Interchanger le pouvoir d'une voie avec celui d'une autre voie ? 8

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
Je suis en train de prévoir la conversion d'une campagne Pathfinder vers une campagne CO. Il s'agit de la Malédiction du Trône Écarlate, j'en parle ici, mais mon post (peut-être trop long) n'a pas soulevé un enthousiasme délirant.
Je vais donc poser une question très précise.
J'ai un rôdeur qui avait prévu de faire partie de la compagnie du sable. La particularité de cette compagnie d'élite, c'est que leurs membre chevauchent des hippogriffes.
Pour l'instant le perso est niveau 4, et il a pour compagnon animal un bébé hippogriffe qui est incapable de le porter.
Je pensais donc lui mettre la voie du compagnon animal jusqu'au niveau 4 de manière identique (en remplaçant le loup par le bébé hippogriffe). Mais pour le niveau 5 de la voie, je pensais lui mettre plutôt le pouvoir du niveau 5 de la voie du Cavalier (Chevalier).
Qu'en pensez-vous ?
D'une manière générale, que pensez-vous du fait de remplacer un pouvoir par un pouvoir de même niveau d'une autre voie ?
(Seulement pour les profils ayant le même DV, ou bien avec des profils proches ?)
avatar
Ca ne me choque pas, tant que c'est pour agrémenter le personnage et qu'il aille dans le sens voulu.
avatar
Pourquoi pas, le but est que le joueur cible s'amuse, que les autres comprennent et que le Mj gère.
Donc si celà convient à la tablée c'est tout bon  Smiley
avatar
Indépendamment des règles, à moins que chaque PJ ait un moyen de transport à lui, le griffon risque d'être plutôt accessoire... et de permettre de sacrés raccourcis dans le tome 4.
Pour moi les hippogriffes appartiennent à Korvosa et pas aux membres de la Compagnie, donc je ne l'aurais pas inclus dans le profil de la classe, mais plutôt dans son background.
Enfin il faut dire que j'ai un petit problème avec les "classes à monture"...  Smiley
avatar
CO a la particularité de permettre une grande souplesse dans la gestion des pouvoirs et des Voies et de laisser finalement le MJ faire ce qu'il veut du moment qu'il reste lucide (on est loin de la liberté accordée par Pathfinder).
Après c'est vrai que j'ai tendance à préférer remplacer des Voies entières plutôt qu'un unique pouvoir, mais ça ne me choque pas plus que ça.
Dans ce cas précis, je pense que la question à se poser est la suivante: est-ce que le rôdeur veut un compagnon animal qu'il puisse éventuellement monter ou bien est-ce qu'il veut surtout faire du combat monté?
Dans la seconde option, je trouve dommageable de faire l'impasse sur la Voie du Cavalier.
Dans la première option, le choix proposé me semble ce qu'il y a de plus pertinent.
avatar
Mais pour le niveau 5 de la voie, je pensais lui mettre plutôt le pouvoir du niveau 5 de la voie du Cavalier (Chevalier).
Qu'en pensez-vous ?
D'une manière générale, que pensez-vous du fait de remplacer un pouvoir par un pouvoir de même niveau d'une autre voie ? MRick
Tant que ça reste cohérent, que ça fait plaisir et que tout le monde est d'accord, je ne vois pas ce qui empêcherait.
Cela dit, si vraiment tu veux rester dans les règles, tu peux créer un profil hybride en mettant la voies complète incluant cette capacité dans les profils accessibles à ton rodeur (et en lui enlevant l'une de des voies de rôdeur). L'inconvénient, c'est que pour atteindre cette capacité, il faudra qu'il gravisse toute l'échelle de cette voie (ce qui peut être intéressant dans le contexte que tu décris).
avatar
Merci à tous pour vos retours !
À l'origine, le joueur voulait juste un combattant avec un compagnon animal. Je l'ai donc logiquement orienté vers le Rôdeur.
Et puis quand j'ai décrit la ville de Korvosa en me basant sur le guide de Korvosa, évidemment, j'ai parlé de la compagnie du sable, et le joueur a dit "trop cool, mon perso peut en faire partie ?"
J'ai bien sûr répondu "pas tout de suite", puisqu'on était en train de créer le personnage niveau 1. Mais on a convenu ensemble qu'il avait commencé un entrainement pour essayer de s’enrôler dans la compagnie dans le BG du perso. Donc forcément, je lui ai montré le don page 63 du Guide de Korvosa, il a dit qu'il comptait le prendre dés que possible (en règle Pathfinder, c'est possible au niveau 5 au plus tôt).
Donc quand le perso est passé Rôdeur niveau 4 (ce qui permet d'acquérir un compagnon animal à PF), j'ai fait coïncider ça avec les félicitations de Créssida Kroft à la fin du Tome 1. La Maréchale s'est arrangée avec l'Amiral de la compagnie du Sable pour obtenir un œuf d'hippogriffe à ce personnage (c'est quand même plus la classe qu'une bourse de pièces d'or).
Je vais en reparler avec les joueurs.
avatar
À l'origine, le joueur voulait juste un combattant avec un compagnon animal. Je l'ai donc logiquement orienté vers le Rôdeur.
MRick
Tu aurais pu aussi faire la solution inverse de celle que j'ai préconisé, c'est-à-dire lui donner un profil hybride avec Chevalier comme profil de base en remplaçant l'une de ses voies par celle du compagnon animal de rôdeur. Ca semble correspondre à ce que tu décris.