Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

[Anathazerin] questions pour MJ only !!! 2107

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
Renfield

Pour mon groupe, ils avaient troqué des objets magiques contre des tatouages magiques auprès de l'Ayath'luach.

Si ton voleur est vu comme la réincarnation de Farendil par l'Ayath'luach :

à l'époque, Faerendil a vaincu/détourné le dragon mais il recherchait désespérement un endroit protégé pour les elfes fuyant la destruction d'Anathazerïn. Donc dans la thématique ce serait un tatouage qui lui permettrait de pister et suivre des traces - comme la capacité de rang 1 de la voie du compagnon animal, ou en plus global le tatouage de la chouette du barbare.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Renfield
avatar
JyP

L'idée est sympa. Mais je pensais plutôt à un objet.
Sinon je lui un bandeau à mettre autour de la tête et qui a ce genre d'effet...

avatar
Renfield

Tu peux lui offrir un objet magique hors-combat. Dans la lignée du sac sans fond et autres ?

avatar

Je plussoie Ami.
C'est un objet "bricole" histoire de dire qu'il a quand même quelquechose (sachant qu'il s'est gavé avec Farendil !) ?
Pourquoi pas un objet comme une Corde Elfique ultra résistante et pouvant se nouer-dénouer par la pensée, ou une fiole qui peut servir de Lumière (recopier le sort de Magicien)?
S'inspirer de Classique, c'est pas mal !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Renfield
avatar
Onrha

Merci pour toutes vos idées.

Ouais... le voleur s'est vraiment gavé avec Farendil (me voilà avec un ambidextre maniant deux rapières magiques...)... et au chapitre précédent, c'est le barbare qui s'est bien fait plaisir...

Du coup, je vais aller au plus simple : le chaman aura son baton parce que il s'est fait voler le sien par les elfes noir de la Vallée de Duïn du coup fau que je rééquilibre un peu, pour palier à la faiblesse de leur soigneur je vais garder l'idée de la tasse chauffante et de l'infusion de soin en cadeau "pour le groupe", et puis c'est tout, rien d'autre. Après tout on est pas encore le 25 Décembre. mort de rire

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurent Kegron Bernasconi
avatar
Renfield

Ca me semble raisonnable plaisantin

avatar

C'est vrai qu'on est pas obligé de donner un cadeau par joueur à chaque fois, après tout pour garder l'idée de mon exemple, un certain nain est bien content de repartir 3 cheveux !

avatar

Bonjour bonjour, c'est encore moi, je viens d'acheter la version pdf des cartes et plans d'Anathazerin (déjà je suis déçue je pensais vraiment avoir des trucs prêts à imprimer pour mes PJ mais pas du tout). Toutes les annotations pour le MJ sont dessus, j'aimerais les enlever afin de pouvoir utiliser les plans comme surface de jeu. Sauf que Photoshop me demande un mot de passe à l'ouverture du document. A tout hasard quelqu'un sait comment obtenir ce mot de passe ?

Merci d'avance

[Edit : j'ai réussi à contourner le truc ! Désolée du dérangement]

avatar

Bonjour à tous.

Merci Renfield pour ces récits épiques.
De mon côté le groupe est entré dans les jardins et ont entrepris directement de fouiller la ville. Ils ont fait le tour du temple en cherchant d'autres entrées que la principale. Ne voyant pas de contre-indication particulière, je leur ai décrit 2 ou 3 fenêtres fermées. Là-dessus le guerrier du groupe décide en solo de fracturer la fenêtre des appartements du Grand Sorcier... ça a été une vraie boucherie... Lui tout seul dans la pièce, les autres éparpillés dehors, les guerriers et sorciers qui se concertés pour surgir par les autres fenêtres et faire le tour par la porte principale. Et comme pour une raison obscure ils ne veulent pas mettre un pied dans le marais, j'ai eu le druide terrassé par un trait de feu et les autres à moins de 30% de point de vie restant en moyenne. Ils ont réussi à fuir avec la druide sur les épaules... Je peux vous dire qu'ils font moins les malins... content Et comme ils ont fui par le sud, ils se trouvent juste à l'antre de M' Balak. Ils vont donc probablement reprendre une énorme rouste car aucune pierre n'est détruite...

Bref, j'en viens à ma question:

M' Balak est immunisé au sommeil et paralysie. Nous avons un prêtre avec mot de pouvoir. Je suis plutôt enclin à faire en sorte que l'effet fonctionne sur M' Balak puisque Mot de Pouvoir ne déclenche pas techniquement l'état préjudiciable Paralysie même si ça s'en rapproche.

Avis de la communauté ? (parce que si mot de pouvoir dès le départ, M' Balak risque de prendre très très cher...)

Merci à vous !!!

Pug

avatar

Salut pug !

Perso, je pense que l'effet du pouvoir du prêtre sur M'Balak dépend de sa religion : un dieu bénéfique très inpliqué dans anathazerin (Trenner entre autre) le paralysera, tandis que si le prêtre vénère un dieu plus sombre où même maléfique, cela sera sans effet sur lui.

J'espère avoir répondu à ta question.

Pendragon

avatar

Enfin libéré des Jardins de l’Amertume, nous allons attaquer le chapitre 10. Et je suis un peu désemparé… Je trouve l’enchainement entre les deux chapitres vraiment pas simple à mettre en place. On laisse les joueurs en fin de chapitre 9 au Bosquet Sacré, et ensuite « by ze book » on s’attend à ce qu’ils redescendent jusqu’à Salant, en passant par Fleck. Et c’est là, à Salant que le chapitre 10 commence vraiment…

A la première lecture, comme ça me semblait pas super évident que les joueurs décident de retourner à Salant, et que le voyage jusqu’à Salant ne présente pas un grand intérêt de jeu, j’avais un temps envisagé d’user d’une bonne grosse ellipse en reprenant directement en Salant…

Sauf que : 1) ca priverait le joueur jouant le porteur de toute la phase de découverte des rêves de l’Einistar, 2) or ce sont précisément ces rêves qui ont pour rôle de motiver les PJ à chercher un guide, et 3) quand on cherche un guide pour partir en dans les Serres du Mondes, il me parait bien plus logique de le chercher à Fleck plutôt que de redescendre jusqu’à Salant, non ?…

Bref… Comme ça coïncide pour moi avec une certaine saturation dans le rythme des parties, j’ai mis mon groupe en pause jusqu’à Janvier, mais je m’interroge vraiment sur le redémarrage… Et c’est la première fois depuis le début de la campagne. Si je reste sur l’idée de l’ellipse je justifierai leur retour à Salant par leur besoin de trouver un magicien pour analyser les objets magiques trouvés dans les Jardins, et également essayer de trouver quelques potions de soins, mais ça m’ennuie de louper l’occasion de jouer le côté « progressif » des rêves de l’Einistar… et sans ces rêves pas de raison de chercher un guide, non ?

Est-ce que pour vous aussi la transition entre ces 2 chapitres a été compliquée ? Vous avez joué ça comment ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • JyP
  • et
  • Pug
avatar
Renfield

1) et 2) Pour l'éveil de l'Einistar, tu peux tout à fait faire ça à ton rythme - après le retour à Salant. Personnellement, j'avais placé à la fin du scénario 11 des visions supplémentaires, où le porteur de l'Einistar "vivait" la vie de Faerendil en ordre chronologique inverse, en prenant les évènements listés ici. Dans un premier temps, tu peux faire de même en permettant au porteur de l'Einistar de revivre le combat de Faerendil contre le dragon, et les années perdues dans la forêt à essayer de trouver un nouveau lieu pour abriter les elfes - quand même Dorn était recouvert par la forêt sombre et que les maléfices du roi-sorcier étaient plus présents qu'au temps présent. Mais impossible de remonter plus loin pour le moment... les PJs n'ont pas de piste, et n'ont même pas l'idée qu'il faut passer par Dorn - si le PJ a la vision de la vallée aux cristaux, ça ne parle à personne à Fleck.

Autre argument, normalement tes PJs doivent être complètement sur les genoux avec des vêtements et des armures déchirées d'après ce que tu as raconté. En l'absence de piste, ils devraient être motivés pour retourner en ville pour les objets magiques de toute façon...

3) il y a plein de réfugiés du pays de Dorn à Salant, les PJs ont déjà eu affaire à eux à l'aller lors du scénario 8. Fleck était sur des terres en guerre, il fait sens pour les réfugiés de rejoindre les grandes villes du Piémont.

Une pirouette facile : dans les rêves du porteur de l'Einistar, le souvenir le plus lointain : Faerendil aurait croisé des humains avec un phénotype particulier (des yeux brillants d'un bleu glacé) juste avant d'entrer dans la forêt sombre. Hors, les PJs se souviennent d'avoir rencontré des humains avec ces caractéristiques auparavant : des réfugiés de Dorn, à Salant lors du scénario 8. Quant à savoir d'où exactement dans Dorn viennent ces réfugiés, le seul moyen est de retrouver ceux-ci pour le savoir... Et ils sauront sans doute où se trouve la vallée aux cristaux. D'où le fait de trouver un guide.

De mon côté je ne m'étais pas appesanti sur le retour à la civilisation non plus - et mon groupe avait tellement touché le pactole que Nicolaï leur avait donné une quête supplémentaire : former un groupe de mercenaires spécialisés dans le combat contre les géants. Entre la formation du groupe de mercenaires, les diverses quêtes perso de chacun pour monter de niveau, monter vers le nord avec la nouvelle troupe et une bataille entre les armées humaines et les géants pour passer la rivière, j'avais pas mal meublé avant d'entrer dans le vif du sujet : l'infiltration de Dorn.

avatar

Je vais bientôt clôturer la campagne au scénario 13. Je lis le combat haletant dans le temple, avec les conditions difficiles imposées par les Ondes et tout, je trouve ça trop cool ... et puis je tombe sur la potion du Sang de l'arbre coeur.

Et là ... je me dis quoi, c'est l'option "easy mode" ? Tout le groupe immunisé aux ondes, au poison, avec une régénération de 5 PV par tour et +5 contre la moitié des sorts utilisés par les Elfes Noirs ? Est-ce que ça ne tue pas tout le suspens en l'état ? J'ai déjà tellement de mal à challenger mes joueurs avec des Elfes Noirs, pourquoi rendre ça encore plus facile ?

Pour les quelques uns qui ont fait jouer ce scénario, vous avez vraiment joué ça en l'état ? J'ai l'intention de couper en partie dans les effets, notamment la régénération 5 ?

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Ethariel
  • ,
  • Laurent Kegron Bernasconi
  • et
  • JyP
avatar
Dwim

Disons que si tu joues bien les adversaires, avec toute leur intelligence et leur férocité, pour un groupe classique (c'est à dire 4, pas optimisés à mort) le combat est franchement très très difficile sans l'aide de l'arbre coeur. Même avec cela reste chaud.

avatar
Dwim

A toi de voir et selon ton groupe réduire les apports de la potion.

avatar
Dwim

Si c'est la faiblesse des elfes noirs qui te pose problème, rien ne t'empêche de les faire muter en créatures insectoides sous l'effet corrupteur de la Pierre du Ciel et du rituel... La potion aura au moins l'avantage de protéger contre ça !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dwim
avatar
JyP

Brain : explodes mort de rire

Bon je vais jouer avec ça, en remettant à ma sauce l'équilibrage, et je vous dirai quoi. Merci !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • JyP
avatar
Dwim

Une chtite mutation sympa : +2 bras tous X rounds ( +2 attaques) démon​​​​

avatar
Renfield

Hello Renfield,

Effectivement, je me pose les mêmes questions.
Ce que je pense faire de mon côté c'est de faire intervenir Olaf de nouveau. J'ai un prêtre de Tyriolith dans le groupe qui a noué des liens particuliers avec Nicolaïe et j'avais fait de Olaf un informateur/rodeur important notamment entre le prêtre de Tyriolith à Fleck (Père Marcus) et Nicolaïe.

Du coup, Nicolaîe s'inquiétant du sort du prêtre du groupe et ayant en tête de leur donner la mission d'espionnage en Dorn aura envoyé Olaf à qui il fait confiance pour les rechercher. Olaf était prêt à abandonner les recherches lorsqu'ils arriveront de nouveau en vue de la vallée de Duin.

Fort probable qu'ils soient ok pour aller à Salant du coup.

Sinon, ben je trouverai bien un endroit pour caler Grabuge sur leur chemin.

De plus, j'ai ajouté un objet magique (baton de druide des M'Hareen) qui permet de contrôler/rentrer en contact avec un antique réseau d'arbres (des druides elfes morts et ressuscités en arbre qui se sont disséminés sur Osgild et qui peuvent communiquer entre eux, cette connaissance perdue des elfes et seulement connue de la tribu de l'elfe du groupe). Les alentours d'Anathazerin sont gardés par ces arbres du réseau. Il vaut donc mieux retrouver le bâton qui est (et c'est une longue histoire) dans les mains de Zeniria (qui ne sait pas ce qu'est ce bâton) qui l'a elle-même récupéré des shamans d'Ungothoar (qui avait décimé le village de l'elfe du groupe pour récupérer le bâton) lors d'un raid.

Bref, ça leur donne beaucoup de raison de fouiller la région sans forcément avoir la mission de Nicolaïe. (même si ça m'arrangerait bien qu'ils aillent à Salant :-p).

Pug

avatar

Bonjour à tous, ce soir mon groupe va se confronter à l'infiltration du camp des crocs-brisés (scénario 7), pas mal d'aléatoire et de choses à gérer. Je me demande bien comment ça va se passer. Si jamais vous avez des pistes ou autres, je suis preneur. Je vous ferai un petit retour.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti