Symbaroum "le trône d'épines" 676

Forums > Communauté > Les financements participatifs

avatar

(et au dela du fait qu'on trouve les même stats réparties différement pour les pnj, je n'arrive pas à me positionner sur le fait que d'un ogre et un gob peuvent avoir le même core en force par exemple).

Nightbird

ce qui fait tout la différence, ce sont les traits, pas les stats (enfin pas autant que dans la plupart des jeux medfan que je connais)
L'Ogre par exemple aura le trait Vigoureux :
Le personnage mesure presque 2 mètres de haut et possède une grande force. Un corps aussi imposant devient plus facile à toucher en combat, ce qui est compensé parune plus grande résistance naturelle. La Défense du personnage est basée sur [Agilité -2] et il ne peut utiliser que des armures légères, qui doivent être fabriquées sur mesure et
coûtent, par conséquent, deux fois plus cher qu’une armure normale. En retour, le personnage
ignore 1D4 dégâts à chaque coup qui le touche, en plus de la protection apportée par l’armure qu’il porte. Par ailleurs, il peut infliger 1D4 dégâts supplémentaires avec une attaque au corps à corps à chaque tour.

Alors que le gobelin aura le trait Instinct de Survie :
Grâce à son instinct de survie vivace, le personnage peut effectuer une Action de mouvement supplémentaire une
fois par scène.

ça change vraiment tout ...

avatar

Oui oui, je sais bien que les traits font toute la différence entre deux personnages avec exactement les même stats. Mais dans la description du personnage, mais même là, si on imagine un bras de fer entre un gobelin et un ogre avec la même stat de force, on peut se demander qui va gagner.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • taro_d_zbel
avatar
Nightbird

Après c'est une question de distribution, on pourrait imaginer un gob avec des épaules de bucheron qui serait en mesure de mettre l'ogre à l'amende. Il serait à priori assez minable partout ailleurs

avatar

Oui oui, je sais bien que les traits font toute la différence entre deux personnages avec exactement les même stats. Mais dans la description du personnage, mais même là, si on imagine un bras de fer entre un gobelin et un ogre avec la même stat de force, on peut se demander qui va gagner.Nightbird

Celui qui, d'après le ldb va savoir le mieux tirer partie de sa Force. N'oublions pas les amis, que l'attrbut Force n'est pas la force brut du PJ, mais je cite " La Force reflète l'aptitude du PJ à faire usage de sa puissance physique ou encore reflète la capacité du PJ à résister à la douleur". Ce qui fait la différence dans ce cas se sont les traits comme l'indique fort justement @alanthyr ci dessus.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nightbird
avatar
Zeylion

Oui, je sais bien tout ça. Mais comme il n'y a pas de tableau qui indique ce que peut faire un gobelin avec 15 en Force et un autre tableau pour l'ogre, ça revient à dire - en terme de jeu, en situation de jeu - que le gobelin fait "moins" que l'ogre. Et si je conçois le truc, je suis pas sûr que ça passe avec tous les joueurs.

avatar

Symbaroum est un peu perturbant car il ressemble à du D&D, mais le principe n'est pas le même.

La lecture que j'en fait est que les attributs ne simulent pas un phénomène physique mesurable, avec une echelle de référence en fonction d'un score. Ainsi la pire abomination, le plus monstrueux des trolls, auront-ils le même maximum dans leur attribut force qu'un homme ou qu'un gob...

Au lieu de ça, les attributs représentent à quel point un personnage est doué pour surmonter un obstacle quand il fait appel à une certaine forme de ressource (physique, mentale,...), issue autant de ses capacités innées, que de son expérience ou de son éducation. Ils servent à raconter comment et à quelle fréquence les personnages parviennent à dépasser des obstacles quand ils font appel à telle ou telle ressource / approche / stratégie.

En bref, les attributs ne recouvrent pas une réalité physique (cf l'absence d'échelle) mais permettent de raconter un certain type d'histoire... ils impactent la fiction et l'orientent d'une certaine façon.

Et pour "typer" cette impact sur la fiction, et depasser le "réglage de base" qui découle des attributs, on rajoute des traits, talents et pouvoirs, qui sont à la fois mécaniques et fictionnels. Ce sont ces derniers qui vont clairement faire pencher la balance, et c'est tant mieux, car ce sont les points saillants des personnages et des adversaires.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Sauriak
  • et
  • Sehkmy
avatar
Hiver

Je n'aurai pas mieux dit. Merci !

L'approche des attributs est effectivement narrative, mais pour formuler ça de façon plus simmulationniste on pourrait réduire à quelques concepts/exemples:

- Si l'on réduit les attributs à des pourcentages, les valeurs expriment les parts des attributs dans la résolution d'un conflit ou d'une épreuve. ex: Il faut traverser une rivière avec un fort courant, un gob et un ogre avec 15 de "force" auront tendance à plonger et à traverser en faisant confiance à leurs capacités musculaires, plutôt que de chercher un guet, un outil ou un subterfuge.

De fait un personnage avec 15 de "force" aura tendance à avoir plus couremment usage à cet attribut pour résoudre un problème. Quand c'est physique, c'est évident, quand c'est social le personnage usera naturellement de violence physique et d'intimidation.

Pour un joueur, il semblera naturel d'avoir recours à l'attribut le plus fort de son personnage (maximisation), et c'est ce qui conditionnera ses actions en jeu le plus souvent. Je pense que dans les faits c'est ce qui se verra à la table de jeu.

La valeur de l'attribut concerné représente aussi à quel point le personnage sera enclin à prendre des risques ou jusqu'à quel point d'usure il tiendra avant de craquer.

Narration, simulation et ludisme, même combat clin d'oeil

avatar

Certes, mais de mémoire tous les jets se font en opposition, et le fait que ces caracs soient censément sur des échelles différentes n’est pas forcément traduit je crois

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Fenris

Les jets en opposition ? je dois mal comprendre la phrase car il n'y a pas de jets opposés dans Symbaroum (vu le MJ ne jette pas les dés)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Godric le Preux
avatar

Certes, mais de mémoire tous les jets se font en opposition, et le fait que ces caracs soient censément sur des échelles différentes n’est pas forcément traduit je crois

Fenris

Parce qu'elles ne sont aps sur des échelles différentes. Elles sont sur la même échelle de résultat. En gros, le gobelin qui a 15 en force est aussi efficace que l'Ogre qui a 15 en force, c'est juste la description qui peut éventuellement changer... Mais c'est tout.

avatar
alanthyr

Les attributs sont en oppositions : Force contre force par exemple. c'est le même principe que la table d'opposition de Runequest avec 50% de base et 5 % par point de différence en plus ou en moins..

For 14 contre force 10 donne donne 70% de chance (soit 14 pour un D20)

12 contre 8 donne aussi 70%

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Godric le Preux

J'avais donc mal compris la phrase content

avatar

Certes, mais de mémoire tous les jets se font en opposition, et le fait que ces caracs soient censément sur des échelles différentes n’est pas forcément traduit je crois

Fenris

Parce qu'elles ne sont aps sur des échelles différentes. Elles sont sur la même échelle de résultat. En gros, le gobelin qui a 15 en force est aussi efficace que l'Ogre qui a 15 en force, c'est juste la description qui peut éventuellement changer... Mais c'est tout.

Julien Dutel

c'est un coup à prendre en effet, merci

avatar

Dites, je suis sous l'effet de psychothropes ou bien AKA supprime chacun de mes messages sur la PP .. troll

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Andre VAN MALDER
avatar
taro_d_zbel

C'était pas prudent de manger ces champignons dans le Davokar...

avatar

Des années de pratiques ^^

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hiver
avatar
taro_d_zbel

En effet. Je ne vois aucun message de ta part sur les 4 dernières pages du fil de la PP. Tu es intervenu pour dire quoi ?

avatar
Hiver

Pour compléter cela, on peut rappeler que le nom des attributs n'est pas fixé. Le LdB donne plusieurs exemples, Volonté pouvant devenir Loyauté, Chance ou Loyauté suivant le PJ. Un Gob pourra ainsi renommer son attribut Force "Résistance Physique" ou "Ténacité" pour indiquer que ce n'est pas avec ses muscles qu'il contourne les obstacles physiques.

avatar

En effet. Je ne vois aucun message de ta part sur les 4 dernières pages du fil de la PP. Tu es intervenu pour dire quoi ?

Hiver

Pour demander si dans les cartes il y a aussi les traits monstrueux.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nightbird
avatar
Nioux

Les critiques du Grog ne sont pas inintéressantes mais elles me semblent un peu étranges par certains côtés. Bref, pô d'accord avec.

L'un a des doutes mais semblent ne pas avoir joué et juste lu...

L'autre a joué en tant que PJ mais adopte un point de vue de MJ pour sa critique principale (les Traits, critique intéressante sur la multiplicité des micro-règles que cela implique... mais qui font aussi tout le sel et le fun du jeu, donc pure question de goût, et dans micro-règles, il y a micro, c'est-à-dire que ce n'est pas bien compliqué tout de même).

Le dernier semble ne pas avoir compris le concept de Symbaroum qui est un jeu support de Campagne ou jeu d'exploration.

Certaines critiques semblent bizarres notamment sur les races jouables : gob et ogre ou changelin sont loin d'être des poncifs et réserver les elfes, les nains et les trolls aux joueurs connaissant déjà certains secrets idem. Idem pour le thème pouvoir de la création vs corruption du pouvoir...

Bref des critiques qui permettent finalement, en creux, de mieux cerner le jeu et de l'apprécier à sa juste valeur, excellente selon moi.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jeremy7435