Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Compléments sur le scénario Cordes et chaînes, et description de l'île Bourbon. 17

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar
Bonjour à tous,
J'ai écris le scénario Cordes et chaînes dans le HS0 de CB, et je me propose de répondre à vos questions, s'il y en a, ainsi que de rajouter ce qu'il y manque. Je suis parfaitement conscient de certains manques plus ou moins flagrants, et j'aimerai aussi bénéficier de conseils tant sur la forme que sur le fond.
Tout d'abord, sachez que c'était la première fois que j'écrivais un scénario pour d'autres MJ que moi, et que l'exercice fut assez difficile, ayant l'habitude de me contenter de mes notes éparses et parfois brouillonnes. De plus la contrainte de la taille du scénario (32000 signes) et le peu de temps dont je disposais pour le rendre fut compliqué à gérer. Le choix de ce qu'il fallait mettre ou pas ne fut pas évident, en le lisant sur papier, je me rends bien compte que certains choix ont été malheureux... La fin du scénario est par trop survolé par exemple...
Ce qu'il manque d'après moi, et que je suis entrain de rassembler et de rédiger :
Un petit rappel de la chronologie de Bourbon des années qui voient l'île passer du status d'étape commerciale à une colonie de peuplement, les renseignement viennent en grande partie de Wikipédia :
1686  L'île Bourbon compte 216 personnes.
1700  Versailles prend en considération cette escale sur la route des Indes. L'île est de plus en plus fréquentée.
1704  l'île compte 734 personnes. 
1715  La Compagnie des Indes orientales développe la culture du café à l'ïle bourbon (le café Moka, et le café Bourbon endémique sur l'île) sous l'autorité du gouverneur de la Réunion Antoine Desforges-Boucher. La compagnie des Indes orientales organise la production, l'achat de graines, construit des greniers et des routes. Elle offre des concessions gratuites à tout colon acceptant d'entretenir 100 plants de café.
1718  Nouvelle richesse de l'île, le café fait entrer Bourbon dans la grande aventure de la prospérité économique. Le développement de cette ressource s'accompagne d'un fort courant d'importation d'esclaves.
1719  jusqu'en 1735, l'exportation annuelle de café atteint les 100 000 livres. L'île Bourbon « accueille » 1 500 esclaves supplémentaires par an. Ils proviennent d'Afrique, de l'Inde et de Madagascar.
1728  Dans une lettre au ministre de la Marine du 27 avril 1728, le gouverneur de la Réunion Pierre-Benoît Dumas s'enthousiasme :"On ne peut rien voir de plus beau que les plantations de café qui se multiplient à l'infini. Cette île sera dans peu capable d'en fournir au-delà de la consommation du royaume".
Carte Bourbon 17ème :

Le gouverneur : Antoine Desforges-Boucher source wikipédia, site mi-aime-a-ou, et l'histoire de la réunion de Vaxelaire.
Personnage réel de l'histoire de l'île Bourbon, né vers 1680 à Brest, il arrive à l'île Bourbon en 1702 et il y sera garde magasin jusqu'en 1709. Il fait preuve d'un profond mépris pour les noirs et les métis, bien qu'il entretient une relation avec une veuve métis, Marie Touchard, dont il aura un fils qu'il ne reconnait pas. Son racisme lui vaut certaines inimitié avec les colons qui sont pratiquement tous des métis.
Il rentre à Paris, se marie une première fois puis une seconde après la mort de sa première épouse.
Il revient sur l'île en 1718. Il encourage la culture du café à grande échelle, et déplace la capitale à Saint Paul. En 1723 il est nommé gouverneur de Bourbon, il promulgue  Le Code Noir des Isles de France et de Bourbon ( Maurice, La Réunion ) le 18 septembre 1724. Sous sa gouvernance les routes sont fortement améliorées.
Desforges-Boucher est accusé par ses ennemis de faire du commerce pour son propre compte et du même coup de négliger les intérêts de la Compagnie. A tel point que cette dernière exaspérée d'attendre les recettes de son café, décide de lui retirer sa confiance et nomme un nouveau gouverneur Hélie Dioré de Périgny qu'elle charge d'enquêter sur les activités de son prédécesseur.
Antoine Boucher décédera cependant avant que la nouvelle n'arrive à Bourbon. Il meurt le 1 décembre 1725, à Saint-Paul, Il n'a alors que 45 ans.
Dans le scénario : Je crée un profil pour le cas ou les PJ rencontreraient le gouverneur en personne. Bien sur ce profil n'est basé que sur le peu de renseignement que j'ai pu avoir sur l'homme réel et il ne saurait être juste !
Adr : 4  For : 4  Res : 4  Ada : 6  Eru : 6 Cha : 6Per : 4  Exp : 7  Pou : 5
Connaissances : religion catholique : 3 ; intendance : 4 ; commerce : 4 ; droit : 4
Physiques : acrob/esca : 1  ; athlé : 1  ; discrétion : 1 ; vigilance : 1
Sociales : comédie : 3 ; étiquette : 3 ; connais. des colons : 3 ; connais. des marins : 2 ; empathie : 3 ; politique : 2 ; persuasion :2
Combat : combat à main nues : 1 ; pistolet : 2  ; mousquet : 2 ; escrime : 2
Saint Paul

Légende :
En rouge la prison.
En bleu la maison du gouverneur.
les 2 hexagones roses sont les deux redoutes.
J'ai placé les lieux un peu au pif, un peu selon mes souvenirs (pour les redoutes notamment !), elles n'y sont pas sur le plan parce que celui ci date de 1704, avant que Saint Paul ne soit choisit (temporairement) comme capitale.
A finir !
La prison :
A faire !
Les deux redoutes :
Fait plus bas !
Le navire et le ponton :
A faire !
avatar
Je mets à jour le premier post petit à petit.
N'hésitez pas à commenter le scénario, je vous en serai reconnaissant.
avatar
Essaie de nous trouver une carte de l'île au XVIIIè, ce peut être intéressant, ou au moins agrandis la carte du HS. Une idée de la faune et de la flore de la Réunion pourrait également aider un MJ, sans que ce soit nécessairement très long. Quelques photos pourraient aider, par exemple une photo du Pic de la Fournaise, plus ou moins vu du bon côté. Des plans, on l'a déjà évoqué.
En ce qui concerne le scénario proprement dit, il peut être un peu maigre si les PJ décident de suivre les chasseurs d'esclaves. Je l'étofferais en proposant un marché entre le gouverneur  et les PJ, plus ou moins douteux, ou une attaque des marrons vers la plantation, dans laquelle le gouverneur leur demande de prendre part. Enfin, j'ajouterais un second véreux au gouverneur, qui veut plus ou moins prendre sa place. En prenant l'un ou l'autre comme otage, les PJ bénéficieraient du même avantage que dans le scénario.
Les PJ pourraient éventuellement décider d'attaquer un dépôt d'armes (description). Avec quoi sont armés les soldats? Je m'interroge aussi sur leurs officiers dont certains pourraient devenir des PNJ un peu plus importants.
Question forme sur le post précédent, tu devrais mettre les caractéristiques du gouverneur sur une seule ligne, pour la lecture. Attention également à ne pas faire un trop long post, difficilement lisible (mais plus facilement imprimable que plusieurs petits mis bout à bout).
Voilà pour quelques observations, qui complètent ce que je t'ai dit précédemment. Notamment sur le fait que je trouve que c'est un bon scénario, qui nous fait découvrir un endroit plutôt rare, et assez original. Bravo encore une fois  Smiley
Je te souhaite du succès sur ce post, car vraiment, tu te donnes à fond!  Smiley
avatar
Peux-tu donner des précisions sur le code Noir des Iles?  Smiley
avatar
J'ai posté un plan de Saint Paul et une carte de Bourbon, malheureusement un peu petite et qui ne date que du 17ème, donc avant l'arrivée de l'esclavage de masse, l'île est encore peu habité.
Pour le code noir, il y a un article sur wikipédia assez complet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Code_noir
avatar
Essaie de nous trouver une carte de l'île au XVIIIè, ce peut être intéressant, ou au moins agrandis la carte du HS. Une idée de la faune et de la flore de la Réunion pourrait également aider un MJ, sans que ce soit nécessairement très long. Quelques photos pourraient aider, par exemple une photo du Pic de la Fournaise, plus ou moins vu du bon côté. Des plans, on l'a déjà évoqué. Acqua
Je n'ai pas trouvé de meilleure carte que celle que j'ai proposé et celle du HS venait de chez BBE. Pour ce qui est de la flore c'est pas si évident c'est vrai, mais ça dépend vraiment de quel coté de l'île on se trouve, je vais essayer de faire cela... Pour la faune par contre, il n'y avait déjà plus de Dodo (enfin les dodo c'est l'île de france, à bourbon il y avait une autre espèce pratiquement similaire), très peu d'animaux endémique à part des oiseaux, des caméléons, des tangues (une sorte de hérisson qui ressemble un peu à un gros rat à piquant) et des requins. Pour les photos c'est pas simple, les espèces endémiques ont pas mal disparus, le volcan actif change de forme... Par contre je vais essayer d'en trouver représentative de l'enclos...
En ce qui concerne le scénario proprement dit, il peut être un peu maigre si les PJ décident de suivre les chasseurs d'esclaves. Je l'étofferais en proposant un marché entre le gouverneur  et les PJ, plus ou moins douteux, ou une attaque des marrons vers la plantation, dans laquelle le gouverneur leur demande de prendre part. Enfin, j'ajouterais un second véreux au gouverneur, qui veut plus ou moins prendre sa place. En prenant l'un ou l'autre comme otage, les PJ bénéficieraient du même avantage que dans le scénario.
Les PJ pourraient éventuellement décider d'attaquer un dépôt d'armes (description). Avec quoi sont armés les soldats? Je m'interroge aussi sur leurs officiers dont certains pourraient devenir des PNJ un peu plus importants. Acqua
C'est vrai que dans le cas où ils suivent les chasseurs d'esclaves c'est maigre, et je vais développer cela, c'est d'ailleurs la principale raison de ce sujet !  Smiley Mais mon groupe de joueur ne pouvait pas choisir cela, il y a une majorité d'ancien habitant de l'île et/où de créoles dans mes joueurs !  Smiley Mais j'ai déjà une idée qui permettra au groupe de tenter de s'en sortir en rencontrant les autorité, promis je mets cela au plus vite !
Question forme sur le post précédent, tu devrais mettre les caractéristiques du gouverneur sur une seule ligne, pour la lecture. Attention également à ne pas faire un trop long post, difficilement lisible (mais plus facilement imprimable que plusieurs petits mis bout à bout). Acqua
C'est fait pour les caract du gouverneur, par contre pour la longueur du post, j'hésite un peu...
Voilà pour quelques observations, qui complètent ce que je t'ai dit précédemment. Notamment sur le fait que je trouve que c'est un bon scénario, qui nous fait découvrir un endroit plutôt rare, et assez original. Bravo encore une fois  Smiley
Je te souhaite du succès sur ce post, car vraiment, tu te donnes à fond!  Smiley
Acqua
Merci beaucoup Acqua, ça motive, j'essaye juste de compléter le scénario et donc de rattraper mes erreurs de débutant !  Smiley
avatar
Pour ce qui est de la flore c'est pas si évident c'est vrai, mais ça dépend vraiment de quel coté de l'île on se trouve, je vais essayer de faire cela... Pour la faune par contre, il n'y avait déjà plus de Dodo (enfin les dodo c'est l'île de france, à bourbon il y avait une autre espèce pratiquement similaire), très peu d'animaux endémique à part des oiseaux, des caméléons, des tangues (une sorte de hérisson qui ressemble un peu à un gros rat à piquant) et des requins. Pour les photos c'est pas simple, les espèces endémiques ont pas mal disparus, le volcan actif change de forme... Par contre je vais essayer d'en trouver représentative de l'enclos...
Acqua

Pour juste ajouter quelques infos sur la faune et la flore de l'île de la Réunion.
L'île est situé sous un point chaud, c'est à dire une zone où le manteau terrestre est plus fin, par conséquent l'île a été créée par accumulation de lave refroidi et n'est lié géographiquement à aucun continent.
Du coup, toute la faune et la flore présente, on soit été amené par l'homme, soit transporté par les vents ou les oiseaux.
Dans les cirques on trouve de nombreuses espèces d'araignées mais par contre, il n'y a pas un seul serpent sur l'île et les seuls mamifères présents ont été amené par les bateaux.
avatar
Pas de lémurien sur l'île, j'imagine?
avatar
Non, il y en a à Madagascar, Mayotte, le reste aussi des Comores j'imagine, mais pas à Maurice, ni à Rodrigue, ni à la Réunion.  Smiley
avatar
Autres idées: pourquoi attaquer une plantation trop proche? Si les soldats mettent une heure à revenir, cela me paraît court! Moi, je leur donnerais plutôt 5h ou 6h! Monja pourrait aussi avoir déjà des contacts dans la plantation à attaquer! Combien d'esclaves et de colons armés dans une grande plantation? Quelle superficie? Plan au cas où les PJ auraient envie de participer à l'attaque... % de soldats invalidés(morts ou blessés) en cas d'attaque... Ou qui participent à la poursuite des rebelles...
Ils peuvent avoir envie d'explorer Saint Paul: ne rajouterais-tu pas quelques éléments sur ta carte: auberge, marché, tavernes, emplacement du sloop dans la baie.... Quelle est la population de Saint Paul: noire, métissée, blanche, colons, nombre d'habitants et proportion.... Riche, pauvre? Peuvent-ils s'y faire des alliés (dans une taverne, parmi les riches métis insatisfaits, voire parmi les soldats qui trouvent qu'ils ne montent pas suffisamment en grade)? As-tu une idée de l'uniforme des soldats?
Pas de village ou de plantation sur le trajet entre le campement et Saint Paul pendant 3 jours de marche? Ils cherchent à les éviter? Pas de rencontre entre les chasseurs et le groupe si non fait au préalable?
Je trouve qu'il pourrait être rigolo de faire intervenir le fils du gouverneur...  Smiley Au moins lui trouver un nom... Rumeur et chantage pourraient aider les PJ!
Autre question: as-tu une idée du nombre d'habitants sur l'île en 1925, et du nombre d'esclaves? C'est purement culturel!  Smiley
avatar
Je peux répondre à quelques unes de tes questions, mais pas toutes aujourd'hui !  Smiley
Pour le choix de la plantation c'est une possibilité que les marrons écarteront parce qu'elle ne permettrait pas d'espérer rejoindre le sloop rapidement. Bien sur les PJ peuvent tenter de les convaincre. Monja ne serait pas contre, puisqu'il ne veut pas partir mais les autres oui, il faudrait être persuasif, aucun ils ne seront pas chaud pour une opération qui somme toute serait presque suicidaire ! En effet, l'alerte donnée, il ne sera pas aisée d'échapper longtemps aux colons, surtout pour s'approcher de la mer. Partir dans les cirques rejoindre une autre communauté Marron est possible mais demande un développement conséquent pour le MJ. Certaines plantations peuvent réunir à l'époque une centaine d'esclave pour quelques hommes armés, dont les contre-maitres esclaves eux aussi, mais beaucoup plus choyés, voir affranchis, même s'ils sont  rares avant 1735.
Saint Paul est vraiment très petit, mais il doit y avoir forcément une taverne. je vais essayer de trouver quelques renseignements. Je ne sais pas pour l'uniforme des soldats. En fait je suis partis de l'idée que les pirates avaient des papiers, mais qu'ils ne pouvaient donner le change longtemps. Donc qu'ils devront être rapides pour trouver un navire.
Je n'ai pas les chiffres de la population en 1725, mais en 1721, il y a 3600 habitants sur toute l'île, dont 2000 esclaves, et en 1735 presque 8300 dont 6500 esclaves. Donc vu la croissance de la population je penche pour 5000 habitants dont les deux tiers d'esclaves. Ne pas oublier aussi qu'il faut compter une femme pour trois voir quatre hommes, ce qui explique aussi le métissage de la population, il y avait de toute façon que très très peu de femmes européennes. Attention, la population libre est clairement métissé.
En fait le fils du gouverneur intervient... mais dans la suite...  Smiley Il a d'ailleurs un nom, Antoine Desforges !
Ils évitent les rencontre, il passe par les hauts de l'île pour éviter de se faire remarquer. Mais on peut clairement organiser une rencontre, soit avec un ou deux colons, soit des marrons en fuite, je ne l'ai pas fait par manque de place !
avatar
Pour ce qui est de la flore c'est pas si évident c'est vrai, mais ça dépend vraiment de quel coté de l'île on se trouve, je vais essayer de faire cela... Pour la faune par contre, il n'y avait déjà plus de Dodo (enfin les dodo c'est l'île de france, à bourbon il y avait une autre espèce pratiquement similaire), très peu d'animaux endémique à part des oiseaux, des caméléons, des tangues (une sorte de hérisson qui ressemble un peu à un gros rat à piquant) et des requins. Pour les photos c'est pas simple, les espèces endémiques ont pas mal disparus, le volcan actif change de forme... Par contre je vais essayer d'en trouver représentative de l'enclos...
Acqua

Pour juste ajouter quelques infos sur la faune et la flore de l'île de la Réunion.
L'île est situé sous un point chaud, c'est à dire une zone où le manteau terrestre est plus fin, par conséquent l'île a été créée par accumulation de lave refroidi et n'est lié géographiquement à aucun continent.
Du coup, toute la faune et la flore présente, on soit été amené par l'homme, soit transporté par les vents ou les oiseaux.
Dans les cirques on trouve de nombreuses espèces d'araignées mais par contre, il n'y a pas un seul serpent sur l'île et les seuls mamifères présents ont été amené par les bateaux. Rasend

J'ajouterai à cela, qu'il n'y a aucune espèce venimeuse mortelle sur la terre, des scolopendres et des scorpions sont présents et piquent mais la "victime" en est juste quitte pour une bonne fièvre pendant 48 heures. Il n'y a pas non plus de crocodile ou de prédateurs féroces. Un paradis sur terre ! Bon dans la mer c'est autre chose, la mer est souvent forte, la cote rocheuse (sauf quelques plages entourés de récifs coralliens dans l'ouest), il y a d'ailleurs peu de pêcheur, ce qui est très différents des caraïbes. L'animal le plus dangereux de l'île, en dehors de l'homme et dans une moindre mesure du requin, est le poisson pierre, celui ci dors sur le récif et dispose d'un camouflage extraordinaire. L'homme n'a rien à craindre de lui sauf s'il lui marche dessus... mais là, l'animal dispose d'une épine extrêmement venimeuse le poison provoquant la mort dans l'heure qui suit... M' enfin pourquoi donc un type sain d'esprit marcherait il sur le corail ?
avatar
Note trouvée dans l'article de wikipedia sur le code noir qui précise voire contredit ce que tu dis sur Rivena:
"À la première tentative de fuite, le marron capturé avait les oreilles coupées et était marqué au fer rouge. La deuxième tentative aboutissait à couper le jarret. La troisième tentative était punie de mort par pendaison."
avatar
Oui, c'est vrai pour le code noir. J'ai été un peu vite en besogne.
avatar
Note trouvée dans l'article de wikipedia sur le code noir qui précise voire contredit ce que tu dis sur Rivena:
"À la première tentative de fuite, le marron capturé avait les oreilles coupées et était marqué au fer rouge. La deuxième tentative aboutissait à couper le jarret. La troisième tentative était punie de mort par pendaison."
Acqua

Toutefois, les chasseurs de marrons ne ramenaient que rarement les esclaves en fuite, et ceci est avéré, ils étaient récompensés en fonction du nombre d'oreilles ou de mains qu'ils ramenaient. La précision du code noir ne s'appliquait certainement qu'aux esclaves en fuite qui étaient pris en dehors des communauté de marrons. Celle ci,  généralement se réfugiaient dans les cirques (calderas nées de l'effondrement d'une partie du volcan éteint de la réunion), mais aussi parfois dans le grand brulé (la zone du scénario) appelée ainsi à cause des coulée du volcan actif qui dévalent régulièrement la pente jusqu'à la mer.

J'ai surligné en rouge le "rempart", petite falaise qui délimite le grand brulé.
Je continue, lentement, à donner des précisions sur Bourbon et sur le scénario. N'hésitez pas à commenter et à me bouger...
avatar
Je ne suis pas capable de faire un plan des redoutes présentable (ben oui en jeu c'est croquis sur tableau effaçable ou sur feuille de brouillon... Smiley) J'ai donc fait sur le site http://pyromancers.com/dungeon-painter-online/ , une petite BM (c'est pas du Sadizzm hélas !).
La partie en bas à droite est une construction qui sert de cabanne aux soldats. Je n'ai pas mis les canons, il n'y en a pas sur le site où j'ai fait la BM...
avatar
Merci!  Smiley