[Rôle'n Play]le fil ou vous SPOILEz 200

Forums > Communauté > Rôle'n Play

avatar

Voire empêcher le trou de se former en détruisant la vase qui le créait.

Julien Dutel

D'où les tests de perception de Galefrin (qui loupe le premier et qui ne réagit pas vraiment au deuxième ) ?

Leandrech

Le premier test de perception lui aurait permis de percevoir le début de la formation du trou. Le second effectivement lui a permis de le prendre en cours de route et il aurait pu agir ou interpeler ses compagnons. Le toit aurait alors été sauf, et le Nepharum n'aurait pas pu entrer, les défenses de la cathédrale n'étant pas brisées.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Leandrech
avatar
Julien Dutel

Ok, merci. C'est ce que je m'étais dit en live.

Mais "Tête de Chacal" avait sans doute d'autres plans pour rentrer dans la cathédrale. Donc, au final, ça ne change pas grand chose. Même si j'ai vu que techniquement, tu l'as dit, ils pouvaient éviter la disparition de Regulus.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Leandrech

Ben les orcs étaient en train de ramasser, les "araignées" étaient en train de se faire massacrer, avec ça ils repoussaient certainement au moins cet assaut. content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Leandrech
avatar

Pourtant... la fuite telle qu'elle a été mise en oeuvre a été logique dans son déroulement... on oublie souvent, quand on joue, qu'il existe des réactions logiques et normales. Personnellement ce que j'aime, c'est aussi quand les héros regagnent leur part d'humain, qu'on sort du calcul du joueur... Après, quelqu'un aurait pu appeler Ilzaach, on est d'accord. Mais c'était la débandade.

Julien Dutel

Une fois regulus à terre, la fuite semblait normale effectivement.

Ma frustration venait surtout du déroulement de l'assaut mais ça leur a permis j'en suis certain de gagner en expérience de jeu content

avatar

Est-ce que ce n'est pas à ce moment là (quand les joueurs n'ont pas de recul sur le déroulement des évènements par manque d'expérience) qu'il faut stopper la partie et demander aux joueurs s'ils ont bien conscience de ce qui se passe ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • ELarsen
avatar
Julien Dutel

Et le serpent qui fait des trous dans les oratoriums ? Mmh ?moqueur

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Leandrech

Quelle est sa nature ? Serait-il repoussé par la barrière qui a repoussé Nelonys ? Mystery. plaisantin

avatar

Est-ce que ce n'est pas à ce moment là (quand les joueurs n'ont pas de recul sur le déroulement des évènements par manque d'expérience) qu'il faut stopper la partie et demander aux joueurs s'ils ont bien conscience de ce qui se passe ?

Calenloth

Alors... personnellement... il y a un truc que j'apprécie justement avec les néophytes, c'est qu'ils n'ont pas le recul sur les événements par manque d'expérience. Et que ça colle avec leurs personnages. (alors que le joueur qui a déjà trouze années d'XP, tu as l'impression que quel que soit son personnage, c'est déjà un expert en à peu près tout :p )

On rappelle hein, on a une nobliotte élevée à moitié dans la forêt, une solitaire qui a vécu seule la majorité de sa vie, un ancien manouvrier, un voyageur compulsif et un ancien membre d'une famille marchande. Aucune personne qui, de fait, n'a quelqu'idée que ce soit de comment on gère un siège.

Si j'avais eu un soldat, un milicien, un mercenaire... là j'aurais certainement remis des choses en place. Mais là, les joueurs avaient l'exact état des connaissances et habitudes de leurs personnages.

Au fond, les joueurs avaient bien conscience de ce qui se passait. C'est juste que ça a manqué de coordination. Mais ce fut aussi une belle leçon. plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Calenloth
avatar

Une fois regulus à terre, la fuite semblait normale effectivement.

Ma frustration venait surtout du déroulement de l'assaut

Ben la gestion de l'assaut n'était pas mauvaise. Ils auraient pu faire mieux mais ils ont bien entammé els rangs Orcs, ils ont bien géré les bestioles qui montaient par les côtés... paradoxalement leurs oublis n'ont pas été si graves grace à une tactique de sorts pas dégueue sur l'entrée.

Il y a eu une erreur qui a un peu changé la donne, mais sans cette erreur, ils repoussaient cette première vague.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Julien Dutel

Ah c'est sûr que sur la gestion de l'entrée, dans le choix des sorts, ils sont trois à avoir été superbes.

Par curiosité, si les balistes avaient été alignées avec les ennemis, plutôt que surplombantes, tu aurait autorisé des dégâts en ligne comme un sort d'éclair par exemple ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Ombreloup

ouip. Ca aurait fait mal dans les rangs, et même pu contribuer à détruire le bélier

avatar

Est-ce que ce n'est pas à ce moment là (quand les joueurs n'ont pas de recul sur le déroulement des évènements par manque d'expérience) qu'il faut stopper la partie et demander aux joueurs s'ils ont bien conscience de ce qui se passe ?

Calenloth

Alors... personnellement... il y a un truc que j'apprécie justement avec les néophytes, c'est qu'ils n'ont pas le recul sur les événements par manque d'expérience. Et que ça colle avec leurs personnages. (alors que le joueur qui a déjà trouze années d'XP, tu as l'impression que quel que soit son personnage, c'est déjà un expert en à peu près tout :p )

On rappelle hein, on a une nobliotte élevée à moitié dans la forêt, une solitaire qui a vécu seule la majorité de sa vie, un ancien manouvrier, un voyageur compulsif et un ancien membre d'une famille marchande. Aucune personne qui, de fait, n'a quelqu'idée que ce soit de comment on gère un siège.

Si j'avais eu un soldat, un milicien, un mercenaire... là j'aurais certainement remis des choses en place. Mais là, les joueurs avaient l'exact état des connaissances et habitudes de leurs personnages.

Au fond, les joueurs avaient bien conscience de ce qui se passait. C'est juste que ça a manqué de coordination. Mais ce fut aussi une belle leçon. plaisantin

Julien Dutel

Tout à fait d'accord, pour ma part j'ai trouvé l'épisode extra à cause de tout ça.

avatar
Julien Dutel

Certes, je comprends l'idée de respecter l'expérience supposé du PJ mais même au prix d'une mort définitive ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Julien Dutel
  • et
  • Helicon38
avatar
Calenloth

D'une mort de PJ ? Il n'y a pas eu de mort définitive : Ilzaach a réussi ses jets de sauvegarde. Ca a failli, mais là c'était son choix de continuer encore et encore, alors qu'il avait eu l'occasion de se désengager. Là, pour moi, la situation était assez claire (même si personne n'a appelé Ilzaach).

Si c'est cette de Papy, c'est le prix. Il n'était pas forcément facile de le sauver d'autant qu'il ne pouvait sortir de la cathédrale.

avatar

Ouai mais la réaction d’Ilzaach avait qd même du panache et même s’ils ont raté des choses je trouve que c’est tout à l’honneur du MJ de ne pas les guider dans leurs choix et de leur assurer de ce fait tout le temps la réussite facile. Le moins qu’on puisse dire c’est que c’est dur pour eux mais en étant juste (on est loin du syndrome du MJ sadique), ils en tirerons d’autant plus de plaisir à la fin .

avatar
Calenloth

Le palouf n'est pas encore mort content

avatar

C'est vrai que l'absence de "militaire" dans le groupe a pu nuire à une gestion optimum du siège et le fait que Julien tu ais laissé faire par ce que justement leurs backgrounds n'avaient rien de militaire est vraiment bien jouer. Perso j'aurais eu du mal à ne pas les aider d'une manière ou d'une autre. Mais l'expérience du MJ parle aussi....

Cependant, je le répète mais pour moi ils n'ont quasiment pas communiqué entre eux, chacun gérant ces attaques sans jamais se parler et c'est dommage. Le point d'orgue de cela est que personne n'a comme tu le disais appelé le paladin à la fin lorsqu'il etait temps de partir. Mais dans le feu de l'action... en tout cas moi avec mes écouteurs dans les oreilles à pester, mes enfants et ma femmes me regardaient étrangement souvent 😁

avatar

Oui je voulais parler d'une mort potentielle d'Ilzaach, sachant que désormais il risque la "sanction" définitve.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Calenloth

Il n'a pas dépensé son dernier point de destin, il a encore un crédit dans la machine. plaisantin

avatar

...., mais là c'était son choix de continuer encore et encore, alors qu'il avait eu l'occasion de se désengager.

...hum vu de ma lorgnette et visiblement de celle de Marc a cet instant l enjeu (un des morceaux de la cle, le dernier souffle d un "bon incarnin", la survie du monde...) justifie "un peu" d entetement !

S acharner a coups de nocturno inefficaces malgre la somme de degats n etait peut etre pas le meilleur entetement...mais c est tellement chevalier des causes perdues !

Marc dans la peau du personnage qu il batit depuis 2 saisons, un leader, plus moral que pragmatique sur ce coup, parfois conteste par son groupe donc capable d actions individuelles pour montrer l exemple, joue un role coherent dramatique : ca contribue a l aspect theatral de la scene...et a mon plaisir de spectateur.

Reste a esperer que le Nepharum,celui qui "upgrade" plaisantin, ne soit pas si loyal a sa cause...

... (même si personne n'a appelé Ilzaach).

Alors la je suis pas le seul a avoir ete etonne ! Pour moi c etait la seule porte de sortie a la logique d ilzach...

Dans les films y a toujours un "pauvre fou" qui ne fuit pas non ?

mais l erreur collective si c en est une est plaisante parce qu elle montre les consequences de la debandade !

Tout ca evidemment avec le prisme du spectateur passionne j imagine que de l interieur avec le recul de l animateur (ou le peu de temps qu ont les protagonistes pr decider)tout cela est percu differemment...ce que l on decouvrira ?