Discussion entre MJ : Début de campagne : Les offrandes calcinées 122

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder > Pathfinder les campagnes > L'Éveil des Seigneurs des runes

avatar
Pour les MJ qui ont déjà commencé le début de la campagne : L'éveil des Seigneurs des Runes, j'aimerai vous demander deux trois petites choses.
Avez-vous fait une introduction à vos personnages pour qu'ils rencontrent certains des personnages de la ville ?
Les personnages de vos joueurs se connaissaient ils avant le début de scénario ?
A quel moment avez-vous commencer le scénario pendant les festivités ou au moment de l'attaque ?
En gros, comment avez vous géré le début de la campagne ?
Personnellement, j'aimerai leur faire une introduction personnelle à chaque joueur, pour qu'ils puissent se lier et s'attacher à cette ville et à ces habitants.
Mais j'ai cru comprendre que cela aller peur-être faire un peu redondant...
Az
avatar
Les personnages ne se connaissaient pas au début. Ce sont les événements (l'attaque) qui les ont rapprochés et "obligés" à agir ensemble et donc à tisser des liens.
(...)
avatar
Juste un début de première séance avec des persos jeunes mettant en scène deux-trois évènements anodins au village (1h de jeu) et ensuite tout le monde en selle.
Libre à toi de prendre un peu de temps pour familiariser tes joueurs avec Sandpoint avant d'entrer dans le vif du sujet. Ensuite, les choses se sont enchainées facilement et les liens se créent naturellement avec les habitants au gré des aventures te bile pas pour ça, les jouers et leurs personnages auront le temps de trouver leurs marques.
avatar
Pour l'introduction :
Le premier, un barde/(magicien) elfe est le demi-frêre de Rynshinn Povalli (30. Aux vêtements fins de Vernah p.66) il est invité pour assister aux célébrations, le second un prêtre de Sarenrae est venu spécialement pour assister à l'inauguration du nouveau temple, le troisième, un guerrier sert d'escorte au prêtre, ils viennent tous les trois de Magnimar. Enfin le quatrième un rôdeur traîne dans la région et compte tenu de la nature exceptionnelle du festival cette année est venu à Pointesable.
L’introduction de chacun a été expédiée rapidement pour arriver au discours d’ouverture.
Ils ont eu droit à toute la journée depuis le discours d'ouverture. Ils ont profité de la fête, ils n'y a pas de raison, jusqu'à l'attaque des gobelins, où ils se sont retrouvés tout "naturellement" être les seuls fêtards du coin à se battre contre les gobelins. Donc pas trop dur pour les souder ce jour là, ensuite la gloire diffusée pendant une semaine a achevé de les assembler, puisque tout le monde parlait des "4 petits gars" qui s'étaient battus contre les gobelins.
avatar
Pour l'introduction:
Un nain rôdeur, Faragrün, qui est fournisseur de peaux de belettes géante du tanneur local
Un prêtre de Iomédae, Jubraïl, qui représente Magnimar durant les festivités
Un guerrier nain, Morkrin, escorte du prêtre jusqu'à Pointesable, il se rapproche de l'autre nain pour boire un bon coup
Un roublard, Wesh, voyant dans cette fête une bonne occasion d'alléger quelques voyageurs
Un guerrier demi orque, Snikrot, cousin de l'éboueur local
Un mage humain de Magnimar, Pikrak, faisant parti des curieux de ce genre de festivités.
Au départ, le demi orque et le mage ne sont pas autour de la table, je considère qu'ils sont au nord de la ville et qu'ils font connaissance l'un et l'autre (Colons de catane les appel à une autre table).
Les 4 autres membres du groupe se retrouvent tous à côté d'une charrette d'où un chien sort en cavalant pour se faire égorger par un gob... L'histoire est lancée... Le mage et le demi orque sont considéré comme s'occupant de gobs de l'autre côté du patelin.
Les 6 deviennent les héros de la ville.
Durant les premiers combats, les nains sont en première ligne et ils subissent les attaques les plus violentes (4 critiques confirmés sur les 3 premières rencontres).
avatar
(4 critiques confirmés sur les 3 premières rencontres). Aljamis
Ben ça commence bien pour eux, les pauvres ! Smiley
avatar
Ils ont l'habitude... Malheureusement pour eux :/ (hin hin hin)
Vous voulez un résumé de la partie? Quelque chose d'exhaustif?
avatar
Je pense que le plus intéressant serait de savoir quel problèmes tu as rencontré (pour que ça puisse servir aux autres MD) ou quels ont été les moments forts Smiley
avatar
Vous voulez un résumé de la partie? Quelque chose d'exhaustif? Aljamis
Avec plaisirs !!!
N'hésites pas a expliqué comment tu as géré la semaine après le premier combat...
Az
avatar
Pour l'introduction :
Un bretteur, fils de pirate de Riddleport [j'utilise la version anglaise, donc je ne connais pas la traduction des noms de ville], qui après avoir été trahi par son oncle (lui aussi un pirate) s'est vu obligé de fuir Riddleport. Il a pu faire jouer ses connaissances (et les ennemis de son oncle) pour obtenir le passage sur un bateau pour Sandpoint [Pointesable]. Là, le sympathique capitaine du navire l'a envoyé auprès de Naffer Vosk, un ancien pirate (voir la Cathédrale de Sandpoint).
Un mage elfe (venu des forêts de l'ouest vers Riddleport) qui est à la recherche d'un ancien grimoire de nécromancie qui, dit-on, aurait été récemment retrouvé par un mercenaire du nom de Grayst [il apparaît dans le 2ème volume des aventures, et j'aime bien présenter les personnages un peu à l'avance, histoire qu'ils soient mieux ancrés dans l'univers] et revendu à Sandpoint. Plutôt que d'accepter de payer un capitaine de navire pour qu'il le conduise à Sandpoint, il a tenté d'utiliser de la magie ... et s'est retrouvé dépouillé, dans le fond de la cale, pendant le trajet. Par la suite, le bretteur l'a pris comme aide (plutôt que de le voir jeté à la mer).
Un sorcier de Magnimar, fils d'un marchand de roues et de charriots de Magnimar, à qui son père a confié la mission d'amener un charriot à la fabrique de verre des Kaijitsu de Sandpoint. Son père lui a donné une certaine somme pour embaucher des mercenaires et lui a adjoint un certain Grayst, un mercenaire en qui il a confiance, pour l'aider dans cette mission. En chemin, ils doivent s'arrêter à la ferme du fermier Humbley [encore un personnage qui joue un rôle dans le second volume] pour charger des caisses de légumes à amener à Sandpoint.
Un jeune paladin d'Iomedae qui a été formé au temple-forteresse de Magnimar et qui doit maintenant "faire ses preuves" avant d'être officiellement adoubé paladin. Cherchant à faire le bien où il pouvait, il a appris qu'un festival allait avoir lieu à Sandpoint pour l'inauguration de la nouvelle cathédrale. Il a proposé ses services comme garde au sorcier cité juste ci-dessus.
Un roublard qui a dû fuir Korvosa après un grand coup qui l'aurait laissé bien riche ... s'il n'avait été trahi par son "associé". Il s'est retrouvé sans le sous à Magnimar. Afin d'éviter les agents de Korvosa qui le pourchassaient, il s'est enrôlé auprès du sorcier comme garde.
Les deux premiers sont donc arrivés par bateau de Riddleport à Sandpoint. La connexion avec Naffer Vosk m'a permis de les inclure dans les préparatifs du festival et de leur faire rencontrer quelques personnages-clefs. Les trois derniers sont venus à pied/en charriot de Magnimar, ont rencontré quelques personnages qui reviendront plus tard dans le second volume, et ont fait la connaissance de Lonjiku Kaijitsu.
J'ai surtout insisté au début sur l'ambiance de Sandpoint et j'ai décrit de nombreux habitants. J'ai tenté d'établir des relations personnelles entre les joueurs et les habitants (le bretteur avec Naffer Vosk, le sorcier avec Ameiko, une prêtresse shoanti qui est venu remplacer le roublard avec l'enfant dans la chambre duquel se tapissait un gobelin, le paladin avec Shayliss Vinder). L'idée, c'est qu'ils viennent à aimer Sandpoint et à vouloir la défendre. Après l'attaque des gobelins, j'ai ajouté des petites scènes ici et là comme la mère Averin (boulangère, mère de feu l'ancien shérif Casp) qui vient leur offrir un gâteau "car ils ont l'air de n'avoir que la peau sur les os et des héros doivent prendre soin de leur santé", les marchands qui offrent de leur faire des réductions, les enfants qui jouent à faire semblant d'être eux, etc.
Pour l'instant, ils reviennent de la chasse avec Aldern et ont croisé Shalelu, essouflée ... celle-ci s'est faite courser toute la matinée par des gobelins de la tribu des Lèche-Grenouilles. Ils vont ensemble monter une embuscade pour ce groupe de gobelins avant de regagner Sandpoint.
S'il y en a que ça intéresse, c'est une partie sur forum qui se passe .
avatar
De mon coté, il y avait un prêtre de Desna venu assister au festival du Machaon escorté par son cousin guerrier adepte de la chasse (je sens que le passage de la chasse au Sanglier avec Aldern Ganrenard devrait lui plaire) et un autre groupe de varisiens (un voleur et une magicienne) qui profitait de ce regroupement pour faire quelques poches. Les deux groupes ne se connaissaient pas mais comme l'a dit Yugen, l'attaque des gobelines est un très bon "liant".
avatar
Après avoir brièvement expliqué le pourquoi de la fête, en rappelant le Dernier Désagrément, nous avons commencé par le discours d'ouverture de la journée de fête. Durant le discours, la population s'est comme à son habitude moquée du tanneur, le prévôt était d'une humeur maussade et Zantus semblait impatient d'en arriver au lâcher de machaon.
Durant la matinée, les aventuriers ont eu loisir de se promener en ville, faire des repérages pour d'éventuels larcin à venir, visiter la nouvelle cathédrale ou encore se pinter aux étals des auberges le tout gratuitement (aux frais de la ville et du culte).
Peu avant le lâcher de machaon, les déjeuners sont servis, le groupe de 3 (les deux nains ayant faits connaissance autour d'une bière et le prêtre que le guerrier accompagnait) se retrouve à la même tablée qu'un homme maigrichon qui semble avoir l'oeil vif (Wesh).
Puis l'après midi se passe jusqu'au soir où doit avoir lieu l'inauguration définitive de la cathédrale. Un peu fatigué par la foule, le prêtre reste en retrait accompagné par ses deux acolytes de tablée les nains. Non loin d'eux se trouve Wesh.
La suite étant gros spoiler, elle est écrite en blanc (sur le fond blanc du forum c'est pas mal)
Alors que Zantus brandit sa caillasse, un chien traverse la rue sous les pieds de Wesh suivi de prêt par un gob!!!
Le tonnerre retentit!!! Une marée verte jaillit
Après le premier combat, Wesh grimpe sur un toit et remarque au loin que des gobs font une percée, il l'indique à ceux aux côtés desquels il a combattu. Tout 4 courent en direction d'un cavalier gobelin assez dangereux. Ils essuient un terrible revers voyant les deux nains sombre dans l'inconscience et parviennent in extremis à survivre et ce faisant à sauver un notable. Remarquant le regard avide de Wesh, il leur tend 5PO et les invite à sa tablée ce soir.
Le soir est celui des présentations, le notable leur propose même le coucher à ses frais (personne n'avait pensé à le réserver) et leur demande s'ils seraient d'accord pour l'accompagner chasser le sanglier le lendemain. Après une bonne nuit de repos en chambre double, le groupe par dans la proche forêt et commence sa chasse. Les talents de Faragrün suffisent à trouver une proie valable et la chasse se termine en milieu de journée. Pendant tout ce temps, Jubraïl sent que le notable se rapproche de lui, comme une envie pressante d'un quelque chose dont certains nobles décadents semblent vouloir tenter.
S'interrogeant sur l'origine des gobelins, les pisteurs et locaux de Pointesable tentent de trouver une piste menant plus loin que la lisière de la forêt. Mais ils n'y parviennent pas. Jubraïl faisant le tour de la cathédrale découvre qu'une tombe a été retournée et alerte les autorités. Kendra Déverin leur explique alors comment la précédente église a brûlée.
Kendra demande aux héros s'ils peuvent la rejoindre le lendemain matin à l'hôtel de ville. Le lendemain sont présents, le prévot, la mairesse et une elfe, que Faragrün connait un peu. Kendra présente Shalelu aux héros et leur explique comment elle sert la ville. Celle-ci leur explique un peu l'écologie locale des gobelins et inbsiste sur le fait qu'il est difficile de réunir autant de tribus sans qu'il y ait une influence d'une intelligence supérieure. Belor entendant cela demande aux héros de s'occuper de la défense de la ville pendant qu'il ira demander de l'aide aux autorités de Magnimar. Kendra leur propose s'ils le désire de récupérer de vielles bâtisses délabrées à retaper pour devenir des citoyens de Pointesable.
Au petit matin suivant, ils sont réveillé par une halfeline. S'en suit l'épisode de la verrerie d'où ils sauvent Ameiko. Ils ne vont pas plus loin. Les combats ont été difficiles et ils n'ont pas encore l'habitude de combattre en milieu clôt. A leur sortie, Kendra les attend avec quelques villageois qui ne comprennent pas pourquoi ils ont fracassés la porte d'entrée. Après une brève mais nécessaire explication, ils sont blanchis de tout soupçon de vol et les citoyens rentrent chez eux.
Nous nous sommes arrêtés lorsque Zantus était en train de soigner les blessés et lorsque Kendra invite les héros à venir tout lui expliquer à l'hôtel de ville.

Pas de grosses difficultés.
€ Le seul soucis est la vitesse avec laquelle je fais avancer les évènements. Mais ce n'est pas bien grave, de toute façon il n'y a pas de calendrier précisé donc quelque soit la cadence ça passe.
€ Un autre soucis, c'est le manque de description d'académies de magie, de cultes ou d'organisations permettant aux personnages d'être inclus dans un système pouvant être bien appréhendé par tout le monde.
Nous jouons avec le système Alpha, les règles d'expériences sont calculées avec la colonne normale. Les personnages ont passé la moitié du premier niveau. Normalement la prochaine séance devrait être celle de leur passage de niveau.
avatar
Personellement j'ai fait débuter mes personnages comme de jeune adolescent à l'époque du grand désagrément, je leur ai fait vivre une partie des évenement comme peuvent le vivre de jeune gens curieux....
Ils quittent le village peu de temps après la mort du tueur fou pour rejoindre l'un ses études, l'autre un apprentissage.
Ils reviennent parfois au village, mais le festival du Machaon est l'occasion pour eux d'être tous présent et de revoir leur parent alors qu'ils vont bientôt entammer une carriere plus indépendante.
Ca m'a permit d'introduire plusieurs pnj avant les événement et de lier des leins plus fort entre les personnages mais aussi avec les PNJ importants. L'attachement au village ne s'en trouve que renforcé et l'implication des personnages dan sla protection de celui-ci est presqu'automatique.
avatar
Personellement j'ai fait débuter mes personnages comme de jeune adolescent à l'époque du grand désagrément, je leur ai fait vivre une partie des évenement comme peuvent le vivre de jeune gens curieux....
Ils quittent le village peu de temps après la mort du tueur fou pour rejoindre l'un ses études, l'autre un apprentissage.
Ils reviennent parfois au village, mais le festival du Machaon est l'occasion pour eux d'être tous présent et de revoir leur parent alors qu'ils vont bientôt entammer une carriere plus indépendante.
Ca m'a permit d'introduire plusieurs pnj avant les événement et de lier des leins plus fort entre les personnages mais aussi avec les PNJ importants. L'attachement au village ne s'en trouve que renforcé et l'implication des personnages dan sla protection de celui-ci est presqu'automatique. thepp
Même démarche, et ça marche nickel !
avatar
Bonjour,
je prépares activement la partie ... Mais j'ai juste un petit soucis. Il concerne l'histoire de nualia et de tsuto. plusieurs choses me chiffone.
- Comment tsuto a acquis ses niveaux de moine. pour moi son niveau de roublard il l'a acquis durant son enfance à l'academie de turandok ?
- Comment nualia et tsuto se sont rencontrés à Magnimar ?
- Qui est le chef des écorcheurs (le juge roncefert ?) que Nualia a rencontré ?
- Comment ce dernier à eu le médaillon (en effet d'après ce qui est écrit Karzoug ne connaît pas son existence) ?
- Nualia est guidé par la colère alors que Karzoug est l'avarice, quel est l'intérêt pour lui que Nualia ai le médaillon ?
Comment avez vous gérez ce contexte que je trouve particulièrement flou ?
Moi voici la piste que j'envisage actuellement :
- Tsuto a quitté pointesable après l'enterrement de sa mère. Il c'est réfugié chez son amis Délek.
- Délek était aussi un orphelin, et aussi un membre de la Sczarni.
- une fois à Magnimarr tsuto est entré dans un ordre monastique (a déterminer)
- Nualia aider des écorcheurs tue Délek. Tsuto apprend la mort de son amis.
- Après une enquête tsuto comprend que son ami à été tué par Nualia. Il a toujours été fasciné par elle et commence son enquête mais cela ne mène nul part.
- Lorsque Nualia revient en ville à la recherche d'un groupe pour l'aider dans son entreprise, Tsuto prend contact avec elle.
avatar
Salut,
pour moi sur Tsuto, tu te pends trop la tête. La façon dont il a pu acquérir son expérience et ses niveaux de moine importe peu, les personnages n'ont pas besoin de le savoir (tu justifies les classes de tous tes PNJs dans leur background ? Là ça n'en vaut pas le coup, le personnage est mineur et il y a peu de chances que les PJs mènent une enquête approfondie sur ses activités passées).
Pour le reste, si Karzoung bosse avec Nualia, c'est parce qu'il a besoin de toute l'aide qu'il peut trouver, toute imparfaite qu'elle soit, Nualia sert ses plans et donc... Pour les écorcheurs, tout est dans les ouvrages. Quant aux médaillons, là encore, leur origine importe peu (cadeau, trouvaille, etc...), tant qu'ils servent un but 'utile'.
Je conseille par ailleurs à tout le monde d'introduire des références à Karzoug au fil des premiers épisodes, sinon, il surgit un peu comme un cheveu sur la soupe en deuxième partie de campagne sans donner l'impression d'avoir été lié à tout ce qu'ont vécu les PJs.
avatar
Je dirais que Tsuto a appris ses trucs de roublard quand il a dû se débrouiller tout seul, au cours des quelques années entre le moment où il a quitté Sandpoint (suite à la grosse dispute avec son père lors de l'enterrement de sa mère) et le moment où il a rencontré Nualia. Quelque part, vu que le type s'est vu refuser toute racine familiale (parce que son père l'a placé à l'académie et a interdit à sa mère d'aller le visiter), on peut comprendre qu'il a essayé d'en savoir plus sur ces racines; ça peut expliquer qu'il ait appris le langage Minkai (sinon, ben où l'aurait-il appris ?) et une certaine philosophie de vie qui lui a donné des capacités de moines (apprises dans les livres ou par un maître à Magnimar je dirais). Puis Tsuto a rencontré Nualia par hasard à Magnimar, et il l'a reconnue : il faut se souvenir qu'ils étaient tous les deux à Sandpoint en même temps quand ils étaient enfants, et que Tsuto a certainement remarqué Nualia. Ils se sont sans doute rappelés les mauvais souvenirs de jeunesse et, se trouvant une haine de Sandpoint en commun, ils se sont rapprochés.
Quant au médaillon, il me semble que ce n'est pas Justice Ironbriar mais plutôt la lamia qui l'a donné à Nualia "parce qu'elle trouvait en elle comme une soeur." Je ne sais pas trop pourquoi, mais je n'ai pas encore lu tous les détails de la vie de la lamia. Je suppose que la lamia a retrouvé quelque chose dans sa vie dans la vie de Nualia. Ou peut-être est-ce tout simplement parce que, dans le fond, Nualia est colérique, oui ... mais elle désire aussi obtenir suffisamment de pouvoir de Lamashtu pour réduire Sandpoint en cendres; et cette acquisition de pouvoir est reliée à l'avidité. Mais bon, c'est un peu tiré par les cheveux.
avatar
Bonjour,
Je viens d'acheter des sa sortie Pathfinder en Francais et j'espere que ca continuera sur la meme dymanique avec les produits annexes Pathfinder de Paizo (Modules, Chronicles & Companion). Néanmoins un seul probleme pour eviter que je repasse en VO est-il possible d'avoir les Stats Block en Anglais (ou au moins avoir les 2). Meme si c'est agréable d'avoir une traduction ca devient en cauchemar une fois qu'on commence à vouloir regarder les stats blocks et les traductions de ceux-ci (je passe un temps fou à faire la corespondance d'un feat avec la version VO)
Ludiquement
avatar
C'est terrible, hein, le temps de dingue que ça prend pour passer d'une version à une autre.
La plupart des traducteurs ont comme priorité numéro 1 de faire un texte français plaisant à lire. Que ça soit facile de faire correspondre les termes anglais et leurs traductions leur est plutôt indifférent. Quant à inclure les stat blocks en anglais, je doute que ce soit possible (ne fût-ce que pour une question de place).
Sinon, je te conseille ces lexiques pdf (sur lesquels tu peux effectuer une recherche pour trouver une traduction dans un sens ou dans l'autre) créés par Olivier Fanton, le traducteur des bouquins 3.5 :
http://www.asmodee.com/dl/telechargements/glossairedd.zip
http://olivier.fanton.free.fr/docs/GlossaireDD35.pdf
avatar
Avez-vous fait une introduction à vos personnages pour qu'ils rencontrent certains des personnages de la ville ?
Les personnages de vos joueurs se connaissaient ils avant le début de scénario ?
A quel moment avez-vous commencer le scénario pendant les festivités ou au moment de l'attaque ?
En gros, comment avez vous géré le début de la campagne ? Azarian
Moi aussi je me prépare pour maitriser Pathfinder. Je pense que les PJs niv 1 ne doivent pas se connaitre. D'abord car les combat contre les gobelins sont là pour ça ("bien tout le monde est là ? Initiative messieurs ..."). Je pense aussi qu'ils ne doivent pas connaitre Pointesable plus que ça. Soigne les backgrounds des PJs si tu veux, il y a une foison de PNJs secondaire qui peuvent avoir un lien avec les PJs.