Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tous moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérer vos cookies ici.


[Critiques] Pathfinder #33 Les Disparus de Varnhold 4

Forums > Jeux de rôle > Pathfinder > Pathfinder les campagnes > Kingmaker

avatar

A LIRE IMPÉRATIVEMENT
L'intérêt de ce fil de discussion est :
• d'indiquer ce que les gens ont pensé de l'ouvrage/supplément/aide de jeu via le vote dans le sondage
• de poster vos critiques argumentées (minimum 20 lignes)
ATTENTION toutefois, éviter les contre-argumentations et préférez exposer toute votre pensée en un seul message plutôt que réagir au coup par coup. Plus cette section sera lisible et plus les gens apprécieront la lire pour se faire une idée de l'ouvrage/supplément/aide de jeu.
Vous pouvez tout à fait copier coller les critiques que vous avez écrite sur d'autres sites et forums si vous le souhaitez.
Merci !
avatar
Allez on enchaîne, ensuite il va me falloir attendre la sortie Pdf du reste de la saga Kingmaker. Attaquons donc la critique du troisième volet.
Déjà, il m'a fallu un long moment avant d'oser lire le contenu de cet ouvrage. Une vieille réminescence d'un de mes personnages roublard asservi en zombi pour avoir traîné dans un endroit où il devait pas. J'ai depuis ce tragique destin une profonde aversion pour les mort-vivants. Vous comprendrez alors combien la page de couverture est traumatisante pour moi.
Je n'en rajouterai pas une couche sur l'aspect graphique que je trouve toujours aussi beau (avec moins de mort-vivants ça serait encore mieux  Smiley)
Alors les plus :
- une aventure où les éléments s'imbriquent peut-être plus naturellement que dans les tomes précédant.
- les Spriggan : à quel plaisir d'avoir une petite créature fort surprenante pour nos amis aventuriers. Ca m'a fait un peu pensé aux gremlins , mignon au premier abord mais pouvant faire regretter de les avoir sous-estimés. Il est gentil le petit... à en fait pas si petit que cela  Smiley
- des bonus vraiment bonus : l'atlas de la Iobarie est une pure réussite plein de petits détails qui rendent Golarion plus vivant.
- idem pour le volet Incursion en terres voléées avec plein de petits backgrounds de communauté pouvant facilement s'insérer dans l'aventure principale.
- mention spéciale : la cochonnerie de piège bien mortel dans le donjon final : approuvé par la confrérie des Mj sadiques
On regrettera:
- peu d'évènements annexes par rapport à la vie du Royaume
- décidément j'aime pas les morts-vivants  Smiley
- on aurait peut-être attendu quelques règles supplémentaires pour la gestion du royaume  ( bâtiments avancés,...)
Dans l'ensemble un bon volume même si mon jugement est biaisé par la présence trop importante de morts-vivants sur la fin de l'aventure. Les morts-vivants c'est dégoûtant en plus ils cherchent à t'aspirer le cerveau.
On est plus dans un cheminement classique de campagne et l'aspect gestion est beaucoup moins mis en avant ce qui fait peut-être un peu perdre la spécificité de la campagne.
Il y a quelques trouvailles mais finalement j'ai le plus apprécié la partie annexe à l'aventure avec la Iobarie et l'Incursion en Terres volées.
C'est bientôt la suite ? Smiley
avatar
la SPMV (société protectrice des morts vivants) est profondément indignée par de telles allégations, qui incitent délibérément à la marginalisation de ces créatures, et à la xénophobie ! Non aux ghettos de morts vivants !!
(je suis déjà sorti Smiley )
avatar
Je découvre l’ouvrage. Je passe encore plus vite sur les parties communes à tous les tomes (voir critique de Pathfinder 31 et 32)
La couverture est magnifique. J’adore ce mort-vivant et j’affectionne les nuées de corbeaux.
--
Deuxième et troisième de couverture :
De petites affichettes intitulées « Avis de recherche » présentant des quêtes pour les joueurs.
Toujours à reprendre par le MJ du fait des « +1 et +2 » dans les textes…
--
Je commence à lire l’aventure. 
Le Titre : « Les Disparus du Varnhold » Voilà un titre simple qui en dit long mais qui pose beaucoup de questions. Les personnages qui sont en train de construire leur Royaume ne peuvent que s’inquiéter quand ils apprennent que la ville de Varnhold ne donne plus aucune nouvelle...Les Personnages –Joueurs sont de suite impliqués. Je n’en dirai pas plus.
Il y a toujours des zones à explorer, une possibilité de se rendre à Restov. On peut dans ce n°33 aller très loin dans l’investigation, la diplomatie et l’horreur. 
Excellent.
--
Deuxième partie :
Atlas de la Iobarie.

Ca manquait. Ca ne manque plus. Très intéressant pour les personnages érudits qui se renseignent sur ce territoire proche des Terres Volées et du Brévoy. Beaucoup d’informations à distiller qui peuvent  faire echo à des moments forts des « Disparus du Varnhold » (Je ne veux pas en dire plus pour ne pas gâcher, il faudra me croire sur parole  Smiley
Excellent.
--
Troisième partie :
Incursion dans les terres volées.

La forme est différente de la deuxième partie. On y présente des lieux qui ont fait naître des rumeurs ou des légendes puis la vérité qui se cache (ou non) derrière.
Utilisable en l’état. Adaptable à d'autres endroits. Une bonne source d’inspiration.
Très bon ensemble.
--
Quatrième partie : une nouvelle à suivre. « la fête des fous » dans une ambiance de bal masqué.
Cet épisode donne dans le Vaudeville. Pas du tout à mon goût.Décevant.
--
Cinquième partie :
Un bestiaire. 5 « bêtes » et une table de rencontre aléatoire. Blodeuwedd (fée), Grand cyclope et Stygire ont particulièrement retenu mon attention. Très Bon.
--
Bref : je passe sur les affichettes…(tout en en redonnant un petit coup en disant que je passe dessus,  c’est tellement dommage…). J’ai particulièrement apprécié cet ouvrage. C’est pour l’instant, de mon point de vue, le plus riche au niveau du contenu et des possibilités d’aventures (dans Kingmaker, j’entends).
Très bon supplément.
Excellent supplément si on ne tient pas compte de la nouvelle mais j’en tiens compte puisqu’elle fait partie du supplément…