Voie de Prestige de l'Oracle 18

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Adaptation de la voie du grimoire pour le profil d'Oracle (Prêtre). Pour le profil d'Oracle j'utilise un profil hybride (Ensorceleur/prêtre) avec le CHA en Modificateur de magie.

Contrairement aux prêtres qui puisent leur magie dans leur dévotion à leur dieu, les Oracles tirent leur force et leur puissance de nombreuses sources, en particulier des divinités protectrices qui partagent leurs idéaux. Au lieu de vénérer un seul dieu, les oracles tendent à adorer tous ceux qui partagent leurs croyances.

Voie de Prestige de l'Oracle

  • 1. Transes inférieures : le personnage entre en contact avec les divinitées afin qu'elles lui accorde leurs pouvoirs. Chaque matin il peut entrer en transe et apprendre trois sorts de rang 1, issu des Voies de prestige de Domaine de prêtre. Il lui faut 10 minutes pour entrer en contact avec chaque divinité afin d'apprendre ses sorts. Chaque sort mémorisé peut être lancé une seule et unique fois dans les 24 heures suivantes. Un sort doit être mémorisé plusieurs fois pour être lancé plusieurs fois.
  • 2. Transes mineures : le personnage peut apprendre trois sorts de rang 2 supplémentaire.
  • 3. Transes supérieures : le personnage peut apprendre deux sorts de rang 3 supplémentaire.
  • 4. Transes majeures : le personnage peut apprendre deux sorts de rang 4 supplémentaire.
  • 5. Transes suprêmes : le personnage peut apprendre deux sorts de rang 5 supplémentaire.

Note:
- La capacité Phénix (Dénora) est considérée comme un sort (3PM).
- Le MJ est libre de ne pas accorder l'accès à certains sorts si le dieu en question ne correspond pas aux actes, idées ou à la moral de l'Oracle. L'Oracle utilise alors 10min de transe pour essayer de contacter la divinité mais celle-ci reste muette ou rejette sa demande.
- Dans le cas ou une divinité est plutôt neutre vis à vis de l'Oracle celle-ci lui donne accès aux sorts si il réussi un test de CHA au moins égale à [Rang du sort x3] pour la convaincre.
- La transe peut durer seulement 10min si le l'Oracle prend des sorts d'une seul divinité ou jusqu'a 2 heures si il prend 12 sorts de 12 dieux différent.

avatar

Nickel content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg
avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Merci, ça fait un moment que je suis dessus. Au départ j'étais parti sur une voie de prestige basé sur des voeux, d'ou mes questions sur le sujet. Cependant c'était toujours trop puissant et sujet à interprétation, et surtout il fallait que le joueur ai une sacré connaissance de COF pour exploiter la voie.

avatar

J'aime bien l'idée de base, mais je me pose beaucoup de questions...

Si j'ai bien compris ce que j'ai lu dans d'anciens posts, c'est que l'oracle est au prêtre ce que l'ensorceleur est au magicien. C'est ça ?

Quel est le profil de l'Oracle ? Je ne l'ai trouvé nul part.

Qu'est ce qui philosophiquement (pas techniquement, cad CHA à la place de SAG pour le Mod de magie) différencie un oracle qui adore tous les dieux qui paetagent ses croyances d'un prêtre qui a décidé de ne pas s'affilier à un dieu (ne bénéficiant pas donc de l'arme du culte et de la capacité divine) ?

Concernant la voie de prestige :

- est ce que tous les sorts non utilisés disparaissent 24 heures passées, obligeant l'oracle à reméditer de zéro ?

- si ce n'est pas le cas, de combien est le temps nécessaire pour méditer et compléter ses sorts mémorisés ? S'ils viennent de la même divinité ? De divinités différentes ?

- qu'est ce qui définit la moralité du dieu, de ses sorts et de l'oracle ? Un oracle au service d'une morale altruiste au service des faibles pourrait-il mémoriser un sort d'Hellion pour voler un mauvais seigneur et un sort d'Oroax pour combattre une incursion goblinoïde ? Le MJ aura le dernier mot, mais les opinions étant relatives, les autorisations le seront autant, créant potentiellement le même nombre de débats autour d'une table de jeu.

- j'aime bien l'idée du test pour convaincre une divinité neutre, mais comment définir sa neutralité ? Encore une question de relativité, non ?

- 10 minutes pour les sorts d'une seule divinité. Déjà c'est une occasion plutôt rare. Mais surtout pourquoi serait-ce 10 minutes aussi bien pour une divinité en accord avec la morale de l'oracle que pour une divinité plutôt neutre ?

.

Ce à quoi je pensais, pour les Terres d'Osgild :

- Proposer 4 moralités (dont 3 jouables) : Bonne (comme Denora), Neutre (équilibre, comme Vorona), Nuisible (ambigue, comme Hellion), et en non-jouable Mauvaise/Destructeur

- Classer les dieux connus dans les 3 catégories

- Favoriser l'apprentissage et la durée de mémorisation des sorts de divinités de la même moralité que l'oracle

- Rendre plus difficile (test plus durée de mémorisation accrue) l'acquisition de sorts de divinités de moralité adjacente (Neutre pour oracle bon, Bonne et Nuisible pour oracle neutre, Neutre pour oracle nuisible)

- Interdire l'acquisition de sorts de divinités de moralité non-adjacente (Nuisible pour oracle bon, Bonne pour oracle nuisible)

- interdire pour tous l'acquisition de sorts de divinités de moralité Mauvaise

avatar

J'aime bien l'idée de base, mais je me pose beaucoup de questions...

Si j'ai bien compris ce que j'ai lu dans d'anciens posts, c'est que l'oracle est au prêtre ce que l'ensorceleur est au magicien. C'est ça ?

Mon profil d'Oracle est un hybride Ensorceleur/Prêtre (Voie de l'air, Voie de la divination, Voie de la foi, Voie des soins, Voie racial de base).
Vu que j'applique le DV la ou est investit les points de compétences cela ne change pas grand chose de savoir si le profil d'ensorceleur est majeur ou mineur. Dans les règles le profil utilise entièrement le CHA pour la magie.

Il s'agit d'un personnage avec une magie innée capable de deviner les desseins des dieux qui lui ont confié ses pouvoirs. Elle est autant capable de rendre la justice divine en foudroyant ses ennemis que de sauver les innocents.

Quel est le profil de l'Oracle ? Je ne l'ai trouvé nul part.

Pour moi c'est un mix ensorceleur/prêtre comme je l'ai indiqué juste au dessus. C'est la combinaison de la voie de la divination avec les voies de prêtre qui permet d'entrer en contact avec les divinitées.
Du coup on peut résumer le profil à: (Divination, Ensorceleur, Ensorceleur, Prêtre, Prêtre, Oracle)

Après il est doit être possible de l'utiliser avec un profil de prêtre à 100%. Sachant que mon Oracle a 3 voies en D4 et 3 voies en D8 et pas d'armure. Je pense que pour un prêtre il faudra revoir à la baisse au niveau armure et DV pour équilibrer l'ensemble.

Qu'est ce qui philosophiquement (pas techniquement, cad CHA à la place de SAG pour le Mod de magie) différencie un oracle qui adore tous les dieux qui paetagent ses croyances d'un prêtre qui a décidé de ne pas s'affilier à un dieu (ne bénéficiant pas donc de l'arme du culte et de la capacité divine) ?

La différence Prêtre/Oracle se situe dans le fait que le prêtre choisit de s'affilier à un ou des dieux voir aucun. L'Oracle lui a été choisit par un ou plusieurs dieux comme leur instrument terrestre. L'Oracle n'a pas choisit de recevoir ces pouvoirs, il peut les avoir reçu contre sa volonté. Il n'a n'y besoin d'apprendre, n'y de réviser, n'y de prier pour obtenir des sorts.
L'accès à ses sorts ne dépend donc pas de sa perception du monde et des énergie mystique (SAG) mais de son comportement, de sa valeur d'âme et de sa volonté (CHA) que le(s) dieu(x) on jugé en phase avec leurs desseins.

Concernant la voie de prestige :

- est ce que tous les sorts non utilisés disparaissent 24 heures passées, obligeant l'oracle à reméditer de zéro ?

Oui, les sorts sont seulement disponible jusqu'au matin suivant. Si l'Oracle souhaite entrer en contact avec un grand nombre de divinité il lui faudra donc plus de temps que si il se contente de quelque une.

- si ce n'est pas le cas, de combien est le temps nécessaire pour méditer et compléter ses sorts mémorisés ? S'ils viennent de la même divinité ? De divinités différentes ?

10min par divinité, peut importe le nombre de sort.

- qu'est ce qui définit la moralité du dieu, de ses sorts et de l'oracle ? Un oracle au service d'une morale altruiste au service des faibles pourrait-il mémoriser un sort d'Hellion pour voler un mauvais seigneur et un sort d'Oroax pour combattre une incursion goblinoïde ? Le MJ aura le dernier mot, mais les opinions étant relatives, les autorisations le seront autant, créant potentiellement le même nombre de débats autour d'une table de jeu.

Effectivement quand je dis que le MJ à le dernier mots c'est quand il y a une anbiguité. Dans le cas de mon Oracle elle a un alignement "Bon".

Les dieux qui la soutienne sont Arcanna, Axënder, Dénora, Ellona, Irrion, Mirandia, Oumaros, Sélenne, Trennër et Vorona. Le joueurs pourra donc aller chercher des sorts dans ces voies.

Elle pourra toujours tenter de convaincre des dieux (neutre) envers elle comme, Céres ou Mélenna de lui accorder des faveurs avec un test de CHA [rang sort x3]

Pour ce qui est des dieux plus sombre à l'opposé de l'alignement du personnage comme Délia, Danaëlle, Hellion, Maëdra ou Méphistère. Il y a peu de chance qu'ils répondent favorablement à la demande de l'Oracle car il est bien possible que ces mêmes divinitées combattent les actions de l'Oracle avec leurs propres moyen. Contacter ce genre de divinité pourrai être une action dangereuse.
Du coup effectivement il est intéressant de définir avec le joueur à la création du personnage qui sont les dieux favorable, neutre et défavorable. Un coup de surligneur vert et rouge sur la liste des dieux à remettre au joueurs doit pouvoir faire l'affaire.

- j'aime bien l'idée du test pour convaincre une divinité neutre, mais comment définir sa neutralité ? Encore une question de relativité, non ?

Pour certaine divinité c'est effectivement évident pour d'autre c'est plus ambigü. De toute façon il vaut mieux partir avec les dieux qui soutiennent avec certitude l'alignement/credo de l'Oracle, et par la suite le laisser tenter de ralier à sa cause des divinitées neutres, totalement ou de manière occasionnel.

- 10 minutes pour les sorts d'une seule divinité. Déjà c'est une occasion plutôt rare. Mais surtout pourquoi serait-ce 10 minutes aussi bien pour une divinité en accord avec la morale de l'oracle que pour une divinité plutôt neutre ?

Question de simplicité pour coller à l'esprit COF et aussi parce que l'Oracle part de zéro tout les matins, sans aller frapper à la porte des divinitées neutre il va déja y passer en moyenne plus d'une heure. Pour des sorts à usage unique je trouve que c'est déja pas mal.

Ce à quoi je pensais, pour les Terres d'Osgild :

- Proposer 4 moralités (dont 3 jouables) : Bonne (comme Denora), Neutre (équilibre, comme Vorona), Nuisible (ambigue, comme Hellion), et en non-jouable Mauvaise/Destructeur

- Classer les dieux connus dans les 3 catégories

- Favoriser l'apprentissage et la durée de mémorisation des sorts de divinités de la même moralité que l'oracle

- Rendre plus difficile (test plus durée de mémorisation accrue) l'acquisition de sorts de divinités de moralité adjacente (Neutre pour oracle bon, Bonne et Nuisible pour oracle neutre, Neutre pour oracle nuisible)

- Interdire l'acquisition de sorts de divinités de moralité non-adjacente (Nuisible pour oracle bon, Bonne pour oracle nuisible)

- interdire pour tous l'acquisition de sorts de divinités de moralité Mauvaise

Alaric

D'accord avec tout mais j'en reviens à ce que j'ai dis précédement. Je souhaite rester simple dans la règle de base, rien n'empêche le MJ de poser ses conditions et ajout par la suite.
D'habitude quand je propose du contenu j'ajoute mon interprétation (ajout ou suppression) et on me le reproche parfois et je pense à juste titre. Par exemple si je fais un tableau de profil sans le nécromancien ou un tableau avec les races sans l'âme forgée on va me le reprocher parce que c'est ma vision par rapport à mon univers de jeu et que du coup cela va géner les gens qui joue sur un univers de jeu un peu différent du miens.

Personnellement il y a de grande chance que je fasse une différence sur le temps des transes et les tests en fonction de la position des différents dieux mais je souhaite vraiment encore une fois rester sur une base simple.

J'ai pas ajouté cette règle, j'ai encore des doutes mais je l'ai sous le coude:
- Les créatures avec un alignement opposé à l'Oracle ou les humanoïdes avec une allégeance à une divinité opposé avec au moins INT+2, comprennent que se débarasser d'un champion d'une divinités adverse représente la porte ouverte vers une ascension. Ils feront leurs possible pour tuer l'Oracle en priorité si ils prennent connaissance de son statut.

Peut être faire une liste de règles optionnelles du coup.

avatar

...

Si j'ai bien compris ce que j'ai lu dans d'anciens posts, c'est que l'oracle est au prêtre ce que l'ensorceleur est au magicien. C'est ça ?

Ça c'est pour l'Oracle de Pathfinder.

Je ne pense pas que l'Oracle en tant qu'hybride dans COF soit basé sur le même concept.

avatar

...

Si j'ai bien compris ce que j'ai lu dans d'anciens posts, c'est que l'oracle est au prêtre ce que l'ensorceleur est au magicien. C'est ça ?

Ça c'est pour l'Oracle de Pathfinder.

Je ne pense pas que l'Oracle en tant qu'hybride dans COF soit basé sur le même concept.

MRick

C'est inspiré en partie de l'Oracle de pathfinder mais on peut pas juste passer le prêtre en Oracle sur COF.

Je gère le mystère de l'Oracle avec un profil hybride dans le cas de mon personnage il s'agit du mystère du vent, d'ou l'accès à de nombreux sorts d'air et de foudre.

On peut du coup très bien imagine un Oracle Druide/prêtre pour représenter le mystère de la nature ou de la lune.

Il va falloir que j'ajoute une méthode pour générer un profil d'Oracle en plus de la voie de prestige si ça vous intéresse.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • MRick
  • et
  • Alaric
avatar
Nidhogg

Oui les Oracles de PF sont très différents selon le mystère choisi, et ça donne plusieurs possibilités en COF.

À ma table, j'ai converti un Oracle de Guerre PF en hybride Prêtre/Chevalier (voie de la Guerre et Voie de la Noblesse), aussi à cause de l'historique de Noble du personnage.

avatar
Nidhogg

Ça m'intéressait aussi qu'on développe ce profil d'Oracle content

Mais s'il s'agit juste de faire un hybride prêtre-quelque chose, on risque des doublons avec des hybrides existants (comme mon Voix des Tempêtes) ou à venir.

Ce à quoi je pensais, c'est développer un oracle à partir de ce que j'appelle un demi-profil à hybridation.

C'est à dire, un profil qui sert de base avec 3 voies, toujours les mêmes, et qu'on colle à deux voies d'autres profils afin de définir le sous-profil.

Par exemple, pour mes justiciers hors la loi à venir, ils ont tous la même base de voleur, puis chacun possède deux voies distinctes qui le caractérise. "Petit Jean" a, de mémoire, 2 voies de barbare, et "Frère Tuck" 2 voies de prêtre.

Mais pour l'oracle avec 3 voies de prêtre, on revient au premier problème de doublon potentiel.

Alors ce à quoi je pense, c'est de créer pour l'oracle 3 nouvelles voies, principalement des recombinaisons des 5 voies de prêtre, plus quelques menus ajouts si nécessaire du grimoire.

3 voies possibles à explorer :

- voie de la croisade (combat)

- voie du soutien, de la dévotion (ou autre, à trouver) : soins, protection...

- voie de l'augure, du destin, de l'oracle, du prophète. Principalement de la divination, mais pas complètement celle de l'ensorceleur.

Comme par exemple, pour équilibrer 1d8 DV, que ce soit le sort de 6eme sens du grimoire, et pas la capacité balaise de l'ensorceleur.

A partir de cette base, on peut alors proposer les déclinaisons morales, les Mystères. Druide pour nature, magicien pour magie, guerrier ou autre pour guerre, barde pour arts,...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Loicll
avatar
Alaric

J'aime bien cette approche!

avatar

Ça m'intéressait aussi qu'on développe ce profil d'Oracle content

Mais sil s'agit juste de faire un hybride prêtre-quelque chose, on risque des doublons avec des hybrides existants (comme mon Voix des Tempêtes) ou à venir.

Oui j'avais vu ça plaisantin

Ce à quoi je pensais, c'est développer un oracle à partir de ce que j'appelle un demi-profil à hybridation.

C'est à dire, un profil qui sert de base avec 3 voies, toujours les mêmes, et qu'on colle à deux voies d'autres profils afin de définir le sous-profil.

Par exemple, pour mes justiciers hors la loi à venir, ils ont tous la même base de voleur, puis chacun possède deux voies distinctes qui le caractérise. "Petit Jean" a, de mémoire, 2 voies de barbare, et "Frère Tuck" 2 voies de prêtre.

Cette option est intéressante en partant du principe que le PJ est un Oracle dés le niveau 1.
Dans le cas de mon personnage, Sybille Aasimar (Voie de la foi, Voie des soins, Voie de l'air, Voie de la divination), elle à un liens de parenté lointain avec Vorona et Oumaros.
Au niveau 1 elle ne sait pas qu'elle est une descendante élue des dieux et qu'elle peut communiquer avec eux. Elle découvre juste qu'elle a un talent inné quand il s'agit de manipuler l'air, la foudre et l'énergie vital, ainsi que pour anticiper les choses. C'est avec le temps qu'elle va découvrir d'ou viennent ces pouvoirs et comment entrer en contact avec les dieux qui la soutienne.

Finalement ne serait t'il pas plus simple de donner comme prérequis à la voie de prestige de l'Oracle de posséder la voie de la divination ainsi que la voie de la foi ou de la spiritualité?
Je me répète mais pour moi c'est la combinaison divination + prêtre qui donne la base du profil d'Oracle.

Un joueur peut très bien vouloir jouer un prêtre/ensorceleur sans pour autant devenir un Oracle, ou alors se vouer à un seul et même dieux et choisir une voie de prestige de prêtre pour bénéficier des mêmes capacités plus souvent et de manière plus aisé. N'est t'il pas plus pertinent de faire ce choix au niveau 8 qu'au niveau 1?

Un joueur souhaitant donc partir sur un profil d'Oracle dés le début peut alors partir sur un hybride (comme ça au doigt mouillé):

Oracle (Mystère du vent) (Voie de la divination, Voie de la foi, Voie de l'air, Voie du vent ...)
Oracle (Mystère la vie) (Voie de la divination, Voie de la spiritualité, Voie des soins, Voie du protecteur ...)
Oracle (Mystère du bois) (Voie de la divination, Voie de la spiritualité, Voie de la nature, Voie des végétaux ...)
Oracle (Mystère des flammes) (Voie de la divination, Voie de la foi, Voie de la magie destructrice ...)
Oracle (Mystère du métal) (Voie de la divination, Voie de la spiritualité, Voie du métal ...)
Oracle (Mystère du temps) (Voie de la divination, Voie de la spiritualité, Voie de la magie protectrice ...)
Oracle (Mystère de ancètres) (Voie de la divination, Voie de la spiritualité, Voie de l’empathie ...)
Oracle (Mystère des batailles) (Voie de la divination, Voie de la foi, Voie du champ de bataille ...)
etc......

Alors ce à quoi je pense, c'est de créer pour l'oracle 3 nouvelles voies, principalement des recombinaisons des 5 voies de prêtre, plus quelques menus ajouts si nécessaire du grimoire.

3 voies possibles à explorer :

- voie de la croisade (combat)

- voie du soutien (ou autre, à trouver) : soins, protection...

- voie de l'augure, du destin, de l'oracle, du prophète. Principalement de la divination, mais pas complètement celle de l'ensorceleur.

Comme par exemple, pour équilibrer 1d8 DV, que ce soit le sort de 6eme sens du grimoire, et pas la capacité balaise de l'ensorceleur.

A partir de cette base, on peut alors proposer les déclinaisons morales. Druide pour nature, magicien pour magie, guerrier ou autre pour guerre, barde pour arts,...

Alaric

Quelque chose dans le genre:
Voie des Visions
Voie des Mystères
Voie des Révélations

avatar

J'aime l'idée qu'u oracle soit au prêtre ce qu'un ensorceleur est au magicien.

Il est également évident pour moi que, par définition de son propre titre, un oracle est accès à de la diviniation.

L'ensorceleur n'est pas un hybride du magicien. Alors pourquoi recycler à 100% la voie de la divination de l'ensorceleur quand on a assez de sorts disponibles grâce au Grimoire du Compagnon pour créer une voie originale de sorts divinatoires. Et qui ne le condamne pas à n'avoir au final qu'1d4 DV, comme devrait l'être, par exemple, ton oracle du mystère des flammes.

C'est ce que j'appelle la voie du Prophète.

On peut commencer à contourner une règle, quand la règle est déjà établie. Faire du contournement de règle une règle est une prérogative du MJ, mais c'est une prérogative individuelle qui donne une adaptation individuelle qui ne peut devenir une règle générale.

Si on s'accorde pour parler de profil d'Oracle, ça signifie obligatoirement, en rapport aux autres profils et aux règles qui les gèrent, que l'oracle commence niveau 1, comme le commencerait un guerrier de profil de guerrier au niveau 1.

Si au contraire ce devait être un profil évolutif, comme déjà discuté sur ce forum, qui commence avec 2 ou 3 voies et qui peut bifurquer vers d'autres, avec adaptation nécessaire du dé de vie, le qualificatif d'oracle peut effectivement apparaitre dés la prise d'un premier rang dans la voie de la divination...

Le problème de ces profils évolutifs à DV variables, c'est qu'il y a eu beaucoup de discussions, mais personne n'en a gravé les règles dans le marbre... donc ce n'est pas une règle, mais une adaptation individuelle des règles, au choix de chaque MJ d'utiliser ou pas.

Et donc, quand je lis :

Adaptation de la voie du grimoire pour le profil d'Oracle (Prêtre). Pour le profil d'Oracle j'utilise un profil hybride (Ensorceleur/prêtre) avec le CHA en Modificateur de magie.

et pas :

Adaptation de la voie du grimoire pour les profils de Prêtre. Plus précisemment pour des profils hybrides Ensorceleur/prêtre (avec la voie de la divination) à qui je donne le CHA en Modificateur de magie plutôt que la SAG.

Je m'attends obligatoirement à découvrir un profil d'Oracle, gravé dans une plaque de marbre... Ce que je n'ai pas.

Dans le deuxième cas en italique, c'est clair, l'Oracle est une voie de prestige. Et le sujet est clos.

Autre conséquence, Sybille, ton personnage Aasimar est une adaptation personnelle d'un background. Un historique qui a l'air vraiment sympa à jouer pour moi qui suis fan de RP... Mais ça n'en fait pas une règle.

D'ailleurs, Sybille n'a que 4 voies. Quelle est la cinquième ? Et au final, quel est est DV ? d6 ou d4 ?

Reprendre les mystères de l'Oracle de Pathfinder pour COF va difficilement matcher. Dans PF, les oracles ont une liste de sort longue comme le bras d'un orang-outan, et les révélations sont difficilement classables en voie dans COF.

Pour preuve, dans ta proposition de :

- Mystère des flammes, la voie de la magie destructrice ne donne que 2 rangs de "feu magique" sur 5 rangs.

- Mystère du temps, la voie de la magie protectrice ne donne un sort d'action sur le temps qu'au rang 5. autant dire qu'il va se passer du temps avant que l'oracle du mystère du temps ait accès au temps ! joyeux

Cependant, j'aime bien l'idée de la malédiction, car en terme de règle, ça permettrait d'équilibrer avec un DV fixe (1d6 ou 1d8, je ne sais pas encore), plutôt qu'une variété de DV en fonction des voies supplémentaires obtenues par le choix du Mystère.

Sans reprendre cependant l'entièreté des malédictions de l'Oracle de PF, trop sont associées aux entités maléfiques.

Et on a déjà une jursiprudence avec l'Ombrelame et son DV d'1d6, alors qu'il devrait être d'1d4.... cool

Quelque chose dans le genre:
Voie des Visions
Voie des Mystères
Voie des Révélations

Visions et Révélations, c'est quoi la différence pour toi pour en faire deux voies différentes ?

 

avatar

J'aime l'idée qu'u oracle soit au prêtre ce qu'un ensorceleur est au magicien.

Tu as été clair la dessus déja avant.

Il est également évident pour moi que, par définition de son propre titre, un oracle est accès à de la diviniation.

On est d'accord la dessus.

L'ensorceleur n'est pas un hybride du magicien. Alors pourquoi recycler à 100% la voie de la divination de l'ensorceleur quand on a assez de sorts disponibles grâce au Grimoire du Compagnon pour créer une voie originale de sorts divinatoires. Et qui ne le condamne pas à n'avoir au final qu'1d4 DV, comme devrait l'être, par exemple, ton oracle du mystère des flammes.

C'est ce que j'appelle la voie du Prophète.

Voie du Prophète, voie de la Vision. On peut utiliser un paquet de synonyme mais l'idée reste la même.

On peut commencer à contourner une règle, quand la règle est déjà établie. Faire du contournement de règle une règle est une prérogative du MJ, mais c'est une prérogative individuelle qui donne une adaptation individuelle qui ne peut devenir une règle générale.

Si on s'accorde pour parler de profil d'Oracle, ça signifie obligatoirement, en rapport aux autres profils et aux règles qui les gèrent, que l'oracle commence niveau 1, comme le commencerait un guerrier de profil de guerrier au niveau 1.

Effectivement si on s'accorde à dire que le Profil d'Oracle est l'équivalent d'un profil de base comme le magicien ou l'ensorceleur il faudra alors lui donner une véritable consistance ainsi qu'une vrai identité avec des règles adapté au profil.

Si au contraire ce devait être un profil évolutif, comme déjà discuté sur ce forum, qui commence avec 2 ou 3 voies et qui peut bifurquer vers d'autres, avec adaptation nécessaire du dé de vie, le qualificatif d'oracle peut effectivement apparaitre dés la prise d'un premier rang dans la voie de la divination...

Le problème de ces profils évolutifs à DV variables, c'est qu'il y a eu beaucoup de discussions, mais personne n'en a gravé les règles dans le marbre... donc ce n'est pas une règle, mais une adaptation individuelle des règles, au choix de chaque MJ d'utiliser ou pas.

Oui et c'est ce que j'adore. Passer d'un ensorceleur/prêtre à un Oracle en justifiant ça avec du background, histoire de bien différencier le personnage avec les autres afin de le rendre unique.
Pas de raison qu'un ensorceleur/prêtre soit la copie conforme d'un autre ensorceleur/prêtre de même niveau, un personnage qui n'est pas infusé par son background est insipide pour moi.

Et donc, quand je lis :

Adaptation de la voie du grimoire pour le profil d'Oracle (Prêtre). Pour le profil d'Oracle j'utilise un profil hybride (Ensorceleur/prêtre) avec le CHA en Modificateur de magie.

et pas :

Adaptation de la voie du grimoire pour les profils de Prêtre. Plus précisemment pour des profils hybrides Ensorceleur/prêtre (avec la voie de la divination) à qui je donne le CHA en Modificateur de magie plutôt que la SAG.

Je m'attends obligatoirement à découvrir un profil d'Oracle, gravé dans une plaque de marbre... Ce que je n'ai pas.

C'est pas faux, mais c'est vraiment petit de me coincer avec ce type d'argumentation troublémort de rire

Dans le deuxième cas en italique, c'est clair, l'Oracle est une voie de prestige. Et le sujet est clos.

Autre conséquence, Sybille, ton personnage Aasimar est une adaptation personnelle d'un background. Un historique qui a l'air vraiment sympa à jouer pour moi qui suis fan de RP... Mais ça n'en fait pas une règle.

D'ailleurs, Sybille n'a que 4 voies. Quelle est la cinquième ? Et au final, quel est est DV ? d6 ou d4 ?

Une troisième voie d'ensorceleur mais je la remplace par la voie racial de base, c'est pour cela que je dis qu'elle n'a finalement pas grande importance. Pour le DV globale D4 mais j'utilise le DV de la voie investie à chaque niveau.

Reprendre les mystères de l'Oracle de Pathfinder pour COF va difficilement matcher. Dans PF, les oracles ont une liste de sort longue comme le bras d'un orang-outan, et les révélations sont difficilement classables en voie dans COF.

Pour preuve, dans ta proposition de :

- Mystère des flammes, la voie de la magie destructrice ne donne que 2 rangs de "feu magique" sur 5 rangs.

- Mystère du temps, la voie de la magie protectrice ne donne un sort d'action sur le temps qu'au rang 5. autant dire qu'il va se passer du temps avant que l'oracle du mystère du temps ait accès au temps ! joyeux

Je suis parfaitement d'accord avec toi mais tu remarqueras que ça permet de faire quelque chose qui s'en approche sans faire des modifications dans tout les sens content
Tout va dépendre de si on considère l'Oracle comme un profil de base ou comme une sorte de révélation accessible au niveau 8 avec une voie de prestige.

Cependant, j'aime bien l'idée de la malédiction, car en terme de règle, ça permettrait d'équilibrer avec un DV fixe (1d6 ou 1d8, je ne sais pas encore), plutôt qu'une variété de DV en fonction des voies supplémentaires obtenues par le choix du Mystère.

Sans reprendre cependant l'entièreté des malédictions de l'Oracle de PF, trop sont associées aux entités maléfiques.

Et on a déjà une jursiprudence avec l'Ombrelame et son DV d'1d6, alors qu'il devrait être d'1d4.... cool

Simplifions, simplifions, simplifions. Tiens ça me rappel comment être un bon témoin ça mort de rire

Quelque chose dans le genre:
Voie des Visions
Voie des Mystères
Voie des Révélations

Visions et Révélations, c'est quoi la différence pour toi pour en faire deux voies différentes ? 

Alaric

J'ai fait ça au doigt mouillé comme le reste de mon dernier poste on est d'accord c'est pas une parole d'Evangile selon Jean-Luc ange

La voie de la divination permet d'obtenir des visions (temporelle) et de pouvoir communiquer avec les dieux. Sur un profil de base je ferais une voie différente pour chaque.

La vision c'ést l'équivalent de la voie de la divination, c'est la voie qui va permettre à l'Oracle de Voir le passé, le présent et l'avenir. Toujours avec le doigt mouillé vu qu'il veut pas sécher:
- Sixième sens (Version grimoire)
- Détection de l'invisible
- Perception du passé
- Vision lointaine
- Vision véritable


La voie des Mystères dans l'idée c'est une voie en rapport avec l'orientation même du personnage. Par exemple un Oracle du Mystère des flammes aura accès dans cette voie à des sorts de feu ou en rapport avec la purification. C'est pas ce qui manque dans le grimoire.


La voie de la Révélation permet de communiquer avec les dieux, typiquement la il va falloir faire un regroupement de capacités du prêtre.
- Parole Divine
- Autorité naturelle
- Délivrance
- Intervention Divine
- Messie

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Alaric
avatar

Hello, ca fait longtemps que je n'avais pas posté mais cette histoire d'Oracle m'a toujours intéressé pour avoir un "prêtre alternatif"

J'avais envisagé à un moment de sortir de l'Oracle de Pathfinder et de m'orienter vers la "voie d'expert" d'Oracle de Shadow of the Demon Lord (SotDL). Le pitch de l'oracle est un individu qui sert d'intermédiaire ou de "véhicule" pour une entité "divine" (qui si je le mettais en place, ressemblerais beaucoup à une possession...voir fin du post)

C'est une voie accessible à partir du niveau 3 pour un joueur de l'archétype prêtre. Il n'y a normalement que 3 capacités spéciales à certains niveaux (3 ; 6 et 9) je vous les mets en version française car je trouve le concept sympa:

NIVEAU 3 (probablement une avalanche de bonus à diviser entre le rang 1 à 3 pour COF)

Extase divine: Vous pouvez utiliser une action (= action limité ?) pour entrer dans un état d'extase divine qui dure 1 minutes (X tours ?). Vous gagnez les bénéfices suivants pendant toute la durée.

  • Vous gagnez un bonus de +10 PV (un peu overcheaté au niveau 1)
  • Vous ne pouvez pas être charmé, subjugué ou effrayé
  • Vous faites vos tests d'Intelligence, de Sagesse et de Perception avec un bonus (dans le jeu c'est 1d6 bonus, à voir pour COF)

De plus il y a une règle sur la santé mentale qui fait que lorsque l'extase est divine le personnage est immunisé contre la perte de santé mentale MAIS que lorsqu'il en sort il doit faire un test de sagesse ou perdre un peu de Santé Mentale.

NIVEAU 6 (équivalent à un rang 4 probablement pour COF)

Communion avec les dieux: Quand vous utilisez Extase divine, vous pouvez choisir d'entrer en transe. Si vous vous concentrez pendant cette période, vous pouvez poser jusqu'à 3 questions à une créature surnaturelle qui peuvent être répondus par oui, non ou peut-être. Vous faites un test de Sagesse avec un malus (1d6). Sur un succès le Maître du jeu doit répondre sans mentir. Sur un echec, vous perdez de la Santé mentale démon.

NIVEAU 9 (ben du coup un rang 5 pour COF)

Avatar: Lorsque vous êtes sous l'effet d'Extase divine, vous gagnez les bénéfices additionnels suivants:

  • Vous gagnez un bonus à la Défense (+1 DEF pour SotDL peut être pas suffisant mais il y a d'autres bénéfices...)
  • Vous faites vos tests de Force et de Dextérité avec un bonus (dans le jeu c'est toujours 1d6 bonus, à voir pour COF)
  • Vos attaques font plus 1d6 de dégâts supplémentaires

Voilà pour ma participation la reflexion, j'avais envisager également que l'état d'extase divine ne soit pas toujours à l'initiative du joueur mais puisse etre une réaction à un evènement extérieur (un peu comme le rang 4. Même pas mal du Barbare) coup critique --> paf extase divine (un peu SM ^^)

D'un point de vue roleplay, lorsqu'il est sous extase divine, est-ce que le joueur est totalement en capacité d'identifier ses alliés de ses ennemis?... est-ce qu'il a des souvenirs de ce qu'il a fait ou dit?... à vous de voir ! clin d'oeil(mais pour moi la réponse est non et non ! démon)

avatar
Nidhogg

J'écrivais qu'il n'y avait pas de règles gravées dans le marbre pour les profils évolutifs, mais j'ai vu hier que, toi, tu l'avais fait plaisantin

Est-ce que je suppose juste si ton oracle entre dans le cadre de ton projet de COF 2.0 ?

Il n'y avait pas d'histoire à te coincer pour le plasir de te coincer, mais je voulais savoir si on parlait tous les deux du même cadre.

Suis-je dans le vrai si je conclue que ta réfléxion sur l'oracle est adapté pour COF 2.0 alors que de mon coté je souhaite rester plus proche des règles de COF 1.0 (et proposer quelque chose pour mon bazar, fruit de nos réflexions communes) ?

Si oui (et même non d'aileurs), ça ne pose pas de problème de réfléchir sur l'oracle dans ces deux directions. L'une des grandes qualités de COF, à mes yeux, est sa grande adaptabilité. Qualité qu'ul serait bien dommage de brider content

Je me doutait que la 5eme voie de ton profil évolutif d'ensorceleur-prêtre pouvait être la voie raciale. Après, suivant si on prend 3 voies de prêtre ou 3 voies d'ensorceleur en base de départ, les DV et les équipements sont différents.

Après réflexion sur tes dernières propositions :

J'adhère à ta Voie des Visions, car j'en étais arrivé au même arbitrage concernant les capacités choisies. J'étais moins sûr pour le rang 2, essayant d'éviter de trop reprendre à l'ensorceleur et sachant que Détection de l'invisible et Vision veritable ont quelques points communs... mais pour mon illusionniste, j'avais déjà choisi les deux. Donc jurisprudence.

Ta Voie de la Révélation fait sens dans la définition que tu donnes. Mais quelques questions à soulever :

- R2 : Autorité naturelle du chevalier, je ne la sens pas. Trop dans l'intimidation et le commandement

- R5 : Messie. Mot de pouvoir pourrait le faire également (avec plutôt la voix DES dieux), et garder les miracles pour les prêtres dédiés à 1 seul dieu.

- Aucune caractéristique héroïque ?

De plus, "La vision c'ést l'équivalent de la voie de la divination, c'est la voie qui va permettre à l'Oracle de Voir le passé, le présent et l'avenir."...

Ben justement... on ne voit nul part l'avenir. Il existe 3 sorts de prophétisation dans les voies de prestige divines. Mais on ne peut les reprendre sans réduire d'un chouilla l'intérêt de la voie de prestige de l'oracle.

Peut-être une solution. Dans la voie de l'oracle à 4 rangs dans COF2, il y a Prophétie. On ne peut pas le reprendre tel quel, mais au moins l'adapter en rang 2 pour qu'il est un accès restraint au futur comparé aux 3 sorts de prestige.

Enfin, la Voie des Mystères fait sens dans un profil évolutif. Pour moi, ça sera un peu plus compliqué joyeux

.

Pour les malédictions, c'est plus pour mon demi-profil d'oracle. Une contrepartie pour équilibrer le fait de ne pas toucher aux DV d'origine pour les "mystères sur 2 voies" à sortilèges arcaniques, et d'autoriser les limitations d'équipements, et équipements, ajoutées à celles de l'Oracle.

Par exemple :

- pour un oracle "magicien", c'est 1d8 DV, armures et armes de l'oracle et du magicien

- pour un oracle "chevalier", c'est 1d8 DV, armures et armes de l'oracle et du chevalier

Mais quand je dis contrepartie, mes malédictions seront de réels handicaps, et pas un handicap à avantage comme dans Pathfinder. Par exemple : Aveugle, Malédiction de Cassandre, Faiblesse physique, ...

 

avatar

Hello, ca fait longtemps que je n'avais pas posté mais cette histoire d'Oracle m'a toujours intéressé pour avoir un "prêtre alternatif"

J'avais envisagé à un moment de sortir de l'Oracle de Pathfinder et de m'orienter vers la "voie d'expert" d'Oracle de Shadow of the Demon Lord (SotDL). Le pitch de l'oracle est un individu qui sert d'intermédiaire ou de "véhicule" pour une entité "divine" (qui si je le mettais en place, ressemblerais beaucoup à une possession...voir fin du post)

Gilas

C'est vrai qu'une consertion de la voie de l'expert sur un profil d'Oracle à qui on demande de faire des tests pour communiquer avec les divinités pourrait avoir du sens.

On à tous notre visions de l'Oracle, je ne suis pas sur en définitive de sortir quelque chose qui parlera à tout le monde.

avatar

J'écrivais qu'il n'y avait pas de règles gravées dans le marbre pour les profils évolutifs, mais j'ai vu hier que, toi, tu l'avais fait plaisantin

Est-ce que je suppose juste si ton oracle entre dans le cadre de ton projet de COF 2.0 ?

Pour le moment c'est en cour de réflexion et les échanges sur le Forum m'aide beaucoup. J'aurais plus du appeler ça "Mon COF" que "COF 2.0". C'est plus des adaptations sur une monture qu'une nouvelle monture complète.

Par exemple pour les bonus de compétences tu peux très bien gérer ça avec la règle à la carte si un joueur voleur souhaite avoir un bonus de +5 en supercherie au niveau 5.

Je réfléchis à une fiche de profil avec des cases vides pour les compétences, que les joueurs peuvent ajouter au fur et à mesure de leurs acquisitons.

Il faut aussi que je clarrifie les choses du coté des voies de départ car rien n'empêche un joueur de vouloir en prendre 5 au niveau 1, ce qui est d'ailleur obligatoire si un joueur souhaite joué un personnage d'âge vétéran.

Bref c'est surtout une façon d'ordonner ma façon de faire et de la partager mais au final ça reste du COF avec des petite adaptation.

Il n'y avait pas d'histoire à te coincer pour le plasir de te coincer, mais je voulais savoir si on parlait tous les deux du même cadre.

Suis-je dans le vrai si je conclue que ta réfléxion sur l'oracle est adapté pour COF 2.0 alors que de mon coté je souhaite rester plus proche des règles de COF 1.0 (et proposer quelque chose pour mon bazar, fruit de nos réflexions communes) ?

Comme je viens de le dire "COF 2.0" est la même chose que COF mais avec des règles mineurs en plus, j'essai moi aussi de rester le plus proche car je n'ai pas envie de devoir réecrire un livre entier à présenter à mes joueurs.
Seulement faire un récapitulatif de deux, trois pages de règles et de leurs dire ensuite que l'ensemble des voies et les détails sont dans les bouquins.

Ta Voie de la Révélation fait sens dans la définition que tu donnes. Mais quelques questions à soulever :

- R2 : Autorité naturelle du chevalier, je ne la sens pas. Trop dans l'intimidation et le commandement

Je voyais plus ça comme "Autorité culturelle" de la voie de l'érudit, donc sans les bonus de compétences.

- R5 : Messie. Mot de pouvoir pourrait le faire également (avec plutôt la voix DES dieux), et garder les miracles pour les prêtres dédiés à 1 seul dieu.

- Aucune caractéristique héroïque ?

J'ai fait ça à la volé mais éffectivement une voie héroique sur le CHA s'impose presque sur une des voies content

De plus, "La vision c'ést l'équivalent de la voie de la divination, c'est la voie qui va permettre à l'Oracle de Voir le passé, le présent et l'avenir."...

Ben justement... on ne voit nul part l'avenir. Il existe 3 sorts de prophétisation dans les voies de prestige divines. Mais on ne peut les reprendre sans réduire d'un chouilla l'intérêt de la voie de prestige de l'oracle.

Peut-être une solution. Dans la voie de l'oracle à 4 rangs dans COF2, il y a Prophétie. On ne peut pas le reprendre tel quel, mais au moins l'adapter en rang 2 pour qu'il est un accès restraint au futur comparé aux 3 sorts de prestige.

Enfin, la Voie des Mystères fait sens dans un profil évolutif. Pour moi, ça sera un peu plus compliqué joyeux

A l'origine avec la voie de la divination il y a "6ème sens" et "Prescience" qui permettent d'anticiper le futur proche.
Sur un profil d'Oracle il faudrait garder cette idée je pense.

Pour les malédictions, c'est plus pour mon demi-profil d'oracle. Une contrepartie pour équilibrer le fait de ne pas toucher aux DV d'origine pour les "mystères sur 2 voies" à sortilèges arcaniques, et d'autoriser les limitations d'équipements, et équipements, ajoutées à celles de l'Oracle.

Par exemple :

- pour un oracle "magicien", c'est 1d8 DV, armures et armes de l'oracle et du magicien

- pour un oracle "chevalier", c'est 1d8 DV, armures et armes de l'oracle et du chevalier

Mais quand je dis contrepartie, mes malédictions seront de réels handicaps, et pas un handicap à avantage comme dans Pathfinder. Par exemple : Aveugle, Malédiction de Cassandre, Faiblesse physique, ...

Alaric

J'ai regardé un peu l'idée des malédictions, handicaps et malus pour donner plus de profondeurs aux personnages.
Je voulais faire quelque chose fortement inspiré de héros forges mais c'est beaucoup de travaille pour pas grand chose vu que j'accompagne mes joueurs dans la création de personnage il est facile de leur proposer un inconvénient pour contreblancer un avantage prit à la création de personnage.

J'essai aussi de travailler sur de l'utile et de ne pas passer trop de temps sur quelque chose qui va servir 5min sur 200 heures de jeu content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Alaric
avatar
Nidhogg

Attention avec Autorité culturelle/naturelle, que le CHA ne fasse pas tout le boulot. Bon, ça devrait pouvoir se contrebalancer avec les évolutions des personnages et leurs choix de voie.

Les malédictions seront, à mon avis, inutiles pour les profils évolutifs de ta version COF, car chaque nouvelle voie choisie déterminera des DV et points de Mana, ce qui devrait équilibrer l'ensemble.

Tiens, un petit cadeau, le Mystère du Temps :

R1 : Image décalée

R2 : Bond en avant

R3 : Hâte

R4 : Lenteur

R5 : Arrêt du temps

Commentaires :

- On peut considérer Image décalée aussi bien comme une illusion que comme un léger déphasage temporel. On a pas beaucoup d'alternatives. L'autre solution serait de choisir 6ème sens, et placer Secrets de l'au delà dans les visions.

- Hâte et Lenteur sont tous deux Rang 3 d'origine. Or il n'y a pas grand chose de temporel dans le grimoire au rang 4. Mais comme Lenteur est issu d'une voie de prestige, je l'ai placé en R4.