Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers à tout moment ici.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant 13 mois.
Gérez vos cookies ici.



Personnaliser

Joueur tricheur, besoin d'aide. 57

Forums > Communauté

avatar

Bonjour à tous,

J'ai besoin de votre aide suite à un incident avec l'un de mes joueurs. Je masterise une partie de H&D avec 3 joueurs dans l'univers d'Alarian depuis début fevrier. Je leur ai créé une campagne sur mesure, à partir des backgrounds de chacun et du Lorre d'Alarian, afin que chaque joueur se sente vraiment immergé dans l'histoire et impliqué d'un point de vue émotionnel. Pour cela j'ai rédigé plus de 200 pages, de scénar, et de backgrounds PNJ. Et depuis le début leurs réactions m'enchantent particulièrement, tant ils ont l'air impatient de connaître la suite et tant ils s'impliquent dans le jeu. Mais aujourd'hui je me trouve confronté à un vrai problème...

L'un de mes joueurs a eu accès à mon pc et a ouvert tous les fichiers contenant les détails de l'histoire. Il me dit n'avoir pas lu grand chose, mais bien sûr j'ai du mal à le croire. Surtout que ce qui m'a mis la puce a l'oreille, c'est qu'il s'est mis à me sortir des théories très précises sur la suite, alors que rien ne pouvait lui permettre de trouver ces choses là où ils en sont. Et surtout, il ne m'a même pas parlé des petites choses qui auraient pu commencer à le faire s'interroger avant ça, preuves qu'il avait raté les petits détails qui avaient de l'importance.

Je suis extrêmement dégouté, car j'y ai passé un temps de dingue. Mais surtout je ne sais plus quoi faire... Dois-je reecrire le tout ? Dois-je le virer de ma table ? Tuer son personnage et lui en faire créer un nouveau et lui écrire une nouvelle quête ? Dois-je le laisser continuer comme ça et le désavantager sur ses jets à chaque fois qu'il fera quelque chose qui semblera influencé par ce qu'il a lu ?

Qu'en pensez vous ?

Merci de m'avoir lu et de vos futurs réponses,

Et bon jdr à tous 😉

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Ombreloup
  • et
  • alanthyr
avatar
Leconteur

Pour moi certaines solutions sont à exclure : changer de personnage ne changera rien au savoir du joueur, virer le joueur de la table ne l'empéchera pas de dévoiler le scénario aux autres joueurs, par vengeance ou autre. Quand à le désavantager sur les jets, ça me semble complexe.

Le mieux serait de modifier légèrement ton scénario pour que ce qu'il pense vrai s'avère en réalité faux.

Tel personnage devait être un allié de poids ? Fait en un traître. A l'inverse un grand méchant qui était prévu est en fait la victime d'un complot organisé par celui qui devait être le commanditaire de tes personnages.

Chamboule ce qui était prévu, inverse certaines trames, déplace certains rôles. Ca peut sembler un gros boulot. C'est un gros boulot. Mais en plus de pénaliser celui qui pense tout savoir, cela peut te permettre de retravailler certaines intrigues qui pourraient en avoir besoin sans que tu le saches.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Leconteur
  • et
  • JK Barley
avatar
Ombreloup

Merci de ta réponse.

C'est un bonne idée, j'y avais aussi pensé. Mais j'avoue que cela m'a un peu coupé les pattes.

Mais c'est sans doute la meilleure solution pour le groupe.

avatar

1) ne plus l'accepter comme joueur (ni comme ami , ou pote...fouiller dans mon pc c'est deterrer la hache de guerre).

2) changer tes habitudes relatives à la gestion de ton pc: écran bloqué systématiquement quand tu n'es pas devant, si possible systeme de fichier chiffré (on sait jamais, en cas de vol).

avatar

Lire une campagne "faite maison" et dans le dos du MJ qui plus est, sacrément gonflé ton joueur !

Bon, je peux juste te dire ce que moi perso je ferais si j'étais à ta place (attention ça veut pas dire que c'est la bonne solution, c'est juste celle que je prendrais moi à titre perso) :

1 - D'abord ce que tu viens de nous écrire là je le lui dirais en tête à tête mais en mode bien furax (perso ma politique c'est que c'est toujours mieux qu'en on se dit les choses face à face) !

2 - Ensuite va falloir que tu lui expliques que si il veut continuer à ta table, d'abord + jamais ça; et ensuite qu'il va falloir décider de la destinée de son personnage par conséquence .... Là encore je pense que c'est mieux de décider à 2 (surtout si tu veux garder ce joueur). Et là il n'y a pas 36 solutions, soit c'est toi qui t'adapte (réécriture d'une partie de la campagne, changements de lieux, de noms, de timing des évènements pour que les infos qu'ils a pû avoir soient dorénavant obsolètes) ou c'est lui qui s'adapte (changement de perso avec nouveau background ou si ta campagne est déjà bien avancée "twist hollywoodien un peu à 2 balles" : à la prochaine cession son perso est mortellement blessé à la tête au premier combat; peu importent les dés, résultat = amnésie totale du perso il le garde mais il ne se souvient de RIEN et peu importe ce que le joueur LUI se souvient; que ce soit bien clair pour lui, .... c'est un peu capilo tracté mais le joueur garde son perso et pas besoin de refaire d'autres adaptations de background).

Voilà c'est tout ce que je peux te dire malheureusement ...

P.S. : Toujours à titre perso , si un joueur me faisait ça il ne serait plus question qu'il pointe le nez à ma table, rédhibitoire !

J'ai déjà eu le cas avec des joueurs sur des scénarios sortis dans le commerce que je masterisais et qu'ils avaient, eux, déjà lu ou déjà joué, certains on été assez honnêtes pour me le dire et ce sont d'eux même mis un peu en retrait des décisions du groupe (+ dans un rôle de soutient) et d'autres ont été assez intelligents pour ne pas que je m'en rende compte et simplement faire avancer le groupe en cas de blocage (même si au final j'ai quand même éventé la chose ...). A toi aussi de voir si ton joueur et suffisemment intelligent pour faire éventuellement un de ces choix là (retrait décisionnel de groupe ou aide "silencieuse" sans tirer la couverture à soi dés qu'un nouveau PNJ débarque dans le scénario ...).

avatar
Leconteur

Voilà comment je ferai à ma table sans le virer :
- favoriser les autres joueurs (un PNJ leur offre un objet magique, ou un truc dans le genre)
- changer les noms des PNJ, parce que c'est cela qu'il aura retenu le plus facilement. Ou même intervertir les noms.
- flinguer son personnage. Mais faire ça finement. Il utiliser une info piquée dans ton PC ? Un contrat d'assassinat a été mis sur son perso ... mais c'est une méprise ... une terrible méprise. Les autres joueurs apprennent qu'un homonyme de son perso a commis des méfaits (un vol d'information) contre un grand méchant et qu'un contrat a été lancé contre lui. Bien entendu, l'assassinat réussit ...

avatar
Ombreloup

Je pense comme Ombreloup, la meilleure manière c'est en effet de modifier' l'intrigue ce qu'il faut pour que le joueur tricheur ne voit pas le pot aux roses lui arriver dessus : trahison au dernier moment, de retrouver dans une impasse, voire même échouer sa quête personnelle !

C'est une solution intelligente pour d'une part, continuer ta partie et faire avancer ton histoire, tout en donnant une bonne leçon à ton joueur.

Tout le monde s'en trouve grandit clin d'oeil

Ensuite, je parle pour ma part, quand j'écris un scénario, voire une campagne, j'évite justement les 200 pages de texte solide pour me laisser plus d'aisance et de faciliter à adapter l'histoire en fonction des actions et choix des joueurs.

Je vais écrire le point A et je sais que je dois les amener au point Z de mon histoire, avec peut être les points E, L, R, et V bien construit.

Mais les autres, j'écris au fur et à mesure !

avatar

Dans la mesure où un joueur aurait probablement lu ce que j'aurais écrit, et que je ne saurais pas précisément ce qu'il aurait lu, je le virerais.

avatar

Ensuite, je parle pour ma part, quand j'écris un scénario, voire une campagne, j'évite justement les 200 pages de texte solide pour me laisser plus d'aisance et de faciliter à adapter l'histoire en fonction des actions et choix des joueurs.

Je vais écrire le point A et je sais que je dois les amener au point Z de mon histoire, avec peut être les points E, L, R, et V bien construit.

Mais les autres, j'écris au fur et à mesure !

Merci à tous de vos réponses et de vos conseils.

Pour ce que je cite, sache que c'est exactement ce que j'ai fait. En fait la campagne est sensée les monter du niveau 1 au niveau 20. Et ce que j'ai rédigé jusqu'à maintenant devrait les amener jusqu'au niveau 5 (oui je suis un malade...), justement pour pouvoir changer en fonction de leur choix ou en cas de perte d'un perso. Seulement j'ai quelques pistes écrit sous forme de note pour la suite auquel il a eu accès, et surtout ce qu'il a lu lui permet d'identifier un traître et de savoir qui est le '' grand méchant ''...

J'ai déjà eu une conversation en tête à tête avec lui et en mode furax, mais j'avoue que ça me fait chier de le virer de la table. Cependant je ne peux pas compter sur le fait qu'il ne s'en serve pas puisqu'il jure n'avoir quasiment rien lu... Du coup, je pense que je vais suivre le conseil d'ombreloup et me servir de ce qu'il sait contre lui. Cela le surprendra et lui sera certainement dommageable, ce qui lui servira de leçon, j'espère...

Merci à tous de votre aide😉

avatar
[message supprimé]
avatar

Je ne vais même pas aborder la partie JdR du problème et rester au niveau humain : personne ne fouille sur mon PC dans mon dos, point barre. Aucun de mes amis rôlistes ne ferait ça.

NapalmGlop

Tu m'étonnes. D'ailleurs, si une personne qui se dit mienne amie faisait cela, elle ne le serait plus (mienne amie) sur l'instant.

avatar

Perso j'agirai en mode vicieux, en l'impliquant avec les bad guys de la campagne, qu'il soit bien pieds et poing liés, ce qu'il révelerait pourrait l'accuser aux yeux des autres PJ. Et finalement ces jours au sein du groupe de PJ seraient comptés, son avenir ne tiendrait qu'à un fil, petit à petit sa crédibilité clairement entamé. Ce qu'il sait et comment il le sait le rend suspect.

A un certain point ça deviendra injouable pour lui et c'est lui qui demandera à changer, tu peux même préparer un affrontement avec le groupe qui scellera son destin.

Cette solution t'évite de changer tout ton scénario, c'est le background du PJ qui bouge.

avatar

C'est une question de confiance.

Je joue actuellement la campagne Dragonlance et j'ai prévenu le MJ que j'avais lu les bouquins. Du coup il m'a refilé Raistlin troublé ! C'est exactement ce que je ferais si l'un de mes joueurs avait déjà lu ou joué un scénario que je maitrise.Je l'utiliserais comme complice pour ajouter des choses à l'histoire.

Par contre, quelqu'un qui fouille dans mon PC ou mes notes sans autorisation, joueur ou pas, ami ou pas, c'est bannissement direct.

avatar

Comme vous êtes gentil...

Perso, je crois que je commencerais par lui dire "Ok, tu as pu lire la campagne, c'est ma faute, je n'ai pas été assez vigilant"...

Et puis après je lui dirais : "Bin tu sais pas ? Puisqu'il y a des choses que tu sais, sers t'en ! On va dire que ton personnage à des visions envoyées par un Dieu ou un machin de ce genre (en fonction du jeu et de l'histoire)"...
Oui je sais c'est du méta-game, c'est pas beau...

Et à partir de là, tu peux modifier ton histoire pour que les informations qu'il possède soient caduque.

Et pour finir de bien te marrer, fait en sorte que son personnage soit responsable de quelque chose de cosmico/chaotique dans ton histoire. Du genre qu'il faille le tuer pour que tout finisse bien. Comme ça tu t'arrange pour que les autres personnages dézinguent eux-même celui de l'indélicat avant le grand final pour s'assurer un avantage avant le grand final contre THE big boss que le joueur indélicat vivra sur le banc de touche à grignoter des chip's...

Voilà une leçon qu'il retiendra.

Sinon pour le fait d'avoir tripoter mon PC, je crois que je brûlrai sa maison, j'épilerai son chien, et je planterai des plantes urticantes dans son jardin... content

avatar

Tu lui as demandé pourquoi il a regardé la suite? Je ne vois pas l'intérêt de s'auto-spoiler ?

avatar

Tu lui as demandé pourquoi il a regardé la suite? Je ne vois pas l'intérêt de s'auto-spoiler ?

Sammy

Là, on touche le noeud du pb: ton joueur, en faisant ca, se prive de toute la découverte d'un scénar.

Ensuite si tu veux le garder à ta table, on peut garder deux choses à l'esprit si effectivement il a lu tes notes:

1- c'est de la triche.

2- s'il utilise ce que lui connait en jeu pour son perso, son perso se retrouve donc avec des infos qui viennent "d'ailleur"...

Option 1:

perso, pour m'amuser, j'utiliserai ce que dans Dune on appelle "la malédiction de la prescience". Comment ? ok, go...

1- il triche donc moi aussi en MJ: pas au premier combat pour que cela ne soit pas trop flagrant mais lors d'un combat: je le bute en trichant derrière mon écran comme un sale MJ.

2- ensuite, je le ressucite, comme ca et je lui donne même un point de sagesse en plus et une Détection de la magie révèle même qu'il est magique ^^.

3-ensuite à chaque fois qu'il agit ou parle sur la base d'infos qu'il a piqué dans tes notes: hop! une vision du futur de ce qui va se passer (et -1PV) et cette vision mène à sa mort définitive.

En gros, son perso est devenu prescient , ben ouais sinon comment pourrait'il savoir tout cà ? mais sa prescience le piège: s'il fait quoi que se soit pour hater, reveler les choses: c'est sa destruction assurée et l'echec de la quete car son intervention vient changer les choses.

Option 2:

si son kiff c'est de tricher pour "gagner", s'il connait tout le scénar: tu ne gères plus du tout ses actions:

un combat ? ok "non, non, ne jetes pas les dés, tu touches, tu me jetes juste tes dégats..." bref tu le frustres de toute excitation possible et à coté, tu t'occupes plus de tes autres joueurs passes d'armes, effets cinématiques, etc.

il a voulu affadir sa partie donc va encore plus loin...

avatar

Avec tout le respect que je dois aux précédents intervenants, je trouve que vos propositions ne sont pas saines.

Je m'explique. Le cas présenté repose sur 2 problèmes :

1) la confiance a été rompu : le joueur a cherché à obtenir de quelqu'un quelque chose qui lui été refusé par la duperie. Et il ne l'assume pas. Là, il n'est plus question de JDR. Si ça avait été du foot, où le joueur falsifie les scores ou même attrape le ballon a la main pour le plonger dans les cages, c'est kif-kif. Il s'exclue du contrat social de bienveillance et de confiance intrinsèque au groupe. Comment réagir ? C'est assez personnel, mais lui communiquer le problème sous cet angle (et pas sous l'angle du jeu, qui n'est qu'un contexte) et se poser la question si désormais la confiance est suffisante pour continuer à se fréquenter comme avant ou non...

2) en terme de jeu, le joueur devait rechercher quelque chose qu'il ne pensait pas avoir autrement : des réponses, un rôle central, un sentiment de puissance... Là, ça peut être intéressant de le questionner là dessus et éventuellement de lui donner ce qui lui manque... tout en le mettant en responsabilité de créer plus de jeu (et de meilleure "qualité "). Plusieurs pistes ont été données dans ce sens. Mais, AMHA, surtout ne pas faire ça dans un esprit de "vengeance, punition, etc". Le jdr est un jeu, pas une thérapie, ni un espace éducatif, et probablement que les autres joueurs seraient mal à l'aise devant ce conflit larvée. Bien sûr, tout ceci ne peut se faire que si la confiance évoquée dans la 1ère partie est revenue.

avatar

Malheureusement cela arrive aussi avec les campagnes du commerce.

Après modifier les pnj sera utile. C est très difficile comme problème.

avatar

Malheureusement cela arrive aussi avec les campagnes du commerce.

Après modifier les pnj sera utile. C est très difficile comme problème.

sarroyan

Avec les campagnes du commerce, le joueur ne fouille pas dans un PC qui ne lui appartient pas. Un joueur peut faire abstracion de ses connaissances (son personnage ne les a pas).
Mais quelqu'un qui fouille dans un PC = banissement direct de la table et de ma maison.

avatar
Mais quelqu'un qui fouille dans un PC = banissement direct de la table et de ma maison.
Noixman

Je plussoie.

Communauté

Le rôliste reconnaîtra les siens