Cookies

Utilisation des cookies

Pour le bon fonctionnement du site, nous utilisons des cookies techniques qui permettent de gérer votre connexion.
Nous utilisons des cookies Google Analytics pour le suivi anonyme de la navigation. Vous pouvez désactiver ces derniers dans votre navigateur.

Confirmation

Par défaut, nous conservons votre acceptation durant toute la durée de la session de votre navigation sur notre site.
Si vous êtes identifiés, nous conservons votre acceptation jusqu'à la prochaine modification de notre politique de cookies indiquée ci-dessus.


Code lieux 11

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Laelith

avatar

Bonjour, à chaque début de description des differentes terrasses il y a une carte et une liste des lieux les plus importants. Pour chaque lieu, il y a 1 ou 3 dragons et une épée avec un chiffre au dessus et un chiffre en dessous. Je n arrive pas à trouver à quoi ça correspond si quelqu'un a la réponse je vous remercie.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar

Je ne sais plus ou cest mais expliquer qql part. L'idée est d'évaluer le potentiel d'aventures ou dangers des lieux. Je crois que c'est au debut du livre principal.

avatar
Fanch

Section "Mode d'Emploi", page 12, colonnne gauche, avant-dernier paragraphe. content

avatar

Sans vouloir passer pour le "grincheux" de service et m'attirer les foudres de celui qui a eu l'idée de ce classement, j'avoue avoir du mal à comprendre celui-ci.

Sur l'indice d'opportunité d'aventures, l'aventure, en tant que MJ... c'est moi qui l'appelle. Elle tombe sur mes PJ quand je le souhaite, et je n'attends pas qu'ils soient dans un lieu "propice à l'aventure" pour cela. À moins que l'idée soit "Aventuriers, si vous cherchez l'aventure, rendez-vous en ce lieu !" (genre de guide Michelin des meilleurs lieux d'aventure ~). Mais me rendre au poste de garde du Nuage (3 dragons) pour y trouver l'aventure plutôt qu'au poste de garde du Lazaret (1 dragons), le raisonnement me manque.

C'est un peu le même ressenti avec l'indice de dangerosité. Autant le Cloaque et le Châtiment, j'admet l'écart avec les autres terrasses, clairement. Néanmoins, je trouve très subjectif de dire que la Corporation des Portefaix est plus dangereux que les Jardins du Canal-Rideau ou que l'Orphelinat du Convent Céleste est aussi dangereux que la Rue des Trois Frères. Certains MJ pourraient même se dire "Flûte, cette ruelle est dangereuse pour mes PJ, elle est haut niveau". J'ai envoyé baladé mes PJ dans le Cloaque au niveau 2, et j'ai juste ajusté la difficulté en conséquence.

Est-ce que c'est un héritage des anciens ouvrages de JdR ? Pourrait-on expliquer l'idée d'origine derrière cette notation afin de mieux comprendre son usage ?

Je suis persuadé que l'idée était bonne à l'origine, et que j'ai dû la déformer mille et une fois en tentant de la comprendre clin d'oeil

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Klan lAcier
  • ,
  • JM MJ
  • et
  • Julien Dutel
avatar

En fait il faut prendre ça comme une aide, pas une contrainte. L'idée étant si je suis mj et que je cherche un lieu avec un haut potentiel de rencontre ou au contraire un bas, vers où puis-je diriger mes recherches ?

Après évidemment chacun reste entièrement libre de ses choix.

Et c'est une nouveauté dont je ne me rappelle pas l'origine.

avatar
Magic Kilarn

Je pense qu'il faut le prendre pour ce que c'est: un indicateur.

Pour ma par, j etrouve plutot bienvenu d'avoir des notion de niveau, ca permet de doser la difficulté. Au même titre qu'une banque ou une bijouterie ne dispose pas du même niveau de sécurité qu'un poissonnier, ces indicateurs permettent de doser si le lieu est défendu par des péquins moyens ou dispose de gardes expérimentés et bien formé a détecter les supercherie, si le lieu est accessible ou dotés de portes a serrures, ou de moyen de protections magiques voir de sorts de protection...

avatar

Je pense que ça a été pensé pour ceux qui connaissent pas du tout la ville et qui ne vont pas attendre de lire et maitriser tout les lieux pour démarrer une campagne.

Je suis passé à côté de la version Casus pourtant j'ai l'age qui aurait pu me permettre de connaître mais dans ma campagne à l'époque l'information ne circulait pas aussi vite qu'aujourd'hui (internet c'était le minitel et ça coutait cher!).

Du coup j'apprend à domestiquer ce gros mastodonte qu'est Laelith, pour me l'approprier sans non plus pervertir de trop son âme. Ce type d'indications me sert personnellement à pousser éventuellement mes investigations avant de metttre en scène un lieu.

avatar
Magic Kilarn

De souvenir, même si ça commence à remonter loin, c'était une demande expresse que m'avait faite BBE pour typer les lieux tel que ça vient d'être évoqué plus haut : avec une sorte de grille optionnelle sensée aider le MJ nouveau venu à appréhender les lieux qui sont nombreux et très variés.

Perso, je ne m'en sers pas du tout, préférant me référer à ma propre vision de la ville.

avatar
Magic Kilarn

C'est un indicateur de la manière dont les auteurs des divers chapitres voient les lieux qu'ils ont écrit, ni plus, ni moins. Après, tout MJ est en capacité d'envoyer ses PJ dans le palais de trévélian au niveau 1 s'il le désire. Mais ça donne juste l'idée de ce que les auteurs envisagent quand ils écrivent leur bazar.

avatar

Merci (à tous) pour le détail des réponses ! C'est bien plus clair clin d'oeil

avatar

Merci à tous!