Pathfinder ou Midnight ? 18

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder

avatar
Voici le contexte : je masterise depuis au moins 5 ans une campagne interminable de mon crû, avec le même groupe de joueurs (mais avec des pauses plus ou moins longues).
Après tout ce temps, je commence à me lasser un peu, et surtout je suis presque "à sec" en termes d'idées intéressantes.
Je suis donc en train de réfléchir à un final en apothéose à cette campagne, afin de proposer quelque chose de neuf à mes joueurs s'ils sont intéressés.
Je m'intéresse de près à Midnight, car l'univers m'a l'air sympathique (et surtout aux antipodes des FR dans lesquels on joue, et ça serait bien de changer), et je m'intéresse de près aux Adventure Paths de Pathfinder pour la pléthore de campagnes qui sortent de chez Paizo (et de chez BBE, en tout cas pour la première)
S'il y a des personnes qui ont expérimenté les deux, qu'avez-vous apprécié dans chaque ?
Autant le dire franchement : j'ai la flemme d'écrire moi-même une nouvelle campagne, donc je suis preneur de campagnes du commerce et j'ai l'impression que Midnight n'a pas grand chose à proposer de ce côté-là. Certes il y a des choses dans le bouquin de base de la 2nde édition + une extension orientée campagne, mais est-ce suffisant pour jouer longtemps ? (par longtemps, j'entends une 20aine de parties de 5 à 8h)
Enfin bref si ça vous dit de partager vos impressions, allez-y. Merci.
avatar
Si tu as la flemme d'écrire tes scénarios, Midnight ne peut rivaliser en terme de campagnes/Scénar avec Pathfinder, dont c'est le principal intérêt. Après, je pense que tu peux relativement facilement adapter la première campagne Pathfinder (L'éveil des seigneurs des runes) à Midnight, qui, en tant qu'univers jouit d'une ambiance unique et beaucoup plus dépaysante que Golarion, qui fait dans le classique.
Ma petite pière Smiley
avatar
Si tu as la flemme d'écrire tes scénarios, Midnight ne peut rivaliser en terme de campagnes/Scénar avec Pathfinder, dont c'est le
...
Ma petite pière Smiley Damien C.
relecture votre honneur ^^
Tu fais un croisement entre une pierre et un prière ? Smiley
avatar
yo,
Du point de vue de quelqu'un qui ne se lance pas dans pathfinder(saleté de journée de 24heures) mais qui maîtrise midnight je signale qu'il existe quand même de qui faire en terme de scénario
- La couronne de l'ombre (chez nous on est dessus depuis plus d'un an en jouant pas encore assez) régulièrement
- Les scénarios a inclure dans la couronne (Ombre dans la nuit de Dain, le mien des que je le termine, ...)
- La campagne entamée dans BB3
- Les scénarios des bouquins français (a adapté et modifié pour intégrer dans la campagne mais pas énormément de travail)
- La campagne de Dain le sourcier de l'ombre
- Les campagnes à venir
- Les scénarios de la scentek
Bref sans trop de travail y a de quoi faire dans un univers original, dur, et sombre. En plus un acheteur de plus ne pourrait que favoriser la suite de la gamme de la part de BBE, et la communauté de fans ne cesse de grandir et de se bouger (du moins c'est mon impression des derniers mois).
Je sais je preche pour ma paroisse (celle de l'ombre du nord vous l'aurais compris), mais Midnight a vraiment des qualité et du potentiel de jeu immédiatement utilisable (certe moins que pathfinder dont c'est le fond de commerce, mais tout de même de nombreuse heures de jeux sont présente
avatar
je signale qu'il existe quand même de qui faire en terme de scénario
- La couronne de l'ombre (chez nous on est dessus depuis plus d'un an en jouant pas encore assez) régulièrement
- Les scénarios a inclure dans la couronne (Ombre dans la nuit de Dain, le mien des que je le termine, ...) krater
Oui, il y a ça, mais je me demande combien de scéances ça couvre.
Et surtout je suis un peu déçu de voir que la quasi-totalité des suppléments de Midnight sont du contexte ou du technique (à la donj' quoi) Smiley
- La campagne entamée dans BB3
- Les scénarios des bouquins français (a adapté et modifié pour intégrer dans la campagne mais pas énormément de travail)
- La campagne de Dain le sourcier de l'ombre
C'est vrai, ça demande un peu de boulot, mais pas tant que ça.
- Les campagnes à venir
Entre les déboires de FFG qui leur ont fait retirer Midnight de leur site (temporairement j'espère) et la "todo list" à rallonge de BBE, j'avoue ne pas trop compter dessus Smiley
- Les scénarios de la scentek
Hmm... comment dire... j'ai rarement trouvé de scénar potable sur la scénariothèque... :/
Non pas qu'ils soient mauvais en soi, mais souvent c'est écrit à la va-vite, et sorti du contexte dans lequel l'auteur les a créés, ils n'ont que peu d'intérêt.
Merci pour ton avis éclairé
avatar
Si prêche Krater, c'est ma petite "pière" Smiley (cf remarques de Raven plus haut) !
avatar
Pour répondre vite fais, on joue a peu prés une fois par mois à midnight moins les vacances les truc les choses et toutes les mauvaises excuses trouvées pour ne pas jouer, on en est a 12 séance de jeu (allant de 4 heure minimum à presque 12 heures au maxi), j'ai juste ajouté quelques truc dont le scénar de dain et le mien. Là j'estime à 3 séance pour terminer la campagne.
Après comme tu dis les suppléments c'est de le technique (2 ou 3) ou du contexte. même si je souhaiterais des adventures path pour midnight, je trouve que les supplément de contexte sont vraiment pas mal. et bourrée de piste de scénario presque tout fait. Notamment la colère de l'ombre ou la description du mur de feu remplira complètement la prochaine séance de jeu.
avatar
Salut,
Pathfinder ou Midnight ... c'est vraiment deux univers très différents l'un de l'autre.
Il est vrai que Pathfinder jouit d'une campagne bien pensée/ écrite, avec des plans/ illustrations plus que magnifiques. L'histoire semble bien longue et devrait largement dépasser les 20 séances que tu désires atteindre. Il y a quoi, 5 livres, soit ... 4 séances par livre. Ca me semble largement bon. Le hic, c'est que c'est un monde D&D des plus classique. Le bestiaire, le type de danger, les monstres d'heroic-fantasy, tout ça n'a rien de super innovant (sans être une critique).
Le gros avantage, il me semble, réside dans le fait que tout est bien ficelé et cohérent. Pour ça, c'est béton.
Concernant Midnight...
C'est sûr, c'est radicalement différent. Les campagnes ne pleuvent pas, c'est vrai. Toutefois, (pour ne parler que de moi) je m'efforce de faire de mon mieux pour fournir des scénarios réfléchis, aussi innovant que possible, et équilibrés sur le côté linéarité. Depuis "Ombres dans la nuit", les scenars sont relu par Damz et l'équipe BBE afin de confirmer/infirmer mes choix et de produire quelque chose de qualité. Compte tenu de leur expérience, je pense qu'il n'est pas prétentieux de dire que ce scenar et ceux à venir sont/ seront plus que correct. En tout cas, pas écrits à la vas-vite.
Tu trouveras dans la scénariothèque (http://www.scenariotheque.org/Document/info_jeu.php?f_id_jeu=269) "Ombres dans la nuit" (6 séances de jeu de 5h, d'après les retours que j'ai eu) et "Magie sur blancrocher" (4 séances de jeu de 5h), deux scénarios de mon cru. Chaque suppléments de la gamme FR recueille effectivement un scénario inédit de la VO. Sans les éplucher, je suis sur qu'ils doivent faire minimum une ou deux séances chacun.
Un autre scénario est en phase de finition "Ombre sous le Roc" (plans et annexes à finir) et il devrait t'occuper pour ... un bon moment. Une 10aine de séances, je pense, sans compter les mini aventures que l'on peut y greffer.
Je ne parle pas de ma 1ere campagne (les sourciers de l'Ombre), vu que seul le 1er volet est dispo. Les 2 autres volets sont sur le feu mais encore en travaux.
Mis tout bout à bout, Tu devrais avoir tes 20 séances sans difficulté. Le seul truc, c'est que c'est avec divers scénarios, pas une seule et même campagne comme avec Pathfinder. Le gros avantage, toutefois, c'est que cela te permettra de varier les goûts et de faire jouer divers trucs à tes joueurs. Je pense que chacun, Pathfinder et Midnight, auront besoin de toute façon de travail personnel. Pathfinder, pour bien assimiler les tenants et aboutissants de l'histoire très dense, et Midnight pour comprendre son monde sortant de l'ordinaire.
Pour résumer, si j'étais à ta place, je tenterais de me poser ce qui pour moi est la vrai question: Est-ce que je veux rester dans un univers Heroic-fantasy classique qui permettra à mes joueurs de jouer sans trop se prendre la tête? Ou est-ce que je veux un univers avec une histoire sortant des sentiers battus, où les joueurs ne sont pas en position de force?
Que l'on ne se méprenne pas, j'aime beaucoup Pathfinder, et j'ai acheté tous les volumes pour tenter de récupérer l'essence de leur travail et le réinjecter dans mes scénars. C'est du très bon matos, quoi qu'on en dise. Mais L'univers pêche un peu. Bien que la pub soit moins forte, Midnight est un jeu qui décoiffe. Le background est vraiment différent et t'offre des situations que je ne connais dans aucun autre jeu. Malgré quelques zones franches, tu es en territoire occupé par l'ennemi, sous le joug de l'Ombre, et le jeu est basé sur le fait que les PJ vont sublimer les valeurs humaines. L'honneur, le courage, affronter l'ennemi malgré le sous nombre etc.
Personne ne peut répondre à ta place à cette question Smiley
J'espère que ça t'aidera, quel que soit ton choix! Smiley
avatar
Il est fort ce Dain, le chevalier blanc de Midnight ! Smiley
avatar
+ 1 Tom, mais pas uniquement pour le chevalier blanc de Midnight Smiley
Comme Dain le précise,
Pour résumer, si j'étais à ta place, je tenterais de me poser ce qui pour moi est la vrai question: Est-ce que je veux rester dans un univers Heroic-fantasy classique qui permettra à mes joueurs de jouer sans trop se prendre la tête? Ou est-ce que je veux un univers avec une histoire sortant des sentiers battus, où les joueurs ne sont pas en position de force?
Ben voilà Smiley
Je me permettrai d'ajouter quand même que Pathfinder ce n'est pas que l'Eveil du Seigneur des Runes : c'est un setting complet, 4 autres campagnes (Malédiction du Trône Ecarlate, Second Darkness, Legacy of Fire et le nouveau Council of Thieves).
Certes Golarion n'est pas ultimement original (en tout cas beaucoup moins que Midnight) mais y'a de quoi faire sur la durée (même si chaque campagne est calibrée niveau 1 niveau 14/15 grosso modo, et elles ne s'enchainent pas avec les personnages de la précédente du coup).
Et chaque aventure est quasiment "clé en main", ce qu'un mj comme moi par exemple, un poil fainéant et avec des horaires de travail très élastiques qui n'a plus le temps de passer des heures et des heures à peaufiner ses campagnes comme quand il était étudiant , apprécie énormément.
avatar
Et chaque aventure est quasiment "clé en main", ce qu'un mj comme moi par exemple, un poil fainéant et avec des horaires de travail très élastiques qui n'a plus le temps de passer des heures et des heures à peaufiner ses campagnes comme quand il était étudiant , apprécie énormément.
Voila qui pèse énormément dans la balance Smiley
Après ma flemme naturelle me pousse plus loin, jusqu'à privilégier la VF, ce qui réduit le choix des possibilités quant au choix de la campagne Pathfinder Smiley
Merci pour vos autres remarques, celles sur Midnight (notamment Dain, qui me fait donc mentir sur la qualité de ce qu'on trouve sur la scénariothèque Smiley) sont bien sûr très intéressantes.
avatar
Concernant Pathfinder, les trois campagne devraient être disponible (à moins que BB ait changé d'avis), donc ça ne sera pas plus limité que ça, à terme.
Clairement, Rise of the Runelord est une campagne classique, répartie dur 6 livres et permettant de monter du niveau 1 à 16 au minimum. C'est de l'heroic fantasy classique, ça c'est certain. Pas de twist sombre, pas de grande originalité. Par contre c'est efficace et ça ne demande pas le boulot de la création d'une campagne. Moi qui n'ai plus le temps d'écrire mes scénarios (ou d'adapter les scénarios des autres), ça m'arrange bien.
Bon, soyons clairs, si on veut que les personnages soient du niveau approprié au début du livre suivant, il faudra étendre un peu les scénarios: étendre les phases d'enquête, rajouter des petits scénarios annexes (mais la gamme Game-mastery en compte un paquet qui sont intéressants)... Mais rien de rebutant.
Le second point fort de Pathfinder c'est les ambiances différentes que les campagnes offrent, et ce à l'intérieur d'un même à l'intérieur d'une campagne. Par exemple, Rise of The Runelord propose:
- de commencer dans une certaine légèreté avec une attaue de gobelins (qui part dans une ambiance un peu plus sombre ensuite
- de continuer sur le second volume en s'enfonçant dans quelque chose de pls dark, avec un tueur en série, et des problèmes juridiques (en gros les PJ sont accusés à tort
- de plonger (troisième livre) dans l'horreur avec un scénario rappelant les ambiances genre "massacre à la tronçonneuse" mais avec des Ogre dégénérés
- de participer à la gestion d'un fort (quatrième livre) et de devoir empêcher le début d'une guerre contre des géants corrompus
- de se retrouver enfermé (cinquième livre) dans une prison entre les plans, devant composer avec les habitants des lieux (tous corrompus par une puissante magie) pour pouvoir s'en sortir.
- et enfin, dans le dernier volet, d'affronter la source des maux qui menace les PJ depuis le début dans une antique ville perdue.
Clairement, c'est héroïque, très High Fantasy... Mais c'est vraiment bon et demande finalement peu de boulot, comme le dit Grand Strateger.
Midnight, de l'autre côté est super intéressant, en tant qu'univers, mais demande plus de boulot. Par contre il faut que les joueurs aient envie de se plonger dans un monde où ils seront considéré par la loi comme les méchants, et où ils devront apprendre à faire profil bas... Perso j'ai adoré y jouer, mais je ne suis pas certain que, sur le long terme, ça soit pour tout le monde.
avatar
Je ne me suis pas intérésé a pathfinder (malgrés les chaudes recommandations des membres du forum) car je masterise dans les RO et niveau classisisme j'ai ma dose. Pour ce qui est de Midnight, un monde que je pense bien connaitre pour possédé tout les suppléments et le masterisé depuis un bon moment. C'est un jeu à dévelloper. Les suppléments donnent de grandes lignes et il est vrai que le "clé en main" n'est pas trop la spécialité de ce jeu. Néanmoins des gens comme Krater et Dain (et d'autres) s'efforcent à fournir des aides de jeu de grande qualité et je ne peux que t'inviter à nous rejoindre dans notre temple pour faire des sacrifices sanglant à minuit pour Izrador haaaaa..... Heu pardon je me suis emballé ^^
Serieusement je pense que Midnight, il est vrai, demande un minimum d'investissement personnel, mais honnétement sa vaut cent fois le coup !
Sur ce Peace !
avatar
Autant le dire franchement : j'ai la flemme d'écrire moi-même une nouvelle campagne, donc je suis preneur de campagnes du commerce et j'ai l'impression que Midnight n'a pas grand chose à proposer de ce côté-là. Certes il y a des choses dans le bouquin de base de la 2nde édition + une extension orientée campagne, mais est-ce suffisant pour jouer longtemps ? (par longtemps, j'entends une 20aine de parties de 5 à 8h) K.
Le fait que tu ai posé ta question directement dans le forum Pathfinder (et non celui de Midnight), indique que tu avais déjà une préférence en terme d'attente vis-à-vis de Pathfinder (ce n'est pas un reproche, mais un simple constat).
Comme l'a souligné Dain, tout dépend de tes attentes (et celles de tes joueurs):
Si tu préfères un univers med-fan classique et une campagne clef en main, ton choix se portera vers Pathfinder.
Si tu as envie de sortir un peu des sentiers battus, et faire jouer une campagne haute en couleurs (sombres en particulier), Midnight est le meilleur choix à l'heure actuelle. Le nombre de scénarios et de campagnes dispos à l'heure actuelle ont de quoi t'occuper pas mal de temps (entre les publications officielles, dont "La Couronne de l'Ombre" intégrée dans la 2nde édition de Midnight, et les publications amateurs de la Scénariothèque). En outre le potentiel de Midnight en terme de scénarios/campagne est énorme ! Mais il faut fournir un petit peu de travail en amont pour appréhender l'univers et intégrer les PJ dans la trame de celui-ci.
Dans mon idée, la campagne de La Couronne de l'Ombre constitue avant tout une introduction progressive à l'univers particulier de Midnight, mais le mieux est de laisser de temps en temps (entre 2 scénarios "imposés") les PJ "maîtres de leur destin" en leur laissant le libre choix de ce qu'ils veulent faire à l'issue d'un scénar (par contre cela nécessite une bonne dose d'impro, mais avec certains joueurs, il suffit de leur lâcher la bride, pour qu'ils fassent le scénario tout seul, le MJ n'ayant qu'à broder autour de leurs actions en ayant préparé à l'avance quelques "balises" pour étoffer et alimenter l'aventure) : partir en quête d'un berceau de pouvoir pour l'arcaniste du groupe / participer à une campagne de guérilla contre les orques au coeur de La Marche Verdoyante / traquer un démon au coeur de la Jungle maudite de l'Aruun (d'ailleurs la majorité des suppléments comportent nombre de pistes et/ou idées de scénarios facilement exploitables et parfois suffisammment développés poru être exploités tel quel, je pense en particulier à "La Colère de l'Ombre" et ses nombreuses idées de scénario disséminés au fil des pages...)
D'ailleurs, je vais me permettre de revenir sur ta remarque vis-à-vis de la Scentek :
Hmm... comment dire... j'ai rarement trouvé de scénar potable sur la scénariothèque...
Non pas qu'ils soient mauvais en soi, mais souvent c'est écrit à la va-vite, et sorti du contexte dans lequel l'auteur les a créés, ils n'ont que peu d'intérêt. K.
Je pense que ton jugement est fondé par le fait que tu ne connais pas le cadre de jeu, car la plupart des scénarios dispos sur la Scénriothèque (en particulier ceux de Dain) sont loin d'être "écrits à la va-vite" et ont bien plus de profondeur et d'intérêt que pas mal de scénar du commerce liés à d'autres cadres de jeu (non je ne vise pas nécessairement les scénars D&D4...). En outre, ce jugement vis-à-vis de la Scénariothèque s'applique à tous les jeux (il y a à boire et à manger sur ce site, chacun étant libre d'apporter sa contribution, il n'y a aucun filtrage, ce qui est une bonne chose en soi). Donc ceci ne constitue pas nécessairement un critère de choix.
avatar
Merci Zool (et les autres) pour les remarques.
En effet, j'avais posté dans Pathfinder parce qu'il fallait bien choisir un des deux et parce que j'ai un a priori pour la facilité d'une campagne clés en mains Smiley
Mais je note qu'en effet Midnight a ses fans et qu'il y a sûrement une raison (remarquez ED a ses fans et j'ai jamais vu la raison... Smiley )
D'ailleurs, je vais me permettre de revenir sur ta remarque vis-à-vis de la Scentek :
Je pense que ton jugement est fondé par le fait que tu ne connais pas le cadre de jeu, car la plupart des scénarios dispos sur la Scénriothèque (en particulier ceux de Dain) sont loin d'être "écrits à la va-vite" et ont bien plus de profondeur et d'intérêt que pas mal de scénar du commerce liés à d'autres cadres de jeu (non je ne vise pas nécessairement les scénars D&D4...). En outre, ce jugement vis-à-vis de la Scénariothèque s'applique à tous les jeux (il y a à boire et à manger sur ce site, chacun étant libre d'apporter sa contribution, il n'y a aucun filtrage, ce qui est une bonne chose en soi). Donc ceci ne constitue pas nécessairement un critère de choix. Zool
Mes remarques sur la Scenariothèque étaient complètement indépendante d'un jeu en particulier. Je n'ai pas lu les participations sur Midnight par exemple.
Je faisais référence aux nombreuses heures que j'ai pu passer, à une époque, à essayer d'y trouver des scénars D&D sans grand succès. Idem pour Cthulhu du reste.
Comme tu dis "il y a à boire et à manger" mais moi j'y ai surtout trouvé (tous jeux confondus) de la tisane quand j'y cherchais de la viande fraîche.
Mais j'irai voir les productions "Midnight"
avatar
(remarquez ED a ses fans et j'ai jamais vu la raison... Smiley ) K.
Toi, tu as du te contenter de quelques bouquins mal choisis et mal traduit de chez Jeux Descartes...
Mais tu vas bientôt pouvoir changer d'avis ! Hé hé hé ! Smiley
(ATTENTION, CE MESSAGE EST UNE PUBLICITE HONTEUSE ! Smiley )
avatar
Ouais, c'est ça! Earthdawn, ça se traduit bien par "l'arlesienne" en bon français, non? Ah bon! Smiley
Smiley
avatar
Ouais, c'est ça! Earthdawn, ça se traduit bien par "l'arlesienne" en bon français, non? Ah bon! Smiley
Smiley Dain
Non, l'arlésienne , c'est Black Box ................... ................... ................... ................... ................... ..................
Ok, je sort