Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Sorts de charme 8

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Dans un scénario, un PNJ possède une amulette de charme (+5 en attaque magique pour tous les sorts de charme), du coup je me suis demandé ce qu'était un sort de charme, et je n'ai trouvé qu'une seule référence au charme dans le livre des règles, c'est dans la capacité Liberté d'action du barde et juste pour dire que ça permet de résister au charme.

Je suis sûr que les joueurs de Pathfinder savent très précisément ce qu'est un sort de charme, mais pour COF ? Est-ce que ça correspondrait très exactement aux sorts de la Voie de l'envoûteur ? Ou alors il faut ajouter certaines capacités ? Ou bien en enlever (la confusion est-elle du charme ?) ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • LeoDanto
avatar
Ulti

C'est un scénario COF que tu as lu ou bien un scénario DD/PF?

Sous PF, en fonction de ce que tu veux dire, tu peux avoir soit une école de magie (Enchantement), soit des sorts de charme spécifique (Charme-personne, charme-monstre, charme-animal de mémoire).

Sous COF, spontanément je penserais à la Voie de l'Envoûteur mais ce serait super puissant +5 à tous les tests d'attaques magiques de toute une voie (enfin considérant qu'on ne peut lancer chaque sort qu'une seule fois par cible, c'est pas non plus ultime).

Après ce qui se rapproche le plus d'un sort de charme DDesquement parlant, ce serait le sort Amitié de l'ensorceleur.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Boze
avatar
LeoDanto

Oui, c'est bien dans un scénario officiel pour COF (restons en là pour ne pas divulgâcher ! ).

Moi je l'ai appliqué à toute la voie de l'envouteur (et à une autre qui figure dans la description du PNJ et qui est raccord... ) : le contexte est particulier, et le PNJ est plutôt bill à ce moment là par rapport aux PJs, donc ça se justifie.

avatar

Je vois de quoi tu veux parler et j'ai fait exactement la même chose.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Marc de Grincomanoir

Effectivement, il y a d'autres sorts que la Voie de l’envoûteur qui semblent appropriés.

Tant que tout ça ne concerne qu'un PNJ, c'est vrai qu'on peut se permettre d'être assez large. Après tout il est sensé être très fort. Mais comme la même notion est évoquée dans les règles de base, et qu'il se pourrait qu'un jour des joueurs mettent la main sur cette amulette, j'aimerais bien trouver une définition claire.

En regardant les explications de Leo sur Pathfinder, je me dis que ça ne doit pas être un bonus à tout sort d'enchantement, mais restreint à 3-4 sorts. Qu'est-ce qui se rapproche le plus de ces sorts dans COF ? Pour charme-personne, je verrais bien le sort Amitié, pour charme-monstre, je ne sais pas, et pour charme-animal, peut-être Musique fascinante (qui pourrait aussi être une sorte de charme-monstre). Vous avez d'autres idées ?

avatar
J'ajouterai «Danse irrésistible» et «suggestion» (juste un avis perso).Si j'ai bien compris, le Compagnon devrait proposer un classement des sorts de COF selon les ecoles de magie de D&D.
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Boze

Bien vu, merci Boze.

avatar

J'ai un peu raconté des bêtises.

Dans DD3.5, les sorts sont caractérisés en premier lieu par leur école (ici, Enchantement), puis par des mots-clefs qui classent les effets.

Après vérification, les capacités évoquées plus haut sont bien classées dans DD3.5 comme des sorts de l'école d'Enchantement. Mais seuls "amitié" et "musique fascinante" (en tant que charme-monstre) pourraient se targuer de recevoir le mot-clef "charme". Les autres sont classés avec le mot-clef "coercitif", et sont donc considérés comme une contrainte.

C'est un peu comme la différence entre les compétences "séduction" et "intimidation".

Après, chacun adapte à sa sauce. Compte-tenu du concept plus simple de CO, je vais m'en tenir à ce que je disais dans mon premier message.