Meilleur compromis pour une POD? 48

Forums > Jeux de rôle

avatar

Je crée le sujet suite à une discussion entamée vis à vis des fdp élevés pour des KS US (Savage Rifts en l'occurence) ou pour avoir un exemplaire papier d'un ouvrage acheté en pdf (et plus forcément dispo à la vente en physique: recueil du val de Sombrelune, je pense à toi)

Un moyen est donc l'impression à la demande, via une plateforme comme Lulu par exemple, qui autorise l'impression d'un pdf qu'on le droit d'imprimer pour usage personnel (donc généralement le cas pour les version digitales d'un KS)

Maintenant ré-imprimer à l'identique ou presque, fait vite monter la facture (couverture souple, couleur, 100 pages en format Comic/BD US ça fait dans les 17€)

Passer au noir et blanc rend de suite les choses plus sympa (environ 5€]

Grouper plusieurs livres semble ne rien changer à la facture ou presque

et je me demandais du coup si vous aviez des conseils à chosiir poru trouver un bon compromis, d'autres formats, des outils etc ...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar
Fenris

Le titre du sujet m'a intrigué, je me demandais bien ce que ce pouvait être qu'un POD.

Ah mais en fait c'est une impression à la demande ! (donc j'aurais dit une POD)

Bref, revenons au sujet, j'ai un camarade rôliste qui commande pas mal de PDF outre atlantique, et qui fait imprimer ça chez lulu. Il en est assez content.

Pour avoir vu ses livres imprimés par lulu, la qualité est relativement correcte. Ça ne vaut pas un vrai livre d'imprimerie, mais c'est correct quand même, et largement utilisable pour jouer.

Un bémol cependant, un ouvrage PDF en couleur imprimé en N&B peut parfois être difficilement lisible. C'est le cas d'un supplément que mon ami a fait imprimer en N&B chez lulu, le fond coloré des pages est vraiment trop sombre en N&B et il rend le texte quasi illisible par endroits.

Bon par contre concernant les prix, je n'en sais rien si c'est vraiment rentable.

avatar

Pour lulu, cela dépend beaucoup des options prises, par exemple c'est plus cher en prenant la couleur et l'agrafe qu'en prenant en encollé, après faut voir à l'usage, j'attends une première impression noir et blanc avec agrafe pour en dire plus plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • XO de Vorcen
avatar

Merci déjà pour ces retours (et titre corrigé) plaisantin

Bon par contre concernant les prix, je n'en sais rien si c'est vraiment rentable.

Alors c'est pas vraiment l'objet. Pour moi ce n'est PAS rentable par rapport à acheter le livre dans le commerce, voir plus cher, sans même parler de la qualité et de la durée de vie. A la rigueur pour avoir des ldb (ou des bouts de ldb) en noir et blanc pour les joueurs autour de la table, qui peuvent se faire arroser de pschiiiit orange sans que le propriétaire devienne tout rouge plaisantin

C'est plus dans le cas :

  • d'un ouvrage en rupture de stock (val de Sombrelune)
  • ou pour un KS américain avec des frais de port élevés: Rifts, 85$ pour le pledge GM, et 70+$ de fdp je crois, sachant que le pledge digital est à 45$, pour 3 livres de 100 pages softcover, + 1 aventure et l'écran + les add-ons débloqués)
avatar

Pour ma part, je pense que ça commence à être intéressant à partir où vous êtes plusieurs personnes intéressées par un livre spécifique. Je prends par exemple pixarprinting (équivalent lulu). Les tarifs sont plus cher à l'unité que sur lulu, mais dès qu'on monte un peu en quantité sur un livre spécifique, les prix chutent drastiquement. Par exemple :

* 100 pages couleur, papier 130g, couverture 300g
* 16.5 x 24 cm
* reliure dos collé

A l'unité, on est à 38.68€ TTC environ ; par 10, on est à 87€ TTC, soit 8.7€ l'unité. La, ça devient carrément abordable.

Par contre, il faut comprendre que la qualité des PDF du commerce n'est pas suffisante pour l'imprimerie. Il faudrait des illustrations en 300ppp, ce qui n'est quasiment jamais le cas.

Au final, je me demande si c'est un service que pourrait fournir BBE, sur ses ouvrages épuisés et non réédité : la possibilité de commander une version en POD.

avatar
Ashram Draconian

BBE n'étant pas un imprimeur mais un éditeur, j'aurais tendance à penser que ce n'est pas trop leur métier, non ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Emmanuel Deloget
avatar

Le titre du sujet m'a intrigué, je me demandais bien ce que ce pouvait être qu'un POD.

Ah mais en fait c'est une impression à la demande ! (donc j'aurais dit une POD)

En même temps, POD, c'est Print on Demand, et en anglais on accorde pas en genre. (bon c'était juste pour déconner ^^ )

avatar
Par contre, il faut comprendre que la qualité des PDF du commerce n'est pas suffisante pour l'imprimerie. Il faudrait des illustrations en 300ppp, ce qui n'est quasiment jamais le cas.

pas facile de voir si un pdf est en 300dpi ou pas, j'ai cru comprendre que vérifier la pixellisation à 400% est un bon test

Rippers Ressurected :pas de pixellisation du texte ou des images => à priori c'est bon

Stone Cold Dead: pas de pixellisation du texte, contrairement aux images où on la voit apparaitre => plus limite donc

avatar
XO de Vorcen

Ce n'est pas leur métier, mais ils peuvent passer par un prestataire offrant ce type de service - tout comme ils passent par un imprimeur pour obtenir les livres physiques qu'ils vont ensuite confier à un diffuseur. Certaines imprimeries traditionnelles fournissent des services similaires pour des impressions à l'unité, c'est donc clairement possible. Après, au niveau technique, c'est une question d'organisation et de négociation.

Par contre, au niveau légal, il y a un point que j'avais oublié de considérer : la notion de livre épuisé est décrit dans la loi ; permettre la ré-impression à l'unité d'un livre change complètement la notion de livre épuisé, et complique nettement les choses - notamment pour les auteurs (car livre épuisé sans réédition == rupture du contrat entre l'éditeur et l'auteur, ce qui permet notamment à l'auteur de faire rééditer son livre sous d'autres cieux, si j'ai bien tout compris). Avec la ré-impression à l'unité, c'est un mécanisme de défense des auteurs qui saute.

Bref, c'est pas si simple... Mais ça serait d'une coolitude infinie !

avatar
Par contre, il faut comprendre que la qualité des PDF du commerce n'est pas suffisante pour l'imprimerie. Il faudrait des illustrations en 300ppp, ce qui n'est quasiment jamais le cas.

pas facile de voir si un pdf est en 300dpi ou pas, j'ai cru comprendre que vérifier la pixellisation à 400% est un bon test

Rippers Ressurected :pas de pixellisation du texte ou des images => à priori c'est bon

Stone Cold Dead: pas de pixellisation du texte, contrairement aux images où on la voit apparaitre => plus limite donc

Fenris

C'est rarement le texte qui pose problème, car il utilise des fontes vectorielles. Les images, par contre, sont souvent en 150 dpi (mettre à 400% n'aide pas vraiment, selon l'illustration). Sous linux, il existe un outil nommé pdfimage qui donne toutes les informations nécessaires.


edt@edt-host:~/pdftest$ pdfimages -list mypdf.pdf
page num type width height color comp bpc enc interp object ID x-ppi y-ppi size ratio
--------------------------------------------------------------------------------------------
1 0 image 2453 2453 rgb 3 8 jpeg no 77 0 284 284 1806K 10%
1 1 smask 2453 2453 gray 1 8 image no 77 0 284 284 371K 6.3%
1 2 image 2008 378 rgb 3 8 jpeg no 80 0 301 301 106K 4.8%
1 3 smask 2008 378 gray 1 8 image no 80 0 301 301 33.6K 4.5%

Les colonnes qui nous intéressent sont x-ppi et y-ppi (on voit que sur ce pdf de test, on est en 300 dpi à peu de choses près).

Si je prends par exemple le guide du quickstart en anglais de Polaris, on a (limité aux quelques premières entrées)


edt@edt-host:~/$ pdfimages -list Downloads/Polaris_US_PDF_2_Quickstart_Rules.pdf
page num type width height color comp bpc enc interp object ID x-ppi y-ppi size ratio
--------------------------------------------------------------------------------------------
1 0 image 1245 550 icc 3 8 jpeg no 2375 0 151 151 129K 6.4%
1 1 smask 1245 550 gray 1 8 jpeg no 2375 0 151 151 3295B 0.5%
1 2 image 1245 540 icc 3 8 jpeg no 2379 0 151 151 124K 6.3%
1 3 smask 1245 540 gray 1 8 jpeg no 2379 0 151 151 3252B 0.5%
1 4 image 1245 737 icc 3 8 jpeg no 2383 0 151 151 300K 11%
1 5 smask 1245 737 gray 1 8 jpeg no 2383 0 151 151 4327B 0.5%
1 6 image 1920 500 gray 1 8 jpeg no 2316 0 200 200 33.3K 3.6%
1 7 image 1444 140 gray 1 8 jpeg no 2326 0 200 200 14.0K 7.1%
2 8 image 850 101 gray 1 8 jpeg no 760 0 200 200 5250B 6.1%
2 9 image 6 58 index 1 8 image no 100 0 152 153 214B 61%
2 10 smask 6 58 gray 1 8 jpeg no 100 0 152 153 360B 103%
2 11 image 882 129 gray 1 8 jpeg no 755 0 200 200 5519B 4.9%
2 12 image 31 76 icc 3 8 jpeg no 104 0 154 151 2145B 30%
2 13 smask 31 76 gray 1 8 jpeg no 104 0 154 151 398B 17%
2 14 image 1731 1873 icc 3 8 jpeg no 717 0 209 245 1012K 11%
2 15 image 858 279 gray 1 8 jpeg no 753 0 200 200 7242B 3.0%
2 16 image 6 185 index 1 8 image no 108 0 172 151 907B 82%
2 17 smask 6 185 gray 1 8 jpeg no 108 0 172 151 424B 38%
2 18 image 1246 676 icc 3 8 jpeg no 112 0 151 151 89.6K 3.6%
2 19 smask 1246 676 gray 1 8 jpeg no 112 0 151 151 3983B 0.5%
2 20 image 1245 144 icc 3 8 jpeg no 116 0 151 151 29.6K 5.6%
2 21 smask 1245 144 gray 1 8 jpeg no 116 0 151 151 1102B 0.6%
2 22 image 1756 48 gray 1 8 jpeg no 752 0 200 200 3881B 4.6%
2 23 image 1776 48 gray 1 8 jpeg no 751 0 200 200 3917B 4.6%
2 24 image 644 232 icc 3 8 jpeg no 712 0 151 151 35.9K 8.2%
2 25 smask 644 232 gray 1 8 jpeg no 712 0 151 151 1024B 0.7%

La plupart des illustrations sont en 150 dpi environ ; on a quelques rares images à 200 dpi, mais c'est probablement des éléments de mise en page vu les tailles (l'image 23 fait par exemple 1776x48 en niveau de gris ; j'ai du mal à imaginer que c'est une illustration...)

L'outil doit exister sous Windows (ou un équivalent).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fenris
avatar
Emmanuel Deloget

Sous windows tu peux avoir la résolution en ppp (donc dpi) dans les propriétés de l'image via l'explorateur (onglet détails) pour un jpg

on serait donc sur du 96dpi dans les deux cas que j'ai cités sauf erreur de ma part (via un extracteur d'image ou un simple snapshot)

avatar

Et sinon vous avez des outils à recommander pour fusionner des pdf (pour le split, à priori passer par une imprimante pdf convient)?

Autre question, je sais pas si le format royal (16x24cm), qui est assez proche du mook (~17x21,5) irait bien, pour des pdf qui sont généralement formatés au format Comic/BD US (17x26)?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • alanthyr
  • et
  • Emmanuel Deloget
avatar
Fenris

je ne sais pas si je vais répondre précisément à ta question mais j'utilise Split and Merge pour fusionner mes pdf. A condition qu'ils soient pas protégés bien entendu.

avatar
Fenris

Personnellement, je suis sous linux, donc j'ai tout une batterie d'outils en ligne de commande pour créer, fusionner, splitter, extraire des données à partir de PDF.

Je ne saurais trop recommander de voir si une telle suite d'outils existe aussi sous windows et/ou mac.

C'est magique ! (mais bon, c'est en ligne de commande content)

avatar

bon à savoir, merci

j'ai vu aussi Split & merge sur sourceforge pour windows

(ah les joies de la ligne de commande, ... tant que c'est pas du vi;) mais bon mon unix/linux est bien trop rouillé maintenant)

avatar

J'ai fait un test avec Pixart Printing sur un livret dont voici les caractéristiques :

  • format A4
  • 20 pages (tout en couleur ; les 4 pages de la couverture sont comprises dans ce total)
  • reliure de type point métallique (des agraffes)
  • papier classic demimatt - couché mat 130g
  • couverture 300g couché mat pelliculé

Le PDF envoyé a été spécialement créé pour (peut pas vous le transmettre, ce n'est pas de moi, désolé). Pixart Printing demande à ce que le PDF comprennent un fond perdu de 3mm sur les bords de chaque page (le fond perdu est coupé ; il n'est pas présent dans le produit final ; par contre, si vous avez une illustration qui est censée aller jusqu'au bord de la page, il faut qu'elle empiète sur le fond perdu sinon vous risquez d'avoir une bordure blanche sur un coté parce que la coupe n'est pas nécessairement d'une grande précision). La résolution : 300 dpi. Les images doivent faire au moins 150 dpi pour être correctes. Le profil couleur devait aussi être spécifique (FOGRA 27) (la plupart des PDF sont en RGB classique).

Le tout commandé en 10 exemplaire avec un coupon de 10% de réduction, on arrive à un total TTC de 44€ environ, soit 4,40€ par produit.

Bon, je suis sûr que vous êtes impatient d'avoir le compte-rendu content

  • Déballage, première surprise : j'ai reçu non pas 10 mais 12 livrets. Une erreur pas désagréable content (mais bon, pour mon test, ça n'est pas vraiment important).
  • Sur la coupe, rien à dire : elle a été effectuée exactement là où je souhaitait qu'elle soit faite, ce qui est sympathique parce que j'avais prévu un effet de pseudo-signet visible sur la tranche.
  • La reliure est très propre et très précise. Rien à dire non plus.
  • Au niveau des couleurs, j'ai exactement le rendu que j'avais sur mon écran. Ca aussi, c'était une bonne surprise.
  • Le papier 130g est de bonne qualité. Il glisse bien, est suffisamment épais pour donner une sensation de qualité et de durabilité. Seul bémol : bien qu'ayant un traitement demi-mat, il reste quand même très brillant. Je n'ose pas imaginer le traitement brillant content
  • Le papier de la couverture, par contre, est plus étrange au toucher. Je suppose que ça vient du pelliculage. Il faudra que je fasse des tests divers là dessus pour trouver le meilleur compromis prix-qualité.
  • L'impression du texte et des aplats noirs est de grande qualité. Le noir est profond, le texte est clair, sans bavure. Pas d'effet de flou, donc le texte est très lisible, même en 6 points.
  • Les images sont très nettes - là encore, pas d'effet de flou.
  • Par contre, et c'est peut-être le seul vrai problème, on voit clairement que ce n'est pas une impression offset. Sur les aplats de couleur, on distingue un effet de trame qui est très net lorsqu'on emploie une loupe. On voit la même trame sur les images. A des fins de test, j'ai la seconde de couverture qui est entièrement gris clair. Sur cette page, on voit aussi très nettement (sans loupe) de fines lignes verticales plus claires, espacées de 1 pouce environ : probablement un problème d'alignement sur le système d'impression.

Au final, j'ai eu l'impression d'un produit presque pro, mais pas tout à fait. C'est, selon moi, adapté à la diffusion d'un fanzine voire d'une publication semi-pro, mais il reste un palier à franchir pour un usage pro.

avatar

Merci pour le retour

j'ai fait un essai via Lulu de mon côté, ça vient de partir à la poste je ferais un retour complet quand je l'aurais (dont le process de création)

Question pour le fond perdu: on peut le faire comment (à parti via Indesign)?

avatar

Merci pour le retour

j'ai fait un essai via Lulu de mon côté, ça vient de partir à la poste je ferais un retour complet quand je l'aurais (dont le process de création)

Question pour le fond perdu: on peut le faire comment (à parti via Indesign)?

Fenris

Il faut un logiciel qui permet de le faire. Sinon, tu peux préciser une taille de document plus importante (par exemple, dans le cas de PixartPrinting : 216x303 au lieu de 210x297 pour du A4) et enuite jouer avec les marges. Mais de toute manière, il faudra ensuite avoir un logiciel capable de créer le PDF avec les données préparées pour l'impression (notamment le profil colorimétrique) et ça, je ne connais pas beaucoup de soft qui le permettent à part des soft spécialisés.

Pour ma part, j'utilise scribus (open source) qui fonctionne assez bien. Les principes de base sont relativement simples. Reste que les tableaux sont très agaçants à gérer, mais au bout d'un moment, on fini par s'y faire (sauf que la méthode de sélection des cases a changé récemment, et je jongle avec deux versions ; c'est un peu... pénalisant...).

avatar

J'ai reçu mon livre en agrafe en noir et blanc, couverture couleur, ça rend très bien je trouve, je retrouve avec plaisir un support un peu plus glacé en ce qui concerne la couverture mais ça rend comme les anciens module de D&D (je parle de ceux des années 80 - 90 plaisantin)

avatar

J'ai reçu mon livre en agrafe en noir et blanc, couverture couleur, ça rend très bien je trouve, je retrouve avec plaisir un support un peu plus glacé en ce qui concerne la couverture mais ça rend comme les anciens module de D&D (je parle de ceux des années 80 - 90 plaisantin)

Ashram Draconian

Il venait d'où ? PixartPrinting ? Lulu ? Une autre plateforme ?