[Shadowrun Anarchy] Discussion sur les règles 104

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Shadowrun

avatar

Petite question, est-ce que l'atout "Agent" dans le supplément Chicago est compté comme un programme pour le cyberdeck ? Ou est il indépendant ? En gros, est-ce qu'il prend la place d'un des programmes instalables ?

[Edit] laissez tomber j’ai eu ma réponse, j’avais mal regarder dans le bouquin, c’est bien un programme.

avatar

Bonjour, j'au une question sur les atouts cyberware ou bioware permettant de relancer un certain nombre de dés pour des tests liés à un attribut (comme l'agilité), ces relances sont elles valables pour tous les tests ou uniquement pour des tests d'attributs ?

avatar

Sauf mention explicite c'est valable pour tous les tests. Cela dit les bonus généraux (sans condition) aux attributs devraient rester rares, pour des questions d'équilibre (en particulier l'Agilité).

avatar

Bonjour.

Petite question sur l'évolution des personnages et la chance. Je n'est pas trouvé ces précision dans les règles.

Un joueur peut il augmenter son nombre de points de chance avec du karma ?

Si oui, quel en serait le coût ? Identique aux attributs ? Y a t il un maximum par métatype ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Carmody
avatar
Kartage

La Chance est un attribut et peut donc être augmentée comme les autres attributs.

Le maximum est de 6, 7 pour les humains (dans la version finale, cela sera ajouté à la table p. 58)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kartage
avatar
Carmody

Merci beaucoup pour cette précission

avatar

Hoy,

J'ai mené ma première partie à SRA. Les pjs ont du gérer la protection d'un lieu dans lequel se passait une réunion qui ne devait pas être interrompue. Évidemment, le lieu de réunion est au milieu d'un espace publique, évidemment, ya des gens qui veulent entrer... Bref, une toute première approche du monde de Shadowrun pour mes joueurs et un retour apprécié de mon côté amoureux. Côté règles, je reste dans une approche classique : je mène, ils réagissent. Avec partage d'autorité de temps en temps (via dépense d'1 point d'anarchy pour ajouter un élément dans la narration par exemple).

J'ai trois questions content

La première concerne la recherche d'informations. Je n'ai pas trouvé dans le livre comment gérer ce point. J'ai fini, en cherchant sur internet, par trouver sur le site de l'innénarable Gingivitis une proposition d'utiliser un test Volonté + Logique ou Volonté + Charisme. Ce qui me paraît pas mal dans l'absolu. Mais je souhaitais donner des avantages à Bitbucket, le decker ork (justifiés par l'utilisation de la matrice en mode expert). Vous auriez fait comment pour gérer cet avantage ?

La seconde question concerne la capacité d'un PJ à se fondre dans la foule. C'est pas de la furtivité, et je n'ai pas su comment trouver un test (satisfaisant) pour cette action. Une idée ?

Enfin, j'ai eu un soucis qui m'a gêné un peu plus. Les PJs ont été pris parmi les prétirés proposés dans le bouquin (très bien, cette avalanche de pré-tirés) : Hawk, Bitbucket et Borderline. Ces 3 PJs sont de vraies brutes dans leur domaine. Bitbucket lance 12 dés en hacking, Borderline 11 ou 12 en combat au corps à corps et Hawk 12 dés à l'arme de poing. Ça dépote pas mal. Du coup l'opposition a été assez vite balayée. Vous gérez ça comment ? La surenchère avec des ennemis encore plus forts ou plus nombreux ? Des situations hors de leurs domaines d'expertise ? Autre chose ? (Sachant que je souhaite maîtriser des "Missions" - la 4eme saison à Seattle - donc je dois suivre à peu près une trame pré-écrite, c'est pas du pbta...).

Merci pour vos réponses (et désolé pour le pavé gêné)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Briselune
avatar

J'ai trois questions content

La première concerne la recherche d'informations. Je n'ai pas trouvé dans le livre comment gérer ce point. J'ai fini, en cherchant sur internet, par trouver sur le site de l'innénarable Gingivitis une proposition d'utiliser un test Volonté + Logique ou Volonté + Charisme. Ce qui me paraît pas mal dans l'absolu. Mais je souhaitais donner des avantages à Bitbucket, le decker ork (justifiés par l'utilisation de la matrice en mode expert). Vous auriez fait comment pour gérer cet avantage ?

Je fais faire un test de Hacking + LOG pour la recherche d'information sur la Matrice

La seconde question concerne la capacité d'un PJ à se fondre dans la foule. C'est pas de la furtivité, et je n'ai pas su comment trouver un test (satisfaisant) pour cette action. Une idée ?

Si c'est vraiment une grande foule disparate (genre dans une manif) tu peux utiliser Furtivité + AGI. Le plus souvent quand il s'agit de se fondre dans un groupe homogène (dans un bar rempli de gangers, dans une réception corporatiste, etc.) il faut utiliser Etiquette + CHA

Enfin, j'ai eu un soucis qui m'a gêné un peu plus. Les PJs ont été pris parmi les prétirés proposés dans le bouquin (très bien, cette avalanche de pré-tirés) : Hawk, Bitbucket et Borderline. Ces 3 PJs sont de vraies brutes dans leur domaine. Bitbucket lance 12 dés en hacking, Borderline 11 ou 12 en combat au corps à corps et Hawk 12 dés à l'arme de poing. Ça dépote pas mal. Du coup l'opposition a été assez vite balayée. Vous gérez ça comment ? La surenchère avec des ennemis encore plus forts ou plus nombreux ? Des situations hors de leurs domaines d'expertise ? Autre chose ? (Sachant que je souhaite maîtriser des "Missions" - la 4eme saison à Seattle - donc je dois suivre à peu près une trame pré-écrite, c'est pas du pbta...).

Il est assez rare normalement que les runners se trouvent en difficulté s'ils font face à des ennemis peu aguerris et peu nombreux. Dans ces cas là c'est assez normal qu'il balayent l'opposition.

Le plus souvent, les ennemis faibles seront nombreux. Qu'il s'agissent de gangers ou de gardes corporatistes, ils peuvent compter sur des renforts. D'autre part, l'enjeu du combat ne devrait que rarement être uniquement d'anéantir l'adversaire, ce qui peut nécessiter de rester sur les lieux du combat plus longtemps (le temps que le hacker ait trouvé les informations que l'équipe est venue chercher les renforts risquent d'arriver)

Enfin, les spécialistes existent : des gardes corporatiste d'élite devraient poser un réel challenge, en particulier à une équipe qui ne compte que deux vrais combattants.

avatar

Oh, je connais ce scénario content

Pour le côté opposition faiblarde, ton groupe était constitué d'un street sam, une équivalente (plus contact de mémoire) et un decker. Un soutien magique même minime (un esprit de puissance normale qui utilise un pouvoir ou une attaque) en face aurait pu faire basculer le rapport de force ou a minima les faire transpirer content

Un drone peut aussi s'avérer une menace sérieuse (et aussi tout à fait neutralisable donc c'est "fair") et facile à ajotuer "à la volée" quand tu as l'impression d'avoir pas mis assez de "pression" aux PJ.

avatar
Ackinty

Episode 0 des SRM??? clin d'oeil

avatar

Merci @Carmody et @GhislainBonnotte, je prend note de vos réponses. Et la prochaine fois, j'aurai la liste des compétences sous le nez, ça facilitera content

Pour l'opposition magique, j'y ai bien pensé, mais pour le coup, vu qu'ils n'ont aucun support magique, j'avais peur de les balayer. Surtout que le job demande une certaine discrétion, ça se passe dans un parc publique avec des civils un peu partout. Enfin, deux autres joueurs doivent rejoindre l'équipe bientôt, je vais les encourager à regarder de ce côté.

Et oui, il s'agit bien de l'épisode "Mission Briefing" de la saison 1 des Missions, que je trouve sympa pour une initiation, avant d'entrer dans le vif du sujet. On va faire encore un oneshot la semaine prochaine, probablement un job tiré du bouquin SRA, faut que je choisisse lequel. Et ensuite on démarre la saison 4 des missions.

Je suis super content de rejouer dans cet univers !!

avatar

Hoi chummers,

Troisième partie, avec un rigger et un shaman qui ont rejoint l'équipe (ce qui donne une équipe variée, c'est cool) : Bitbucket, Borderline, Coydog, Fusion et Hawk. On commence la saison 4 des missions.

Avec bien sur de nouvelles questions content

Le shaman (Coydog) me demande si il peut invoquer un esprit et lui demander de camoufler plusieurs personnes (l'équivalent du sort invisibilité de masse). Je ne sais pas quoi lui répondre, ni comment le traduire en terme de règle. Des idées ?

Concernant ce sort d'invisibilité, ça rend invisible aux yeux du vigile présent dans le lieu concerné, mais est-ce qu'un vigile derrière un couple écran/caméra verra le shaman ?

Je me suis demandé si le decker (Bitbucket) avait la possibilité de créer un agent pour faire des traitements automatiques pendant que lui fait autre chose. Est-ce que c'est réservé au technomanciens ? Un bête agent de recherche, ça doit être faisable, non ? (Même moi, je dois pouvoir faire un tel agent aujourd'hui, et je suis loin d'être branché sur la Résonnance...).

Exemples de tâches : surveiller les communications de quelqu'un, faire une recherche un peu approfondie sur un domaine ou une personne, vérifier toute trace que le decker pourrait laisser, ...

Si il peut créer cet agent, vous gèreriez ça comment ?

avatar

Techniquement le sort d’invisibilite Permettant de ne pas être vue sur un écran ou une caméra s’appelle Invisibilité améliorée dans Shadowrun V4. Moi j’ai demandé à mon Shaman de prendre un niveau d’atout en plus sur son sort d’invisibilité pour le transformer en améliorée.

Pour les agents des hacker, c’est un atout présent dans le supplément Chicago chaos. Donc techniquement il faut l’acheter comme un atout.

pour l’esprit je ne l’autoriserais pas, les pouvoirs de ces derniers sont bien clairs dans le bestiaire.

avatar

Plein de questions 😀

J'aurais tendance à considérer que l'esprit peut dissimuler plusieurs personnes mais qu'il ne peut rien faire d'autre pendant ce temps. Tu peux aussi vouloir interdire ça pour les esprits mineurs

Pour le sort d'invisibilité, SR5 fait la différence (méta)humains/caméras, mais Anarchy non le sort marche donc contre les observateurs par caméra interposée.

Dans les règles SR5, les agents sont des programmes, donc accessibles aux deckers. En Anarchy il faudra donc un Atout. Les technomanciens font des sprites et c'est leur chasse gardée. Cela dit si le but de l'agent est de faire une simple recherche et basta, je dirais que c'est couvert par le jet de Hacking pour la recherche matricielle, la reste n'est que de la narration.

avatar

Merci à tous les deux pour ces réponses claires et rapides !

avatar

A noter que certains esprits ont Dissimulation et d'autres pas, cf leurs caracs plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ackinty
avatar
Ghislain Bonnotte

Très juste ! Merci pour ce rappel.

D'une part, Dissimulation n'est pas Invisibilité (le premier impose d'être immobile, le second ne l'impose pas), et d'autre part il ne semble pas exister de dissimulation "de masse". Mon pauvre joueur qui se demandait si un esprit pouvait l'aider sur ce coup là va être déçu !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ghislain Bonnotte
avatar
Ackinty

l'aspect "immobile" est un bug qui est erraté dans le pdf final à venir.

avatar

Je me pose une question concernant les esprits. Dans les règles, il est clairement indiqué qu'invoquer un esprit ou le renvoyer dans les métaplans est une action d'attaque. Par contre, il n'est a priori pas précisé si l'esprit peut agir le tour même où il est invoqué (donc immédiatement après son invocation, au même moment que son invocateur) ou s'il est nécessaire d'attendre le tour suivant. Jusqu'à maintenant, j'ai attendu le tour suivant son invocation pour permettre à un esprit d'agir, en même temps que son invocateur. Comment est-ce que vous voyez ça ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Pretre
avatar
Eldar

Je fais comme toi, l'esprit apparait et est disponible au tour suivant. Pour moi le tour d'invocation est complètement basé sur l'invocation seulement.