Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Pax Elfica - campagne compatible avec la 5e 1208

Forums > Jeux de rôle > Dungeons & Dragons ®

avatar

Un ou une barde pour l'auberge serait pas mal non ?

avatar

Ah, mon annonce pour le concours se retrouve en bas de page précédente...

Donc, pour concevoir le 10ème personnage prêt à jouer et gagner l'original de son illustration dédicacé, il faut d'abord se rendre page 14 content

@Nome

Il y a déjà une barde dans l'auberge, elle ne fait pas partie des PJ, mais pourquoi pas après tout !

avatar

Je propose donc une femme-serpent clerc, infiltrée en palefrenière !

avatar

Je propose donc une femme-serpent clerc, infiltrée en palefrenière !

Ombreloup

Oui, ça commence fort ! content

avatar

Une auberge à bien besoin d'un coursier pour répondre au besoin des clients...et en plus c'est pratique pour la collecte de renseignements.

avatar

Je proposerai une tiefling barde bi-classé roublarde, ex-prostituée reconverti en serveuse plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Marc de Grincomanoir
avatar

Bon je trouvais que ça montait plus trop ces derniers jours et là je vois 55k ce matin surpris Merci les boutiques ! Livrets en couleur wouhou !

avatar
Senjak

Une ex-prostituée Tieffelin ? M'étonnerait qu'elle est eu beaucoup de client en dehors des membres de sa race. Et dans Pax Elfica les Tieffelin ne sont pas majoritaires et sans doute assez mal vu.

Pourquoi ne pas aller au bout de l'idée et proposer une prostituée Tieffelin ayant coupé ses cornes et sa queue pour ressembler à une humaine et proposant ses services sous le manteau dans l'auberge de l'épée ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MASTER
avatar
Marc de Grincomanoir

Allons il en faut pour tous les goûts.. Les possibilités sont ultra nombreuses dans un univers fantastique sans besoin d investir dans des déguisements! démon

avatar

L'exotisme est parfois un atout. Je pense qu'elle trouvera sa clientèle, surtout s'il n'y a plus de religieux dans la ville pour éloigner les gens d'elle.

avatar

Mouais... On n'est pas dans Rêve de gloire non plus. Un personnage prostitué ou ex- , je ne trouve pas cela très marrant, et hors de propos dans ce type de cadre de jeu. J'ai cru comprendre que cela partait d'une boutade au début, mais c'est pas clair (et pas drôle pour tout le monde).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Nome

J'avoue ne pas connaître ce jeu de rôle. Quoi qu'il en soit de la prostitution dans un univers mediéval fantastique (enfin dans tout univers où les moeurs ne sont pas figées), je ne vois pas ce qu'il y a de choquant.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • La_loutre
  • et
  • Nome
avatar
Ombreloup

C'est la campagne de jeux pour Brigandyne. Ou les pj sont aussi tavernier .

avatar
Ombreloup

Autant dans cette campagne Brigandyne, on sait que l'on joue des persos dans la misère noire qui peuvent agir de façon abjecte, autant cela me dérange de banaliser la prostitution (dans tous les jeux), qui existe, mais qui ne mérite pas d'être mise en avant. Cela m'évoque davantage la misère, l'exploitation (pour ne pas dire l'exclavagisme) et les maladies que le bien-être d'une supposée geisha épanouie dans son métier. Le cadre de pax elfica m'évoque qque chose plus tout public que réservé à des adultes avertis, mais chacun fait comme il veut dans le respect des autres. Je ne tiens pas particuièrment à polémiquer mais écrire: " Quoi qu'il en soit de la prostitution dans un univers mediéval fantastique (enfin dans tout univers où les moeurs ne sont pas figées), je ne vois pas ce qu'il y a de choquant ", c'est un peu sec en explication et me choque personnellement. Proposer cela à des joueuses, cela peut choquer.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ombreloup
  • et
  • Pyrlouit
avatar
Nome

Dans ce cas, pour être un peu moins sec en explication, et sans chercher à lancer une polémique, je vais me permettre d'en rajouter une petite couche.

A mes yeux la prostitution est juste une profession qui cherche à assouvir l'un des nombreux vices humains, le sexe, au même titre que le tavernier est là pour assouvir le besoin d'alcool. Et ce n'est pour moi ni plus ni moins amoral que d'autres professions très courantes que l'on peut croiser dans ces univers, où l'on est souvent amené à jouer des voleurs, des meurtriers, bref des mercenaires de tout poil.

Dans cet univers spécifiquement on va jouer des libérateurs (aka des terroristes aux yeux du pouvoir en place) contre des occupants, avec la possibilité, si on lit entre les lignes, de s'allier avec d'anciens oppresseurs. Voir pourquoi pas avec les actuels. Il ne me semble pas du tout improbable qu'au cours de cet aventure on soit amené à tuer des dirigeants adverses, des soldats adverses, qu'on pousse à une révolte avec des morts des deux côtés.

Alors vendre son corps contre de l'argent...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nome
avatar
Ombreloup

Tout cela est bien vrai, mais il y a une différence entre proposer de jouer ce rôle et le mettre en avant comme une proposition ludique consensuelle, normale (et là on parle d'un prétiré que l'on va présenter aux joueurs, pas d'un choix annexe découlant d'un choix personnel de la joueuse, ou du joueur, mais ici on part d'un prétiré féminin). cela peut choquer, C'est encore une fois mettre en avant un côté hypersexualisé des personnages féminins.

Voir : http://www.slate.fr/story/173913/sexisme-jeu-de-role-scenario-viol-joueuses

ou https://etpourtantellesjouent.wordpress.com/

Après, on peut discuter de la moralité de chaque table de jeu, mais mettre sur le même pied d'un côté des "héros", même si ils peuvent apparaître comme des terroristes, et de l'autre des voleurs, assassins, cela n'est pas le but de mes parties, c'est à chacun autour de la table de définir ces codes moraux, mais si j'accepte à Brigandyne de jouer une crapule, je crois comprendre que ce n'est pas l'objectif de pax elfica et les joueurs autour de moi n'accepteraient pas un assassin ou même un voleur qui agirait n'importe comment. Écrire que les hommes sont plein de vices et que cela explique la prostitution pourquoi pas, mais il ne faut pas chercher à la banaliser dans un produit D&D grand public, on ne joue ni à Kult ni à Chevalier et sodomie.

Et puis, cela peut potentiellement déraper auprès de joueurs maladroits, quant à jouer réalisme cru, qui va jouer le proxénète ? Parce qu'il va bien en falloir un, réalisme oblige. Klaus, le patron de l'auberge, ou un PJ, un barde d'un nouveau collège ou un roublard ? Et jusqu'où vont aller les descriptions ? Il faut y penser, tout le monde n'est pas exemplaire dans le milieu rôliste.

Je me fais un peu trop de soucis...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Nome

Alors déjà je ne suis pas d'accord sur le fait qu'il faille nécessairement un proxénète, prostitution ne rimant pas avec proxénétisme. Ensuite dans les personnages déjà proposés nous avons un nécromant. Jouer avec les corps morts des autres me semble plus choquant que jouer avec les corps vivants des autres, et le sien.

Mais bon, si la seule chose qui choque c'est unE prostituée, il y aurait aussi bien pu y avoir un gigolo. Je ne sais pas si ça aurait fait le même scandal.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nome
avatar
Nome

J’utilise les règles de Héros et dragons à vous de voir si c'est adaptable en DD5

Je propose humain mâle ou femme Historique Explorateur variante éclaireur rôdeur Archétype Traqueur ou si autorisé Pisteur un rôdeur alternatif avec très peu de magie combinant l'archétype Chasseur + traqueur

Histoire personnel ex-membre de l'armée de libération et à la recherche de sa sœur disparue. Aux vues de certain informations il pense que les elfes sont responsables de sa disparition, il est bien décider à leur faire payer au centuple

Rôle dans l’auberge approvisionnement en viande fraiche (nourriture je précise avant de relancer une polémique) et produit de la forêt ou bien messager/courrier

Alignement loyal mauvais (au sens ou un bon elfe est un elfe mort peu importe que se soit un homme ou une femme voir un jeune) je trouve qu’il manque dans les personnages proposées le pendant de toute dictature le résistant extrémiste

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nome
avatar
Ombreloup

Le proxénète semble accompagner bien souvent la prostitution, non ?

Ensuite, la différence psychologique entre le nécromant et le ou la prostitué(e) est mince. Jouer avec les corps morts me semblent par contre complètement irréaliste, hors de ma réalité. Jouer avec un ou une prostitué par contre est bien trop proche de moi et me blesse car renvoie à une part d'inhumanité bien réelle de la société.

Quand à LA prostituée - " une tiefling barde bi-classé roublarde, ex-prostituée reconverti en serveuse "," Je pense qu'elle trouvera sa clientèle "- cela me choque tout pareil si c'est un homme, je n'ai pas sexué ma 1ière réponse, contrairement aux autres intervenants..

avatar
Pyrlouit

Ton personnage de chasseur est original par rapport aux autres prétirés. Même si le rôdeur est déconseillé par les auteurs, cela me semble intéressant et jouable, même en milieu urbain.