Scénario - La colonne d'An-Lumk 12

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Bonjour à toutes et à tous,

Après avoir fait jouer les Disparus de Clairval, j'aimerais proposer un scénario one-shot entre deux possibles campagnes.

De part le matériel dont je dispose, je pense m'orienter vers "La colone d'An-Lumk" du Casus Belli 23.

Mes joueurs sont niveau 5, mais le scénario indiqué est marqué sans niveau à proprement parler.

Pour ceux qui l'ont déjà joué, pensez vous qu'il faille réellement complexifier le scénario au niveau des combats ?

Aussi, de ce que j'ai lu, il y a pas mal d'énigmes. Est-ce que vous avez des conseils sur les erreurs à éviter sur ce scénario ? Ce qui peut-être intéressant à rajouter ou omettre ?

Merci par avance pour vos réponses.

Babuil

avatar

Je n'ai pas fait jouer ce scénario, donc je n'ai pas trop de conseils pour les énigmes.

Mais concernant les combats, il risque d'être un peu trop facile pour des niveaux 5 si on le laisse tel quel, vu que les adversaires sont essentiellement des Gobelins.

Moi si j'étais à ta place, je les remplacerais par des orques noirs, l'avantage, c'est qu'il y a aussi un profil de Shaman Orque.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Rilax
avatar

Super bonne idée les orques.

Je pensais rajouter un ou deux trolls mais une tribu orque, ça peut-être très bien, sachant qu'ils n'en ont pas encore croisé.

avatar

Bien, très tardivement je m'attaque enfin à faire un petit retour sur ce scénario "La colonne d'An-Lumk".

Évidemment, il est déconseillé aux joueurs de lire mon message, le but étant de peut-être donner quelques billes aux MJ. plaisantin

Je rappelle aussi que mes joueurs étaient au niveau 5.

Mes joueurs ont vraiment apprécié cette histoire et je précise qu'au moment où nous avons effectué cette aventure, les néophytes que nous étions (MJ comme joueurs) n'avaient que la boîte des disparus de Clairval a leur actif.

Ce que mes joueurs ont vraiment apprécié :
- Le côté amnésie, avec ces souvenirs qui reviennent partiellement. C'était l'une des premières fois où je distillais des informations à chaque joueur secrètement (le groupe avait peu l'habitude de se séparer), cela a donc donné une consistance supplémentaire.
- Une grande partie du scénar est basée sur une énigme, ils ont vraiment accroché et se sont bien creusés les méninges en évoquant une multitudes de théories, solutions, et cela était parfois loufoque.
- Le fait de se sentir à poil. En effet, au début du scénario les joueurs sont démunis, désarmés. J'ai quand même ressenti une forme d'inquiétude chez eux, notamment sur la confrontation finale pour récupérer leur équipement.

Du côté du MJ :
- Être vraiment vigilant sur les déplacements des joueurs dans les 4 salles où ont lieux des téléportations. C'est à ce moment là que les joueurs ont commencé à se séparer, certains avec des tissus sur le visage (évitant la téléportation au passage des portes) et d'autres sans... Je me suis alors mélangé les pinceaux et il a fallu un petit peu "jongler" pour rattraper le coup.
- Je remercie de nouveau @MRick pour le petit conseil de changer gobelins en orcs. Adapter les caractéristiques et scénarii était un réflexe que je n'avais pas toujours, ou du moins que je ne maîtrisais pas. Cela m'a permis de me déniaiser, me rendre un peu plus agile dans la gestion des scénarii. Chose que je fais constamment à présent dans le sens où mes joueurs sont au niveau 10 et qu'il existe peu je trouve de scénarii clés en mains pour les hauts niveaux.
- J'ai vraiment trouvé ce scénario chouette pour un "entre-deux" de campagne, un déplacement entre deux lieux. Mine de rien, cette logique de piquer l'équipement est une technique fourbe mais qui fonctionne plutôt bien pour captiver les joueurs, un Casus Belli avait évoqué cela il me semble.

Voilà.

Si vous avez des questions, je me ferais un plaisir de vous répondre. ^^

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar
Babuil

Content que mon aide t'ai servi ! content

avatar

De mon côté, j'ai transposé l'énigme dans un de mes scénarios : ils ont galéré ! (Ils appellent cette séance "la séance Cube", ce qui n'est pas forcément négatif, mais sur le moment ça ramait trop).
Je conseillerai bien aux MJ débutants ou jouants avec des débutants d'encourager le dialogue entre les PJ : les miens se sont vite séparés et ont été bloqués par un rythme "chacun son tour de jeu" (que j'aurai pu casser si j'avais compris plus vite le problème), ce rythme les a séparés plutôt qu'encouragés à partager leurs découvertes.
Dans tous les cas : être hyper vigilant.e au niveau des différentes salles. Ils vont forcément jeter des objets dans des autres salles, casser des choses... bien vérifier ou est quoi et décrire ce que voient les pj dans les salles d'en face. ça peut tout débloquer !
Côté écran, j'avais un plan ou je notais les éléments modifiés.
Côté table, j'avais préparé des tuiles différentes pour chaque salle (x2 donc), ça a bien fonctionné.

avatar
MRick

C’est vrai que ce scénario tout à fait sympathique peut plaire des joueurs non débutants. Et pour les personages plus balaises que des niveaux 1, il est adaptable à la volée.

C’est un plaisir de savoir qu’il ressortira dans le recueil de scénarios associé à la boîte 2.

avatar

Bonjour à tous,

Je m'apprête à faire jouer ce scénario et je me pose une question au niveau des 4 (ou 8 ) salles des éléments.

À priori, les joueurs peuvent voir à travers le voile de brume la salle suivante, donc lorsqu'ils arrivent dans la première salle (terre 1), ils ont une vue sur la salle suivante (eau 1) avec de l'eau qui coule.

Sans protection particulière, le premier PJ à franchir le seuil, va se retrouver dans la salle eau 2, avec des bassins vides. Donc il va immédiatement se rendre compte de ce phénomène et s'il se retourne, va constater la disparition de ses camarades. Les autres PJs, vont quant à eux, voir leur camarade disparaître au moment où il franchi le seuil.

Est-ce que c'est bien comme ça qu'il faut interpréter le fonctionnement de ces pièces ?

Comment ont réagis vos PJs, ne se rendent ils pas immédiatement compte du phénomène de teleportation ?

avatar

Ce n est pas si evident que c est de la teleportation. Vu que les salles sont pratiquement identiques, ils ont cru à des illusions style fantome du passé. Et ils ont un peu tourné avant de comprendre.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gibus
avatar
Webfourmi

Merci pour ton retour.

Je vais le jouer comme ça et on verra bien.

La partie est programmée la semaine prochaine. Je vous ferai un retour.

avatar

J'ai fait jouer le scénario hier exactement comme je l'ai compris (voir mon post un peu plus haut) et effectivement ce n'est pas du tout si évident que ça. Les PJ ont pas mal tourné en rond et ont réalisé pas mal d'expériences. Finalement ce qui les a vraiment débloqués, ce sont les fresques de la salle du dessus avec les personnes qui portent un foulard.

avatar

Pardon de n'avoir répondu à temps.

J'avoue que j'ai un peu triché à ce niveau quand j'ai mené le scénario. J'ai dis que le brume était opaque et ne permettait pas de voir entre les pièces.

Clairement, les bas-reliefs, fresques, je ne sais plus, avaient aidé mes joueurs. En se séparant, ils avaient compris assez rapidement la mécanique des salles et l'importance de se cacher le visage.

J'ai fait jouer ce scénar à deux reprises, et certains avaient pensé à un voyage dans le temps à cause de la mousse à des endroits différents et de la statue abimée. Mais je crois qu'aucuns des groupes n'avait réellement saisi cette idée de déplacements dans les étages. ^^