Arme à distance en mêlée 12

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Shadowrun

avatar

Bonjour,

Je me Demandais quel malus/bonus appliqué à l'attaque et à la défense lorsque le personnage attaque avec une arme à distance son adversaire avec qui il est en mêlée. Les règles ne sont pas très clair dès lors que les modificateurs pour les tirs en mêlée semble s'appliquer pour quand le personnage vise quelqu'un d'autre que son adversaire en mêlée ou quand le défenseur est ciblé par quelqu'un d'autre que son adversaire direct. Merci !

avatar

p179 SR5 : Attaquant en mélée -3.

Je crois qu'il ne faut pas chercher midi à quatorze heures.

avatar

Et quand au défenseur, subit-il le malus du fait d'être la cible d'une attaque à distance en mêlée ? Peut il utiliser les actions de défense ?

avatar

Je dirai de but en blanc, que puisqu'il est directement en mélée avec le tireur, il n'est pas concerné, puisqu'il est face à son attaquant, et en mélée. Il peut donc, logiquement utiliser des actions pour parrer l'arme ect...

Je dirai même que les modificateurs d'allonge devrait s'appliquer.

Le maitre mot est: rester logique.

Voila comment je vois les choses.

avatar

Je dirais l'inverse, également pour des raisons de logique : l'attaquant et le défenseur devraient suivre les mêmes règles (combat à distance ou combat au contact). Si l'attaquant suit les règles de combat à distance, le défenseur doit le faire aussi.

avatar

Idem que Ghislain.

Gunner est à distance de mêlée et tente de tirer sur Swordmaster. Gunner a ses 3 dés de malus. Cependant, si Swordmaster tente de parer l'attaque, il va juste essayer de bloquer la balle à pleine vélocité sortant du canon. Il devrait être d'une grande rapidité et d'une grande précision. J'imagine mal ce qu'il se passerait si il arrivait à opposer son katana à la balle. Ca risque de faire mal. Il peut par contre tenter d'esquiver de la même manière qu'à distance.

S'il ne s'est pas fait descendre, Swordmaster pourra utiliser son attaque de mêlée car il est dans les bonnes conditions. Il pourra tenter une attaque normale ou l'action cibler pour désarmer (on va pas retenter le diable) ou renverser son adversaire. Gunner n'ayant pas les mains libres, il ne pourra pas bloquer (pourquoi vouloir bloquer à mains nues un katana ?) mais pourra tout à fait esquiver ou prendre la défense normale gratuite.

avatar

Dans mon esprit, en mélée contre une arme à feu, on essaye pas de parrer la balle qui sort du canon, mais l'arme qui est tenu dans les mains de l'attaquant...

avatar

... Mais effectivement, dans un soucis de logique, je rejoins Ghislain.

avatar

Dans mon esprit, en mélée contre une arme à feu, on essaye pas de parrer la balle qui sort du canon, mais l'arme qui est tenu dans les mains de l'attaquant...

Hyeronius

Ce qui revient pour moi à désarmer avant que la balle ne parte.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Vincent 101
avatar
Enkidou

Désarmer et parrer (et dans le sens dévier l'arme, la main et/ou le bras tenant l'arme) sont deux choses différentes.

On pointe une arme vers toi pour te tirer dessus, il y a la possibilité de bloquer/dévier l'arme/main/bras pour éviter la méchante balle. Un coup simple par exemple peut suffire.

Désarmer est une action différente. Là un coup ne suffit pas, c'est une prise minimum.

Je partirai plus comme Hyeronius : faut rester logique

En fait, c'est à l'interprétation du MJ. Je trouve les 2 solutions proposées satisfaisantes.

avatar

Regardez les arts martiaux content il y a des indices ^^

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Hyeronius
avatar
esprism

C'est pas faut !!!