Poursuites sur mer 15

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Pavillon Noir

avatar
Salut,
Je me pose la question sur la façon de gérer les poursuites entre navires en pleine mer. Un vaisseau en théorie plus lent a t-il une chance de distancer ou d'en rattraper un autre plus rapide ? J'imagine que oui mais comment gérer ça avec les règles ? En regardant "Master and commander", l'HMS Surprise moins véloce réussit néanmoins à moment du film à rejoindre l'Acheron lorsqu'il lui prend ou coupe le vent (me souvient plus du terme exact) alors qu'il se trouve cependant à bonne distance. Qu'est que cela signifie ? Globalement la gestion des poursuites me posent problèmes si quelqu'un à une règle à proposer je suis preneur.
Merci d'avance.
avatar
Que le réalisme n'est pas forcément le point fort de Master & Commander.  Smiley
Normalement le navire le plus lent n'a aucune chance de rejoindre ou distancer un navire plus rapide. Mais il y a de nombreux autres facteurs autres que la vitesse des navires qui jouent. Les deux navires ne sont pas forcés de se suivre pour qu'il y ait poursuite. Leur route peuvent être convergentes. Il peut aussi y avoir la présence de terre ou d'un banc de brume qui permettrait au navire poursuivi de se cacher s'il peut l'atteindre. Ou encore de faire durer la poursuite jusqu'à la nuit et s'échapper en changeant de direction. Les nuits sont souvent très noires en pleine mer dans la caraïbe.
avatar
Une réponse qui à le mérite d'être claire et simple, merci à toi  Smiley
avatar
Entre la théorie et la pratique il y a de la marge.
Imagine un navire plus rapide mais avec un moins bon capitaine, un moins bon équipage... si le deuxième navire, plus lent a un équipage qui effectue plus vite les manoeuvres de changement de cap ou d'augmentation de la voilure il gagnera sur le premier en theorie plus rapide.
C'est comme en formule 1, des voitures qui sur le papier sont plus rapide ne sont pas toujours devant... il y a un facteur humain / facteurs environnemental etc etc
Puis faut pas oublier que ces poursuites durent très très très longtemps... si ma mémoire est bonne dans la série Hornblower, il fait comme Aubrey, il poursuit un navire tout le long de l'amérique du sud... imagine la durée de la poursuite, faut être motivé et c'est dur de garder le suspens et de montrer la durée de la poursuite a un groupe de joueur de notre époque. Essayer de leur faire comprendre qu'on peut poursuivre un même but pendant des semaines, ca c'est un challenge ^^
avatar
Entre la théorie et la pratique il y a de la marge.
Imagine un navire plus rapide mais avec un moins bon capitaine, un moins bon équipage... si le deuxième navire, plus lent a un équipage qui effectue plus vite les manoeuvres de changement de cap ou d'augmentation de la voilure il gagnera sur le premier en theorie plus rapide.
C'est comme en formule 1, des voitures qui sur le papier sont plus rapide ne sont pas toujours devant... il y a un facteur humain / facteurs environnemental etc etc Stoemp

Non pas du tout. Ce sont les navires disputant la Coupe de l'America qui sont comparables au F1 et où la qualité de l'équipage fait une vraie différence. Mais dans le cas des navires des 16e-18e siècles l'équipage ne sera un facteur déterminant qu'à distance de combat naval. Et encore la puissance de feu des navires sera toujours plus déterminantes.
Puis faut pas oublier que ces poursuites durent très très très longtemps... si ma mémoire est bonne dans la série Hornblower, il fait comme Aubrey, il poursuit un navire tout le long de l'amérique du sud... imagine la durée de la poursuite, faut être motivé et c'est dur de garder le suspens et de montrer la durée de la poursuite a un groupe de joueur de notre époque. Essayer de leur faire comprendre qu'on peut poursuivre un même but pendant des semaines, ca c'est un challenge ^^

Ce genre d'entorse impossible à la réalité ce nomme une licence littéraire. Une poursuite s’interromps forcément dès qu'un navire n'est plus visible de l'autre. Ça peut arriver quand il est plus rapide et arrive à le distancer ou bien parce-qu'il atteint un banc de brume ou encore parce-que la nuit est tombé. Et je le répète en pleine mer la nuit est beaucoup plus sombre qu'à terre. On ne voit rien du tout, même par pleine lune et ciel clair.
avatar
Non pas du tout. Ce sont les navires disputant la Coupe de l'America qui sont comparables au F1 et où la qualité de l'équipage fait une vraie différence. Mais dans le cas des navires des 16e-18e siècles l'équipage ne sera un facteur déterminant qu'à distance de combat naval. Et encore la puissance de feu des navires sera toujours plus déterminantes.

Désolé de la dire aussi sèchement mais : c'est nawak ce que tu dis la.
Ca voudrait dire que peut importe le marin, peut importe le capitaine, deux navires identiques iraient a la même vitesse même si l'un a des marins vétérans avec un capitaine intelligent et l'autre des trouffions première classe dirigé par un alcoolo... c'est du délire ca.
Naviguer c'est pas juste sortir les voiles et attendre que le bateau avance, ca demande un feeling, une discipline, de faire les bonnes choses au bon moment... si c'etait juste une question de bateau, aucun marin ne serait devenu célèbre.
Jamais tu ne me feras avaler un truc pareil... 
avatar
T’avale ce que tu veux, c'est ton gosier. Mais la prochaine fois n'interprètes pas mes propos en leur faisant dire ce qu'ils ne disent pas. Je n'ai à aucun moment parler du capitaine mais de l'équipage et encore uniquement pour réfuter ta comparaison avec la F1; qui est particulièrement stupide, ne serait-ce que du fait de son anachronisme.
Ceci dit la réalité de la période de PN est que le facteur le plus important dans une poursuite ce sont les navires. Puis ensuite vient le vent, l'état de la mer, etc... Mais comme c'est un jdr rien n'empêche de mettre en avant les qualités des capitaines, voire de l'équipage. Ce ne sera pas réaliste mais de toute façons le réalisme dans le JdR est un fantasme.
avatar
Mais la prochaine fois n'interprètes pas mes propos en leur faisant dire ce qu'ils ne disent pas. Je n'ai à aucun moment parler du capitaine mais de l'équipage
1. Tu ergottes
2. Sur un forum soit tu écrits clairement et de façon complète/détaillée soit tu acceptes qu'on puisse interpréter c'est la base même de toutes communication écrite.
Si tu n'aimes pas ce que je dis, ne viens pas dire que c'est parce que j'interprète a tord et a travers ce que tu dis...  Je ne rebondis que sur ce que tu écrits
Ceci dit la réalité de la période de PN est que le facteur le plus important dans une poursuite ce sont les navires. Puis ensuite vient le vent, l'état de la mer, etc... Mais comme c'est un jdr rien n'empêche de mettre en avant les qualités des capitaines, voire de l'équipage. Ce ne sera pas réaliste

2 voitures identiques, avec les mêmes équipements et réglages sur le même circuit ne vont pas a la même vitesse car elles n'ont pas le même pilote. Ici on parle en centième de seconde, avec des navires c'est plus lent c'est tout...  tu auras beau le tourner dans tout les sens dans une poursuite de navire a voile le facteur équipage / capitaine influence la vitesse d'un navire pour la bonne et simple raison qu'un navire c'est plus qu'un bout de bois qui vogue au gré des vents et des flots, ca demande des manoeuvres régulières. 
avatar
si je peux me permettre d'abonder dans le sens de Stoemp je pense que la rapidité ainsi que la qualité d’exécution d'une manœuvre, judicieusement choisi par un capitaine compétent peux grandement influencer une poursuite.... voila voila "sans armes, ni haine, ni violence" ^^
 
avatar
En terme purement JDResque j'ai envie de dire.
Dans le cadre d'une poursuite je regarderais :
A : La vitesse des navires
B : Les compétences de groupes et je ferais un jet avec des modificateurs en fonction du critère A.
C : idées des joueurs pour augmenter la vitesse : Jeter des tonneaux, des canons, que sais je peut redonner un peu de vitesse au navire si il était trop chargé, voir encombrer la route de son poursuivant. (enfin là il faut être proche)
Pourquoi :
1 - En JDR j'aime donner de l'importance aux joueurs.
2 - La vitesse indiquée dans les règles est une vitesse théorique du navire mais :
    - Un bon équipage bien commandé aura certainement mieux pris soin de son navire (Carrénage and co) ce qui fait changer la vitesse.
    - Un bon équipage réglera mieux ses voiles (Faut voir tout de même qu'à l'époque on règle pas au milimètre loin de là.
Enfin dans le cadre d'une poursuite il faut voir que soit les distances sont proches et il y'a un environnement qui oblige à manoeuvrer et dans ce cas la manoeuvrabilité du bateau et la qualité de l'équipage (commandement compris) prend de l'importance.
Soit on est à distance sans facteurs extérieurs importants et la vitessse pure du bateau jouera beaucoup.
Pour info sur le réglage des voiles un navire à voile carré si il part à la bonne période peut traverser l'atlantique sans jamais avoir à modifier son réglage de voile.
avatar
Dans une poursuite on ne manœuvre pas donc l'équipage et le capitaine ont une influence négligeable. Quand il devient nécessaire de manœuvrer alors la poursuite est finie et on entre dans la phase de combat naval, qui contrairement à ce que pensent les terriens ne débutent pas quand on est à porté de canon mais bien avant. Et comme le combat naval à cette époque c'est de la régate, le capitaine et l'équipage sont primordiaux.
Maintenant comme c'est du JdR si vous voulez que le capitaine et/ou l'équipage détermine la réussite dune poursuite, c'est un parti pris ludique tout à fait acceptable. Mais au moins ayez l’honnêteté intellectuelle de reconnaitre ce parti pris.
avatar
Jenlain, vomme j'ai posté avant toi je vais prendre la remarque pour moi.
1 - En JDR j'aime donner de l'importance aux joueurs.

Tu m'explique où est la malhonneteté intellectuelle ?
Sinon si tu es dans le cadre d'une course de vitesse entre deux navires sur une longue distance avec point d'arriver connu tu peux modifier la vitesse des navires avec des jets de navigation and co qui représneteront la capacité du capitaine à tracer la bonne route en fonction des ventes, courant et autres éléments potentiellement perturbateurs.
avatar
Jenlain, vomme j'ai posté avant toi je vais prendre la remarque pour moi.
1 - En JDR j'aime donner de l'importance aux joueurs.

Tu m'explique où est la malhonneteté intellectuelle ? lepropre

Non, ça ne te visais absolument pas.
Sinon si tu es dans le cadre d'une course de vitesse entre deux navires sur une longue distance avec point d'arriver connu tu peux modifier la vitesse des navires avec des jets de navigation and co qui représneteront la capacité du capitaine à tracer la bonne route en fonction des ventes, courant et autres éléments potentiellement perturbateurs.

Mais des voiliers ça ne fonctionnent pas comme ça. Manœuvrer entraine toujours une perte de vitesse, qui peut être très importante en cas de changement d'amure.
Une poursuite en mer c'est long, chiant et il ne se passe absolument rien pendant des heures ou même des jours. Parce-que 10 fois sur 10 le navire poursuivi ne s'apercevra de rien avant que le navire poursuivant lui balance une bordée de son artillerie. Sauf bien sur si le poursuivant est assez stupide pour afficher son hostilité dès qu'il entame la poursuite.
avatar
J'imaginais plus dans mon exemple pas temps la poursuite de deux bateaux dont un ne connaissant pas les intentions de l'autre mais plutôt une volonté par exemple d'arriver au même point en même temps ou tu peux jouer par exemple sur la connaissance des courants, vents des caraïbes d'un capitaine peut lui permettre de connaitre des routes plus rapides qu'un capitaine connaissant moins bien la région et devant suivre une route plus certaine.
Ou par exemple si il y'a du gros temps la possibilité qu'un navire prenne plus de risques de casses en cherchant à aller plus vite...
Tout un tas de petites choses qui à défaut d'être toujours 100% réalistes peuvent si on le souhaite mettre en avant les compétences de commandement.
avatar
N'y a-t-il pas des règles de poursuite dans AFEAS?
J'ai vu ça:
Page 105 - Poursuite - Réglage des voiles
Page 116 - Poursuite à l'échelle des Caraïbes.
C'est pas suffisant?
JC