Règles d'encombrement 55

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Savage Worlds

avatar

Bon j'ai trouvé une règles qui me plaisait pas / fonctionne pas forcément bien dans Sawo: les règles d'encombrement

Alors en préambule, ça fait bien longtemps que je suis revenu des calculs d'apothicaire de Rêve de Dragon (même si j'en comprend mieux le sens maintenant) quand on fait son équipement, et le début de la règle d'encombrement dans Sawo est parfaite: on ne s'en soucie que quand ça a du sens, que ça rajoute de la tension (courir avec le max de butin avec un dragon enragé à ses basques, remplir son sac après le naufrage de la caravane en plein désert ...)

Le reste est géré de manière vraiment old-school, et pas franchement Fun, Fast ou Furious: chaque objet a un poids, qui représente en fait son encombrement. Déjà bonjour les sources d'incompréhension vis à vis du vrai poids des objets et va falloir qu'on m'explique pourquoi un fléau avec des pointes partout est du coup beaucoup moins encombrant qu'une grosse masse joyeux

Et pourquoi une épée longue est-elle alors aussi pour le halfelin que pour son pote le demi-orc qui est tout grand?

Sachant qu'un guerrier avec d10 en force avec mailles + bouclier + épée + arc + carquois est déjà à l'extrême limite du non-encombré, s'il n'a pas pris Costaud à la création il va vite le regretter

Bref ça me convient pas vraiment en l'état, je suis preneur d'avis sur la question

Je pensais du coup passer à une mécanique un peu dans le style de Dragon de poche (et autres):

On peut porter son dé de Force en Point d'Encombrement (PE), ie d6 Force= 6 PE (+50% si on a pris Costaud)

Le bonus d'une armure = son encombrement en PE (donc 1 à 3 PE), si pas ajustée +1PE

rondache 1PE, écu 2PE, pavois 3PE

arme de contact légère (jusqu'à l'épée courte en gros) 1 PE

autres arme de contact 2PE, à 2 mains +1PE

arme de jet :2 PE avec un slot de munition (1 carquois par exemple), +1 PE par 2 slots supplémentaire

arme de lancer: 1 PE par slot (à réfléchir un peu sur ce point)

sac à dos: 1PE pour le sac et le minimum vital dedans (+1 PE pour le haut de gamme, on a le droit de vouloir son standing)

soit 1-2 PE par objet significatif (cordes, potion de soin) et on fait la liste en gros à l'ancienne

soit pour chaque 2PE d'encombrement (associer un coût monétaire) le personnage peut sortir un objet utile de son sac au moment où il en a besoin (genre "un gouffre? ah ben ça tombe bien j'ai une corde dans mon sac)

le guerrier précédent aurait du coup un encombrement de 8PE, et la possibilité de prendre un sac avec de quoi manger, dormir, et un petit objet significatif, ou un gros stock de flèches

avatar

Salut Fenris,

ce problème est récurrent dans la plupart des jdr. Soit tu joues les règles avec les mathématiques qui vont avec, soit tu improvises. J'ai personnellement fais quelques GN et j'avoue que ça aide parfois à visualiser. Lorsque tu portes un haubert de maille (12 à 20 kg) + le gambison + un casque de 3 kg + un bouclier d'une dizaine de kilos, tu te rends vite compte de la galère que c'est.

Après, il y a les joueurs qui veulent ostensiblement abuser, là, il suffit de jouer sur les points de fatigue

avatar

Justement j'aime bien formaliser certaines pratiques (ok on va dire que tu avais une corde dans ton sac ça se tient) et éviter les abus / ressentiments (le joueur qui s'est fait chier à faire son sac, subit l'encombrement, et voit son voisin avoir l'équivalent d'un sac sans fond gratis), ainsi que les matériels "obligatoires" (sac à dos d'Everard/sac sans fond) pas forcément raccord avec l'univers (low fantasy/midnight par exemple) sans se prendre trop la tête.

Pour l'exemple que tu cites, humain moyen d6 Force (hé oui on est pas des surhommes généralement plaisantin ), avec mailles + bouclier + épée longue il est au taquet, donc ça se tient (et n'oublie pas le baudrier qui t'aide à répartir le poids de l'armure normalement)

avatar

En fait, personnellement choqué par l'ineptie de certains poids, j'ai zieuté la VO.
Les Encombrements sont à x5 et x8 avec "costaud" se qui se tient avec des poids en livres (j'ai pratiqué les poids du matos contemporain pendant 10 ans heing, d'où le fait que cela m'ait perturbé et j'ai pas mal de docu sur les armements médievaux et surtout antique). Il s'avère que si la retranscription pour du poids en KG a été appliquée en indication de l'encombrement maxi (2.5 et 4) mais pas dans les tableaux d'équipements (oubli des traducteurs ou du maquettiste, il n'y a rien de plus chiant à retranscrire qu'un tableau surement)... d'où de sensibles aberrations -hors problèmes de connaissance des auteurs d'origine du poids de l'arme en mode transport ''à vide" et en combat comme pour la mit.50 par exemple-...

Du coup la plupart des poids ont au final vocation à être soit divisés par 2 soit il faut conserver les marges d'encombrement de la VO ^^

Oilà joyeux

avatar
Il me semble que la correction à apporter est dans l'errata.
avatar

justement non, l'errata indique :

pour l’atout Costaud, il y a limite de poids x8, cela devrait être x4 (conversion livres en kg).

(c'est pourtant déjà indiqué à *4 dans les règles pourtant plaisantin )

avatar

page 4 de l'errata :

Chapitre équipement

Tous les poids ont été divisé par deux.

Edit :

Quand je compare le pdf vf erraté et la vo, les poids semblent corrects. On peut cependant regretter de ne pas avoir garder les demis en dehors de ce qui est à 0,5. En effet quand on cumule du matos, on arrive à dépasser la limite en raison des arrondis. C'est ce que j'avais constaté lorsque j'ai rentré les "poids" sur la fiche Roll20 qui gère ça tout seul (merci Natha !). C'est l'une des rares fois où j'ai utilisé l'encombrement et en trichant : j'avais descendu d'un point le poids de l'armure d'un des joueurs pour ne pas donner une pénalité juste à la limite.

avatar

Argl, j'avais signalé les poids livres/kgs, mais j'avais pas vu Costaud à l'époque!

oui les arrondis aident pas non plus, bon faut vraiment que j'arrive à finaliser cette règle d'encombrement, si possible ne harmonisant bien avec la gestion des ressources, histoire d'avoir quelque chose qui tienne la route, mais soit pas casse-bonbon non plus

(à l'époque je m'étais amusé à remettre des poids plus en rapport avec le poids historique dans la partie équipement de Savage Midnight, mais il faudrait refaire toute la liste d'équipement dans le même style en fait)

avatar

Franchement tu te fais chier pour rien à mon très humble avis. Je fais au doigt mouillé et si j'ai l'impression que ça coince, alors et seulement alors je fais le calcul. Autrement dit très rarement (hors fiche Roll20 dédiée). Ceci dit, fais bien comme tu l'entends. content

Il n'y a guère que sur les packs que je te rejoins :

  • sac à dos + nécessaire (couverture, gamelle, allume feu)
  • armure complète ou partielle (façon Shaintar) sans détailler un bracelet par ci, un protège tibia par là.

Ah, dans ton premier message tu parles d'arme de jet et de lancer. Je suppose que tu voulais dire de tir ou de jet (ou lancer).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fenris
avatar

page 4 de l'errata :

Chapitre équipement

Tous les poids ont été divisé par deux.

Edit :

Quand je compare le pdf vf erraté et la vo, les poids semblent corrects. On peut cependant regretter de ne pas avoir garder les demis en dehors de ce qui est à 0,5. En effet quand on cumule du matos, on arrive à dépasser la limite en raison des arrondis. C'est ce que j'avais constaté lorsque j'ai rentré les "poids" sur la fiche Roll20 qui gère ça tout seul (merci Natha !). C'est l'une des rares fois où j'ai utilisé l'encombrement et en trichant : j'avais descendu d'un point le poids de l'armure d'un des joueurs pour ne pas donner une pénalité juste à la limite.

XO de Vorcen

Du coup ça se tient ^^ je n'avais pas vu ce point sur la page 4...
Par contre sur ma version papier, je confirme que les poids sont identiques à ceux des tableaux de la VA alors que l'indicateur 2.5/4 est pris en compte :p

avatar
XO de Vorcen

arme de tir en effet, j'ai rippé gêné

Mon but c'est de m'embêter une bonne fois pour toute, afin d'avoir des packs justement, afin que les joueurs justement n'aient pas à s'embêter, sans avoir l'impression de les frustrer (si je leur dis non à quelque chose) ou qu'ils aient l'impression que certains aient un sac sans fond (car j'aurais beaucoup dit oui à l'un d'entre eux, voir à tous)

avatar

Il n'y a guère que sur les packs que je te rejoins :

Je me demande si ma muse ne vient pas de se réveiller à ce sujet, XO si tu as envie de me donner des idées de pack n'éhsites pas (pack d'aventurier, de guerrier, de voleur .., d'alchimiste, de voyageur ...)

et pour la route, de Naheulbeuk:

épisode 1:

Aventurier : Bon alors est-ce que vous avez bien tous votre équipement

( nain : mais bien sûr qu'on a notre équipement! )

euh ... est-ce que vous avez vos torches ...

(nain : mais bien sur qu'on a des torches !)

de quoi manger

(nain : Et ouai on a de quoi manger ! )

... est-ce que vous avez à boire

(nain : mais bien sûr qu'on a de la boisson !)

...est-ce que vous avez vos armes (nain : mais bien sur qu'on a nos armes !)

épisode 2:

Aventurier : Si vous me dites que vous n'avez pas de briquet c'est décidé je me barre

avatar

Si je me fis à mes diverses lectures :

Pack de ceinture

Dans une bourse de ceinture qui n'a pas pour destination première le transport de la monnaie (qui à certaines époques était même rare pour la majorité de la population qui privilégiait le troc ou le service) le personnage peut avoir le strict nécessaire s'il voyage. Même s'il abandonne son sac à dos dans le combat ou la fuite, c'est ce qui lui reste si personne ne lui confisque.

  • sa cuillère (en bois pour la majorité, en métal plus ou moins précieux pour ceux plus aisé)
  • un couteau qui n'est pas une arme mais un petit outils et sert à couper du pain, ce genre de chose, généralement directement à la ceinture plutôt que dans une bourse.
  • une petite pierre à affuter, le genre à faire glisser sur la lame plutôt que l'inverse.
  • le nécessaire pour allumer du feu (briquet, amadou, silex et marcassite selon l'époque et la technologie).
  • un peu de fil, une aiguille.
  • un ou deux hameçons, du crin de cheval en guise de fil de pêche s'il se déplace régulièrement dans la nature.
  • deux trois lacets de cuir pour des collets s'il se ballade dans la nature, qu'il porte une armure ou dispose d'une monture pour les réparations de fortune de l'armure ou du harnachement. Si ce n'est que pour des collets, deux trois longueur de ficelle peuvent faire l'affaire

Tout ceci ne pèse pas bien lourd. 1 kg serait exagéré, d'autant que c'est moins encombrant à la ceinture. Je le ferais à 0,5.

Pack voyage

Un voyageur se doit d'avoir un minimum de barda. Une couverture, une gamelle, un peu de consommable de réserve pour la bourse de ceinture (lacet, fil...). Un peu de nourriture au cas où il ne trouverait rien à l'étape. Il n'a pas besoin d'un sac. Ce peut être un simple balluchon porté dans le dos ou au creux des reins avec une cordelette, un baluchon au bout d'un bâton voire d'une lance. Le sac à dos ou les fontes de selle dénote déjà d'une certaine aisance et permettent d'avoir une capacité de stockage additionnelle. J'y ajouterai une gourde ou outre d'office même si selon les régions cela peut s'avérer dispensable.

J'ai la flemme de chercher mais je ferais un poids pour le contenu "à sec" et un poids incluant coût et poids du contenant pour la version aisée.

Pack expédition

Là on ne parle plus de simples voyageurs mais de personnes sortant des sentiers battues et tournant le dos au confort - relatif - de la civilisation avec des intentions bien arrêtées.

Pour moi c'est

  • un contenant (sac à dos ou fonte) incluant le pack voyage
  • des réserves additionnelles de nourriture, de fournitures et d'outils légers pour les réparations de fortune afin de ne pas dépendre d'étapes qui se font de loin en loin.
  • de la corde
  • piquet et tente

Éclairage

C'est un luxe. Les gens ne se baladent pas avec ça. Soit l'expédition est prévue et le besoin connue peut être anticipé, soit un petit test de survie ou de réparation permet au prix d'un peu de temps d'improviser des torches procurant un éclairage médiocre. Là je ferais un prix de gros : tel poids pour un pack éclairage, le coût augmentant la qualité.

avatar

Mon idée (dans les grandes lignes) serait en fait que le personnage puisse choisir un certain nombre de 'kits', en donnant des exemples de contenus, mais sans les détailler. Quand le personnage veut avoir s'il a un objet ou non: soit ça fait partie de la base du kit (genre la cuillère) et il l'a, soit il fait un jet (de richesse) pour savoir s'il l'a en sa possession ou non

Si l'objet est encombrant, on rajoute son encombrement au total (il était auparavant bien rangé, plié: 10mn avant de pouvoir l'utiliser, 1h pour le ranger à nouveau correctement). Sachant qu'une fois qu'on a dépassé son encombrement 'initial', on ne peut plus tirer de choses du sac à dos (jusqu'au prochain réapprovisionnage chez les marchands)

avatar
C'est un choix. Personnellement je n'en suis pas fan. J'aime les inventaires à la Prévers. C'est pourquoi j'aime détailler le contenu. Je préfère les packs pour les bases qui ratissent déjà un peu large. Mais le reste il faut soit le prévoir soit l'avoir d'une aventure précédente. C'est toujours un plaisir de ressortir la vieille paire de menottes qui traînait au fond du sac parce qu'on pensait en avoir besoin il y a cinq scénarios de cela. Ça fait remonter des souvenirs et aux joueurs mais aussi aux personnages. Et puis quand je sèche en temps que joueur, j'aime relire mon équipement pour voir si je peux rebondir. Ainsi à SLA Indusrtries j'avais utilisé à contre emploi la capote livrée dans le pack bienvenue (flingue de service, plaque de "flic", briquet, stylo et capote).
avatar

Oh, je fais aussi partie des amateurs, je passe parfois plus de temps à choisir mon équipement que mes dons (et je me souviens de beaux casse têtes à RDD pour trouver le bon compromis entre ce que je pouvais porter/acheter, sachant que tu as besoin de tout ... un de mes mages avait des trucs comme un optimisateur de parchemins, histoire de tout avoir sous la main, et mes premiers perso à D&D achetaient bien vite un brin d'aconit ou une dague d'argent ... un peu comme dans Prachtett, ces assassins qui mettent une lame dans le bord de leur chapeau ...)

Mais ce plaisir tout le monde ne le partage pas, et il faut du temps, et ça dépend du MJ (c'est quand même un peu chiant de se payer des malus d'encombrement, car toi tu as acheté et payé ta gamelle, alors que ton voisin non, et ça ne change rien au repas du soir, et non il ne mange pas avec les doigts joyeux).

Donc le but c'est que les listes d'équipements, elles puissent servir (le principe c'est que ton perso a peut être pensé à lui à prendre ce truc évident), y compris pour eux que ça lourde de faire leur équipement en dehors arme/armure, mais en donnant aussi un petit bonus à ceux qui aiment faire leur matos eux-même

avatar

D'où le principe de pack, plus généreux niveau encombrement (comprendre d'un poids moindre que la somme de ces composants souvent surestimé vu la précision de l'unité). Ceux qui s'en fichent "souscrivent" l'assurance d'avoir le nécessaire le jour où la question se pose. Ceux qui aime faire ça au petit oignon ont une bonne base sur laquelle broder.

(ajout de la pierre à affuter dans le pack ceinture dans le message ci-dessus)

avatar

On peut porter son dé de Force en Point d'Encombrement (PE), ie d6 Force= 6 PE (+50% si on a pris Costaud)

Fenris

Hello,

je rebondis là-dessus quelques mois après...

J'aime bien ce système. Mais comment tu gères la pénalité d'encombrement ?

Rien tant que le PJ porte moins ou égal que son dé de force, -1 de pénalité entre dé de force et dé de force x 2 ? etc

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Zagig Yragerne
  • et
  • Fenris
avatar
Boze

C'est ça. Pour d6 en Force, jusqu'à 15kg pas de malus. Au delà et jusqu'à 30, -1, etc...

avatar
Boze

c'était l'idée, bon faudrait que je retrouve mes notes, et que je finisse ça l'occasion plaisantin