Compte rendu de partie 3

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Polaris

avatar
Hello,
Je débute actuellement le mastering d'une partie de Polaris dans un club de jeu de rôle à coté de Toulouse "Les Enfants de R'lyeh".
Débutant total dans l'univers de Polaris, voici le compte rendu des premières parties.

La première partie a été très très dure.
Un ami a décidé de se créer un perso sur mesure avant la partie. Je l'ai vu galérer pendant un looong moment avant d'arriver à remplir tous les champs.
Petite note: c'est pas écrit assez gros que les points d'attributs à répartir sont 38 points + 7 de base.
Résultat, on avait un tecos asthmatiques et manchots.
M'enfin, on a bien rigolé!
Enfin, voila le grand soir.
Je trouve quelques joueurs que je ne connais pas et qui ne connaissent pas du tout Polaris et on débute.
Première impression:
Recopier un archétype, c'est cool! C'est rapide et ça permet de jouer direct!
Ensuite, début d'un pseudo scénar.
La partie se déroule sans probleme jusqu'à environ 2heures du matin où je m'aperçois (lors du premier combat), que je n'ai ABSOLUMENT rien compris au règles!
En fait, j'avais compris le système de jeu à l'envers (J'ajoutais les compétences du joueur et le résultat du dès auquel je soustrayait la difficulté).
On a dut s'y mettre à trois pour comprendre le passage du livre de base qui en parlait.
Bref, on a pas fait grand chose durant cette partie.
Le premier combat a duré environ deux heures (le temps de comprendre les tableaux, de se repérer, de calculer, etc..)
avatar
La partie suivante fut en très grande partie inspiré (voir carrément pompé) sur le scénario "Les Ombres d'Equinoxe".
Au passage, la première partie m'a tellement plu (malgrè la galère total sur le systeme) que je me suis acheté l'Ecran et le supplément "Univers".
Un des joueurs s'est quand à lui acheté le "Dossier de personnage".
Cela nous a beaucoup aidé!
Bref, Voici le résumé:

Les Ombres d'Equinoxe - partie 1
Cette première partie a débuté dans un transport à destination d'Equinoxe, la cité neutre.
A son bord, un mécanicien (Zol), un pirate (Tassios), un soldat d'élite de l'Hégémonie (Arkh), une assassin (Zor'ak), une archéologue (Helene Riplay) et dernier homme non identifié.
Les passagers du transport ne se connaissant pas, leur conversation fut proche du zéro absolu jusqu'au moment où, arrivé aux abords d'Equinoxe, la montre de l'inconnu bippa.
A ce signal, l'homme se leva, couru jusqu'à la première classe et, sortant deux pistolets, il abattu froidement les deux hommes qui s'y trouvaient.
Armés de bons réflexes mais désarmé par le service de sécurité à l'embarquement, le soldat d'élite sauta sur le terroriste tandis que l'archéologue et le mécanicien se cachaient courageusement sous les sièges du transport.
Tassios intervint tour et ramassa l'arme que le terroriste venait de lâcher sous la contraire du Terminator du groupe. Cependant il n'eut pas le temps de mettre l'inconnu en joug que celui-ci dans une action désespérée (et un fumble), s'explosa littéralement la tête en voulant abattre Arkh.
Deux grenades lacrymogènes explosèrent à ce moment pour rajouter à la confusion.
Tassios, l'avide pirate fonça dans la première classe et découvrit les deux cadavres. Au poignée de l'un deux était accroché une mallette. Bien trop curieux, le pirate s'approcha et se fit accrocher le bras par la mallette.
Celle-ci émit un petit message de sa voix cristalline:
" Vous êtes relié à une valise-drone explosive. Suivez toutes mes instructions à la lettre ou je serai contrainte de m’auto-détruire et vous avec. Acceptez-vous de collaborer? 10, 9, 8, 7, ...
Utilisant toute sa raison, le pirate finit par annoncer haut et fort son intention de collaborer activement tandis que les pilotes appelaient la cité neutre pour annoncer l'incident.
Quelques minutes plus tard, trois chasseurs d'Equinoxe escortèrent le navire jusqu'à Arianne, la base militaire située sous la cité neutre.
Les deux pistolets de l'assassin furent récupéré par le soldat et le pirate. Des que les Veilleurs firent débarquer le groupe, le soldat rendit l'arme tandis que le pirate continua à cacher la sienne sous la veste. Le drone de détection ne repéra pas l'arme car celle-ci étaient constitué d'un alliage bizarre.
De là, les joueurs furent escortés dans une salle à l'écart où deux Veilleurs tentèrent de les interroger.
Malheureusement pour les joueurs, les deux sergents ne semblaient pas compter les laisser vivre plus longtemps. Il leur fallait que le porteur de la mallette meure pour qu'ils puisse la récupérer.
Encore une fois le pirate et le soldat s'allièrent pour éliminer la menace qui pesait sur leurs vies tandis que le mécanicien admirait le sol planqué sous la chaise.
Les évènements avait rendu évident le fait que les Veilleurs (ou du moins ceux-ci) n'étaient pas les personnes à qui il fallait remettre cette mallette. Ils interrogèrent donc la mallette qui indiqua être la propriété du Culte du Trident.
Celle-ci leur expliqua (succinctement) que les Veilleurs semblaient avoir été infiltrés et qu'elle devait établir une communication directement avec les autorités du Trident.
Le groupe s'échappa d'Arianne et regagna Equinoxe sous l'impulsion de la mallette suicidaire.
edit; L'épisode MÉMORABLE de l'ascenseur
En attendant de nouveaux ordres de la part de la mallette, le groupe se rendit au niveau -2 d'Equinoxe.
Malheureusement, une bande de pirates attendaient aux pieds des ascenseur pour  soulager les visiteurs de la ville neutre d'une partie de leur économie.
Diplomate comme à son habitude, Arkh, sortit de l'ascenseur pour "convaincre" les empêcheurs de tourner en rond de les oublier. Mais, à ce moment précis, Zol eut une inspiration et, au lieu de se cacher sous une chaise, il activa l'ascenseur pour remonter à l'étage supérieur.
Manquant de réflexes, Arkh se trouva donc seul face aux cinq buveurs de bières frelatés...
Il commença donc à négocier (sur un ton nettement moins assuré) avec eux pour garder la vie sauve.
Heureusement pour lui, Zor'ak stoppa rapidement l'ascenseur et le fit redescendre pour récupérer l'infortuné soldat hégémonien.

Après une petite heure d'attente l'heure et le lieu du rendez-vous furent fixées.
Le groupe s'y rendit et eu la surprise de rencontrer un prêtre du Trident accompagné de deux Veilleurs.
Après quelques questions, le prêtre ordonna à ses acolytes de tuer les "terroristes" et il prit congés.
Zol, le mécanicien fut le premier à profiter des mitrailleuses des Veilleurs et manqua de peu de mourir sous une deuxième rafale. Finalement les deux Veilleurs furent abattu et le prêtre s'échappa sans une égratignure (il se vengera).
L'équipe emmena rapidement Zol (qui se vidait de son sang faute d'un simple garrot à la jambe) à l'hôpital. (il été le seul à avoir prit "Premiers Soins", manque de pot, avec un malus de -10, il ne réussit pas à se soigner).
De la, le groupe reçut de nouvelles instructions pour remettre la mallette directement à Jason Hélio (dit DEMETER), le grand chef du Culte du Trident.
Une fois remise en main propre à Jason Helio, celui-ci l'ouvrit alors devant le groupe (sauf Zol qui se faisait opérer).
La mallette contenait deux tubes transparents dans lesquels flottaient de minuscules éléments organiques. Au centre de la mallette, il y avait un projecteur holographique et la partie supérieure était un écran.
Demeter activa l'ordinateur de la mallette et des informations se mirent à défiler sur l'écran, accompagnées de schémas et de la fiche d’identité d’un individu.
Le projecteur holographique s'activa à son tour et la projection de la double hélice d'une structure ADN apparut accompagnée de nombreuses informations génétique incompréhensibles pour des non-initié.
Les informations lisible concernaient un individu embarqué sur un vaisseau pénitencier de l’Hégémonie, le F.N.H. Cerbère. Lequel avait sombré quelques années plus tôt.
L'identification du sujet porte le numéro 23974E7 et le nom de Karl Lembarch...
La suite, la semaine prochaine
avatar
Le compte-rendu suivant à été écrite par un de mes joueurs
"Tous en route vers Vulcania III à bord de la Flèche
Je me nomme Hélène Riplay, Archéologue.
Un dépôt généticien se situant dans une faille difficile d'accès a été découvert aux abord de Vulcania, il est protégé par des défenses (automatiques), ce qui ne facilite pas son ouverture.
Je vais donc tenter ma chance au lieu de moisir à Equinoxe ou plus rien ne me retient.
Je me retrouve donc à bord le la Flèche, chambre 404, où je partage ma chambré avec 4 autres femmes.
L'une est brune au cheveux court et s'occupe de les peigner face à son reflet dans une petite glace.
Deux autres sont jumelles, et n'ont pas l'air de s'apercevoir quel sont avec 3 autres êtres humains.
Enfin presque humain...une quatrième personne aux cheveux court châtain clair, a un gros vendre (mais pas de brioche dans le four) une sorte de truc bizarre et visqueux a prit possession de son ventre : une mutation génétique.
Et moi, Hélène Riplay, tous ce qui est bizarre au niveau du ventre humain me donne des allergies, je ne sais pas pourquoi. Peut-être que dans une vie antérieure cela me portais la poisse, qui sait ^^
Bref, dès que je le peux, je sort de cette endroit et par la même occasion de mes bouquins pour faire un tour dans le vaisseau...
Mais je connais ces personnes!
Je retrouve devant moi cette cher assassin Zor'ak, le mécanicien Zol et... malheureusement le pirate Tassios.
Nous nous retrouvons donc tous dans le bar de La Flèche, où nous nous racontons comment nous sommes tous arrivés là.
Attiré par l'appât du gain, Tassios et Zor'ak entreprirent se voyage, quand à Zol, lui a trouvé un travail de mécanicien à bord de La Flèche.
Alors que nous discutons de nos intérêts personnel à faire se voyage, un homme ganté et bien habillé (un peu trop bien même) vint au bar et commanda une bière.
Sans enlever ses gants, il l'a pris.
_ "Vous avez peur que le verre soit sale pour ne pas enlever vos gants"
Sur la remarque de Tassios l'homme alla vider son verre, le nettoya, le rinça, y cracha dedans, le renettoya et le rerinça et enfin emprunta le torchon du barman pour le sécher.
_ "Et vous êtes?" demanda Tassios
_ "Je suis Luther Maethar, marchand, en voyage pour affaire"
Luther nous explique que son commerce tourne autour des machines et autres technologie ce qui intéresse Zol. Pendant que ces dernier discutent, les 3 restent discutaillent et décrivent les cas désespéré qui ce trouvent dans leur chambre.
Dans la chambre de Tassios, une montagne de muscle sans cervelle tente de rentrer dans son tube de survis, un fou annonçant la fin du monde et deux belles créature, d'ailleurs notre cher Tassios national c'est pris deux vent d'affilé.
Zor'ak partage sa chambre avec Lola, une prostitué aux cheveux longs et noirs, qui va voir sa famille. Scarlette au charisme explosif, avec ces cheveux rouge et ces beaux habits. Et enfin un petit couple de vieux que Zor'ak qualifie de garde mangé.
Enfin au tour d'une table, un inconnue nous aborde et nous demande des nouvelles fraiches (les informations étant monnaies courantes), je lui sort donc une des miennes : l'Ultar, une station Hégémonique, servant à l'hydroculture et à l'élevage, a subis des dégâts après de violentes secousses sismiques et fût attaqué depuis une faille. Elle était la 19ème flotte hégémonienne et elle c'est écroulé.
Il nous a appris en retour que un croiseur FHL, qui avait disparu avec ses 600 membres d'équipages, avait été retrouvé dans la fosse de Ténérifle à 20 000 m de profondeur.
A ce moment, la scène de spectacle du bar s'allume, et une chanteuse aux cheveux rouge assortie à sa robe entre sur scène. Seul Zol est subjugué par la belle Scarlett.
Une autre entrée attire mon attention, un belle homme en uniforme s'assoit au bar, il s'agit du commandant en second, Extus Raah. Je décide de me joindre à lui et d'engager la conversation. Pareil pour Luther qui tente ça chance avec Scarlett. Zor'ak, s'inquiète pour moi et m'espionne depuis la table.
L'heure de manger sonne, pour ma part je suis invité à manger au mess des officiers de l'aillerons de requin, alors que mes compagnon on droit à de la bouilli d'algue « BERK »
Le vaisseau à besoin de son mécanicien, Zol retourne donc travailler.
Zor'ak tente de me suivre mais ce fait stopper par un garde.
Dans le mess des officiers, je retrouve Lola et Scarlett accompagnée du Commandant, un homme mur, et le chez Mécano, plutôt bien habillé, Endo surnommé Futé.
Je constate que Scarlett a un très fort magnétisme sur le commandant.
Après avoir fait un tour dans le navire, mes compagnon vont se coucher.
Pendant ce temps, Zol a quelques petits soucis avec les machines du vaisseau, et là c'est le drame, un coup de clef de 12 et il casse tous ce qu'il touche, il faut qu'il répare son erreur sinon il va avoir à faire avec Futé.
Après une nuit « foiré » avec Extur, je suis retourné dans ma chambre.
Le lendemain matin tout le monde ce lève et nous sortons de nos chambre.
Luther réconforte un de ces camarades de chambré alors qu'un autres aimerait lui foutre des bouffe pour qu'il arrête de pleurer.
Les jumelles me questionne sur ma nuit.
Au bout d'un petit moment une alarme retentit et un voix dans les hauts parleurs annonce que tous les passagers doivent se regrouper dans le hall et que le navire ce fait attaqué par des pirates.
On entend de drôles de bruits, trois sifflements de torpilles, le vaisseau entame une manœuvre, nous nous retrouvons presque à la verticale, accroché à ce que l'on peut. La voix dans les hauts parleurs annonces que l'attaque est fini et qu'on peut regagner nos places, la Flèche se redresse lentement. Des bruit court sur le « soleil noir ». Nous tentons de comprendre ce qu'il c'est passer, Zor'ak ce fait prendre en tentant d'entrer dans des lieux interdit et ce fait emprisonner.
Zol, pendant ce temps, a réussi, on ne sait comment, à réparer la fuite qu'il avait causer, mais la jauge indique un taux anormal d'oxygène, après plusieurs calculs, il constate qu'il y a deux passagers en trop.
Il en informe le Commandant et lui demande s'il peut se faire aider, Zol pense à nous et nous avons carte blanche pour enquêter sur les deux clandestins.
Nous demandons à tous les passagers de retourner dans leur chambre, c'est alors que l'un des camarades de chambre de Luther nous semble louche, il nous pose des questions sur les deux clandestins, nous l'enfermons car il nous cache quelque chose, après un petit moment, Tassios lui fait cracher le morceau : il cache dans une des cuves des algues tueuses.
Cette information donné au Commandant, nous obtenons la libération de Zor'ak.
Étages par étages, nous inspectons tous les recoins afin de trouver les clandestins.
Tassios et Zor'ak, entre dans la salle de traitement des eaux et entendent des bruits de pas, c'est alors qu'ils trouvent deux enfants.
Ils leur expliquent qu'il étaient dans un centre de recherche et ce sont enfuit.
Dans ce centre, on leur a fait subir les pire atrocités.
Mais que faire, les dénoncer au Commandant, les cacher, mais comment les cacher Smiley
Luther souhaiterait les tuer on ne sait pourquoi, mais Tassios, Zor'ak et Zol le guette et cherche un moyen de les cacher.
Quand à moi, je simule une envie de toilette pour aller voir Scarlett si elle peut convaincre le Commandant de ne pas les livrer à un autre centre de recherche.