Ghosts of Saltmarsh 53

Forums > Jeux de rôle > Dungeons & Dragons ®

avatar
Tiramisu Rex

Alors pour le coup, je placerais plutôt au bord de la mer pulvérulente, contrebandiers, pirates on est bons

par contre faut remplacer le marais des hommes-lézards par autre chose (Keltis les as tués), bon ça se fait, y a des équivalents de mémoire, mais j'ai plus les noms en tête

Rempllcer les autres races aquatiques par des équivalents qui vivent dans la pulvre, là faut compulser les bestiaires, pas sûr que ça existe joyeux

avatar

Il reste des hommes lézard près de la dernière mer. Dans la mer de pulvre en dehors des horreurs , je dirais non. Au dessus de la mer c'est possible.

Ce que je lis de ce supplément me plaît bien. Notamment plus de variétés pour les monstres aquatique.

avatar

Autant, j'ai trouvé très très mauvais Tales of Yawning Portal (d'immenses donjons vintages, bien moins de narration que dans n'importe quelle strate de Dungeon of the Mad Mage), autant celui-ci me plait vraiment bien. J'ai débuté la lecture, et je le trouve facile à prendre en mains avec sa zone resserée, son contexte très concentré en quelques lieux et quelques pages, duquel peuvent partir les différentes aventures. Très cool.

avatar

Nous avons entre les mains, un ouvrage de bonne qualité et cette 5e continue à me surprendre grandement

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Master Qc

Et c'est d'autant plus rageant que ce ne soit pas prévu à la traduction ...malade

avatar

Je viens de lire la petite aventure sur l'île du phare. Parfait petit scénario quand on a peu temps, qu'on veut se faire un peu de combat et un peu d'enquête sans prise de tête.

avatar

est ce que le sinistre secrêt de saltmarch a été modifié ? j'ai souvenir d'une bonne intrigue mais d'un début un peu poussif lors de l'exploration de la maison en T.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Tiramisu Rex
avatar
feanorgul

Forcément un peu oui, il faut savoir que le setting a connu des changements. Le module u1 faisait 32 pages. Saltmarsh dans le dungeon master 2 de la 3éme édition n'a pas d'aventures mais des idées d'aventures et fait 33 pages. Cette aventure en version d&d 5 fait 13 pages mais il faut rajouter 22 pages de background. Donc c'est plus ou moins le même volume.

Les changements se résument en deux grands points.

- Tout d'abord le background étant séparé de l'aventure, il est possible de jouer l'aventure sans le background et utiliser le background sans jouer l'aventure. Alors on peut toujours le faire mais là c'est plus facile.

- Second point, le background ou pourquoi on fait l'aventure. Première édition l’u1 c'est une enquête avec peu de background. Le point commun c'est les protagonistes et antagonistes. Par contre, la version de la 5 ed est plus développée.

Pour la version de la 3 eme édition, le background est très différent.

Au final, pour revenir à ta question de base, si c'est pour l'emplacement des salles et les pnj non pas trop de changement. Par contre le background va lui influencer l'approche du scénario avec les trois factions.

avatar

Le livre est vraiment super sympa question contenu, pas mal d'aventures très cools en plus d'être très réutilisables dans d'autres contextes (le bateau, le phare, etc.) d'autres qui ont l'air d'être plus compliquées à réellement utiliser en jeu (l'immense forteresse de "The final Ennemy" particulièrement).
Par contre y'a un défaut que je trouve assez embêtant, le sous titre du bouquin c'est "Adventure on the High Seas" mais ... ben y'a qu'une seule de ces aventures (le bateau) qui se déroule véritablement sur la mer , toutes les autres ont un "thème" aquatique mais se déroulent bel et bien sur la terre ferme ou dans un environnement clos.
C'est un peu le même pépin que pour "Dragon Heist" où il n'y a pas la moindre trace de "Heist" en vue.

C'est un détail mais c'est important de le savoir avant de l'acheter, selon l'utilisation qu'on veut faire du livre.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • yno
avatar
Yann17897

Tout à fait.

(Je débute la maîtrise du bouquin samedi).
En fait, après l'avoir lu en partie (mais pas encore digéré), je vois ça comme un hub, une petite ville portuaire de 5000 habitants avec une trentaine de lieux, de PNJ et autant de "sous-quêtes" et de grandes quêtes (les 7 scénarios dont 4 sont totalement indépendants/one-shot) dont la plupart se font sur la terre ferme ou les pieds mouillés, mais sans vraiment prendre le bateau. C'est important à savoir pour un joueur qui se dit "ouais je veux jouer un marin ou un pirate". Il risque une déconvenue, d'autant que la couv et l'écran vont à fond dans l'ambiance "sur des mers incertaines" alors que non.
Pour autant, une fois accepté ce postulat, c'est assez génial, y'a un petit côté Phandaline x 5 (rapport à la carte de la ville, les PNJ, les quêtes liées à chacun et les factions politiques qui permettent de développer un fil rouge) et avec toutes les annexes (bateau, mais aussi les 3 cartes de lieux annexes avec des intrigues par niveau pour caller un moment plus mou, avoir un peu d'action entre deux moments en ville sans scénario).

avatar

Vous me faites saliver... Mais j'en ai marre de lire des trucs en anglais, J'aimerai tellement une VF pour celui-là...

avatar

J'aimerai tellement une VF pour celui-là...

Troll Traya

Pour l'instant c'est pas prévu, c'est ça ?

avatar

Ghost of Saltmarsh fournie toutefois une version allégée de de Stormwrack. Alors certes c'est des aventures de thémes nautiques plutôt que en mer mais le livre fournie bien les outils pour les faires. En plus, les noms aléatoires des noms de bateaux est très sympa. content