontrer le géant de givre à mes PJ (ils ont sagement évité mais j'avais un micro espoir d'avoir un truc fun joyeux ). Ils sont allés vers le comptoir mais n'avaient pas assez de tune (les flambeurs) pour acheter l'anneau. Ils se sont débrouillés ensuite pour infiltrer le campement avec des potions d'invisibilité, forme éthérée et autres trucs du genre.

Ils ont tout joué plutôt finement et on réussi l'exfiltration sans alerte générale (en tous cas pas tant qu'ils étaient sur place). Demain, ils vont se prendre la patrouille à leur poursuite sur le coin de la tronche joyeux

avatar

Je trouvais que cet anneau était trop "dirigiste" dans la manière de résoudre la libération des otages. Donc je l'ai carrément supprimé, histoire que les joueurs trouvent eux même des idées pour libérer les otages.

Ne pas réussir à les libérer est une option tout à fait viable qui ne bloque pas l'avancée du scénario. Donc mes joueurs devaient cogiter pour mériter leur libération.

avatar
Ethariel

En fait si je veux garder un minimum de cohérence dans le récit effectivement je ne vois que l'anneau de face d'orc.

Aucun des PJs n'est Orc, aucun des PJs ne parle Orc. Ni l'invisibilité, ni la forme gazeuse ne donne la capacité de comprendre l'Orc. J'ai l'impression qu'ils vont perdre 75% de l'intérêt du scénar si ils ne peuvent pas "comprendre" les discussions dans le camp ce qui leur permettra de préparer la meilleure exfiltration possible.

C'est juste ça mais je pense que ça peut faire passer la séance de moyenne à mémorable...

avatar

Ils ont bien tenté le géant de givre mais ont renoncé sagement. L'effet mamouth sûrement... Ils l'ont même trouvé plutôt sympathique.

Ils ont filé vers le comptoir avec leur deux gnomes sauvés - bonnes rigolades avec le nain du groupe. Ils n'ont pas acheté l'anneau : le groupe comprend aussi un demi-orc.

Ils ont infiltré le camp :

- demi-orc barbare grimé,

- gnome ensorceleur avec potion de vol,

- humain ombrelame qui a utilisé judicieusement les ombres.

Le nain forgesort est resté dehors, avec Aram. Je ne leur ai pas facilité la tâche mais ils s'en sont plutôt bien sortis, libérant 2 otages sur 3. En revanche, la chasse s'est presqu'immédiatement mise en place (je leur ai laissé 1 heure d'avance) et s'est achevée par un combat homérique.