Quelques petites questions de règles 3

Forums > Jeux de simulation > Jeux Black Book > Pathfinder le jeu de cartes > L'éveil des seigneurs des runes (JCE)

avatar
Hello tout le monde
J'avance petit a petit dans la campagne, et on se heurte parfois a quelques petites interrogations de regles
question facile : un boss qui necessite 2 tests de combat
--> les 2 tests doivent ils etre reussis ou juste de 2eme?
Je joue Mérisiel, et a l'heure de choisir sa carriere avancée, je vois le choix
--> les benedictions jouées sur des tests de dextérité sont rechargées au lieu d'etre jetées (ou un truc du genre)
est ce que ca compte aussi (voire surtout) pour les combats avec des arbaletes par exemple Smiley
Est ce possible de triompher de l'obstacle "monstre du placard" avec des outils de maitre
--> Faut il affronter le sbire? ou n'est ce pas necessaire
monstre du placard : Si vous reussissez le test pour vaincrele monstre du placard, vous devez convoquer et affronter un sbire pillard Gobelin. Si vousn'arrivez pas a triompher de ce dernier,le monstre du placard est invaincu
Outils de maitre : (...) Rechargez cette carte pour triompher d'un obstacle dont la difficulté la plus haute est de 14 ou moins
merci d'avance Smiley
avatar
1) Tout les tests doivent être réussis. De plus tout les tests doivent être effectués, quelque soit le résultat des précédents.
2) Un test de combat avec une arbalète est basé sur la dextérité, donc Mérisiel peut utiliser sa capacité sus-citée.
3) C'est plus délicat... mais je dirai que les outils permettent bien de triompher de l'obstacle et sans affronter de monstre. Apparemment les outils ignorent totalement toute la confrontation, les tests et autres conditions nécessaires pour triompher immédiatement de l'obstacle. De plus l'apparition du monstre n'est pas conditionné par la réussite de l'obstacle mais du test, le test en question étant ignoré il n'y a pas de raison de provoquer quoi que ce soit.
avatar
De même.
Pour le point 3, comme les outils permettent de triompher de l'obstacle automatiquement il n'y a pas de raison de combattre le monstre qui fait partie de l'obstacle.