Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Les questions de compréhensions de Nicolas... 43

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar
Et maintenant, il y plusieurs points de détails que je comprend mal. J'ouvre donc ma petite Foire aux Questions :
> Le prétiré Krush peut-il être assimilé à un demi-orc ? Et non un orc ? C'est donc une coquille ?
> Comment stopper le sort « asphyxis », une fois lancé avec sucés, par exemple ? Par de notion de « concentration », pas encore plus de notion de « contre-sorts ni de dissipation de la magie...
> Dans certaines capacités de rang 5, notamment, il arrive parfois que l'on remplace le 1d20 par 1d12. Je ne trouve pas cela hyper avantageux, même si on fait bien plus de dégâts. Mais bon, passons sur ce ressenti personnel. Par contre, la question que je me demande, c'est si on considère que le « 12 naturel » a les même effets que le « 20 naturel » ??
> Profil Barde, Voie de l'Escrime, capacité de rang 5, « Attaque flamboyante », c'est pas specifié, mais le mod de CHA est bien à ajouter en SUPPLEMENT du mod de FOR, au dégât, et pas à la place ?
> Le Prêtre ne commence pas avec un symbole religieux en équipement de départ ??
Dans le Profil Prêtre, Voie de la Guerre Sainte, la formulation est telle que l'on a vraiment l'impression que l'on remplace le bonus d'attaque au contact, ainsi que le bonus de force aux DM, par le bonus de SAG. Hors, cela ne pourrait être que désavantageux.
> Dans le profil Rôdeur, voie du compagnon animale, capacité de rang 3, « dressage (combat), le loup ne fait que 1d4+2 dégât, alors que le bestiaire indique 1d6+2 dégâts, et la capacité de rang 4 porte cela à 1d6+3. Y-a-t-il une coquille ?
> Dans le Profil « Ensorceleur », voie de l'invocation, capacité « serviteur invisible », une fois que le serviteur invisible est présent, est-ce que l'ensorceleur peut faire ses actions normales (les tours après l'invocation) en même temps qu'il décide de l'action du serviteur ? A ma table, j'ai décidé que oui, mais je vous demande quand même.
> Dans l'équipement complémentaire, CB#2, les couteaux de lancé peuvent être lancé par plusieurs, mais on ne sais pas combien. (Il est vrai que cela n'est important que si on compte les projectiles...).
> L'équipement de départ du Barbare contient une hache à 2 mains, mais cela n’apparaît ni dans l'équipement CB#1, ni dans le nouvel équipement CB#2.
> On ne sait pas la taille du bouclier de départ du Prêtre, ni le type d'arc de départ du Rôdeur... Mais c'est sans doute un choix délibéré... ??
> Le sort Mirage ne demande apparemment pas de test pour le lanceur de sort, ni pour le publique du Mirage. J'ai un problème, j'ai un lanceur de sorts qui s'en sert avec réflexion, pour faire peur, pour troubler (comme s'il y avait un obstacle par exemple), ou pour tester comment le spectateur régira. Et ca me gène de dire que le sort fonctionne obligatoirement, comme prévu dans la règle. Là aussi, j'ai trouvé qu'il manquait un peu de règle. Mais bon, la réponse peut simplement être : le MJ lance "ses dès" et tranche si le mirage est réellement apparu et de façon convainquante.  Car pareil, si le sort mirage ne fonctionne pas bien, est-ce que le spectateur comprend le piège? En écrivant ces lignes, je comprend bien que la question est incongru. C'est comme à D&D, sauf qu'il n'y a pas un long paragraphe pour faire le tour des cas de figures, et c'est peut-être ce paragraphe "guide" qui me manque. En tant que rôliste expérimenté, cela ne devrait donc pas me perturber autant. Cependant, comme la cible de CO, c'est aussi les rôliste débutant (MJ débutant), ma question n'est peut-être pas si supperflue.
> La capacité "attaque sournoise" est de rang 2, et indique +1d6 par rang dans la voie. Donc on commence immédiatement à +2d6, et je trouve cela "un peu fort", j'aurais préféré commencer par +1d6, puis +2d6, etc... Et ce n'est pas la seule capacité qui fait ainsi de "saut" en indiquant tel bonus par rang dans la voie, alors que la capacité est donné au rang 2.
> "Mure de force" indestructible ? Même un PNJ ultra-puissant ne peut pas le détruire ? Il n'y a pas la moindre règle guide, la-dessus (elle pourrait rejoindre d'ailleurs la règle sur l’efficacité des mirages sur leur publique) ? Il est entendu qu'un PNJ trés puissant aura des capacité de CONTOURNER le dit mure, mais bon je trouvait dommage qu'un musclore ne puisse pas tenter de casser le mure de force...
> Dans un profil du bestiaire ou d'une campagne officielle (comme les seigneurs de l'hivers), il y a parfois  Force* : +3. On lance donc alors 2 dés pour tout les testes de forces, et on garde le meilleurs. Les testes pour toucher au corps à corps, sont basées sur la force. Est-ce que pour eux aussi, c'est prévu de lancer 2d20 et de prendre le meilleur ?
> Capacité "Sous-tension" (Ensorceleur) dure plusieurs round. Mais est-ce que l'ensorceleur est "sous-tension", jusqu'à ce que quelqu'un le touche, ou bien est-il sous-tension durant toute la durée prévue initialement, quelques soit le nombre d'ennemis qui le touchent ? Pareille pour s'il tire des éclaire à distance, avec la capacité sous-tension : il peut tirer autant de round que dure le sort ?
Pour info, j'ai rajouté ceci, à la capacité "Mains d'énergie", Voie de l'énergie Vitale du Moine :
Note de Nicolas JOLY : Les plus pointilleux et rigoureux pourraient critiquer la description de ce pouvoir. En effet, la main intangible peut « passer » la plaque d'armure (par exemple) pour blesser le corps qui est protégé en-dessous. Sauf que si la main est intangible pour passer à travers l'armure, elle l'est aussi pour le corps et devrait le traverser sans la blesser. Ou alors, la main se rematérialisera pour blesser le corps, sauf que dans ce cas là, elle se rematérialise avec une plaque d'armure qui lui traverse la chaire et les os, et ainsi la mutile. Mais on n'est cependant pas obligé d'être aussi pointilleux et aussi rigoureux. Il reste que pour une capacité de rang 1, rendre la main intangible, ca peut paraître trop « formidable ». Pour la même application de règle, voici une description alternative : A force d’entraînement à frapper les troncs d'arbres, les pierres, les chutes d'eau (etc), le moine n'est pas encore à briser la pierre ni à renverser le sens du courant le l'eau, mais ses coups ont acquis une telle puissance d’impacts que l'énergie de cette impacte traverse l'armure et blesse le corps qui est protégé en dessous.
avatar
> Le prétiré Krush peut-il être assimilé à un demi-orc ? Et non un orc ? C'est donc une coquille ?

Krush est un prétiré de la boite d'initiation pas de COCB.
Comment stopper le sort « asphyxis », une fois lancé avec sucés, par exemple ? Par de notion de « concentration », pas encore plus de notion de « contre-sorts ni de dissipation de la magie...

Il n'y a pas de notion de concentration. Mais c'est une bonne question. Certains sorts indiquent des conditions (comme strangulation, l'équivalent pour le Nécromancien). Quand rien n'est précisé, la seule façon est de plonger le magicien dans l'inconscience (0 PV).
Dans certaines capacités de rang 5, notamment, il arrive parfois que l'on remplace le 1d20 par 1d12. Je ne trouve pas cela hyper avantageux, même si on fait bien plus de dégâts. Mais bon, passons sur ce ressenti personnel. Par contre, la question que je me demande, c'est si on considère que le « 12 naturel » a les même effets que le « 20 naturel »

La réponse sera bientôt donnée dans CO contemporain. Un 12 au d12 n'est pas un critique. Par contre si tu le souhaites (règle optionnelle), cela permet de lancer 1d20 et de vérifier si un critique est obtenu. Cette capacité est très balaise à haut niveau lorsque le personnage touche très facilement.
Personne n'oblige un joueur à la prendre avant cela...
Profil Barde, Voie de l'Escrime, capacité de rang 5, « Attaque flamboyante », c'est pas specifié, mais le mod de CHA est bien à ajouter en SUPPLEMENT du mod de FOR, au dégât, et pas à la place ?

Oui. La phrase est mal tournée, on arrangera ça pour le HS. Ceci dit poses toi la question si tu lis "le personnage effectue une attaque avec un bonus en attaque et aux DM égal à +3", tu remplacerais le mod. normal par +3 ??
Le Prêtre ne commence pas avec un symbole religieux en équipement de départ ??
Je te le fais en promo avec un masse et les sandales  Smiley
Dans le Profil Prêtre, Voie de la Guerre Sainte, la formulation est telle que l'on a vraiment l'impression que l'on remplace le bonus d'attaque au contact, ainsi que le bonus de force aux DM, par le bonus de SAG. Hors, cela ne pourrait être que désavantageux.

S'ajoute comme pour le barde. Hey !  ce sont tout de même des capacités limitées !
> Dans le profil Rôdeur, voie du compagnon animale, capacité de rang 3, « dressage (combat), le loup ne fait que 1d4+2 dégât, alors que le bestiaire indique 1d6+2 dégâts, et la capacité de rang 4 porte cela à 1d6+3. Y-a-t-il une coquille ?

Le bestiaire a été créé plus tard, il y a donc parfois quelques incohérences mineures. Toutefois les capacités sont avant tout créées dans un souci d'équilibre. Donc le loup de rang 3 est plus faible et celui de rang 4 plus costaud qu'un loup ordinaire.
Dans le Profil « Ensorceleur », voie de l'invocation, capacité « serviteur invisible », une fois que le serviteur invisible est présent, est-ce que l'ensorceleur peut faire ses actions normales (les tours après l'invocation) en même temps qu'il décide de l'action du serviteur ? A ma table, j'ai décidé que oui, mais je vous demande quand même.
Oui
> Dans l'équipement complémentaire, CB#2, les couteaux de lancé peuvent être lancé par plusieurs, mais on ne sais pas combien. (Il est vrai que cela n'est important que si on compte les projectiles...).
La réponse est indiquée entre parenthèses  Smiley
L'équipement de départ du Barbare contient une hache à 2 mains, mais cela n’apparaît ni dans l'équipement CB#1, ni dans le nouvel équipement CB#2.
Oups ! oubli. 2d6 DM mais tu t'en doutais.
Allé c'est tout pour aujourd'hui, à chaque jour suffit sa peine !!!
Merci pour tout ces retours en tout cas, ça va nous aider à faire un de ces jours un CO amélioré !
PS : pour la main du moine tu omets au moins une autre explication plausible.
Le déphasage de la main ne concerne que les objets non organiques : la main est intangible pour l'armure mais pas pour le corps. Les créatures dotées de DEF naturelle comme un dragon ne sont pas affectés par ce pouvoir mais bien seulement les armures manufacturées.
avatar
Krush est un prétiré de la boite d'initiation pas de COCB. Kegron
Pour utiliser les prétiré CO boite avec les règles COCB, je vois bien qu'il y eut des évolutions entre les 2, et donc des différences, malgrés une trés grande compatibilité. Je suis pourtant surpris que tu fasses ainsi une telle frontière entre les deux.
Comment stopper le sort « asphyxis », une fois lancé avec sucés, par exemple ? Par de notion de « concentration », pas encore plus de notion de « contre-sorts ni de dissipation de la magie...

Il n'y a pas de notion de concentration. Mais c'est une bonne question. Certains sorts indiquent des conditions (comme strangulation, l'équivalent pour le Nécromancien). Quand rien n'est précisé, la seule façon est de plonger le magicien dans l'inconscience (0 PV). Kegron
Pour bien compléter, et comme je n'ai pas les règles sous les yeux : le magicien peut-il de lui-même arreter le sort quand il le souhaite ? J'imagine que oui, mais la vrai question, c'est est-ce qu'il y a une phrase dans les règles générale de la magie, pour le préciser ? L'objectif est de s'adresser à des débutants, donc il faut être claire et complet.
Allé c'est tout pour aujourd'hui, à chaque jour suffit sa peine !!!
Merci pour tout ces retours en tout cas, ça va nous aider à faire un de ces jours un CO amélioré ! Kegron
Je comprend parfaitement, et je ne m'attendais pas avoir déjà tant de réponces. Merci beaucoup !
PS : pour la main du moine tu omets au moins une autre explication plausible.
Le déphasage de la main ne concerne que les objets non organiques : la main est intangible pour l'armure mais pas pour le corps. Les créatures dotées de DEF naturelle comme un dragon ne sont pas affectés par ce pouvoir mais bien seulement les armures manufacturées. Kegron
C'est noté !
(Mais je trouve ça un peu facile, comme explication... un peu trop magique, voir TGCM. Mais il faut dire que je joue en Med-fan, sans avoir jamais trop accroché avec la magie  Smiley  )
avatar
sans avoir jamais trop accroché avec la magie  

Pour un mec qui file 4 rang de magie supplémentaire aux Magos de niveau 1, t'es pas à une contradiction près  Smiley
avatar
> Merci pour tout ces retours en tout cas, ça va nous aider à faire un de ces jours un CO amélioré

Bonne idée! A quand un HS qui reprend toutes les bonnes idées du forum!
Mais le travail accompli est déjà énorme, et je tenais à t'en féliciter, Kegron; on sent bien que cela te passionne!
Smiley Kegron
avatar
Merci Z !
Je reprend...
> On ne sait pas la taille du bouclier de départ du Prêtre, ni le type d'arc de départ du Rôdeur... Mais c'est sans doute un choix délibéré... ??

Après réflexion, je pense qu'il faudrait préciser petit bouclier pour le prêtre afin de le différencier du guerrier : qu'en pensez vous ? Pour le rôdeur comme cela dépend de la force, c'est effectivement libre.
> Le sort Mirage ne demande apparemment pas de test pour le lanceur de sort, ni pour le publique du Mirage. J'ai un problème, j'ai un lanceur de sorts qui s'en sert avec réflexion, pour faire peur, pour troubler (comme s'il y avait un obstacle par exemple), ou pour tester comment le spectateur régira. Et ca me gène de dire que le sort fonctionne obligatoirement, comme prévu dans la règle. Là aussi, j'ai trouvé qu'il manquait un peu de règle. Mais bon, la réponse peut simplement être : le MJ lance "ses dès" et tranche si le mirage est réellement apparu et de façon convainquante.  Car pareil, si le sort mirage ne fonctionne pas bien, est-ce que le spectateur comprend le piège? En écrivant ces lignes, je comprend bien que la question est incongru. C'est comme à D&D, sauf qu'il n'y a pas un long paragraphe pour faire le tour des cas de figures, et c'est peut-être ce paragraphe "guide" qui me manque. En tant que rôliste expérimenté, cela ne devrait donc pas me perturber autant. Cependant, comme la cible de CO, c'est aussi les rôliste débutant (MJ débutant), ma question n'est peut-être pas si supperflue.

Deux réponses : 1. tu remarqueras que le format de Casus et les 2 pages retenues pour chaque profil ne permettent pas de s'étendre. 2. concernant le sort mirage, c'est tout l'intérêt du sort et à mon avis le problème n'est pas de savoir si l'illusion est réussie (la réponse est oui) mais si par rapport au contexte elle est crédible... Et là, le MJ n'a d'autre choix que de décider de la réaction des PNJ en s'aidant éventuellement de tests de SAG ou INT.
L'ensorceleur et tous les profils de CB2 sont des profils plus subtils à jouer et moins simple que ceux de CB1 plus orientés initiation, c'est voulu.
> La capacité "attaque sournoise" est de rang 2, et indique +1d6 par rang dans la voie. Donc on commence immédiatement à +2d6, et je trouve cela "un peu fort", j'aurais préféré commencer par +1d6, puis +2d6, etc... Et ce n'est pas la seule capacité qui fait ainsi de "saut" en indiquant tel bonus par rang dans la voie, alors que la capacité est donné au rang 2.  

C'est vrai. toutefois c'est la solution la plus simple à mémoriser : 1d6 par rang. C'est ce qui a guidé ce choix. Et après tout c'est la capacité emblématique du voleur.
"Mure de force" indestructible ? Même un PNJ ultra-puissant ne peut pas le détruire ? Il n'y a pas la moindre règle guide, la-dessus (elle pourrait rejoindre d'ailleurs la règle sur l’efficacité des mirages sur leur publique) ? Il est entendu qu'un PNJ trés puissant aura des capacité de CONTOURNER le dit mure, mais bon je trouvait dommage qu'un musclore ne puisse pas tenter de casser le mure de force...
A ADD, la seule chose qui détruit le mur de force est le sort Désintégration : à voir si on aura la place de la préciser dans le sort une prochaine fois mais ce n'est pas certain. Si tu veux faire plaisir à Musclor, enjoy it ! Smiley
> Dans un profil du bestiaire ou d'une campagne officielle (comme les seigneurs de l'hivers), il y a parfois  Force* : +3. On lance donc alors 2 dés pour tout les testes de forces, et on garde le meilleurs. Les testes pour toucher au corps à corps, sont basées sur la force. Est-ce que pour eux aussi, c'est prévu de lancer 2d20 et de prendre le meilleur ?
La dessus les règles sont limpides : un test de Carac. n'a rien à voir avec un test d'attaque...
> Capacité "Sous-tension" (Ensorceleur) dure plusieurs round. Mais est-ce que l'ensorceleur est "sous-tension", jusqu'à ce que quelqu'un le touche, ou bien est-il sous-tension durant toute la durée prévue initialement, quelques soit le nombre d'ennemis qui le touchent ? Pareille pour s'il tire des éclaire à distance, avec la capacité sous-tension : il peut tirer autant de round que dure le sort ?

Sous tension a une durée, pendant toute la durée, il fait ce qui est indiqué. Rien de plus simple.
Ne pas se faire de noeuds dans la tête, CO vise la simplicité. Si on doit tout préciser c'est qu'on suppose que tout peut être compliqué. Notre parti pris est inverse : ce n'est pas précisé par ce que c'est simple.
Smiley
Voilà  Smiley
avatar
PS : pour la main du moine tu omets au moins une autre explication plausible.
Le déphasage de la main ne concerne que les objets non organiques : la main est intangible pour l'armure mais pas pour le corps. Les créatures dotées de DEF naturelle comme un dragon ne sont pas affectés par ce pouvoir mais bien seulement les armures manufacturées. Kegron
C'est noté !
(Mais je trouve ça un peu facile, comme explication... un peu trop magique, voir TGCM. Mais il faut dire que je joue en Med-fan, sans avoir jamais trop accroché avec la magie  Smiley  )
Nicolas
Pour ma part je considère que la main physique du moine tape et est arrêté par l'armure mais que sa main astrale/énergétique achève son mouvement dans le corps astral adverse. Comme une désincorporation très locale et temporaire. Le corollaire c'est que cela ne devrait pas fonctionner sur du non animé (dénuer d'essence astral) comme par exemple un automate purement mécanique. Par contre oui sur un automate animé par magie.
XO - ex MJ Nephilim, joueur Shadowrun ayant l'habitude de raisonner sur le plan matériel et spirituel/astrral/magique (rayer les mentions inutiles selon l'univers ou la vision des personnages)
avatar
J'ai failli proposer la même explication en option mais si l'idée était là, mes mots étaient moins bien trouvés. Merci de l'avoir fait  Smiley
avatar
Je viens de penser que j'ai prévu de fournir CO accessibles aux Déficients Visuels avec des prétirés sous format accessibles, et plus précisément, les prétirés CO de la boite de CO. Je pense que je l'avais dit à Damien. Sauf que cela va à l'encontre de votre politique de différentiation des deux. L'idée était que comme ça, les joueurs dv pouvaient avoir la version accessibles, et les joueurs voyant les PDF téléchargeables sur le site. Sauf que de toute façon, puisqu'il y a eut 2-3 modifications entre les capacités des prétirés de la boite, et les capacités  de COCB, ça va poser problèmes... Va falloir que je modifie mon projet.
sans avoir jamais trop accroché avec la magie  

Pour un mec qui file 4 rang de magie supplémentaire aux Magos de niveau 1, t'es pas à une contradiction près  Smiley Kegron
C'est que je veux ouvrir l'option aux joueurs un peu expérimenté, ou débutant mais voulant absolument faire de la magie. Pour leur faire plaisir. Sauf qu'après je cour derrière pour maîtriser les règles de magies...
> On ne sait pas la taille du bouclier de départ du Prêtre, ni le type d'arc de départ du Rôdeur... Mais c'est sans doute un choix délibéré... ??

Après réflexion, je pense qu'il faudrait préciser petit bouclier pour le prêtre afin de le différencier du guerrier : qu'en pensez vous ? Pour le rôdeur comme cela dépend de la force, c'est effectivement libre. Kegron
Du coup, ta réponse intégre une sorte d'errata officiel qui sera un jour communiqué, et dans ce cas là, je précise tout de suite sur le fichier accessible. Ou c'est "juste" l'avis de l'expert, et l'avis sera susceptible d'évoluer avant l’hypothétique publication d'un errata ?
D'une façon générale, merci de tes réponses.
avatar
J'ai demandé : qu'en pensez-vous ?  Smiley
A casus, on aime à penser que CO est aussi votre jeu. Donc c'est une proposition : petit bouclier pour le prêtre. Ca deviendra un errata si plusieurs voix s'elève pour (ou contre !).
avatar
J'ai demandé : qu'en pensez-vous ?  Smiley
A casus, on aime à penser que CO est aussi votre jeu. Donc c'est une proposition : petit bouclier pour le prêtre. Ca deviendra un errata si plusieurs voix s'elève pour (ou contre !). Kegron
Et bien, moi, je suis "pour".
avatar
Hum. Oui en conseil par défaut.
Pour ma part j'ai un prêtre du Père, dieu de la famille protégeant et dirigeant les siens. Comme il incarne la justice, l'arme de prédilection est l'épée de justice (épée longue à pointe arrondie) qu'il pose en travers des genoux lorsqu'il rend une sentence. Devant l'absence de précision pour le bouclier je lui ai accordé le grand bouclier avec le symbole protecteur du père dessus. Le premier niveau de magie gagné dessus a permis d'étendre à ses proches sans boucliers un bouclier spectral dans la philosophie du dieu protecteur plutôt que blasteur (ça c'est le Guerrier).
Si j'avais un adepte du Guerrier, je pense que je lui autoriserais toutes les armes ou presque, tous les boucliers voir toutes les armures (avec une contrepartie au delà de la maille).
Pour la druidesse de la Semeuse, j'autorise toutes les armes issues d'outils agricole.
Pour un prêtre du Faiseur (artisan), j'autoriserais toutes les armes issues d'outils (marteau à une ou deux mains, etc).
Donc oui pour une dotation par défaut mais avec la petite ligne qui précise au meneur qu'il peut se sentir libre d'y déroger selon la philosophie du dieu servi (je me demande même si cela n'y est pas déjà quelque part ?).
avatar
J'ai demandé : qu'en pensez-vous ?  Smiley
A casus, on aime à penser que CO est aussi votre jeu. Donc c'est une proposition : petit bouclier pour le prêtre. Ca deviendra un errata si plusieurs voix s'elève pour (ou contre !).
Kegron

Je laisse le choix du type de bouclier joueur.
avatar
Je suis "pour"... dire que le joueur a le choix (en fonction de sa divinité aussi) ^^
avatar
Krush est un prétiré de la boite d'initiation pas de COCB. Kegron
Pour utiliser les prétiré CO boite avec les règles COCB, je vois bien qu'il y eut des évolutions entre les 2, et donc des différences, malgrés une trés grande compatibilité. Je suis pourtant surpris que tu fasses ainsi une telle frontière entre les deux. Nicolas
Je viens de penser que j'ai prévu de fournir CO accessibles aux Déficients Visuels avec des prétirés sous format accessibles, et plus précisément, les prétirés CO de la boite de CO. Je pense que je l'avais dit à Damien. Sauf que cela va à l'encontre de votre politique de différentiation des deux. L'idée était que comme ça, les joueurs dv pouvaient avoir la version accessibles, et les joueurs voyant les PDF téléchargeables sur le site. Sauf que de toute façon, puisqu'il y a eut 2-3 modifications entre les capacités des prétirés de la boite, et les capacités  de COCB, ça va poser problèmes... Va falloir que je modifie mon projet. Nicolas
Et bien en fait... si j'étais parti pour intégrer les prétirés CO dans mon document accessible COCB, c'est parce que page 180 de CB#1, il est effectivement fait référence aux prétirés téléchargeables sur le site de Casus Belli.
Du coup, si vous mettez vraiment une frontière entre CO boite et COCB, c'était un peu ballot d'y faire référence au début de COCB.
Et donc, je ne sais pas ce que je vais faire pour le document accessible... Est-ce que je propose des prétiré fait moi-même ? Est-ce que je remet les prétirés de CO en rectifiant les petits trucs qui ont changé ? Bon, je vous tiens au courant.
avatar
Est-ce que je remet les prétirés de CO en rectifiant les petits trucs qui ont changé ?

Sans doute le plus simple (quoique, il faut modifier les pdf...)
avatar
Est-ce que je remet les prétirés de CO en rectifiant les petits trucs qui ont changé ?

Sans doute le plus simple (quoique, il faut modifier les pdf...)
Kegron
Pas d'inquiétude de ce côté là. Moi, je n'ai pas prévu de fournir les pdf, mais l'équivalent en rtf, avec une mise en forme qui est censé être plus facile pour des personnes déficientes visuelles.
avatar
La capacité raciale du gnome, c'est "Don étrange", alors que le descriptif indique bien que "le gnome est une créature de petite taille". Et à côté, l'Halfelin a la capacité racial "petite taille", qui ressemble pas mal aux règles CO fantasy du bestiaire autour des créatures de petites tailles. Bon, même à la lecture des valeurs chiffrées, les tailles moyennes des halfelins ne sont que 20 cm en dessous des tailles moyennes des gnomes.
Ne serait-il pas logique que les gnomes bénéficient aussi de la capacité raciale "petite taille" ?
avatar
Le gnome, en revanche est nettement plus lourd en moyenne (autant que bien des femmes humaines). Et puis, il faut bien fixer un seuil, car ensuite si tu considères le gnome "petite taille", le nain n'est pas beaucoup plus grand. Du coup que fait-on pour le nain, etc. etc.  Smiley
Bref CO cherche un Trait vraiment particulier pour chaque race : pour le halfelin le choix s'est tourné vers "petit discret".
avatar
et le côté "pouvoir magique naturel" est un peu une tradition chez D&D, aussi.