Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Chronique retrouvée d'un quinquagénaire 22

Forums > Communauté > Présentez-vous

avatar

Salut à toutes et tous !

Comme mon pseudo ne l’indique pas ou du moins un tout petit peu, je me prénome Raoul pas aussi vieux que Audiard je vais sur mes 44 ans.

Cet été j’ai décidé d’initier mon fils de 12 ans aux jeux de rôle. Je suis donc parti en quête (la première depuis 20 ans) pour trouver la boite d’initiation de Pathfinder. Complète, ludique, on s’éclate bien… A t-elle point que pour faire durer le plaisir j’ai proposé a des amis de nous rejoindre. Contre toute attente plusieurs d’entre eux seraient ravi de s’y remettre ou de s’y mettre. Me voilà chargé de devenir un bon maitre de jeu.

je profite de cette présentation pour vous demandez conseils:

- Quel sont les ouvrages indispensables à lire pour maitriser au minimum le rôle de Maitre de jeu ?

- Il semblerait que j’aurai à gérer 6 joueurs, auriez vous une suggestion de campagne pour débuter ?

- Selon votre expérience auriez vous des conseils à me donner? (organisation, mise en place, pédagogie etc.)

Merci de votre aide !

A bientôt ;o)

avatar

Bienvenue !

Quelques petits conseils en vrac:

- Pathfinder est un bon jeu, mais je n'aurais pas forcément commencé par celui-ci pour initier des joueurs. Jette donc un oeil du côté des Chroniques Oubliées ou Savage Worlds par exemple. Mais tu peux poursuivre avec PF sans soucis si tu évites le "gavage". PF peut être très technique.

- Ne perds jamais de vue que le but c'est de s'amuser

- Ne te focalise pas sur les règles, ce qui importe c'est la narration et la participation des joueurs, meneur compris.

- Le rythme est important, ne te laisse pas interrompre par un point de détail, surtout si c'est du domaine des règles.

- Introduit les règles en douceur. Vas y tranquillement. Soit simple au début et fie toi au bon sens pour résoudre une scène.

- Prends le temps de possèder l'univers du jeu ainsi que les figures notables de ton univers.

- Pour le personnages, essaye de t'appuyer sur des personnes / personnages que tu connais quand la description le permet. (ex: Olive, la femme de Popoye pour présenter une femme de marin ou une poissonnière, une de tes ex-profs de lycée comme modèle d'une "professionnelle" SM clin d'oeil etc...) S'appuyer sur une personne connue permet de plus aisément présenter des tics, des gestuelles, un phrasé particulier et de donner corps et caractère.

- Encore une fois, restreint toi à ce qui est nécéssaire pour le bon déroulement de la campagne. Ne cherche pas à apprendre le monde entier. Vas-y progressivement. Le coin, les alentours, la région ... petit à petit.

- Evite les propos techniques. Garde les chiffres pour toi et ne fonctionne qu'avec la description des résultats.

- Laisse toi porter par tes joueurs, Utilise leurs intuitions, écoute les et rebondis.

- Ne soit pas linéaire, laisse toi porter par les évènements et les actions de tes joueurs, mais en concervant le "fil conducteur" au coeur de l'aventure.

- Ce qui est écrit n'est qu'une proposition, que ce soit pour les règles ou le scénario. Il n'y a rien de sacré et c'est à toi de faire ta sauce.

J'ai assez baratiné, les autres habitués t'en diront plus et probablement mieux que moi. content

Welcome and enjoy !

avatar

Merci Sauriak !

Je viens de lire rapidement le wiki sur les chroniques oubliées. Si j'ai bien compris il y a moins de capacités liées à la classe, les compétences, dons et les talents, y compris les sorts des magiciens et prêtres par rapport à PF qui il est vrai propose des personnage très (trop ? ) complet dés le niveau 1.

En dehors de ça (et effectivement, il est pas facile de jongler au début avec autant de possibilité) est-ce que les règles sont les memes ou vois tu d'autres "avantages" pour un débutant. Y-a -t il aussi les test de perception de sauvegarde, frayeur, aggripé, effrayé, aveuglé etc. ?

Le monde des chroniques tourne t-il aussi autour de l'univers de tolkien (nains, elfes, gurriers etc. (il me semble que oui il est question de fantasy, donc... mais pas sur... question évidente ? c'est effectivement le cas... produit.php?id=2878

J'avais effectivement l'intention d'adapter les règles pour ne pas me perdre dans le coté trop technique en passant régulièrement par le système du DD pour arbitrer sur des actions proposés par mes joueurs.

Excelente l'idée des références aux personnes connu pour les Personnage ! plaisantin

PF est-il compatible avec donjon et dragon comme chronique ?

Si je lache PF pour chronique aurais-je besoin de reprendre toutes les règles à zéro ou finalement la base reste la même ( les règles de Donjons et Dragons 3.5 si j'ai bien compris)

Merci de me conssacrer un peu de votre temps plaisantin

avatar

L'ADN des trois jeux est commun. Donc si tu bascules sur CO, tu devras certes ré-apprendre, mais comme c'est proche ce ne serat pas très compliqué.

Laurent "Kegron" ou LeoDanto et d'autres en parleront mieux que moi qui n'ai pas leur bouteille mais je peux en dire quelques mots.

L'avantage de CO, c'est qu'il repose sur une construction très cohérente et souple. C'est un peu comparable à des Lego. Une fois que tu possèdes les briques de base, tu construis ce que tu veux.

PF est plus proche de DD3.5. C'est un peu une usine à gaz où les règles sont spécifiques à chaque domaine et où il y a moult exceptions.

Pour donner une image, PF c'est la langue française et CO l'anglais commun.

Dans CO, tu as des classes / professions qui sont définies par des "profils". Tu peux assimiler les profils à des "arbres de talents". Pas besoin de 4 tonnes de dons comme dans PF.

CO se fonde sur des principes modernes et tu fixes aisément le degrés de complexité que tu souhaites, ça reste toujours fun est cohérent.

Exemple parlant:

Dans PF comme dans D&D tu as des caractéristiques qui vont en gros de 3 à 18 ( à la base) et qui donnent des bonus à tes actions. Ces bonus augmentent tous les 2 points de carac. Donc logiquement on aurait pu ne faire qu'une échelle allant de 1 à 10.

Dans CO, on ne s'encombre pas des valeurs brutes de carac. et on ne s'occupe que des valeurs de bonus puisque ce sont les seules qui impactent sur la résolution.

En gros, CO c'est une épure de D&D ou PF. L'auteur a enlevé le gras inutile. Résultat, il y a moins à mémoriser, on a des résolutions plus simples, tout est plus fluide et on peut se concentrer sur la narration.

Le coeur du système tient sur 12 pages, règles avancées comprises.

Un test se fait comme suit: d20 + Mod. de Carac. > ou = difficulté.

Type de Difficulté
Facile 5
Moyenne 10
Difficile 15
Très difficile 20
Pratiquement impossible 25
Incroyable 30

Souple et simple et jamais simpliste.

Pour ce qui est de la compatibilité, c'est assez facile d'adapter du D&D/PF à CO. Certains le font même en temps réel.

Dans le bouquin tu trouveras aussi une méthode "officielle" pour adapter.

Autres énormes avantages de CO c'est la communauté ainsi que le passage bienveillant et régulier de l'auteur. Tout ce petit monde est très actif et enthousiaste.

Si tu veux te donner une meilleure idée avant d'investir, tu peux bouquiner le DRS. Tu y trouveras l'essentiel des règles et même plus, tout ça très officiellement.

Il existe déjà 2 campagnes et d'autres sont en approche. Il y a des scénarios régulièrement dans Casus, plus pas mal de scénarios "amateurs" de qualité. Tu as de quoi faire pour plusieurs mois voir années.

Le Compagnon ne devrait plus tarder et les déclinaisons Cthulhu / Horreur / Cyber / SF non plus.

avatar

Tervetuloa !

avatar

Bonjour,

Une autre possibilité qui combine pour moi bien l'approche que tu recherches entre une certaine simplicité et une bonne profondeur pour les montées en niveau c'est Héros et Dragons (ou Donjons et Dragons 5) avec plus d'options pour H&D par rapport á D&D 5 et les livres "en physique" pour D&D 5.

En tout cas, bienvenue !

avatar

Bienvenue.

J'ai initié via COF avant de passer à Pathfinder, et ceux que j'ai initiés sont passés de l'autre côté de l'écran via COF. COF est facile à prendre en main en tant que MJ comme PJ, et il a l'avantage d'avoir un livre de base complet sans être lourd. Les règles de Pathfinder sont plus difficiles à digérer dans leur ensemble cependant c'est l'héritier de DD3.5, il y a quantité de suppléments et de très bonnes campagnes (j'utilise d'ailleurs leur première partie comme une mini-campagne autonome). H&D est aussi un bon choix si tu peux patienter jusqu'à sa sortie.

avatar

Merci à tous pour votre acceuil !

Toutes ces explications et conseils me permettre d'y voir plus claire.

@ephan quand tu parle de COF il s'agit bien de chroniques oubliées ? (Sauriak a utilisé CO) si c'est la même que signifie le F ?

Je suis entrains de lire les références que vous m'avez données. Je vais, je pense, partir sur une architecture plus simple comme CO. Certains de mes futurs PJ poussent pour Donjons&Dragons par expériences et sans doute aussi par echo. Je sais pas pourquoi, mais je sens que cette histoire va finir aux dés. surpris)

Je vous tiens au courant ;o)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • ephan
avatar

Tagazok !

Bienvenue !

Je n'aurais pas fait la même comparaison que Sauriak, concernant CO:F et Pathfinder.

J'aurais plutôt dit que CO:F, c'est une petit fourgonnette pratique, genre Kangoo/Doblo/Expert, alors que Pathfinder, c'est le semi-remorque 38 Tonnes. Clairement tu ne fais pas exactement la même chose avec, même si les deux te permettent de déplacer du matériel, des marchandises.

CO:F est simple d'accès, ne demande pas de compétences particulières (un permis B suffit) et fait bien le boulot tant que tu ne lui demandes pas un truc énorme. Pathfinder est beaucoup plus riche, beaucoup plus complet (il y a même une couchette derrière la cabine avec un poster de pin-up), mais demande un investissement bien plus conséquent (en temps, en attention et en argent).

Mais bref tu as saisi la différence je pense, et maintenant je vais répondre à la question "Une campagne pour débuter".

Sachant qu'il est facile de convertir une campagne Pathfinder vers CO:F, ça consiste essentiellement à enlever des choses. Par exemple je maîtrise la campagne La Malédiction du Trône Écarlate en version CO:F actuellement.

Les campagnes Pathfinder sont de gros morceaux, les personnages partent du niveau 1, et terminent généralement vers les niveaux 15 ou 16. Il y a de quoi jouer pendant environ 200h (plus ou moins 50% selon ton style de meujeutage). Plutôt plus si tu as 6 joueurs d'ailleurs. À titre d'exemple, la seule campagne que j'ai maitrisée du début à la fin, L'héritage de Feu, m'a occupé pendant presque 4 ans, pendant 42 séances de jeu (on faisait environ 1 séance par mois) ! Il y en a actuellement plusieurs disponibles si c'est vers ça que tu t'orientes, ça mériterait un fil de discussion à part entière.

La Campagne Anathazerïn spécifiquement écrite pour CO:F est peut-être un peu plus légère qu'une campagne PF, mais de peu (à la louche je dirais 150 à 160h de jeu, toujours + ou - 50% selon ton style), elle mène les PJs jusqu'au niveau 14.

Toujours en allant vers du plus léger, il y a les modules Pathfinder, qui sont des gros scénarios, qui peuvent déjà occuper une bonne dizaine de séances pour les plus touffus. L'Injonction du Dragon est très bien mais aux dernières nouvelles cette aventure (qui va du niveau 1 au 7) est épuisée et je crois qu'elle ne sera pas rééditée. Les Filles de la Fureur est bien, et commence au niveau 3, ce qui peut être sympa pour poursuivre après avoir jouer un peu avec la boite d'initiation PF.

Enfin il y a tout plein de scénario plus petits, dans le receuil de scénario CO:F, dans le magazine Casus Belli, etc...

PS : CO:F, COF ou CO, désignent bien tous le même jeu, c'est Choniques Oubliées (Fantasy), qui à l'origine était unique, mais qui a maintenant des petits frères Chroniques Oubliées Contemporain (COC - pour tous les jeux contemporains) ou Chroniques Galactiques (CG - pour le Space Opera).

PPS : Si les joueurs te poussent sur le nom "Dungeons & Dragons", il faut bien comprendre que CO:F, tout comme Pathfinder ou Héros & Dragons, ne sont que des varantes de D&D, franchement il faut bien connaitre pour faire la différence. Le nom n'est pas le même pour une histoire de licence, mais derrière, c'est presque la même chose.

avatar
Mytiroul

F c'est pour Fantasy car CO a fait des petits, voir le PS ci-dessus clin d'oeil

avatar

Bienvenue sur le forum, Mytiroul ! content

avatar

Mae govannen Myrtiroul

Bonne chance dans ton entreprise.

avatar

Me voilà décidé !

Je me suis déniché le livre: « Les Chroniques Oubliées, hors série Cassus Belli N°1 » et cerise sur le gâteau, histoire de ne pas être pris au dépourvu (lol), le livre de la campagne : « Anathazerïn, Le Sang des Premiers Nés » (qui commence avec le scénario n°2 faisant suite au premier qui se trouve dans le hors série, pratique ;o) )

Grâce à vos explications et conseils, j’en suis arrivé à la conclusion que Pathfinder était d’un niveau trop élevé pour un ancien joueur et jeune Maitre de jeu que je suis à peine. J’ai préféré CO à Donjons car si j’ai bien compris il n’existe pas encore chez DD de livres didactiques dont celui de maitre de jeu, bien plus pratique que de faire le tris sur internet. L’autre avantage réside dans la comptabilité de l’ensemble des ces systèmes, je pourrais toujours monter en difficulté en commençant par introduire les règles complémentaires de CO et ou adapter des règles de Pathfinder.

Pour finir CO propose d’autres univers en plus de celui de Fantasy histoire de varier les plaisirs. Bref avec tout ça je suis paré pour les dix ans à venir ;o)

Avant de clôturer ce sujet qui a déjà un peu débordé de sa thématique d’origine j’aurais toutefois encore quelques questions :

- Comment faites vous dans le cas ou un des PJ est absent à une des sessions ? (pas de session : obligation que tous les PJ soient là ou il existe des trucs et astuces?)

- Existe t-il un pense bête pour le MJ ? Je sais qu’il existe un écran de jeu avec semble t-il des rappels mais qui n’est plus édité. Comment faites vous pour ne rien oublié ? (Une version PDF de l’écran trainerait-elle sur le web ? )

- Pour me mettre dans le bain, je n’ai malheureusement pas la possibilité d’assister à une vrai partie mais je suis sur qu’il en existe sur Youtube auriez vous un lien à me proposer concernant CO et pourquoi pas Anathazerïn ?

- La campagne de Anathazerïn est faite pour 4 PJ, est-ce un problème si nous jouons à 6 ? Il est conseillé d’utiliser les règles complémentaires des points de chance et les points de récupération. Pour ré-équilibrer le jeu est-il préférable dans le cas ou nous jouions à 6 de se passer de ces deux règles ?

- Dernière chose, avant un combat donnez vous l’ensemble des stats de la créature aux PJ ou trouvez vous que cela gâche le jeu ?

Merci pour vos conseils !

avatar
- Comment faites vous dans le cas ou un des PJ est absent à une des sessions ? (pas de session : obligation que tous les PJ soient là ou il existe des trucs et astuces?)

À ce niveau, il y a plusieurs stratégies possibles, selon les situations :

  • Le MJ "prend en main" le PJ absent et le joue et l'interprète comme un PNJ spécial le temps de la séance. Je conseille cette approche pour quelqu'un qui est absent de manière exceptionnelle, ou dans des situations où l'absence du PJ en question ne ferait vraiment aucun sens dans le scénario.
  • Le PJ est considéré comme étant là, mais on ne fait appel à lui que lorsque c'est nécessaire. Pendant les combats, un autre PJ (à l'aise avec le système) gère les actions du PJ manquant.
  • Le MJ gère le PJ comme un PNJ, mais de manière plus transparente (il est là, mais on considère qu'il n'a pas de réelle influence sur l'action). Un peu comme dans certains films où pendant une ou deux scènes un des héros semble ne plus être là, mais trois ou quatre scènes plus tard il revient comme si de rien n'était.
  • Dans certains contextes ou types de jeu, le groupe peut aller et venir et changer au gré des sessions / épisodes. Comme dans une série TV par exemple. Le groupe considère alors que le PJ absent a quelque chose d'autre à faire. Le MJ peut solliciter le joueur absent afin de lui fournir une "excuse", ou alors en fournir une lui-même et éventuellement même intégrer ça dans son scénario (le PJ absent a été fait prisonnier ou a été enlevé, par ex.)

- Existe t-il un pense bête pour le MJ ? Je sais qu’il existe un écran de jeu avec semble t-il des rappels mais qui n’est plus édité. Comment faites vous pour ne rien oublié ? (Une version PDF de l’écran trainerait-elle sur le web ? )

Il n'y avait pas un écran dédié à Anathazerin ? Il n'est vraiment plus possible de se procurer un écran CO ?

- La campagne de Anathazerïn est faite pour 4 PJ, est-ce un problème si nous jouons à 6 ? Il est conseillé d’utiliser les règles complémentaires des points de chance et les points de récupération. Pour ré-équilibrer le jeu est-il préférable dans le cas ou nous jouions à 6 de se passer de ces deux règles ?

Non, ça ne devrait pas être un problème. Un MJ expérimenté saura adapter l'adversité au fil de l'eau. Comme tu commences, ne change rien au début. Ce sera certainement plus "facile" pour les PJ, mais ce n'est pas grave. Ensuite, à mesure des séances et que tu prendras de l'assurance, tu sauras quoi faire : ajouter parfois quelques créatures mineures, changer légèrement la situation des combats, jouer les adversaires de manière plus vicieuse, etc. Il y a 1001 manières de faire varier la jauge de difficulté. Vas-y en douceur et ça devrait bien se passer. La campagne est assez longue pour te donner le temps de te faire la main content

- Dernière chose, avant un combat donnez vous l’ensemble des stats de la créature aux PJ ou trouvez vous que cela gâche le jeu ?

Il y a plusieurs écoles de pensées. Pendant longtemps, j'ai été du genre à donner directement les stats nécessaires aux joueurs (par exemple la CA histoire qu'ils me disent directement "j'ai touché" ou "j'ai raté" lorsqu'ils faisaient leurs attaques). Cela dit, même à cette époque, je m'abstenais de donner les faiblesses des créatures. Désormais, je suis un extrêmiste de l'école inverse : je ne donne aucune stat d'aucun monstre, à moins que les personnages aient une compétence ou une raison valable de savoir quelque chose à propos de tel ou tel adversaire. Je vais même plus loin : je ne montre jamais une illustration des créatures, et je ne laisse personne feuilleter les bestiaires. Je préfère décrire et laisser certaines choses dans l'ombre, ménager certaines surprises pendant les combats.

Dans le premier cas, tu te retrouveras certainement avec des affrontements plus tactiques et un aspect un peu plus "wargame" du combat. Dans le deuxième, ça fait de chaque monstre une découverte et un défi, et ça accentue un peu plus l'aspect "histoire". Chacun aura sa préférence dans ce domaine, à toi et tes PJ de voir la vôtre.

Merci pour vos conseils !

Mytiroul

Bon jeu !

avatar

Avant de clôturer ce sujet qui a déjà un peu débordé de sa thématique d’origine j’aurais toutefois encore quelques questions :

- Comment faites vous dans le cas ou un des PJ est absent à une des sessions ? (pas de session : obligation que tous les PJ soient là ou il existe des trucs et astuces?)

Alors là ça dépend. Si les autres joueurs sont d'accord et que ça ne repporte pas trop longtemps après, nous décalons la partie et nous réunissons tout de même en faisant un autre jeu.

S'il n'est pas possible de repporter et que je maîtrise, je mets le personnage de côté mais le fait tout de même bénéficier de l'XP/montée de niveau etc. Je considère que le personnage fait des recherches, est en voyage pour urgence familliale ou d'affaire etc. Bref l'absent n'est pas punis.

- Existe t-il un pense bête pour le MJ ? Je sais qu’il existe un écran de jeu avec semble t-il des rappels mais qui n’est plus édité. Comment faites vous pour ne rien oublié ? (Une version PDF de l’écran trainerait-elle sur le web ? )

En cas de manque d'écran officiel, je bricole un écran maison : Ecran d'un autre jeu + photocopie des tables importantes fixées avec des trombonnes.

- Pour me mettre dans le bain, je n’ai malheureusement pas la possibilité d’assister à une vrai partie mais je suis sur qu’il en existe sur Youtube auriez vous un lien à me proposer concernant CO et pourquoi pas Anathazerïn ?

simple recherche google: liste (catégorie Vidéos)

- La campagne de Anathazerïn est faite pour 4 PJ, est-ce un problème si nous jouons à 6 ? Il est conseillé d’utiliser les règles complémentaires des points de chance et les points de récupération. Pour ré-équilibrer le jeu est-il préférable dans le cas ou nous jouions à 6 de se passer de ces deux règles ?

Non, les Pts de Chance sont ludiques et utiles, surtout à bas niveau où parfois des joueurs font des jets pourris en série. Traite les comme des outils de relance de la narration également.

Exemple: Les PJ doivent faire une recherche dans un domaine où ils n'y connaissent rien. 1 PC leur permet d'avoir un contact, une relation, qui leur doit un service et qui les aidera.

- Dernière chose, avant un combat donnez vous l’ensemble des stats de la créature aux PJ ou trouvez vous que cela gâche le jeu ?

Je ne donne jamais les stats. Je décris la bestiolle, ses actions et réactions. C'est de la narration et j'attends de mes joueurs qu'ils ne m'annoncent pas seulement le résultat des jets de dés mais surtout qu'ils décrivent leurs actions.

exemple:

- Le PJ - "Je serre fermement ma hache à deux mains, criant à plein poumons "Maman Forever !" je bondis et vise le cou du kangourou géant en chachlik mercerisé." (résultat du dé = 2)

- le MJ - "Par mégarde tu te prends les pieds dans ton pagne et ne décolles pas de plus de 20 cm. Le mouvement tournoyant de ta lame balaye dangereusement à hauteur des genoux de tes camarades et manque de peu de raser le nain". " (résultat dé = 18) Le Kangourou s'abat sur toi et te lèche copieusement avant de te catapulter contre le mur. Même ton front épais ne te préserve pas complètement, Ton visage dégouline de bave et des étoiles tournent autour de toi en te nargant." "Tu es sonné pour un moment et tu devras faire des efforts de volonté pour te redresser".

avatar

Perso, j'ai toujours pris le pli de: le PJ a quelque-chose à faire, il est non-loin, a pris un autre chemin, etc...

Par exemple: action en ville: simple: le PJ est allé faire ses courses, il est resté causer avec un marchand, et il ne sera pas là.

L'action se passe en campagne, lors d'un voyage: le PJ a simplement pris un autre chemin, ou est parti en éclaireur et a 2-3 jours d'avance, s'est perdu, etc... De toute façon, le groupe sait où se retrouver, puisqu'ils ont défini leur destination.

Bref, je pense un peu comme dans une série, un film, où un des acteurs est simplement un peu plus loin, et reviendra quand il faudra. Et c'est toujours très simple de le faire revenir. Exemple de la ville: "Tu reviens avec les bras chargés de tes courses, et tout à coup, tu vois tes compagnons dans si en pleine rue. Ou alors:"Tu reviens de tes courses, et à l'auberge un messager t'attend avec une lettre portant un sceau officiel te demandant de te rendre à .

Pour la campagne, c'est encore plus simple:"décidément, tu avais demandé ton chemin à ce voyageur, mais il semble connaître 4 directions: droite, autre droite, gauche et autre gauche...Avec 2 jours de retard, tu as enfin pu retrouver ta route, et tes compagnons.

Après, tout est adaptable. Les exemples sont héroic fantasy, mais ça s'adapte à la S.-F (fichu PRL, fichu ordinateur, fichu qui me calculent des données totalement à l'ouest dans les 2 sens du terme!)

Ou à l'époque actuelle: ah bon... c'était le bâtiment de la multinationale Damoclès, et non l'emporium de Dame Oclès....etc...Fichu GPS aussi content

Pour l'écran, on fait des miracles, avec: du carton A4 (genre dos de bloc-notes), du scotch nylon, de la colle, une imprimante pour faire les feuilles que l'on va coller sur le carton et du film plastique transparent afin de plastifier le tout et le rendre à l'abri des projections de coca, et tout.

Vala vala

avatar

- Dernière chose, avant un combat donnez vous l’ensemble des stats de la créature aux PJ ou trouvez vous que cela gâche le jeu ?

Comme les autres, je ne donne que la description (ou je montre une image) et les actions des opposants, pour éviter que le combat se limite à des lancers de dés et soit vivant. Ça peut perturber les nouveaux joueurs, par exemple ma femme habituée aux jeux vidéo ne comprenait pas pourquoi elle n'avait pas droit d'avoir d'indication sur les PV qui restaient au monstre. La seule description du combat et des blessures lui paraissait un peu injuste. Elle a changé d'avis depuis, mais ça a pris un certain temps.

avatar

Si je peux me permettre, je donnerai juste un petit conseil, celui de garder un double des données des pj. Ainsi tu peux te préparer une feuille de combat en croisant les stats des pj et celles des monstres du scénario pour avoir le score minimum au d20 pour le toucher. Comme ça tu calcul d'avance le score le plus probable et en combat, tu n'a qu'à demander le résultat du d20 pour savoir si le pj a touché l'opposition. .. pas besoin de leur donner les stats de l'adversaire. ...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sauriak
avatar
invalys

Ce que dit Invalys est très juste.

Tu peux également fabriquer un barème d'état du personnage et des créatures en fonction des PdV.

Comme ça tu pourras indiquer l'état sans donner les PdV des joueurs ou des adversaires. Toi seul connais les valeurs numériques,

Exemple:

100% - 76% no comment, tout va bien. Ou décrire comme un peu de fatigue négligeable, quelques contusions...

75% - 49% La fatigue commence à se faire sentir, réflèxes plus lents, quelques entailles et eccymoses marquées

50 - 26% Blessé, entailles gênantes, hématomes importants, muscles douloureux, perte de sang et fatigue.

25% - 01% sérieusement blessé, peine à bouger et esquiver.

avatar

Si je peux me permettre, je donnerai juste un petit conseil, celui de garder un double des données des pj. Ainsi tu peux te préparer une feuille de combat en croisant les stats des pj et celles des monstres du scénario pour avoir le score minimum au d20 pour le toucher. Comme ça tu calcul d'avance le score le plus probable et en combat, tu n'a qu'à demander le résultat du d20 pour savoir si le pj a touché l'opposition. .. pas besoin de leur donner les stats de l'adversaire. ...

invalys

Tu "photocopies" les feuilles de tes PJ ou tu te créer une feuilles particulière (feuille de combat) à quoi ressemble une feuille de combat ? (création perso ou en telechargement quelque part ? )

@Thomas Robert Il existe en vente sur internet des écrans de jeux vendu plutot cher entre 25 et 39€ mais effectivement sa se trouve encore même si beaucoup de site se dise en rupture de stock. Ho ! Je sais pas comment j'ai fait pour le manquer mais casus le vend ainsi qu'une version PDF ! Dsl plaisantin