Illustrations Oeil Noir v5 68

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Oeil Noir

avatar
Calenloth

Prêtresse de Marbo et de Levthan ??? Qui sont ces dieux/déesses ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Dyvim
  • et
  • Oog des Meesters
avatar

Dans le chant du Feyraasal, la deuxième partie de la campagne du porte-étoiles, les héros peuvent non seulement se familiariser avec Bahalyr, mais aussi se retrouver sur les traces d'une porteuse de rêves.
"Mais le feysala de l'Amalaia était plus fort et plus harmonieux que celui de la plupart des fenvars de leur époque. De nouvelles mélodies s'ajoutaient sans cesse, mais jamais elle n'a perdu sa sonorité de base. En temps de joie, il chantait fort, joyeux et plein d'espoir, et les fenvars l'appelaient San. En temps de détresse, il résonnait faiblement, déroutant et plein de tristesse, mais il est restait beau, et les fenvars l'appelaient alors melan. Mais rien n'a réussi à le briser ou à le corrompre, et sa chanson ne brisait et ne corrompait rien. Et ainsi, il n'est jamais devenu raasa."

— Du Faedhari, le livre mythique de l'histoire des Elfes, dont les versets sont constamment modifiés par les chansons et légendes des chanteurs de légendes

Illustration : Regina Kallasch

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Calenloth

Ont peut voir une étoile sur son bras. Une tache de naissance vrai ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Docdemers

Oui. C'est a ça qu'on reconnait les "porteurs d'étoile".

avatar
Docdemers

Marbo je ne connais pas. (et du coup je veux savoir aussi)

Levthan est un dieu cornu associé a Satuaria (la déesse des sorcières) si j'ai bonne mémoire.

avatar

Marbo est une demi-déesse de la suite de Boron, selon le panthéon officiel étant la fille de Boron d'une femme mortelle, Etilia. Elle remplit la fonction d'une fille accessible et compassionante, intermédiaire entre les mortels et le dieu sévère et droit. Elle ne dispose pas d'une église à part, mais dans l'église de Boron elle est représentée par l'Ordre du doux repos, qui s'occupe de ceux qui sont voués à mourir - les mourants, les malades et blessés terminaux... les soins incluent l'utlisation de drogues fortes pour les souffrants, et parfois même la termination active de la vie des souffrants, ce qui rend l'ordre fort controversé dans l'église de Boron. L'ordre est surtout présent dans le sud d'Aventurie, ce qui pourrait expliquer l'ouverture à ces pratiques.

D'un peu plus loin, les scientifiques pointent vers une déesse de la mort des tulamides antiques, déesse des vautours, encore à ce jour adoré sous le nom de Umm Ghulsach, et encore la vielle femme de la mort Maha Bor, à qui on voue un culte de la mort sans enterrement, mais avec l'exposition de cadavres ou avec une transformation en fumée (on brûle donc les cadavres).

C'est apparant qu'avant l'organisation du panthéon des douze, c'était probablement une unité indépendante qui s'est rangée ensuite du côté de Boron. Jusqu'ici elle ne diposait (plus) de sa propre église ni de ses propres prêtres (sa liturgie primaire ayant disparu), l'apparition de cet objet consacré lié à des prêtres spécifiquement de Marbo, a déjà lancé quelques débats dans la toile. Que s'est-il passé? A voir...

EDIT: dans une émission twitch de hier, Alex Spohr confirme que c'est voulu de lancer les prêtres spécifiques à Marbo, que c'est l'objectif de faire quelque chose avec eux dont ceci n'est que la première étape d'un truc lancé pour un futur encore loin - et qu'il y a un lien avec les "enfants de la nuit", les vampires fidèles de Marbo qui se trouvent depuis longtemps caché dans les décors de l'aventurie...

Tous les liens dans le wiki allemand

avatar
Docdemers

Levthan est le fils de Raïa et de Khabla (un très beau garçon). C'est un grand satyr mi-bouc, mi-homme, le dieu de la virilité donc il est plutôt du côté festif. Vin, extase, et euh bon vous voyez Wege der Vereinigung, le chaptire des orgies? On y parle en long de lui. On raconte que les sorcières aiment bien l'invoquer à leur bals de sorcières, pour qu'il s'amuse avec eux (tous, ou juste la reine du bal, c'est selon qui vous demandez), mais parfois les sorcières semble le détester. Puisque les sorcières n'en parlent pas (et elles ont raison, c'est pas de vos affaires hein) tout ça ce n'est que de l'entendu-dire de troisième main. Sauf pour la partie où je raconte qu'il est bien fait, ça c'est vrai.

Ah oui, autre détail piquant, il est cornu. Aurait-il eu de mauvais amis un certain moment? Il y a des histoires mythologiques qu'on se passe discrètement en sous-main pour qu'il aurait bien dépassé les bornes avec Satuaria (qui n'était pas d'accord mais il n'y avait pas encore le mouvement "me too", ce qui expliquerait le rapport ambigu des sorcières et Levthan. Les conséquences de ce crime seraient toutefois des plus fâcheuses, et Raïa n'aurait pu sauver son fils que de justesse.

Le wiki sur Levthan

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Calenloth
  • et
  • Capitaine Caverne
avatar
Oog des Meesters

Excellent ! joyeux

avatar
Oog des Meesters

J'adore te lire Oog c'est passionnant.

avatar

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar

Zoe, notre experte en mandragore, veut vous présenter quelque chose :

"Les conteurs de différentes cultures parlent d'hommes-racines qui travaillent dans la forêt à quelconques activités qui semblent entièrement les occuper . On dit aux enfants de ne pas rôder autour des cabanes dans les bois, et de ne surtout pas voler dans les carrés potagers. À la place d'un délicieux légumineux, on ne ferait que retirer de la terre de petits êtres qui crient à faire saigner les oreilles. Certains ont entendu parler d'un étrange ermite qui cherche à faire des affaires dans les villages. Alors qu'au bout de l'un de ses bras, il présente un coffret plein de teintures censées aider à guérir tous les maux, il porte une plante ratatinée dans l'autre, qui s'accroche - ou veut le faire croire - à sa cape comme un nouveau-né. Tout cela indique qu'un peuple de mandragore, qui émerge de la terre ensanglantée sous les potences, poursuit ses agissements à la lumière de la lune..."
— Almanach de la foi populaire, Honingen, 921 CB

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Calenloth

C'est des waldschratt (sylvains) nains?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar
Calenloth

Je suis curieux de savoir ce qu'est cette femme serpent a 4 bras. Une idée ? Il n'y avait pas de légende avec la photo sur facebook.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar

Non c'est des mandragores.

avatar
Dyvim

Pour être plus précis: ce sont des humunculus, des créatures vivantes artificielles que les plus grands alchémistes savent créer comme familier à partir d'une plante mandragore. (Source: "Wege der Alchimie" de la v4)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dyvim
avatar
Dyvim

Probablement une illustration d'une Srrkechim, une race éteinte de prêtresses-magiciennes à corps de serpent de l'époque où les lézards règnaient sur Dère. Dans la société lézarde elles constituaient une des classes dirigeantes de la société, avec les Léviatanim guerriers.

Ou bien une chimère bien sûr, une création artificielle fait par un mage fou qui veur recréer cette espèce...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Docdemers
avatar
Oog des Meesters

Est-ce que l'on va avoir accès à cette historique sur toutes les cultures "indigènes" en français un jour? L'almanach est bien, mais de toute évidence il manque énormément d'informations sur l'histoire ancienne de l'Aventurie.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar
Oog des Meesters

Ah ça me rappelle une très vieille lecture (et un autre jdr) "la terre creuse". Il y avait un personnage dans les romans qui en fabriquait un.

Ça a été repris dans magie III? C'est dans celui-là que sont les alchimistes, non?

Edit : dans Magie II en fait

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Oog des Meesters
avatar
Dyvim

Ceci est une image-sneak du herbarium qui paraît dans 2 mois, donc on peut s'attendra à une présence de cette herbe là-dedans, y inclus probablement le projet alchimique en v5...

avatar
Docdemers

Le problème c'est qu'il n'y pas non plus un livre en allemand qui résume le tout sur les anciens espèces lézards. Ca s'est construit au fil des années et publis. L'Historia Aventurica donne les grandes lignes historiques, mais pas le détails de cette culture révolue.

Donc pour le français aussi ces infos se dévoileront progressivement dans le décor - de manière très partielle, et c'est frustrant...