Votre meilleur souvenir de campagne médfan 23

Forums > Communauté > Actualité JdR

avatar
Mes meilleurs souvenirs en tant que PJ étaient dans le monde de LCO Légende des Contrées Oubliées avec un système Guilde pour la féérie qu'a su insuffler le MJ nous faisant découvrir le support sonore et visuel (merci à toi pour cette immense bibliothèque) et ensuite sur Ishra l'univers perso du MJ en systeme DD 3.5, un univers où l'on peut dialoguer avec les grands méchants, avoir de grands élans héroïque, où l'intrigue s'étale sur des millénaires où l'on ne sait jamais qui est dans quel camp.
En tant que MJ je me suis éclaté sur la campagne retour au temple du mal élémentaire suivi de le maitre de la forteresse de fer suivi de le bastion des ames damnées suivi de dtc les PJ on est au temps des troubles et vous allez en chier. C'est surtout grâce aux PJ que je me suis éclaté en voyant la dynamique du groupe, les relations qu'ils avaient entre eux et la variation du nombre de joueurs suivant les parties (de 4 à 8 joueurs suivant les cas)
avatar
oooooh Légende des Contrées Oubliées , bon souvenir ça aussi ! Adaptée de la fameuse BD de Ségur (le dessinateur qui donnait vie à Kroc le bô dans feu le mag Casus belli) qui pour ceux que ça interresserait vient de ressortir en integrale et en petit format (vu à la fnac) toujours chez Delcourt et qui reste encore aujourd'hui une référence de l'eroic-fantasy en BD. Le 3eme acte qui correspond au 3eme tome vu qu'a l'origine l'ensemble était sorti en 3 tomes est une merveille graphique, un régal pour les yeux ... pffff et dire que Ségur s'est reconverti dans l'illustration pour la jeunesse , certainement plus rentable, snif
j'en profite pour lancer un appel : Mr Ségur revenez à la BD et à l'heroic-fantasy svp !!!
avatar
Personnellement, mon meilleur souvenir, entre tous, est une campagne épique à Earthdawn.
Un an de jeu non stop en 98-99, tous les samedis de 14h à 2h du matin et +. Nous découvrions le jeu et le Mj mixait des éléments des chroniques de barsaive et des clefs du mystère (SDEN) avec une dose de méta-plot dont lui seul a le secret. Des points de légende à foison, mais une adversité qui progressait au même rythme...
Et puis, la première et dernière campagne de ma vie qui ait eu une fin, vous savez quand le générique tombe et qu'il n'y a plus rien à raconter. Nous avions libéré la Mort elle-même, un peu sans le savoir, certains joueurs étaient très déçus de l'épilogue, mais pour ma part... les prophéties inventées dans mon background un an plus tôt se trouvaient réalisées, et mon perso (une éco-terrorist sauce earthdawn) réalisait son destin : destituer le premier gouverneur de l'empire théran et annoncer le règne de la nature élémentaire...
Depuis ce jour, Earthdawn a accompagné tous mes déménagements, et je suis devenu Mj, sans jamais pouvoir rivaliser avec cette campagne magnifique...