Lycéenne RPG - Pour les amateurs de shojos 26

Forums > Jeux de rôle > Archéorôlie

avatar

Lycéenne RPG - Girl Power ?

Une image magnifique

J'ai trouvé ça il y en un moment en recherchant des jeux de rôles bizarres ou hors du commun (dont le magnifique F.A.T.A.L, soit dit en passant). La plupart de ma liste sont en anglais et ont peut-être une traduction française qui traîne dans les méandres de l'internet. Cependant, je suis ici pour parler d'un jeu en particulier qui m'a surprise et même... enchantée !

Créé en 1996, Lycéenne RPG est un jeu indépendant (je le pense abandonné par son auteur "Kadnax") le jeu est toujours disponible sur le site de l'auteur même s'il pique les yeux. À première vue, je m'attendais à un gros jeu de beauf ou à un simulateur de hentaï. Peut-être était-ce les images utilisées pour illustrer le site ou peut-être que ma lecture de F.A.T.A.L m'a traumatisée. Dans tous les cas, ce jeu m'a agréablement surprise. Si on omet quelques détails qui peuvent faire "tilter" certains (par exemple le fait qu'être lesbienne soit mise dans la catégorie des trait "neutre-désavantageux", ce qui ne m'a posé aucun problème puisque je l'ai simplement changé pour la catégorie "neutre").

Il s'agit d'un jeu de rôle qui repose ÉNORMÉMENT sur le rôle play et presque pas du tout sur le combat, même si les règles pour celui-ci sont présentées. Vous incarnez donc une lycéenne qui menez votre vie de tous les jours dans votre école. Il n'y a pas d'univers de décrit, mais le jeu peut-être facilement mis en place dans le type que vous souhaitez (j'en ai fait des parties contemporaines, med-fan, futuriste;). C'est donc très facile d'adapter une partie au goût des joueurs/du mj.

Comme je l'ai dit, ne vous attendez vraiment pas à du explore/kill/loot. Cependant, vous pouvez très bien en faire un scénario de type détective, horreur (à la Cthulhu) ou intrigue politique. On peut autant faire un one-shot marrant ou faire une campagne sérieuse (et inversement).

Et si vous voulez plus de baston, vous avez le MEILLEUR SUPPLÉMENT DE LA TERRE: Magical Girl. Revivez vos meilleurs moments de sailor moon avec ce supplément génial (qui est aussi celui que j'ai utilisé pour créer mon univers medieval-fantastique, par ailleurs). Magical girl introduit un principe de pouvoir et d'objets magiques, ainsi que des ennemis surnaturels pour donner à vos lycéennes le punch qu'il faut pour mettre plus d'action à vos aventures. Qui sais, peut-être que vous pourrez même créer votre propre campagne Puella Magi Madoka Magica ?

Il y a quelques petits détails que j'ai dû modifié en mode "règles maisons" pour le rendre plus jouable (notamment au niveau des compétences que je trouvais peu équilibrées ou mal catégorisées) mais après avoir passé des heures avec mes joueurs et joueuses dessus, je me suis dit qu'il vallait peut-être la peine de promouvoir ce bijou d'antan. Peut-être que c'est moins intéressant pour les joueurs masculins (n'en étant pas un je ne peux rien affirmer), mais je sais qu'avec mes joueuses, ça a été extrêmement amusant de créer notre propre héroïne de manga/sitcom pour adolescente (et aussi très nostalgique). Pour ceux que ça intéresse, je vais laisser ça ici.

P.S- Si quelqu'un connaît Kadnax, dites-lui que je me propose pour lui refaire sa mise en page parce qu'il mérite un relooking à la hauteur de son propos !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Menhir
avatar

Mwahahaha Lycéenne RPG, l'un de mes pires souvenirs en tant que maître.

On avait décider de faire un one shot pour changer d'air entre trois campagnes med fan (Warhammer, DD3, Troll de Troy). Des trois maîtres récurrents, je me suis chargé de la bête car j'avais trouvé le site du jeu et je voulais tester le changement d'ambiance.

Le scénario était basique, maison et inspiré d'un manga, de mémoire on faisait chanté une camarade pour une histoire de photos dénudées prises dans le cadre d'un faux casting mannequinat, j'avais ajouté une boom pour faire évoluer facilement les PJ et zou avec un peu d'empathie c'était gagné. Je précise que tous les joueurs étaient matures, rompus aux enquêtes et "déniaisés".

Ce fut une horreur. Et le système d'avantages/désavantages y fut pour beaucoup, les joueurs n'ayant pas hésité à verser dans la drogue ou le sadisme. C'est parti en orgie-boucherie en moins d'une heure. Je crois que la camarade autour de laquelle tournait l'intrigue a fini en overdose après des sévices divers et qu'une des PJ est morte défenestrée. Je ne sais même plus si le scénario a eu une fin car la boom a fini par l'arrivée des flics, le coffrage d'une bonne partie des convives et de quelques PJ.

Bref un jeu délicat, pas nécessairement à prendre pour le changement d'ambiance ou alors en posant clairement les limites à chacun si on ne veut pas passer une soirée défouloir.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Carothia
avatar
Sehkmy

C'est sur que la partie dépend beaucoup des joueurs et de leurs envies, effectivement ! Ça peut être un avantage, mais ça peut aussi ruiner la partie rapidement (surtout si tous les joueurs ne sont pas sur la même longueur d'onde)! Il faut dire que ce n'est pas tout le monde qui aime les univers de style shojo ou premiers baisers ou je ne sais quoi (certains déteste ça et ils en ont bien le droit), c'est un jeu qui peut facilement dégénérer entre de mauvaises mains (ou des mains inexpérimentées), je suis d'accord.

Donc pour ceux qui voudrait essayer, n'oubliez pas de bien expliquer à vos joueurs ce qu'il en est et le genre de partie que vous voudriez mener.

Aussi si vous vous doutez que vos joueurs risquent de prendre des personnages sadiques, tordues, inhumains, je vous conseille de peut-être leur rappeler que si vous chercher à simuler le monde "réel", ce genre de comportement aurait tendance à être envoyé dans un centre de correction plus que dans une école publique ! (Ou alors vous proposez un scénario qui se déroule dans centre de détentions pour mineures. L'ambiance y est plus stricte et la police surveille en tout temps, mais il y a place à des tensions et les personnages y seraient bien plus à leur place !)

avatar
Carothia

Soyons clair, j'adore ce jeu, même si je n'y ait joué qu'une fois, sans doute faute de trouver les joueurs adéquat (je ne voulais pas tomber dans le même travers que Sehkmy).

C'est sans doute, parmi les jeux amateurs n'ayant jamais été édité, celui qui a eut le plus de succès et de fans qui le suivaient. Il est rare (et même unique à ma connaissance) qu'un jeu totalement gratuit soulève un engouement suffisant pour faire vivre un forum qui n'est consacré (quasiment) qu'à lui.

Kadnax a pris le parti de ne pas traiter le sujet de manière satirique au second degré mais, au contraire, de la même façon que les Shojo et autre littérature du genre. Ca donne un résultat qui tient vraiment la route, bien construit et très cohérent.

Ceux que ce jeu intéressent peuvent aussi aller jeter un oeil au site de Claire Billaud qui contient aussi beaucoup de matériel pour Lycéenne RPG. http://claire.billaud.free.fr/lyceenne/index.php

Il est certain que c'est très différent de ce que l'on trouve habituellement dans les jeux de rôle et il est préférable que les joueurs soient prévenus avant d'y participer. Le mieux est encore de s'en servir pour l'initiation avec des joueurs qui n'ont pas encore pris les mauvaises habitudes des joueurs chevronnés.

Il est dommage que ce type d'initiative ne se soit pas multiplié pour offrir au jeu de rôle une diversité comparable à ce qu'on trouve dans le cinéma, la littérature ou la bande dessinée et, ainsi, intéresser un plus large public.

je le pense abandonné par son auteur "Kadnax")

C'est peu probable étant donné qu'il continue à poster sur le forum consacré à ce jeu : le pensionnat de Milena.

http://claire.billaud.free.fr/pensionnat_milena/

La dernière édition date de 2009, ce qui n'est pas si ancien.

par exemple le fait qu'être lesbienne soit mise dans la catégorie des trait "neutre-désavantageux"

Je ne suis pas d'accord avec toi.

Si l'on excepte quelques milieux bien précis, être homosexuel(le) reste socialement désavantageux, en cela que ça suscite le rejet d'une partie des personnes. Attention, je ne dis pas que ce rejet est normal ni même acceptable, je me contente de constater un fait qui a été récemment mis en évidence lors des manifestations contre la loi sur le mariage pour tous. Certes, il y a aussi des personnes tolérantes (une majorité, espérons-le) mais cela n'équilibre pas le désavantage que représente le rejet des autres.

Ceci est encore plus vrai si Lycéennes RPG est joué à une époque plus ancienne (même que de quelques dizaines d'années) pendant lesquelles ont constatait un rejet massif et violent de l'homosexualité par une énorme majorité de la population. Rappelons que ce n'est qu'en 1981 que ce ne fut plus considéré comme un délit en France et que l'OMS ne l'a retiré de la liste des "maladies mentales" qu'en 1973 (si ma mémoire est bonne).

Peut-être que ce trait pourrait passer en catégorie neutre dans un univers futuriste.

On avait décider de faire un one shot pour changer d'air entre trois campagnes med fan (Warhammer, DD3, Troll de Troy).

Mettre Lycéennes RPG entre Warhammer et D&D, c'était mal parti... C'est comme mettre le passage d'un quatuor à corde entre Metalica et Téléphone (oui, je sais, mes références sont vintage).

Ce fut une horreur. Et le système d'avantages/désavantages y fut pour beaucoup, les joueurs n'ayant pas hésité à verser dans la drogue ou le sadisme. C'est parti en orgie-boucherie en moins d'une heure. Je crois que la camarade autour de laquelle tournait l'intrigue a fini en overdose après des sévices divers et qu'une des PJ est morte défenestrée. Je ne sais même plus si le scénario a eu une fin car la boom a fini par l'arrivée des flics, le coffrage d'une bonne partie des convives et de quelques PJ.

Il ne faut pas confondre Lycéennes RPG et Kult.malade

Bref un jeu délicat, pas nécessairement à prendre pour le changement d'ambiance ou alors en posant clairement les limites à chacun si on ne veut pas passer une soirée défouloir.

Pour paraphraser Pierre Desproges, on peut dire qu'en JdR, on peut jouer à tout mais on ne peut pas jouer avec n'importe qui. clin d'oeil

avatar

J'ai entendu parler de ce JdR plusieurs fois et je sais qu'un certain nombre des joueurs de mon asso l'on testé et bien aimé. Moi je n'ai jamais été attiré par ce style.

C'est quand même ressorti dans une de mes parties. Je faisais une initiation avec Chroniques Oubliées, (car on a souvent des débutants dans l'asso).

Pendant l'introduction traditionnelle (c'est à dire dans une taverne), un des joueurs néophyte comment à discuter de la pluie et du beau temps avec la serveuse. En tant que MJ je répondais pour encourager le RP de ce joueur néophyte (je préfère ça au débutant qui ne dit rien).

Mais ce n'était pas du goût d'un autre joueur (genre un guerrier nain) qui lui a sorti un truc du genre :

Bon si tu veux jouer à "Je drague la serveuse-JdR" tu ferais mieux d'essayer Lycéenne RPG avec Untel, nous on est là pour poutrer du gobelin ! mort de rire

avatar
Bon si tu veux jouer à "Je drague la serveuse-JdR" tu ferais mieux d'essayer Lycéenne RPG avec Untel, nous on est là pour poutrer du gobelin ! mort de rireMRick

Ah la grande finesse des joueurs !!!! mort de rire

avatar
Mettre Lycéennes RPG entre Warhammer et D&D, c'était mal parti... C'est comme mettre le passage d'un quatuor à corde entre Metalica et Téléphone (oui, je sais, mes références sont vintage).

L'idée était d'apporter une variation après des années à envoyer du skaven sur la tête de mes joueurs. C'est justement ma conclusion. Lycéenne est bien construit, intéressant mais il ne faut pas le prendre pour changer d'ambiance. Il faut un groupe tailler pour, avec de préférence des amateurs de shojo.
A l'époque j'aurai du inviter les copines des joueurs à table mais aucune n'est passionnée de manga ni particulièrement de JdR.
avatar
A l'époque j'aurai du inviter les copines des joueurs à table mais aucune n'est passionnée de manga ni particulièrement de JdR.Sehkmy

Ce n'est pas forcément le côté manga (ou, plus précisément, shojo) qui importe selon moi mais plutôt le côté romantique. J'entends par là que les sentiments et les relations sociales priment sur l'affrontement physique et l'action.

Il y a un grand nombre de séries télévisées et de films qui reposent sur ces ressort, des comédies américaines (de Friends aux films de Rob Reiner ou John Hamburg en passant par Plus belle la vie). C'est le public de ce genre de média qui pourrait être intéressé par Lycéennes RPG. C'est du moins le public que je vise quand je fais des partie de découvert avec Mirage - Shojo Romance qui est dans le même esprit.

avatar

Mettre Lycéennes RPG entre Warhammer et D&D, c'était mal parti... C'est comme mettre le passage d'un quatuor à corde entre Metalica et Téléphone (oui, je sais, mes références sont vintage).

N'empêche, mélanger un quatuor à cordes et Metallica, c'est plutôt une bonne idée, enfin moi j'aime bien :

https://www.youtube.com/watch?v=YpoHBTeyFxg

(bon OK l'orchestre symphonique c'est un poil plus gros que le quatuor à cordes, mais on reste dans le même registre non ?)

avatar

Ma chère Carothia , je te remercie de de post enthousiaste. Après 20 ans d'existence, Lycéenne RPG existe toujours, sans qu'il soit nécessaire de faire sa pub. Je n'ai jamais réellement fait de pub pour ce jeu hormis quelques incursions à la défunte FFJDR (certains à l'époque nous avait d'ailleurs reproché d'être venus vêtus de T-shirts à l'effigie du jeu, je n'ai jamais compris pourquoi: des jaloux sans doute, car je trouvais l'idée plutôt originale et sympa). Si tu veux relooker le site, je ne suis pas contre. Mon adresse mail est sur le site et de ce fait facile à trouver. A+

KADNAX

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gollum
avatar

Aaaahhh... que de bons souvenirs...

En plus j avais fait deux trois trucs pour le jeu en annexe a l epoque (comme certains)
Jeu qui trouve ses limites quand meme mais que j ai adore

Alain est meme venu diner un soir a l appart ^^

Je ressortirais bien les regles un de ces quatre moi... peut etre pour une partie sur forum pour changer ^^

avatar

Géééénial ... juste génial ...

Je trouverais surement jamais de joueurs pour tester cet ovni surréaliste (Mes vieux briscards vont me rire au nez et ma team de nana me traiter de sexiste...) mais perso je sens que je vais passer un super moment a lire ce truc moi !! Les scénars que j'ai survolé sont juste fous et m'ont bien fait rire ... Merci pour la découverte de cette pépite !

avatar

Ouah ça me fait penser au gurps produit au Japon sur le catch féminin. C'est vraiment un jeu de niche.

Je me demande à quoi ressemblerait un cross over.

BESM, Big eyes small Mouth permet peut être de jouer dans ce type d'univers.

avatar

la défunte FFJDR

Comment ça défunte ?

La FFJDR existe encore...

Tu ne parlerais pas plutôt de la CJDRA (convention des jeux de rôles amateurs) ?

Là c'est "défunt" effectivement. Oh là, là tout cela ne nous rajeunit pas...

avatar

Mettre Lycéennes RPG entre Warhammer et D&D, c'était mal parti... C'est comme mettre le passage d'un quatuor à corde entre Metalica et Téléphone (oui, je sais, mes références sont vintage).

N'empêche, mélanger un quatuor à cordes et Metallica, c'est plutôt une bonne idée, enfin moi j'aime bien :

https://www.youtube.com/watch?v=YpoHBTeyFxg

(bon OK l'orchestre symphonique c'est un poil plus gros que le quatuor à cordes, mais on reste dans le même registre non ?)

MRick

Les vrais mélomanes (ceux qui ne sont pas sectaires - comme je le fus dans ma jeunesse - et qui ont réussi à ouvrir leurs oreilles) constatent qu'il y a en fait beaucoup plus de ressemblances entre le hard rock et la musique classique qu'entre la pop et la musique classique, par exemple. Les grands groupes de hard rock composent en effet leurs chansons avec la même rigueur que de véritables symphonie et sont généralement excellents si on leur demande d'en créer une. Vous connaissez la musique du Dune de David Lynch ? Difficile de trouver un exemple plus parlant.

Bon, excusez-moi, je suis un peu hors sujet. J'y reviens avec le message suivant, mais vous allez voir que ça a un rapport.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nioux
avatar
Gollum

D'ailleurs, Metallica ça peut se jouer avec n'importe quoi.

https://www.youtube.com/watch?v=GXJifYl_byU

avatar
Ce fut une horreur. Et le système d'avantages/désavantages y fut pour beaucoup, les joueurs n'ayant pas hésité à verser dans la drogue ou le sadisme. C'est parti en orgie-boucherie en moins d'une heure. Je crois que la camarade autour de laquelle tournait l'intrigue a fini en overdose après des sévices divers et qu'une des PJ est morte défenestrée. Je ne sais même plus si le scénario a eu une fin car la boom a fini par l'arrivée des flics, le coffrage d'une bonne partie des convives et de quelques PJ. Sehkmy

Personnellement, je ne trouve pas que ta partie fut ratée... Peut-être l'était-elle à vos yeux, mais c'est bien dommage... Car du point de vue de la culture nipponne, ce genre d'histoire est parfaitement acceptable... Les japonais ont en effet une forte tendance à chercher la perfection partout, y compris dans les extrêmes. L'art du thé côtoie l'art du sabre... Et celui de la torture ! Je ne sais pas si vous avez déjà vu des films d'horreur japonais, mais les nôtres paraissent plutôt rigolos à côté.

Alors tu as en fait réussi une partie que des japonais pourraient parfaitement trouver sublime... Dans son genre.

clin d'oeil

Ceci dit, ce n'était peut-être pas le genre que tu souhaitais au départ...

avatar
Alain14312

Et moi aussi, je remercie Carothia de remettre ce jeu à l'honneur. Du moins, à l'honneur sur un forum qui ne lui ai pas dédié. Je n'ai pas (encore) eu le loisir d'y jouer, mais j'avoue l'avoir lu avec beaucoup de plaisir. Les raisons de sons succès me paraissent donc parfaitement évidentes. Il fait partie des grands jeux de rôles : ceux qui changent les choses en apportant à l'édifice une pierre qui n'existait pas auparavant.

Je profite de ce que tu es là, Kadnax, pour t'en remercier.

avatar
Je ne suis pas d'accord avec toi.

Si l'on excepte quelques milieux bien précis, être homosexuel(le) reste socialement désavantageux, en cela que ça suscite le rejet d'une partie des personnes. Attention, je ne dis pas que ce rejet est normal ni même acceptable, je me contente de constater un fait qui a été récemment mis en évidence lors des manifestations contre la loi sur le mariage pour tous. Certes, il y a aussi des personnes tolérantes (une majorité, espérons-le) mais cela n'équilibre pas le désavantage que représente le rejet des autres.

Ceci est encore plus vrai si Lycéennes RPG est joué à une époque plus ancienne (même que de quelques dizaines d'années) pendant lesquelles ont constatait un rejet massif et violent de l'homosexualité par une énorme majorité de la population. Rappelons que ce n'est qu'en 1981 que ce ne fut plus considéré comme un délit en France et que l'OMS ne l'a retiré de la liste des "maladies mentales" qu'en 1973 (si ma mémoire est bonne).

Peut-être que ce trait pourrait passer en catégorie neutre dans un univers futuriste. Menhir

Je suis entièrement d'accord avec toi. Dans GURPS (bon, je sais, je parle souvent de ce jeu - trop souvent sans doute), il y a de nombreux désavantage de ce type. Laideurs, obésité, végétarisme... On peut légitimement se demander si ce sont vraiment des désavantages. Mais il faut bien reconnaître que dans notre monde tel qu'il est à l'heure actuelle, ça attire plus d'ennuis aux personnes concernées que de bénéfices. C'est injuste. c'est même abjecte. Mais c'est pourtant vrai.

Une personne belle aura tendance à avoir plus de réponses positives pour tout (entretien d'embauche, demande de renseignements ou d'aide), qu'une personne qui est considérée comme laide selon nos très stupides critères de beauté moderne. Et il en va malheureusement de même pour les homosexuels (hommes ou femmes). S'ils n'ont pas affaire à des gens qui les connaissent personnellement, ou qui sont ouverts d'esprits, ils préfèrent généralement garder ça le plus secret possible parce que ça leur apporterait soit des problèmes, soit une nécessité de se justifier et d'expliquer les choses pour la millière fois. Alors qu'un hétérosexuel peut parler de son compagnon ou de sa compagne sans le moindre risque... Même en présence d'homosexuels.

Et dans les collèges et les lycées, les homosexuels sont malheureusement encore ceux qui souffrent le plus du harcèlement de leur camarades.

Ouah, quatre messages ! Mais on dirait que ce jeu m'inspire ! Allez, zou, je vais (re)télécharger la dernière version !

Merci encore !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Tiramisu Rex
avatar
Gollum

Dans gurps un avantage peut être lié à un handicap ou en opposition à la norme. Par exemple étant chauve et handicapé si j'étais un pj de gurps j'aurais les désavantages handicapé " déplacement limité" et "chauve" le dernier est en opposition à la majorité qui n'est pas chauve;

Homosexuel est en opposition à une majorité hétéro sous entendu que le pnj/pj à plus de difficulté d'intégration dans a société. C’est pas en désavantage parce ce que c'est mal, étant donné que ca ne l'est pas.

La question que je me pose c'est si ce jdr ce prête à des scénarios du type Battle royale.

Archéorôlie

Parce que les jeux sont éternels et que même 30 ans après on peut encore y jouer. Venez nous raconter comme c'était mieux avant ! clin d'oeil