L'influence de l'Actual Play sur le Jeu de Rôle 150

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar

Ici, je ne parle pas de la représentativité mais d'offrir qqch de grand public ou pas.. que sommes-nous capable de sacrifier pour plaire au plus grand nombre? Lisser le langage? Ne pas parler de sexe? Imposer des gens de couleurs? Ce sont de vraies questions..

Sacrifier ? Mon dieu, la représentativité ne sacrifie rien. Et il ne s'agit pas de "plaire". Mais vraiment pas.

Pourquoi reprends-tu mon message où je dis que ce n'est pas de représentativité dont il est question pour me dire: la représentativité ne sacrifie rien? Tu lis trop vite! clin d'oeil

Comme dit plus haut, c'est un exemple pour illustrer le nivellement par le bas au nom du bankable..

Ca n'a encore une fois, très sincèrement, rien à voir. D'abord parce que GoT est bien plus bankable que l'épée de vérité... et parce que le nivellement vient surtout du budget, dans le cas présent. issu du côté bankable ou non... en faveur de GoT. Du coup, le nivellement par le bas, il est là quand tu n'as pas les moyens (ce qui était le principal problème des deux saisons de l'épée de vérité... en plus du soucis d'être produit par le même duo que Hercule et Xena... et d'en avoir les mêmes défauts cheaps. plaisantin

Le thrash peut être bankable en effet mais quand on veut plaire au plus grand nombre, y compris aux plus jeunes, on élague ce qui peut déranger.. gros mots, violence, etc.

Voilà le sens de "sacrifier" ..

Oui cette question est pas mal mais ce n'est pas de ça dont je parlais.. je parlais des quotas en général, pas juste la représentativité hommes/femmes..

Les quota existent parce que les US ont décidé de répondre à cette question (élargie à la couleur de peau) de manière formelle. Mais c'est la même quesiton.

Oui mais encore une fois, je parle des quotas en général, pas des différences culturelles...

Christophe12004

Les quotas en général ça n'existe pas. Les quotas, c'est un truc US, dans l'industrie audiovisuelle. Et ça n'existe pas ici. Et je ne suis pas sûr que ça existe ailleurs (mais je peux me tromper). Les quotas, c'est une mécanique précise issue d'un terreau culturel précis.

Je ne parle justement pas des quotas légaux appliqués aux usa.. Mais bien de ce qu'est un système de quotas, de ce qu'il représente, quel est sa fonction, son but.. Ce genre de système est contre-productif et surtout hypocrite... c'est ce que j'affirme..

Mais sinon, on ne parle pas de quotas, question représentativité (on y est!) de femmes dans les CA d'entreprises, au niveau politique? De quotas discriminatoires dans le monde du football?

Et si on en parle, même si ce n'est pas officiel, c'est bien qu'il y a, à tout le moins, une représentation ( on y e.. ha non, ce n'est pas le même mot..) de ce concept qui n'est pas qu'américain, je crois.

avatar

Ici, je ne parle pas de la représentativité mais d'offrir qqch de grand public ou pas.. que sommes-nous capable de sacrifier pour plaire au plus grand nombre? Lisser le langage? Ne pas parler de sexe? Imposer des gens de couleurs? Ce sont de vraies questions..

Sacrifier ? Mon dieu, la représentativité ne sacrifie rien. Et il ne s'agit pas de "plaire". Mais vraiment pas.

Pourquoi reprends-tu mon message où je dis que ce n'est pas de représentativité dont il est question pour me dire: la représentativité ne sacrifie rien? Tu lis trop vite! clin d'oeil

Non non, je pense que tu fais simplement un amalgame. content

Le thrash peut être bankable en effet mais quand on veut plaire au plus grand nombre, y compris aux plus jeunes, on élague ce qui peut déranger.. gros mots, violence, etc.

Voilà le sens de "sacrifier" ..

Encore une fois, on ne sacrifie pas. On choisit un point de vue. Quand tu crées quelque chose, tu adoptes un point de vue. Tu décides des limites que tu poses, et ces limites te permettent derrière de savoir à qui tu t'adresse. Mais ce n'est pas comme si tu perdais des choses.Tu décides, créativement, de ce que tu mets ou non, de manière à ce que le programme ait la forme qui convient à ce que tu désires faire.

Je ne parle justement pas des quotas légaux appliqués aux usa.. Mais bien de ce qu'est un système de quotas, de ce qu'il représente, quel est sa fonction, son but.. Ce genre de système est contre-productif et surtout hypocrite... c'est ce que j'affirme..

Mais sinon, on ne parle pas de quotas, question représentativité (on y est!) de femmes dans les CA d'entreprises, au niveau politique? De quotas discriminatoires dans le monde du football?

Tu amalgames un peu tout, en fait. les lois paritaires sont une choses. Elles sont là pour forcer un peu la main de la société afin qu'elle commence à s'habituer à ne plus être entre "couilles", et à laisser l'accès à certaines fonctions aux femmes (qui sont de facto discriminées par leur statut de femme, bien des études le prouvent). Que ces lois soient contre-productives ou non, c'est autre chose (et c'est hors du scope du débat de ce fil).

La représentation ou la représentativité dans un programme media, c'est complètement autre chose.

Un programme audiovisuel, c'est du "donner à voir" évidemment, mais aussi du "donner à s'identifier". Ainsi, si un programme n'est mené que par des hommes hétérosexuels blancs, on donne majoritairement des outils d'identification à des garçons/hommes. Cela ne veut pas dire qu'une fille/femme ne peut pas aimer un tel programme, ni qu'elle ne peut pas apprécier des personnages masculins (et inversement), mais simplement qu'on ne lui donne alors pas de figure à laquelle s'identifier. C'est valable pour la dichotomie masculin/féminin, mais c'est aussi valable pour les ethnies. C'est pour ça, par exemple, qu'un film comme Black Panther a été aussi important pour la communauté afro-américaine (même s'il a sucité des critiques quant à sa vision américanisée de l'afrique).

Quand tu fais un actual play, si le but n'est pas de plaire, mais bien de parler aux gens, ben tu te poses forcément à un moment la question de la représentativité. Tu te dis forcément que tu n'as peut-être pas envie de donner l'image d'un loisir "de mecs" en ne mettant que des mecs, par exemple.

C'est ça, la représentativité dans les medias. Ce n'est pas artificiel que d'y réfléchir. C'est juste faire son taff et chercher à réfléchir un peu plus loin que "je fais un truc cool". C'est bien tout. Ca fait partie du rôle d'un concepteur de programme, c'est une question normale et légitime. C'est une question qui est derrière tous les programmes, même les moins mainstream.

Et si on en parle, même si ce n'est pas officiel, c'est bien qu'il y a, à tout le moins, une représentation ( on y e.. ha non, ce n'est pas le même mot..) de ce concept qui n'est pas qu'américain, je crois.

Christophe12004

Ce que je te dis c'est que l'enjeu est forcément différent, parce que culturellement ça n'a pas le même impact ni la même présence dans les médias. Mais il y a une différence énorme entre quotas et représentativité. cf. plus haut.

avatar

Et puis il y a une différence nette entre France et USA sur ce sujet. Nous, nous n'aimons pas classer les gens par genre, ethnie, religion, parti politique, etc. Pour un américain, ça ne pose aucun problème. Ils revendiquent même haut et fort leur appartenance à tel ou tel groupe précis. Du coup, un media qui veut être représentatif se doit d'avoir les membres d'un maximum de ces groupes. D'où l'idée de quotas alors que pour nous, ce n'est qu'une question de représentativité pour permettre aux personnes de s'identifier...

avatar

Disons que c’est moins institutionnalisé, mais on fait exactement la même chose, hélas...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
DSC1978

En fait non, on ne le fait pas. Oh bien sûr, des fois on pense à mettre un petit trio black/blanc/beur pour se donner bonne conscience. Mais en attendant, on est plus que timide sur la représentativité chez nous. Très. On est vachement loin des quotas US.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • DSC1978
avatar

Moi j’ai surtout l’impression que vous êtes hors sujet depuis 2 ou 3 pages en fait.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Sigfrid

Pourtant la représentativité est un concept qui impacte directement l'influence de l'Actual Play sur le JDR puisque c'est un des outils qui permet d'élargir le public et donc d'une manière ou d'une autre, d'inciter plus de monde à jouer. Pas si hors sujet, finalement : les sujets sont connexes.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
Julien Dutel

Non je n'amalgame pas.. j'ai juste rebondi sur qqun qui parlait de quotas... et dire mon sentiment là-dessus..

On ne s'est juste pas trop compris..

Sur ce, avec humour, il y a 2 filles pour 4 mecs alors qu'il devrait y avoir 3,5 filles pour 2,5 garcons..

avatar

Non je n'amalgame pas.. j'ai juste rebondi sur qqun qui parlait de quotas... et dire mon sentiment là-dessus..

Oui, et tu as développé... et je me permets d'être en désaccord avec ton développement. Tout comme je me permets de penser que les quotas, ça concerne les créateurs de contenu. Le public n'a même pas à s'en soucier. (et que la problématique est bien plus large, et que la politique en question n'existe pas ici, et que les créateurs de contenus devraient justement se poser les questions qui ont amené à la création de quotas)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sammy
avatar
Julien Dutel

Je ne parlais pas des quotas mais de la categorisation. Et en France, on aime bien également opposer les genres (de la manif pour tous en passant par les gilets jaunes, l’ISF etc.). Même sur ce forum il ya eu un sondage pour mettre les rolistes dans des cases (note: je ne critique pas, ça peut même avoir une valeur, mais c’est ainsi, nier qu’on cherche à catégoriser ne me semble pas vrai pour le coup).

avatar

j'avoue que je ne vois pas trop à quoi tu fais référence tant c'est large (entre un mouvement politique réac, un mouvement citoyen multilatéral qui n'a même pas de véritable unité politique, un impôt...)...

Du coup je vais juste ne pas continuer dans cette voie, si tu me permets, et rester sur les AP.

avatar

Putain les gars !! On parle de JDR et vous arrivez à nous mettre dedans quotas, ISF, parité, et je ne sais quoi d'autre ... mort de rire
Je peux comprendre que vous ayez besoin de vider votre sac (sisi sincèrement) mais merde ... merci de ne pas polluer cette discussion avec ça ...clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
alanthyr

En fait on parle de représentation médiatique. Et n'en déplaise, ce sont des considérations (enfin pas l'ISF, à moins qu'on se mette à gagner des millions) qui entrent forcément en jeu d'une manière ou d'une autre, comme pour toute représentation médiatique (Youtube est aujourd'hui un média dont la portée réelle est en passe, si ce n'est déjà fait, de devenir supérieur à la télévision). Ce n'est pas "que" du JDR. C'est une représentation médiatique du JDR (ce qui lui a manqué, justement, dans les années sombres de l'horreur).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar
Julien Dutel

Disons qu'entre le sujet qu'à lancé Alanthyr, qui était principalement d'échanger sur la séquence de Roliste TV (basé sur le retour d'une personne) et de l'influence potentielle (par mimétisme) que peut avoir les AP, et toi qui veut élargir le débat à un sujet plus large (pertinent ou pas, valide ou pas), ça reste deux sujets différents. Connexes si tu veux, mais il n'en est pas moins que ce n'était pas forcément sa démarche à la base. Et pas forcément le retour qu'il cherchait. Ça aussi, on a le droit de l'entendre. content

Ma remarque précédente sur le hors-sujet était dans ce sens. plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Sigfrid

Oui en même temps on va peut-être pas ouvrir un sujet par déclainaison du débat. Sinon on fait 15 sujets sur les AP et leur portée et on se met GS à dos, m'voyez. C'est encore une fois pas si différent, si on en vient à l'idée que les AP peuvent ramener du monde, c'est même assez dedans.

Après c'est peut-être moi hein, mais j'ai le sentiment que "un sujet ultra restreint = un fil" c'est loin du fonctionnement d'une discussion (qui dérive forcément à un moment). En plus de ça une fois que tu as dit "oui c'est vrai" et "non pas trop", tu as fini avec le sujet.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar

Je lisais justement dernièrement que le mouvement BADD qui fit tant de mal au jdr (fin années 80, années 90) était peut-être à relativiser et qu'il ruina moins de maisons d'éditions de jdr et fit moins se détourner les rôlistes de leur passion que, par exemple, le jeu Magic...(Pour ma ma part, c'était Spellfire et oui, tous mes revenus loisirs allaient dedans à la place des jdrs) Enfin, ceci pour les années sombres...

Maintenant, pour revenir au coeur du sujet, on peut résumer les contributions ainsi :
- Oui, les AP ont une influence importante sur le jdr
- Oui, de nombreux nouveaux joueurs (aux USA en tous cas) y viennent grâce à elles
- Il est difficile de dire si elles fixent une norme de jeu, pour certains peut-être mais pour la communautée de notre forum, c'est clairement non (notre communautée est toutefois particulière et ne reflète pas le moyenne du monde rolistique français), des idées sont prises, des envies émergent mais nous ne voyons pas du tout cela comme un parangon (clin d'oeil D&D) à atteindre. C'est un beau spectacle toutefois.
- Le côté théatralisation de RnP et CR est apprécié, pour certains intégrés dans leurs parties bien avant les AP, pour d'autres moins, voire pas du tout, chacun ayant sa façon de jouer et c'est en cela qu'ils apprécient les jdr.

avatar
Julien Dutel

Est-ce que c'est mal de cloturer des discussions de temps à autres ? De ne pas avoir que de fils de 30 pages que personne ne lit intégralement (à part ceux qui ont suivi du début) ?

Personnellement je cherche par sujet de discussion et j'aime bien que les discussions du fil aient un rapport direct avec le sujet (on perd déjà assez de temps sur les forums comme ça). Mais bon, ça fait partie aussi des préférences perso.

Et là aussi on est hors-sujet en parlant de ça, donc je ne vais pas en rajouter d'autres. content

avatar

Je suis d'accord avec Julien. Je trouve qu'on reste dans le sujet, même si on en explore un pan auquel l'auteur de ce fil n'avait pas nécessairement songé... Un sujet en implique forcément d'autres qui lui sont connexes, et la composition des groupes d'Actual Play a bien évidemment quelque chose à voir avec l'influence que ces Actual Play auront sur ceux qui les regarderont...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Gollum

Tu peut être certain que l'auteur réfléchira à deux fois désormais avant d'informer la communauté sur un propos tenu sur les AP ... il préfère parler de JDR finalement ...

avatar

Ouiiii enfin l'auteur il peut aussi se dire que c'est cool parce que ça a ouvert à la discussion, même si la discussion va au delà de ce qu'il envisageait. C'est quand même pas super grave, tu as des gens qui discutent sur un forum de discussion... en plus de manière assez civilisée sans que ça dérape... plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004