Runequest Glorantha 1466

Forums > Jeux de rôle

avatar
Thomas Robert

Franchement je n'ai pas trop trouvé ça intimidant mais plutôt incomplet et brouillon. J'ai commencé lorsque la VF Oriflam est sortie (RQIII). Il a fallu les dieux de Glorantha puis Genertala pour clarifier et bien saissir le monde et faire des perso avec un historique gloranthien (C'est là où je diffère des propos de DSC1978).

La VF Oriflam reste un LdB complet (création de perso, magie dont 3 types différents et rituelle, partie MJ, un bestiaire, et une partie univers et mythologie) largement plus que certains à la même époque.

Ce qu il manquait vraiment était les runes.

J'ai seulement une question:

en quoi l historique de ce RQ est plus basée sur les perso (historique création de perso j'entends) que celui de Génertala, de MRQII ou RQ6?

Je sais que l'ouest est plus Byzantin et fini les chevaliers médiévaux de Fronéla, retournés à Pendragon mais ils nous ont laissé leurs vertues et passionsclin d'oeil.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • DSC1978
avatar

c'est le "chaosium touch" qui fait aussi son charme. Ils ont pris le parti de peu changer leur systeme au final depuis la création de la V1.

Ils ont une base fan qui aime BRPG , ils y apportent des petites reformes, parfois symbolique, et ça marche sur leur base fan.

Je n'imagine pas DD sans le D20, la masse de point de vie et la CA, tout comme je vois mal RQ ou l'ADC sans BRPG.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rhialto IsleofID
avatar
MASTER

D’apres ce Que j’ai lu tu as maintenant un véritable historique qui te relie à l’histoire de Glorantha. En gros tu tires sur ta table une fois ton choix de perso fait pour savoir ce que t’es grands parents ont fait, tes parents ont fait, en découlent des objets magiques, passions, statut sociaux etc. Donc les persos arrivent avec un historique/background complètement intégré à la trame de Glorantha, ce qui est assez sympa je trouve. Pour moi, le véritable problème, c’est de revenir à un système de la fin des années 70...

avatar
Alessandro Zanni

Je te rejoins sur le système d'origine au coeur du jeu, mais la différence est que le D20 fonctionne (à l'intérieur de ses principes et choix) et est plutôt clair, alors que RQG ramène des scories de RQ2, notamment des difficultés de compréhension et interprétation sur certains points de règles cruciaux comme l'utilisation de deux armes, les parades, l'effet des critiques, les talents au dessus de 100, avec parfois des règles qui se contredisent à l'intèrieur même du livre de base.

Le forum BRP est d'ailleurs plein de discussions sur ces points peu clairs, et si les auteurs du jeu sont très réactifs pour répondre à la plupart des questions, cela signifie quand même que le MJ nouveau venu n'a pas, en achetant le livre, les outils nécessaires pour bien gérer toutes les situations, à commencer par les combats. Il aura beaucoup de doutes ou de questions qui ne trouveront réponses qu'en allant fouiner sur les forums, et ça ne devrait pas être le cas sur une édition révisée après presque 40 ans. La plupart du temps d'ailleurs, la solution des "grognards" (surnom affectueux des runequesteux old school de la première heure) est d'aller piocher dans des errata ou ajustements des V2 ou V3. Au final ça fonctionne, mais ce n'est pas très "user friendly".

Pour ce qui est du système, je trouve que RQ6 (devenu Mythras) était la version à base de BRP qui répondait le mieux aux questions et était la plus claire. Opinion suggestive bien sûr.

Ceci dit, tout ce qui concerne le travail d'intégration de Glorantha aux règles, les cultures, la magie, les runes, les cultes etc... est superbe dans cette nouvelle édition. Tout est cohérent et signifiant. Le pendant, comme le fait remarquer Thomas Robert est que c'est un peu intimidant. Il n'est pas forcément aisé à un joueur de se lancer dans cet univers sans un certain travail de documentation, ou un très long travail de présentation de la part du MJ. C'est la contrepartie d'un jeu qui n'est pas juste une transposition de concepts classiques d'héroic fantasy dans un univers à découvrir au fur et à mesure et dont on peut appréhender facilement les mécanismes à partir de quelques principes de base, comme la plupart des univers D&D, par exemple, ou qui font appel à une culture assez facile à obtenir comme AIME - il suffit d'avoir lu les livres ou au pire vu les films pour comprendre le contexte et ses spécificités. (Ceci n'étant pas un jugement de valeur mais une simple constatation, j'aime les deux approches). En fait, plus l'intégration est profonde, plus elle demande aux joueurs d'avoir lu le livre de base. Mais ça c'est un problème qui se pose en fonction du type de joueurs et de tables de jeu.

Le résultat donne donc un sentiment un peu mitigé, de gros travail d'un côté, et de superficialité de l'autre. Si on connait déjà et qu'on pratique, c'est tout bon, c'est la version la plus gloranthienne qui existe. Si on débarque, ça risque coincer un peu en cours de partie.

J'ai oui dire qu'il y avait une version "antiquité" prévue, comme à la bonne époque de la v3 Avalon Hill, mais la question se reposera. Si les imperfections du système peuvent être oubliées par rapport à l'intégration à l'univers, est-ce que ces défauts ne deviendront pas plus flagrants quand il s'agit d'appliquer le système à un contexte plus connu et dans lequel la magie, les runes et les dieux sont un peu moins présents ? Mais je serai enchanté de me faire une opinion sur le bestiau quand il sortira.

avatar

Glorantha offre plusieurs points d'entrée et je pars de ce principe : qui peut plus peut moins.

Comme les jeux à univers il suffit de commencer simple. Les habitants des Glorantha ont une connaissance de leur environnement limtée à la région, l'éducation et la culture fortement resserées à la tribu/clan,/village. Ca limite les connaissances à délivrer aux joueurs et même celles que doit assimiler le MJ avant de commencer. Classiquement, comme souvent, il suffit de commencer à petite échelle et d'avancer petit à petit. La série de scénarios parus dans Tatou Mag est un bon exemple.

Le livre de base présente bien tout ce qu'il faut pour commencer à ce niveau je trouve.

Et puis c'est du jeu de rôle. J'ai toujours joué dans Glorantha sans respecter réellement les canons. C'est un univers support à mon imagination. Je prends des éléments de culture, de contexte, mais en ce qui concerne la timeline de la guerre des héros je laisse ça de côté. Ayant un peu raz la casquette de SARTAR et des voleurs de vaches je vais de mon côté partir avec de nouveaux joueurs sur PAVIS et un groupe hétéroclite pour partir à la recherche de trésors oubliés dans la partie en ruine et au fur et à mesure introduire des élements plus culturels, à travers de rencontre avec des PJN. En mode bac à sable probablement, simplement et tranquillement. Je pense même jouer dans un mode Beast&Barbarian dans l'esprit.

J'ai lu des discussions d'experts des Royaumes Oubliées qui m'ont davantage perdus que la lecture de Glorantha.

En ce qui concerne les règles et bien je suis un fan du BRP (il en faut). Il est intutitif, on est vite dans le jeu et j'en fait ce que je veux comme rajouter des prouesses à la LEGENDE/RQII ou du Myhtras si besoin.

Pour ceux qui débutent avec il y a effectivement quelques (très peu) approximations dans l'ecriture des règles mais je doute que ceux qui s'engageront pour une première dans Runequest Glorantha ne soient pas enc capacité de trouver très facilement par eux-meme ou sur les forum les info necessaires. Là je rejoinds ceux qui pensent que ce jeu ne s'adresse pas à des MJ complètement débutants. Il n'est pas écrit pour eux malgré l'intention de départ.

Runequest, et plus précisemment Glorantha, est un peu victime de ce syndrome qui touche des jeux comme LR5. Trop de MJ ont voulu mettre en avant, et eux-même à l'occasion, un exotisme et une richesse d'univers à travers un attachement aux formes et aux canons disporportionné, quand il suffit de se rappeller que le jeu de rôle consiste justement à proposer du matériel dont chacun fait ce qu'il veut. Glorantha le permet.

avatar

Petite digression pour arrêter (un peu) le BRP bashing : J'utilise Mythras dans certaines de mes parties d'initiation au JDR (avec des joueurs adultes, certe, mais qui n'ont jamais fait de JDR) et ça se passe toujours très bien, 10 min d'explication et ils y vont s'en problème ! (Comme quoi les vieux systêmes, lourds et passéistes .....!)

avatar

Le BRP reste un système de règles simulationnistes (= jeu avec beaucoup de règle pour les combats et la magie) très moderne et intuitif (J'ai tant de poucentage de résussir une action) :

- pas de niveau

- pas de classe de perso

- Tout le monde peut utiliser la magie

- Combat plus "réaliste" avec la localisation des blessures et les critiques.

ça donne un jeu très gritty où les joueurs ne se lancent pas dans des combats sans prise de risque.

Je joue aussi aux jeux donj et compagnie mais chaque système participe à l'ambiance (Avec l'utilisation qu'en fait le MJ)

avatar

Le BRP reste un système de règles simulationnistes (= jeu avec beaucoup de règle pour les combats et la magie) très moderne et intuitif (J'ai tant de poucentage de résussir une action) :

- pas de niveau

- pas de classe de perso

- Tout le monde peut utiliser la magie

- Combat plus "réaliste" avec la localisation des blessures et les critiques.

ça donne un jeu très gritty où les joueurs ne se lancent pas dans des combats sans prise de risque.

Je joue aussi aux jeux donj et compagnie mais chaque système participe à l'ambiance (Avec l'utilisation qu'en fait le MJ)

Godric le Preux

Une des grandes qualités du BRP qu’on oublie souvent c’est que c’est un excellent système générique.... on peut aller d’un JDR « réaliste » comme l’AdC jusqu’à de la « Fantasy » comme Runequest... on peut même aller sur du super-héros avec Superworld. Sans parler des « cousins » du BRP comme le système d’Eclipse Phase.

Cependant, et c’est pour cela que je parle du côté générique du BRP, ce système possède une identité préférentielle qui tend plus vers des résolutions d’action de type « Gritty » ou « Réaliste ». Le BRP n’est pas limité à ça mais c’est son ADN naturel.

L’avantage du BRP c’est qu’on peut facilement le faire évoluer, le modifier un peu, pour l’adapter à une ambiance différente. RQ en est un bon exemple, adaptation light donnant un système qui fonctionne bien avec cet univers si spécifique. Cette facilité a triturer le BRP vient de sa simplicité et de son côté intuitif.

Les compétences en % et la table de résistance donnant le % de réussite en comparant 2 Caractéristiques suffisent à couvrir tout type de situation. Le reste après ce sont des règles cosmétiques pour donner corps à des éléments spécifiques des univers à traiter.

Personnellement je suis très heureux de voir revenir RQ au premier plan, avec son si efficace BRP. La communauté de fans sera j’en suis sûr au rendez-vous et je pense que cet univers peut attirer beaucoup de petits nouveaux par sa saveur toute particulière.

Spark5262 a totalement raison concernant l’univers de jeu ... c’est un bac à sable d’une grande richesse et il est dommage je trouve de vouloir si souvent trouver des JDR qui limitent et délimitent un périmètre resserré et établi dans lequel on devra rester. Je trouve inspirant d’avoir face à soit un materiel massif dont on ne maîtrise pas tous les aspects ... chercher un angle spécifique d’approche , un type de contexte et d’histoire ce nourrissant d’un bout d’un univers de ce type est pour moi passionnant en soit .... avant même d’avoir commencer à écrire le début d’un scénario.

Gout personnel bien sûr ... mais quel pied content ...

avatar

C’est pas une critique du BRP en soit. Personnellement, j’adore le système D100. Il me parle énormément. Par contre il est peté des que tu arrives à haut niveau et que tu passes 100 (mais il n’y a aucun système qui est parfait, je l’admet). RQ6 ou Mithras était beaucoup mieux à mon sens que la v2 qui est utilisée (même si en optimisation, l’arme a 2M est surpuissante en RQ6).

Je ne critique pas le système en soit, je trouve juste dommage, quitte a refaire une édition qu’ils n’aient pas osé dépoussiérer un peu le BRP...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MASTER
avatar
DSC1978

Il me semble qu il y a eu un sondage et les fans ont voté pour un retour à RQ2.

En VO Glorantha tourne sur 4 systèmes : Héroquest Glorantha , Runequest Classics, RQG et 13è Age Glorantha.

Au début j'étais bien attiré par Heroquest Glorantha ( je pensais même que RQG était une version améliorée de HG), je n'ai pas testé et de toute façon je reprendrai une bonne dose Glorantha en VF !!

Ce qui compte le plus c'est les suppléments qui vont suivrent après.

De tout ce que j'ai lu jusqu 'à présent , certains livres sont compatible quelque soit le système.

Deadcrow studio a ouvert La Passe sur son site.

avatar

C’est pas une critique du BRP en soit. Personnellement, j’adore le système D100. Il me parle énorméme

Je ne critique pas le système en soit, je trouve juste dommage, quitte a refaire une édition qu’ils n’aient pas osé dépoussiérer un peu le BRP...

DSC1978

Là dessus je suis pour ma part d’accord.

Quand on sort une nouvelle édition d’un jeu ayant un système de règles doté d’une longue histoire , il est souvent bon de lui apporter des retouches en restant fidèle à son identité .

Mais est on bien sûr qu’aucune évolution n’a été apportée au système ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • 7Tigers
avatar
Dany40

RQG n'est pas RQ2.1
Il contient des éléments de RQ2, RQ3, RQ6, du prédécesseur non publié de Pendragon, + des nouvelles règles.
Des règles optionnelles complémentaires seront proposées dans le GameMaster Book en cours de rédaction.
Notamment une toute nouvelle façon de gérer plus simplement les Quêtes Héroïques.

Un tiers des règles concerne la création & l'intégration de votre personnage dans le monde, un tiers les règles non magiques, et un tiers les règles magiques.

La liste principale des différences (avec RQ2, valables avec RQ3 d'Oriflam) est :
. Intégration poussée du cadre de Glorantha dans les règles.
. La génération des aventuriers comprend les antécédents familiaux ainsi que l'histoire récente.
. Ajout des Passions, Réputation et Runes en tant qu'aspects (importants) des aventuriers.
. Possibilité d'augmenter ponctuellement les capacités (%) avec Runes et Passions.
. Une bien plus grande disponibilité de la magie des Runes, avec à la place de sorts déterminés une fois pour toutes, un pool de Points de Runes comme ressource. A vous la joie de pouvoir lancer des sorts obscurs content!
. De nouvelles règles pour la sorcellerie (uniquement les bases pour l'instant) et le monde des esprits (notamment les combats esprit contre esprit).
. Une proposition de structure de campagne saisonnière (une aventure par saison de Glorantha).
. Ça se passe en 1625, juste après le Dragonrise et les Lunars boutés de Sartar, à l'aube de la Guerre des Héros.
. Un trillion de magnifiques illustrations couleurs!

Concernant le nouveau forum RuneQuest sur Studio Deadcrows, en attendant que le communiqué officiel du planning de publication soit disponible, les questions de règles ou gloranthiennes sont les bienvenues!

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40
avatar
7Tigers

Bon donc je crois qu’on peut dire que le BG et le système ont eu un coup de neuf content

Moi je suis assez impatient d’y jeter un ½il content

avatar

Excellente nouvelle que l'ouverture du forum dédié. Si les doctes de CNO s'y mettent, je vais y passer régulièrement.

Je vais donc rejoindre Master et ouvrir la boite à questions.

avatar

Pour ma part je découvre totalement Runequest et Glorantha au travers de cette édition et je trouve ça véritablement succulent. C'est énorme, surtout avec le sourcebook et the guide to Glorantha mais finalement on retrouve vite les idées et principes fondateurs du jeu. Je ne suis pas du tout perdu et le monde est suffisamment caractérisé pour l'assimiler.

Le point fort est pour la découverte ce sont ces suppléments absolument géniaux : le quick start et surtout le GM pack. Ce dernier est tout simplement monstrueux et cest probablement est des meilleurs suppléments que j'ai jamais vu pour un jdr. Un vrai starter set avec une intégration directe à la storyline du jeu. Perso j'adore.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Godric le Preux
  • et
  • Nico du deme de Naxos
avatar
Morghedronn

Avec le bestiaire pour compléter le tryptique, il y a de quoi faire.

La critique du casus 28 soulignait l'absence de scénario et de bestiaire dans le LdB mais, comme pour H&D, il faut avoir les suppléments pour avoir une bonne base.

avatar
Morghedronn

Du coup, peux-tu nous indiquer quels sont les principaux éléments du starter et du GM pack et surtout comment leur présentation permet de faciliter tant par le MJ que les joueurs l’appropriation des spécificités et de la richesse gloranthiennes ainsi que leur mise en ½uvre opérationnelle dans le cadre des parties ?

Ce que tu dis de cette nouvelle édition donne très envie d’en savoir plus 😀

avatar

J'allais poser la même question .... quel ensemble de livres faut il avoir pour avoir un matériel de base suffisant ?

En plus du LdB il faut visiblement le bestiaire ... il y a un livre sur le BG aussi ??

Est ce que l'éditeur va tenter de les sortir grouper ??? ou va t'il participer à ce que j'appelle le "suicide éditorial" en vogue aujourd'hui ... consistant à étaler la mise à disposition des livres de base sur plusieurs années ... et donc à perdre du monde en route ???

avatar

Je vais tenter d'apporter des réponses aux questions qui précèdent.

Le ldb Runequest Glorantha fourni la base et les règles.

Le Sourcebook est une bonne compilation de sources diverses déjà publiées avec des ajouts et éclaircissements, mais n'est pas indispensable pour commencer.

Si vous êtes anglophones et débutant sur Glorantha, il y a des pdf à petit prix (4,36 ¤) qui feront très bien le boulot sur le plan histoire et culture:

Glorantha: Introduction to the Hero Wars

Dragon Pass - a Gazetteer of Kerofinela - PDF (que je conseille vivement)

Pour plus de détails, je vous convie à lire le fil dédié sur CNO.

Vous y trouverez beaucoup de réponses, d'explications et détails ainsi que des actus apportés par 7Tigers, kridenow, Tauther, Morokanth, Guts of Darkness, Seigneur Ombre et d'autres dont le savoir gloranthien est impresionnant.

avatar

En attendant de savoir ce que (et comment) va nous proposer Studio Deadcrows pour la VF, sont actuellement disponibles en VO:

. Le RuneQuest Quickstart de l'été 2017 (50 pages + 4 autres à télécharger), gratuit en pdf, avec une version basique des règles + un scénario.

. RuneQuest: Roleplaying in Glorantha est le livre de base (448 pages) contient tout ce qu'il faut pour jouer un humain dans les 6 régions de base de la Passe du Dragon ( Sartar, Esrolia, Grazelands, Prax, Lunar Tarsh, Old Tarsh (les Exilés de Wintertop)). La description des régions est forcément succinte.
Note: le pdf d'origine contenait quelques coquilles et imprécisions qui ont été corrigées depuis.
La 2ème impression est sur les bateaux (arrivée fin mars/début avril), accompagnée par les 2 autres bouquins:

. Le Glorantha Bestiary (208 pages) contient tout ce qui n'est pas humain et propose les races suivantes en tant qu'aventurier possible:
Brown elf, green elf, baboon, centaur, minotaur, duck, man-and-a-half, morokanth, dwarf, dark troll, great troll, trollkin, et optionnellement, newtling et wind child.
Comme d'hab, Broo, ogres et scorpion men ne sont pas autorisés (Chaos oblige)!
Note: Trolls, Elfes, Nains, Tritons sont très différents des poncifs habituels med-fans, les trolls étant les plus intéressants à jouer.
Les Dragonewts sont une culture draconique à part et extrêment incompréhensible aux autres races.
Les Broos et autres bestioles chaotiques sont là pour la violence aveugle, le défoulement des joueurs et fournir un ennemi universel, ainsi que pour introduire les joyeux traits chaotiques (sans oublier les esprits de maladie)!
Les trollkins sont également présents pour être les gobelins de service; les tusk-riders remplacent les orcs.
Et les canards sont les hobbits de Glorantha! Notons que leur présence géographique est très limitée donc on peut les ignorer si on ne les apprécie pas!

. Le RuneQuest Gamemaster Screen Pack contient:
- un écran au format paysage en quatre panneaux,
- quelques feuilles de caractères vierges, dont une présentation alternative
- un livre d'aventures de 128 pages: un mini bac à sable dans Sartar (Clan Colymar), avec 3 scénarios prêts à jouer dans Apple Lane, un petit village aux prises avec moults problèmes, ainsi que sept personnages aventuriers prêts à jouer.
Les résidents Apple Lane et les environs sont décrits en détail, dont la ville de Clearwine, ce qui en fait un endroit idéal pour les maîtres de jeu pour commencer des campagnes RuneQuest.
100 rumeurs, des idées d'aventures supplémentaires, la description des particularités des métaux gloranthiens ainsi que le détail des cristaux magiques (le sang des Dieux) complètent le livre.
- un livret de référence rapide de 20 pages de tables couramment utilisées
- un calendrier gloranthien de 16 pages
- cartes séparées (Apple Lane, Clearwine, Clans Colymar, Tribus Colymar, Dragon Pass, South Peloria)


Egalement disponibles en physique, entièrement systemless et valable donc pour RQG, HeroQuest et 13th Age Glorantha:

. Le Glorantha SourceBook (226 pages) sert à approfondir la théologie et l'histoire de la Passe, côté Orlanthi & Lunaires.
Pas indispensable pour commencer à jouer.

. Le Guide of Glorantha (2x 400 pages format géant) est une encyclopédie regroupant tout le travail de Greg Stafford depuis 1966.
Génial mais définitivement pas le livre destiné à un premier accès à Glorantha.

. L'Atlas Argan Argar de Glorantha (117 pages): tout Glorantha à l'échelle 1 hexagone = 8 km.
A préférer en version pdf pour plus de détails.
Pas utile pour commencer, sauf si on désire jouer hors de la Passe du Dragon.


Une quarantaine de suppléments, dont un starter set, sont en préparation en VO, pour les 5 à 8 ans qui viennent donc, du moins si la gamme est un succès.
Détail dans un autre message à venir.


Si on se contente du livre de base et du bestiaire, concernant le contexte général, en VO et gratuit:

• Pour les généralités sur Glorantha, tout est disponible et lisible sur le net:
http://www.glorantha.com/glorantha/

• Partie perdue dans le changement de serveur sur Elder Races of Glorantha (les Races Ainées: Trolls, Elfes, Nains, Tritons, Dragonewts):
https://web.archive.org/web/20030328125048/http://www.glorantha.com/library/elder/index.html

• puis après, on peut jetter jeter un oeil sur
http://www.princeofsartar.com/comic/introduction-chapter-1/
http://glorantha.tumblr.com/archive (tout, à lire dans l'ordre chronologique)
Sans oublier les voyages de Biturian Varosh:
http://web.archive.org/web/20130714063620/http://moondesignpublications.com/library/world/cop-biturian.html


Note: En français, il y a le (très) résumé de Grégory M qui donne l'essentiel des relations entre les Dieux & Déesses:

Après, chacun peut également poser des questions sur le forum RuneQuest du Studio Deadcrows!

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dany40