L'influence de l'Actual Play sur le Jeu de Rôle 145

Forums > Repaire des trolls (et des liches)

avatar
Julien Dutel

Je posais la question dans l'absolu, mais oui, j'espère en tout cas !mort de rire

En fait, quand je me replonge à l'époque, c'est le petit fascicule "le jeu de rôle, qu'est ce que c'est? " édité par Casus Belli qui m'a permis de comprendre ce que c'était. Je venais des livres dont vous êtes le héros. Après, j'ai lu les scénarios, les aides de jeux du Casus et ça m'a donné envie de me lancer. J'ai trouvé quelques potes qui avaient les mêmes envies (et pas forcément les mêmes attentes d'ailleurs ! ). Finalement, c'est pas tellement différent.

Et c'est vrai, il ne faut pas négliger cet aspect très didactique et positif du loisir dans les vidéos. Et Gollum, je te rejoins aussi : montrer la diversité des actuaplay suffit à illustrer la diversité du jdr !

avatar

Juste par mon petit bout de lorgnette :

Comme je fais pas mal d'initiation au JdR, j'ai vu une influence des actuals play indéniable : ça apporte des nouveaux joueurs. Des gens qui n'étaient pas attirés par le JdR avant voient des Actuals plays et ont envie de s'y mettre.

Ce n'est probablement pas encore aussi marqué qu'au US, mais c'est réel.

Je l'avais déjà un peu constaté avec Aventures, on avait des gamers de jeux vidéos surtout qui ont eu envie de découvrir le JdR. Et puis en Novembre dernier, comme je proposais du H&D au Festival des Utopiales, j'ai eu une demi-douzaine de personnes qui avaient vu Rôle'n'Play et qui voulaient découvrir H&D.

Grosso modo, il y avait 2 ou 3 anciens rôlistes qui ont eu envie de s'y remettre et pour eux c'était l'envie de découvrir H&D précisément (le retour typique dans ces cas là : Ah ouaih ça me rappelle D&D 3, mais en plus simple, D&D 3 j'avais arrêté parce que c'était trop lourd, là j'ai envie de m'y remettre).

Et puis les autres c'était vraiment des néophytes, j'ai du avoir 4 personnes je crois qui n'avaient jamais fait de JdR et qui s'y sont mis grâce à Rôle'n'Play puis H&D. Ça peut sembler peu, mais par rapport aux initiations que je faisais avant, je trouve qu'il y a réelement plus de monde, mes tables étaient toutes remplies à chaque fois (ça n'a pas toujours été le cas).

avatar
Longane

Je ne pige pas : depuis quand les héros mythologiques et historiques de l'Antiquité font-ils du foot ? ? ?

splash

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
Nicolas Pirez

Depuis qu'ils courent dans les stades... moqueur

avatar

Coïncidence avec les actual play ?

je viens d entendre sur une radio (RMC) ce matin une publicité pour un magasin de bricolage:

»votre table de salon est squattée par vos enfants qui font un jeu de rôle tout le week-end ? La table de jardin xxxx de taille xxxx est au prix de 99 euros avec ses chaises assorties chez xxxx «

la rançon du succès ! 😁

avatar

Les Actuels Play sont à la mode et sont populaire. Cela ouvre de nouvelles portes au grand public et fait débordé celui-ci du cadre de sa niche dans lequelle il existe. C'est une très bonne chose pour notre petit milieu.

Cependant et en aucun cas, ce sont des références de ce qu'est ou peut être le JdR. Ils restent de simple illustrations de ce qu'on peut en faire. Il y a pratiquement autant de façon de jouer à notre loisir qu'il y a de joueurs. Et comme le dit si bien Gollum, un bon palliatif à ce qui pourrait devenir dangeureusement "une pensé unique" ( je grossis volontairement le trait) pour des prosélyte n'ayant qu'une seul référence et par concéquent qu'une seul vision du jeu, est de consulté une diversité suffisante d'Actual Plays, pour se faire sa propre opinion de ce que peut être ce loisir. (personnellement, j'aime bien la vision de bande de copain que propose Grimoires & Tentacules, et aussi par le fait qu'il n'a pas encore été cité moqueur)

Amha, le problème rencontré avec les Actuals Plays (surtout avec les grosses cylindrées) et la vision faussée que des néophytes peuvent percevoir, devient le fait qu'elle s'adresse avant tout à un public. Et que pour réussir, avoir un certains succès (être populaire, avoir le plus de vues...) on va chercher la performance, à faire le show. On y met des moyens conséquents (acteurs ; montages vidéo...). C'est ce qu'exprime, avec justesse, Thomas Meunier dans son blog. Le premier but devient alors de faire un spectacle et de faire venir les spectateurs. Voir même pour certains de faire de la propagande de leurs propres produits et dans ce cas cela devient purement et simplement du marketing.

Du coup, on est plus vraiment dans la réalité d'une vraie partie de jeu de rôle (comme les vielles liches tel que moi le pratiquons, sans pour autant prétendre que nous possédont la vérité évidemment clin d'oeil) ou du moins on s'en éloigne grandement .

A quel moment cela est-il du spectacle, a quel moment cela est-il du jeu de rôle ?

Cela devient de plus en plus difficile à dire...

Toutefois, et c'est comme cela que je le perçois, on peut considérer que cela devient une nouvelle source d'inspiration au même titre que la littérature ou bien le cinéma...Qu'il faut savoir y piocher à droite, à gauche les bonnes idées.

Mais l'important c'est surtout de faire passer le message aux nouveaux que ce qui compte se passe avant tout à sa table et que chaque participant doit prendre du plaisir à jouer ensemble. mort de rire

avatar

A quel moment cela est-il du spectacle, a quel moment cela est-il du jeu de rôle ?

Cela devient de plus en plus difficile à dire...

Grand_Ancien

A partir du moment où c'est une source de revenu (directe ou indirecte), c'est au moins du spectacle. Comme toute production culturelle du style théatre, cinéma, etc .. Ensuite, à toutes les étapes, c'est du jeu de rôle puisque c'est le prétexte utilisé pour proposer un spectacle.
Et les deux ne sont pas donc incompatibles, bien entendu, vu que la qualité est au rendez-vous pour certains.


Du coup, on est plus vraiment dans la réalité d'une vraie partie de jeu de rôle (comme les vielles liches tel que moi le pratiquons, sans pour autant prétendre que nous possédont la vérité évidemment clin d'oeil) ou du moins on s'en éloigne grandement .

Oui, c'est vrai. En tant que vieux grognard du JDR comme toi, ce que je vois en Actual Play n'a pas grand chose en commun avec la multitude de parties de JDR que j'ai pu vivre. Parce qu'il y a forcément une partie scénarisée dans un but de clarté et d'accessibilité au plus grand nombre.
Et puis il ne faut pas prendre comme standard les joueurs des Actuals Plays car ce sont des professionnels et ils ont donc une compétence d'interprétation que nous n'avons pas nous les rôlistes lambda. Quand vous voyez la fin de la saison 1 de Critical Role où chacun des joueurs/joueuses y va de sa larme, de son émotion, etc ... ne nous leurrons pas. C'est joué. Et diablement bien joué parce qu'on y croit.

avatar

Il y a pratiquement autant de façon de jouer à notre loisir qu'il y a de joueurs.

[...]

Du coup, on est plus vraiment dans la réalité d'une vraie partie de jeu de rôle (comme les vielles liches tel que moi le pratiquons, sans pour autant prétendre que nous possédont la vérité évidemment clin d'oeil) ou du moins on s'en éloigne grandement .

Du coup c'est un peu contradictoire. Réellement. plaisantin

Est-ce que parce qu'un actual play est produit et fait quelque chose d'un peu plus performatif, il n'en est plus du JDR ou s'en éloigne ? Non. C'est aussi étrange que de dire que le football s'éloigne du sport quand on met des caméras et que les grands clubs jouent. Et ce même si robert le dimanche dans son jardin ne sera certainement jamais Benzema. (je prends le foot parce que c'est connu, mais on peut mettre n'importe quelle activité : le théâtre n'est donc plus du théâtre quand il sort de la petite bande amateure qui le fait pour le plaisir pour proposer une grosse machinerie sur une scène subventionnée ?)

A quel moment cela est-il du spectacle, a quel moment cela est-il du jeu de rôle ?

Parce que c'est une dichotomie qui ne peut pas fonctionner, ce n'est pas soit l'un soit l'autre. C'est les deux à la fois. C'est du JDR parce que les joueurs jouent à du JDR comme tout un chacun, mais c'est aussi du spectacle parce que c'est fait pour être agréable à l'oeil et à l'oreille.

Et encore, nous, on est gentils niveau montage et cie... vas voir les feuilletons roliphoniques. C'est carrément plus lourd, avec un minimum de "hors personnage", remonté et remis en ambiance de manière largement plus resserrée que n'importe quel Critical Role (qui lui est en live total, d'ailleurs, sans montage aucun, contrairement à Titans Grave qui lui était très lourdement monté)

Ce qui est marrant, finalement, c'est que les seules personnes que je lis exprimer le doute du "prosélytisme" ou de la dérive de la "pensée de jeu unique" (je mets des guillemets à dessein : je grossis volontairement le trait) sont plutôt à trouver du côté, justement, des vieux de la vieille.

D'ailleurs, et sans reproches aucun, je trouve toujours amusant de lire les commentaires sous nos vidéos. Par exemple on remarque que les vétérans qui postent ont eu beaucoup de mal à se dire que quand deux personnages vont à l'encontre l'un de l'autre, ce sont les personnages, pas les joueurs, qui s'expriment. Certains ont même du mal à accepter que certains persos soient "contre-productifs", ou qu'ils ne prennent pas la décision optimale à la situation (mais juste pour le personnage). Personnellement, en tant que MJ, je trouve ça tellement rafraichissant de l'autre côté...

Mais personnellement, tout ce que je sais, c'est qu'aux US, 60% des nouveaux joueurs viennent via les actual plays.Je sais aussi que pour notre part nous avons eu plein de retours de gens, soient qui franchissaient le pas (même en maîtrisant directement), soit qui revenait au JDR parce qu'ils ont aimé les vidéos.

Et quand je regarde les divers actual plays, je ne vois pas de vraie différence fondamentale dans le jeu. Certains sont un peu plus dans la performance d'acteur que d'autres, mais au fond, quelles sont les différences fondamentales ? Elles sont négligeables. Nous proposons tous la même pratique générale.

Amha, le problème rencontré avec les Actuals Plays (surtout avec les grosses cylindrées) et la vision faussée que des néophytes peuvent percevoir, devient le fait qu'elle s'adresse avant tout à un public. Et que pour réussir, avoir un certains succès (être populaire, avoir le plus de vues...) on va chercher la performance, à faire le show. On y met des moyens conséquents (acteurs ; montages vidéo...). C'est ce qu'exprime, avec justesse, Thomas Meunier dans son blog. Le premier but devient alors de faire un spectacle et de faire venir les spectateurs. Voir même pour certains de faire de la propagande de leurs propres produits et dans ce cas cela devient purement et simplement du marketing.

Je me permets juste de revenir là dessus du coup. Je ne comprends pas que l'on y voit un problème. Ou des problèmes. Et à mon avis, au fond, je me demande si ce n'est pas un peu aussi parce qu'on a envie d'y voir le mal.

Je ne veux pas dire, hein, mais quand on a envie de faire sortir un type de jeu de sa niche, la première chose à faire, c'est d'y mettre les moyens. Alors tout le monde ne fait pas d'actual play pour ça, évidemment. Moi je sais que c'est le cas : notre ambition n'est pas de vendre du H&D (ça c'est juste un moyen de consolider le budget, au mieux... et encore). Notre ambition c'est que les gens se mettent à jouer parce qu'ils ont trouvé ça cool, tout simplement. Mais pour ça... ben il faut les accrocher et les intéresser. Il faut absolument sortir de sa niche pour proposer quelque chose de posé, clair, net, précis, et amusant. Surtout amusant.

Honnêtement, je sais que de mon côté, si ça n'avait été qu'une opération marketting, je ne l'aurais pas fait. Et ça ne se serait d'ailleurs pas fait.

Perso, je trouve ça un peu triste, en fait, cette propension de certains (dont certains auteurs) à taper un peu sur ce qui a l'air trop "mainstream", trop "produit", trop... trop quelque chose. Ca me semble parfois tenir plus de la posture que d'une réalité. Ce truc de "allez, trouvons un angle à critiquer" au lieu de simplement se dire "cool, ça ramène des gens, ça démocratise le jeu, même si moi je ne joue pas comme ça". Ca me rappelle les polémiques stériles sur la présentation du JDR par Maxime Chattam.

De mon point de vue, pour tout nouvel actual play, je dis cool. Et plus ils seront léchés, produits, intéressants, captivants, plus je dirai cool. Parce que ça voudra dire qu'on nourrit de plus en plus d'ambition pour notre loisir. Et c'est ce qui nous manque aujourd'hui pour réellement le voir exploser en France.

(et attention, je ne tape pas sur les actual play ou les lets play entre potes hein, c'est très cool aussi. Et il en faut. De tous les genres. Mais c'est pour moi ce que l'on trouve le plus aujourd'hui, proportionnellement)

avatar

Beaucoup de MJ doivent regarder les actuals play et cela devient un miroir dans lequel ils peuvent se reconnaitre, se comparer et se critiquer. Peut etre est il plus facile de critiquer l actual play que de questionner sa propre mise en jeu ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
Sir_baladin

Donc alanthyr et les autres jouent comme des dés (des pieds ms adaptés à la situation clin d'oeil) et ils critiquent les actual plays pour ça? Pcq leurs pratiques ne sont pas au niveau de ceux-ci? De la jalousie?

Je crois plutôt qu'ils ont peur que la pratique du jdr se modifie en fonction des AP, notamment niveau roleplay..

La peur que les joueurs veuillent réussir un marathon après 10 jours d'entraînement..

Que les joueurs ne se contentent pas seulement de l'inspiration de ces acteurs ms essaient d'atteindre un niveau qu'ils ne pourraient peut être pas atteindre, avec le risque de ne plus voir que le côté performance et non plus, la partie entre potes avec les défauts que cela comporte..

Mais bon.. attendons leurs explications clin d'oeil

Ce message a reçu 2 réponses de
  • alanthyr
  • et
  • Sir_baladin
avatar

Je peux me tromper mais je crois , étant dinosaure moi même , que Alanthyr et les autres veulent juste dire que les Actual Play peuvent pour certains être pris pour ce qu’il ne sont pas : Une démonstration d’une « bonne » façon de jouer supposée.

Ce qui veut dire que les nouveaux joueurs venant au JDR par ce biais risquent de s’attendre à trouver la même façon de jouer pour leurs propres premières parties .... autant dire qu’ils risquent d’être assez surpris content

Pour moi l’Actual Play est en partie de la vulgarisation du JDR pour le public ne connaissant pas notre loisir . En cela le faire de manière propre et professionnelle est d’un intérêt évident... mais @Christophe12004 si tu y vois un idéal de ce qu’il faut faire à une table de JDR tu es dans l’erreur .... parce que l’idéal en question n’existe pas ... parce que la seule bonne façon de faire de JDR c’est s’amuser en groupe , que ce soit en faisant du super roleplay ou du pousse dé.

Rejouissons nous que ces programmes existent pour donner une vitrine (parfois plus présentable et donc assez différente de la réalité ) à notre loisir ... attirant de nouveaux pratiquants a notre activité.

Charge à nous ensuite de les accueillir, sur les forums , dans les clubs et autres et de leur montrer toute la riche diversité si précieuse des activités Rolistes

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
Christophe12004

ahaha ... alors déjà les AP ne provoquent absolument aucune peur chez moi mort de rire

donc pour répondre :

Beaucoup de MJ doivent regarder les actuals play et cela devient un miroir dans lequel ils peuvent se reconnaitre, se comparer et se critiquer. Peut etre est il plus facile de critiquer l actual play que de questionner sa propre mise en jeu ?

Sir_baladin

Ma remise en question en tant que MJ est permanente depuis 20 ans de maîtrise et je n'ai pas attendu les AP pour le faire ... au vu de l'envie réelle (voir acharnée) de mes joueurs et joueuses de jouer à ma table, je suis convaincu que ma façon de faire est la bonne. Et si je ne m'étais pas remis en question depuis toutes ces années, mes tables seraient restée morne plaine ...
La simple chose que je dis c'est que les AP, c'est du spectacle et qu'il ne faut pas chercher à faire du travail de professionnel quand on est amateur. C'est bien de vouloir atteindre l'excellence bien entendu mais le JDR est d'abord un loisir pratiqué entre potes e/ou avec des gens qui vont le devenir (faire du JDR avec des gens que je n'aime pas, impossible pour moi)
Si vous prenez comme unique référence les AP en matière de JDR, vous allez être déçu. Parce que vous n'arriverez pas à reproduire ce que le spectacle vous a montré.
Que ce soit une source d'inspiration, oui bien entendu. Moi même, je me suis inspiré de Matthew Mercer sur les intonations de voix de certains PNJ. Mais je ne cherche pas à reproduire trait pour trait ce que peut montrer Critical Role.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar
Dany40

Regarde la réponse d'alanthyr.. c'est ce que je dis.. s'inspirer oui, essayer d'égaler ou d'imiter à fond, non...

Et l'idéal dont je parlais, n'est pas le mien, mais celui que certains pensent atteindre, alors que ce n'est effectivement, qu'un idéal..

clin d'oeil

avatar
alanthyr

Peur est un mot fort hein... ms on se comprend.. un modèle devient un but à atteindre absolument au lieu d'être une simple source d'inspiration..

On dit la même chose hein, hein? clin d'oeil

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Christophe12004

clin d'oeil

avatar

Tiens, pour résoudre un peu la quadrature du cercle, une proposition :

Quand je joue à une table de jdr, que ce soit comme MJ ou PJ, j'essaie de faire et de dire des trucs intéressants. Si je soulève un point technique, c'est parce que je pense qu'il est intéressant et qu'il va amener du jeu. Quand je fais parler mon perso par ma bouche, c'est pour dire des trucs pour le défendre et pour exprimer sa pensée, mais c'est aussi pour dire des trucs qui intéresseront la MJ et les autres joueurs. Quand je fais des actions, c'est souvent pour faire des trucs cools qui vont faire faire "woah" aux autres joueurs et joueuses. Parrallèlement, quand je suis MJ et que je décris des situations, c'est pour faire saillir plein d'éléments qui vont intéresser les autres joueurs et joueuses. Bref, quand on fait du jdr, on est notre propre public. (et ça je pense que c'est assez universel, dinosaure ou pas)

Donc à partir de là, et de tous les autres trucs intelligents que peuvent dire des gens comme Sebastien Delfino, Thomas Munier et surtout Eugénie Bidet, sur leurs blogs et dans Casbé, quel est la différence entre une partie de jdr qui cherche à divertir le public que forme la table et un actual play qui cherche à divertir le public que sont les spectatrices et les spectateurs ?

Car il ne faut pas se mentir, quand on fait du produit culturel par envie, on est tout autant son premier public que quand on joue au jdr avec les copains.

Z'en pensez quoi ?

avatar

Regarde la réponse d'alanthyr.. c'est ce que je dis.. s'inspirer oui, essayer d'égaler ou d'imiter à fond, non...

Et l'idéal dont je parlais, n'est pas le mien, mais celui que certains pensent atteindre, alors que ce n'est effectivement, qu'un idéal..

clin d'oeil

Christophe12004

On est d’accord là dessus alors content

avatar

Franchement vous fanstamez pas un peu ? Vous avez rencontré beaucoup de rôlistes qui voyaient les Actual Play comme le modèle absolu à suivre ? Moi zéro. Les gens sont un minimum intelligents, ils savent prendre du recul par rapport à ce qu'ils regardent. En plus au vu de la diversité des Actual Play, je ne vois pas comment c'est possible d'y distinguer UN modèle.

avatar

Franchement vous fanstamez pas un peu ? Vous avez rencontré beaucoup de rôlistes qui voyaient les Actual Play comme le modèle absolu à suivre ? Moi zéro. Les gens sont un minimum intelligents, ils savent prendre du recul par rapport à ce qu'ils regardent. En plus au vu de la diversité des Actual Play, je ne vois pas comment c'est possible d'y distinguer UN modèle.

Dohnar

J'abonde. J'ai l'impression que l'on est plus sur des questions de "principe" un peu, voir très eloigne du monde réel... J'ai vu sur ce forum même de nouveaux joueurs arriver grâce à ces vidéos et qui semblent s'investir apportant avec eux des questions bien classiques quand on débute sans que ne transparaissent de problématique entre la representation de ces vidéos et leur pratique en cours de développement

Comme tous les milieux il y a une inquiétude de bonne foi qui s'expriment chez les vieux grognards mais qui m'apparait clairement décaléee de la perception des gens dont on se permet de penser à la place. Les novices curieux qui regardent ces vidéo ne sont pas forcément si peu en capacité de s'éclairer sur le sujet par eux même, merci pour eux, surtout que le JdR est loin d'être la seule activité de loisir et culturelle à passer par ces nouveaux modes de valorisation et de communication. Débat d'arriere garde ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar

Il ne faut pas se méprendre sur mes propos. Je ne met pas au banc des accusés ce qui se fait actuellement en Actual Plays. Je pratiquais le RP bien avant l'arrivé de AP et donc je n'au aucune crainte sur le fait que la pratique du jdr se modifie en fonction des AP, notamment niveau roleplay. Si cela peut être un bon outils pour s'ammeliorer, alors pourquoi pas ! Bien avant cela, il y a eu des étapes (comme le narativisme dernièrement) qui a permi une évolution dans notre pratique.

Est-ce que parce qu'un actual play est produit et fait quelque chose d'un peu plus performatif, il n'en est plus du JDR ou s'en éloigne ? Non. C'est aussi étrange que de dire que le football s'éloigne du sport quand on met des caméras et que les grands clubs jouent. Et ce même si robert le dimanche dans son jardin ne sera certainement jamais Benzema. (je prends le foot parce que c'est connu, mais on peut mettre n'importe quelle activité : le théâtre n'est donc plus du théâtre quand il sort de la petite bande amateure qui le fait pour le plaisir pour proposer une grosse machinerie sur une scène subventionnée ?)

je trouve que ton exemple un peu biaisé pour le football. surpris
La comparaison aurait été plus correct si tu la faisais avec des "joueurs" de foot (proffessionnel ou pas) et des acteurs qui jouent au foot. Et dans ce cas, on comprend vite que la partie ludique tombe rapidement au profit du spéctacle. Quand au théâtre, la comparaison n'est pas bien à propos car dans ce cas il s'agit à la source directement d'un spectacle. D'ailleurs, dans mon propos, je n'oppose jamais amateurisme et proffessionnel. Ce n'est pas du tout la teneur de mon discour.

Une partie de Jeu de Rôle filmé n'est pas la même chose (j'ai essayé de le faire et c'est d'ailleurs plutôt ennuyant clin d'oeil) par rapport à un Actual Play joué par des acteurs proffessionnel ou pas.

Parce que c'est une dichotomie qui ne peut pas fonctionner, ce n'est pas soit l'un soit l'autre. C'est les deux à la fois. C'est du JDR parce que les joueurs jouent à du JDR comme tout un chacun, mais c'est aussi du spectacle parce que c'est fait pour être agréable à l'oeil et à l'oreille.

Tu me permettra de ne pas partager ton avis sur ce point même si je le trouve tout aussi respectable que le miens. Mais pour ma part, du fait même que ce soit du spectacle et par le jeu des acteurs, cela change complétement la donne, car ce sont des professionnels de l'interpretation. Il y a un coté "artificiel" qui me semble t-il, peut tromper le spectateur qui cherchera à devenir rôliste parcequ'il souhaitera refaire ce qu'il a vue à l'écran. Et il rsque d'être bien surpris et d'y trouver un fort décalage, une fois rendu à une table "classique". Ce qui affectera beaucoup moins le rôliste "cheuvronner" car lui, il connait et pratique ce loisir depuis déjà un certains temps et pourra s'en servir de levier pour améliorer sa pratique si il le juge necessaire.

Et encore, nous, on est gentils niveau montage et cie... vas voir les feuilletons roliphoniques. C'est carrément plus lourd, avec un minimum de "hors personnage", remonté et remis en ambiance de manière largement plus resserrée que n'importe quel Critical Role (qui lui est en live total, d'ailleurs, sans montage aucun, contrairement à Titans Grave qui lui était très lourdement monté)

Tu noteras que j'ai nommé quasi aucun exemple d'Actal Plays, a dessin (sauf un seul pour mettre cette sympathique équipe en avant par rapport aux autres exemples pré-cité). Donc, i lne fau t pas y voir d'attaque personnel. Mon propos n'est pas de remettre en cause les AP en elles même, sinon je n'en visionnerai pas. C'est juste l'occasion pour moi et d'autres, de pointer l'attention sur le fait que cette nouvelle porte d'entrée peut fausser l'apréhension que pourrait en avoir certains...

Peut être qu'un simple message en début de vidéo afin d'expliquer cela suffirait-il. mort de rire

Ce qui est marrant, finalement, c'est que les seules personnes que je lis exprimer le doute du "prosélytisme" ou de la dérive de la "pensée de jeu unique" (je mets des guillemets à dessein : je grossis volontairement le trait) sont plutôt à trouver du côté, justement, des vieux de la vieille.

On ne se refait pas ! Et c'est par amour pour notre loisir. moqueur

D'ailleurs, et sans reproches aucun, je trouve toujours amusant de lire les commentaires sous nos vidéos. Par exemple on remarque que les vétérans qui postent ont eu beaucoup de mal à se dire que quand deux personnages vont à l'encontre l'un de l'autre, ce sont les personnages, pas les joueurs, qui s'expriment. Certains ont même du mal à accepter que certains persos soient "contre-productifs", ou qu'ils ne prennent pas la décision optimale à la situation (mais juste pour le personnage). Personnellement, en tant que MJ, je trouve ça tellement rafraichissant de l'autre côté...

Tout à fait d'accord avec toi. Et, malheureusement, ce problème est bien anterieur aux Actual Plays et ne concerne pas que ce sujet. clin d'oeil

Mais personnellement, tout ce que je sais, c'est qu'aux US, 60% des nouveaux joueurs viennent via les actual plays.Je sais aussi que pour notre part nous avons eu plein de retours de gens, soient qui franchissaient le pas (même en maîtrisant directement), soit qui revenait au JDR parce qu'ils ont aimé les vidéos.

Alors là , je ne comprend pas bien ton argumentation. Toi qui es le premier à nous expliquer que le marché Américains et le marché Français n'a rien de comparable ! Pourquoi ?

Et j'insiste, aussi, sur le fait que je les vois comme une nouvelle porte ouverte au grand public, qui permet au JdR de sortir du cadre de sa niche dans lequelle il existe. Donc le constat que tu fais me semble tout à fait correct.

Je me permets juste de revenir là dessus du coup. Je ne comprends pas que l'on y voit un problème. Ou des problèmes. Et à mon avis, au fond, je me demande si ce n'est pas un peu aussi parce qu'on a envie d'y voir le mal.

Je ne veux pas dire, hein, mais quand on a envie de faire sortir un type de jeu de sa niche, la première chose à faire, c'est d'y mettre les moyens. Alors tout le monde ne fait pas d'actual play pour ça, évidemment. Moi je sais que c'est le cas : notre ambition n'est pas de vendre du H&D (ça c'est juste un moyen de consolider le budget, au mieux... et encore). Notre ambition c'est que les gens se mettent à jouer parce qu'ils ont trouvé ça cool, tout simplement. Mais pour ça... ben il faut les accrocher et les intéresser. Il faut absolument sortir de sa niche pour proposer quelque chose de posé, clair, net, précis, et amusant. Surtout amusant.

Pas d'accord du tout ! Notre loisir ne se contente pas d'exister que par la branche proffessionnel (boutiques ; éditeurs ; distributeurs & autres...) en colère Et heureusement ! Il y a un nombre considérable de personnes qui s'emploient à répendre la bonne parole sans pour autant y mettre des "moyens" comme tu le dis. Je pense particulièrement à tous les bénévoles qui oeuvrent dans l'ombre (lors de conventions ou autres manifestations), je pense, aussi à tous ceux pratiquants leur loisir en clubs ou associations. Sans parler de toute la frange du JdR amateuriste qui est particulièrement foisonante dans notre pays et qui enrichisse fortement notre loisir, et qui se démène au quotidien afin de faire connaître le JdR. d'ailleurs la frontière entre amateurisme et proffessionnel et souvent poreuse dans notre milieu.

Cependant, je comprends que tu défend se point de vue étant toi même un acteur actif des AP en France, venant du sérail proffesionnel. Cela semble légitime. mais ce n'est pas la seul voix.

Et je me repete : l'important c'est surtout de faire passer le message aux nouveaux que ce qui compte se passe avant tout à sa table et que chaque participant doit prendre du plaisir à jouer ensemble. mort de rire