COF - la gamme 44

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

En parcourant le forum, je me suis aperçu que beaucoup d'entre vous mentionnaient le fait qu'en 12 ans les ´Hommes en Noir n'avaient pas beaucoup étoffé la gamme de Chroniques Oubliées Fantasy (le jeu de base).
C'est vrai et faux à la fois. En effet, comme certains l'ont expliqué on nous a proposé un certain nombre de Campagnes, des recueils d'Aventures et des Boites d'initiation. Ce n'est pas rien. Je pense que ce qu'il manque aux joueurs de ce jeu (les poussant à dire que la gamme est un peu maigre) ce sont des ouvrages développant Osgild (bien que les campagnes nous donnent au compte goutte du Lore).

Evidemment, tout le monde demande l'Atlas, ce qui est certainement l'ouvrage le plus réclamé pour COF. Un joueur a dit sur le Forum que BBE devait faire grandir son bébé comme l'Allemagne avait fait grandir le sien (l'Oeil Noir). Il me semble avoir vu l'Atlas d'Aventurie en précommande...

J'ai également vu que beaucoup de joueurs demandaient une V2 de COF. L'idée n'est pas bête mais vu qu'il s'agit là d'une maj de système je pense que c'est hors sujet avec l'envie d'étoffer la gamme.

A chaque fois que j'ouvre Compagnon je me pose la même question : pourquoi ils n'exploitent pas les propositions faites dans ce livre ? Je ne sais pas pour vous mais quand je lis la description des nouvelles races j'ai l'impression qu'on m'invite à jouer dans une autre faction (un peu comme si dans WoW le Jdr on me proposait de jouer la Horde). Y a vraiment moyen d'exploiter cette piste en proposant des aventures, campagnes, voir boites pour jouer d'autres races dans Osgild.

Ne me dites pas que ça ne sert à rien d'avoir des boites/campagnes avec d'un côté les races classiques et de l'autre les races sauvages, il me semble que Terre d'Arran y arrive très bien avec les Elfes et les Nains. Puis on m'a aussi dit que les races sauvages, les ´méchants' ça n'intéresse pas les gens. On parle de Donjon et Compagnie ?

je ne sais pas ce que vous en pensez mais il me semble que tout ce que j'ai lu dans le forum au sujet de la gamme de COF et de l'envie que les joueurs ont de la voir s'élargir est chose faisable.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
DeCartes

Personellement, je serais modérément intéressé par un ouvrage développant Osgild. Et je n'ai aucune idée, quant à savoir quelle est l'attente de la majorité des gens. Moi, j'aime avoir des scénarios et des campagnes, car je ne trouve pas le temps (ni trop l'envie) de développer mes propres aventures. D'autres préfèrent des règles. Comment savoir ce qui plaira au plus grand nombre ?

avatar

Moi, j'aime avoir des scénarios et des campagnes, car je ne trouve pas le temps (ni trop l'envie) de développer mes propres aventures.

Ulti

ET tu n'es pas seul plaisantin

avatar

Exactement !

Il y a plein de zozos qui n'ont pas le temps, l'envie (ni le talent pour ma part) de développer des histoires aussi intéressantes que celles que nos auteurs préférées sont capables d'écrire.

Alors on sait que ça prend du temps, que c'est moins rentable que les livre de règles (surtout de base) qui se vendent beaucoup mieux. Mais, bon, il y en a quand même un paquet de clients qui recherchent des aventures.

Et c'est sans doute grâce à ces aventures que certains jeux sont devenus des ténors dans le marché : L'appel de Cthulhu et Pathfinder par exemple.

Une aventure, c'est mieux qu'un univers. Parce qu'avec un univers, le MJ doit encore se taper beaucoup de boulot : créer les aventures, justement, même s'il y a plein de pistes pour l'y aider...

Et une aventure, c'est l'occasion d'approfondir des règles, d'ajouter des options ou alternatives intéressantes (parce que liées à une situation concrète où elles vont pouvoir être utilisées, justement), et de développer son univers (introduction de nouvelles races à l'occasion de la découverte de contrées inexplorées, de nouveaux enjeux politiques suite aux récents événements, etc.)...

Bref, l'aventure, c'est la vie. Sans aventure, il n'y a tout simplement pas de jeu de rôle !

avatar

Au contraire je trouve qu'un ouvrage dédié au setting serait extrèmement utile.

Pour ceux qui ont le temps et l'envie de créer, certes, mais surtout pour les autres. Car les créateurs (les vrais) n'attendent pas ce genre d'ouvrage pour exprimer leurs idées.

Donc, justement, pour ceux qui n'ont pas le temps et/ou l'envie. Mais qui souhaitent s'immerger un peu plus dans le setting et permettre à leurs joueurs cette immersion complémentaire.

Sur l'histoire, les anecdotes, les lieux, les évènements qui se déroulent en arrière-plan de la campagne (oui le monde d'Osglid est vivant !), des noms et propriétés de plantes, d'ordres de chevalerie, de compagnie de transport (souvent sous-estimées à mon grand étonnement dans les setting med-fan alors que les voyages sont extrêmeent dangereux), de système de noblesse héréditaire ou de grands électeurs, de rivalités économiques, de géopolitique etc ...

Le but n'est pas forcément de créer une aventure avec ; mais ça permet d'alimenter les discussions avec des PNJs d'une auberge, de montrer que les choses évoluent de manière consistante (ce qu'il est très difficile de faire tout seul dans son coin), de donner du corps à un univers et éviter le côté décor en papier-carton.

Sans compter les quêtes secondaires et les ajouts possible à une trame donnée, sans trop d'effort.

Enfin, dernière catégorie de personnes ... il y a ceux qui aiment juste lire ...

avatar

C'est d'avantage à cela que je pensais. J'ai de mon côté un joueur qui m'a pointé sur une carte une région d'Osgild et m'a demandé ce qu'il y avait à cet endroit. Difficile de répondre quand on ne sait pas. Bien entendu c'est un jdr donc je peux raconter ce que je veux, mais bon, si je choisi de jouer dans les terres d'Osgild c'est pour avoir l'information officielle. Certes je peux avoir cette information en achetant une campagne qui en parle (si celle ci existe) mais toutes les campagnes ne m'intéressent pas. Un atlas sobre mais officiel règle le problème je pense, du moins pour ceux qui n'ont pas de problème avec la création des parties.

Quel est votre avis sur la seconde faction'´ ?

C'est justement un bon moyen d'avoir d'avantage d'aventures et de rajouter du Lore.

avatar

Après, faut pas oublier que pas mal d'ouvrages BBE tourne en double système COF/5e :

  • Laelith
  • Oblivion
  • Les recueils de scénario (feu) H&D

Bien qu'Osguild ne soit pas le "terreau" choisi de ces ouvrages, il y a de quoi faire avec.

Plus toutes les campagnes Pathfinder 1e compatible COF.

Enfin, je me suis jamais ennuyé en motorisant sur du COF en tout cas, et cela depuis... bientôt 2 ans ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • The Old One
avatar

C'est vrai, c'est vrai, beaucoup d'ouvrages sont adaptables pour COF. J'ai d'ailleurs le recueil de scénario de H&D, mais là encore il s'agit d'aventures (ce qui est très bien, je suis moi même très content de cela). Mais le Lore ... ralala ça me fait râler. Je pense être comme The Old One, à savoir aimer me glisser dans mon lit et lire des guides de voyages pour les Terres d'Osgild ^^.

Sinon, aucun signe d'une 3ème boite en projet ?

avatar
Magic Kilarn

Certes il y a laaaargement de quoi jouer avec le système COF.

La question était de savoir si du lore spécifique Osgild était pertinent, je pense que oui.

Mais un Atlas est prévu, cela a été dit. Pas de suite, certes, mais il est prévu ... mort de rire

avatar

Le problème que j'ai avec la "gamme" COF c'est qu'elle est éparpillée partout, un peu dans une boite, un peu dans des Casus, un peu au détour d'un supplément pour un autre jeu.... Bref... si tu veux la "collectionner" c'est pas simple. En tout cas moi je ne m’y retrouve pas.

Bilan j’ai jeté mon dévolu sur les Terres d’Arran, un COF cohérent, modernisé avec un univers dédié.

avatar

Je l'avais noté dans un autre post mais pour ma part je débute dans COF depuis un peu moins d'un an. Je connaissais sa réputation comme un bon système qui simplifie DD5 et c'est vrai!

C'est devenu, en tout cas en France, le concurrent direct et il le mérite largement.

Je m'attendais a une multitude d'aventure a la D&D ou Pathinder et je fus un peu déçu.

Ma table n'est pas ultra fan de Anatazerin, le tombeau d'Andromède est particulier (pas toujours accessible aux MJ ET au joueurs préférant suivre une aventure façon "livre dont vous êtes le héros"). Il reste Invincible et les recueils. On me dit qu'il y a les casus, certes mais les retrouver qu'en pdf.... Perso c'est pas le même plaisir de lecture.

Quant à Osgild il manque de lore, je suis fan des Terre d'arran. Même s'il n'y a pas beaucoup de scénar, rien qu'avec les bouquins il y a un atlas super et le lore... Bah ce sont les BD qui le développent. Tout comme des JDR qui n'ont pas besoin d'atlas a l'image de Warhammer, Seigneur des anneaux, Witcher,. Chtulu, etc.... Ce sont des univers connus et très pop culture.

Pour la gamme COF et Osgild, je donne simplement mon ressenti sur une image que j'ai en tête ; quand j'arrive en boutique, la gamme COF paraît toute petite par rapport à d'autres bouquins de jdr qui ont bien plus d'ouvrage dessus (encore une fois je ne compte pas les casus, c'est encore plus de niche même si je suis devenu abonné :p), et pour un jeu sensé être un Mastodon en France je trouve ça un peu dommage. Quant à Oblivion et Laelith, seront ils sur les étals ? C'est important pour moi cet aspect là car c'est le premier contact que j'ai avec un jeu, si faut fouiller les méandres d'internet pour avoir qqch de complet je me dis que beaucoup de joueurs n'ayant pas fait mon effort passeront à côté

Ce message a reçu 1 réponse de
  • DeCartes
avatar
Bis

Ce que tu dis n'est pas faux.

Je comprends que le manque d'aventures puisse poser problème pour beaucoup de joueurs. Perso je suis toujours content d'avoir des scénarios propres à l'univers dans lequel je joue, mais j'ai également aucun soucis pour inventer les miens. Mais pour faire cela j'ai besoin d'une description du Monde, même rikiki.

Je suis un grand partisan de ce que j'appelle "les missions où on fait ce qu'on veut". Je place mes joueurs dans un lieu (une ville, un carrefour) et ils font le reste. Sans Atlas, c'est un peu plus dur de rester fidèle à l'univers.

En sommes, de mon point de vue, COF manque de contenu pour ce genre d'aventure improvisée si et seulement si on souhaite rester fidèle à Osgild.

avatar

j'aime bien osgild alors un atlas qui fait le lien alarian, l'ile de cobi de la campagne invincible me parait bien. Le livre du joueur Anathazerim peut se suffire à lui meme. La queston est un atlas ou settings oui mais pour faire quoi ensuite ?

avatar

Pour la gamme COF et Osgild, je donne simplement mon ressenti sur une image que j'ai en tête ; quand j'arrive en boutique, la gamme COF paraît toute petite par rapport à d'autres bouquins de jdr qui ont bien plus d'ouvrage dessus (encore une fois je ne compte pas les casus, c'est encore plus de niche même si je suis devenu abonné :p), et pour un jeu sensé être un Mastodon en France je trouve ça un peu dommage. Quant à Oblivion et Laelith, seront ils sur les étals ? C'est important pour moi cet aspect là car c'est le premier contact que j'ai avec un jeu, si faut fouiller les méandres d'internet pour avoir qqch de complet je me dis que beaucoup de joueurs n'ayant pas fait mon effort passeront à côté

Bis

Je plussoie à fond cet avis.

J'ai commencé le JDR en 2015 et à cette époque je ne comprenais pas ce qu'était COF. Tout le monde le présentait comme étant le JDR de base en France, mais il y avait seulement 1 ou 2 livres, là où d'autres gammes en avaient des dizaines. D'ailleurs je n'ai jamais vu le jeu en boutique, seulement sur Internet (y compris les boîtes d'initiation)

Du coup j'ai cru que c'était seulement sur ce forum que le jeu était populaire, et je me suis tourné vers autre chose. Evidemment je me trompais, mais je m'en suis rendu compte trop tard.

Perso je ne suis pas très fan des Atlas. Je préfère clairement des scénarios/campagnes.

avatar

La queston est un atlas ou settings oui mais pour faire quoi ensuite ?

Gilles5067

Bin ... le faire vivre ?

Permettre à des auteurs tiers de pouvoir créer des scénarios et campagnes officielles dans le setting officiel et donc nous permettre de disposer de plus de contenu ? Permettre aux meneurs qui le souhaitent de créer du contenu sans devoir se dédire à la prochaine sortie officielle ? Permettre aux joueurs de s'immerger au-delà du scénario en cours ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gilles5067
avatar

Je crois que Thé Old One et moi sommes sur la même longueur d'onde. Je reformule tout de même pour être certain. Ce qui ME manque c'est un tout petit ouvrage qui me dit quelle tête a Ferrance, quel genre de désert est le désert des MortesRoches, a quoi ressemble la terre des Minautors, comment est ce dans le royaume des elfes ... bien entendu je peux trouver la majorité de ces infos dans les campagnes. Mais ça serait plus pratique d'avoir un seul et unique ouvrage qui regroupe tout ça de manière officielle. Car comme je l'ai bien compris y a des gens qui préfèrent avoir des campagnes plutôt que du background. Ces gens là ont ce qu'ils veulent. Maintenant, il y a des gens qui veulent du background.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Djoudjou
avatar

Je pense que ce qu'il manque aux joueurs de ce jeu (les poussant à dire que la gamme est un peu maigre) ce sont des ouvrages développant Osgild (bien que les campagnes nous donnent au compte goutte du Lore).

Personnellement, après avoir fait jouer Anathazerïn et sans connaître les autres campagnes, les Terres d'Osgild me semblent descendre en lignée directe d'un monde comme Greyhawk ou les Royaumes Oubliés avant la Guerre des Avatars : le standard du médiéval fantastique à l'époque d'AD&D1 en fait : par le fait qu'un demi-orque soit un des héros de Clairval, et au vu des ennemis principaux de la campagne.

Evidemment, tout le monde demande l'Atlas, ce qui est certainement l'ouvrage le plus réclamé pour COF. Un joueur a dit sur le Forum que BBE devait faire grandir son bébé comme l'Allemagne avait fait grandir le sien (l'Oeil Noir). Il me semble avoir vu l'Atlas d'Aventurie en précommande...

En fait, ce serait intéressant de faire un sondage - j'ai plutôt l'impression que chaque MJ du forum a des envies différentes en fait clin d'oeil

J'ai également vu que beaucoup de joueurs demandaient une V2 de COF. L'idée n'est pas bête mais vu qu'il s'agit là d'une maj de système je pense que c'est hors sujet avec l'envie d'étoffer la gamme.

COF a surfé sur le fait d'avoir un système simple pour pouvoir jouer les campagnes D&D 3.5 et Pathfinder 1 pour ma part - et je pense qu'il serait intéressant de pouvoir jouer les campagnes D&D 5 ou Pathfinder 2 toujours avec COF. Bon ensuite, côté D&D 5 y'a surtout tendance à ressortir les vieilles campagnes mises à jour avec le dernier avatar des règles, donc bof bof...

A chaque fois que j'ouvre Compagnon je me pose la même question : pourquoi ils n'exploitent pas les propositions faites dans ce livre ? Je ne sais pas pour vous mais quand je lis la description des nouvelles races j'ai l'impression qu'on m'invite à jouer dans une autre faction (un peu comme si dans WoW le Jdr on me proposait de jouer la Horde). Y a vraiment moyen d'exploiter cette piste en proposant des aventures, campagnes, voir boites pour jouer d'autres races dans Osgild.

Tout simplement parce que la moitié du Compagnon consiste à proposer CO OSR - soit de pouvoir rejouer les campagnes AD&D à la sauce COF, tandis que l'autre moitié - les nouvelles races et classes, comme pour les races optionnelles du manuel COF - consiste en une adaptation des suppléments D&D 3.5 à la sauce COF. Ce sont des adaptations d'époques différentes de D&D.

En fait, les univers D&D ont connu une lente évolution au fil du temps :

- si on prend D&D Basic (boîte rouge), on joue principalement des humains. Jouer un elfe ou un rôdeur c'était compliqué, parce qu'il fallait avoir les bons jets de caractéristiques pour atteindre les minimums requis - et en plus un elfe avait une limite de niveau qu'il ne pouvait pas dépasser. Le monde de référence est Mystara, qui au fil du temps a proposé de jouer toujours plus de races et de cultures, en partant toujours plus loin.

- avec le passage à AD&D1, on permet de jouer des personnages un peu plus dârk : un assassin demi-orque par exemple, ce qui n'était pas possible auparavant.

- avec AD&D2, un petit retour arrière : on ne peut plus jouer un assassin (suite aux plaintes des parents américains comme quoi le JdR rend sataniste), et TSR a décidé de frapper un grand coup en sortant une myriade d'univers originaux : Planescape (connu pour Planescape : Torment), Spelljammer (des aventuriers dans l'espaaace), Birthright, Dark Sun, DragonLance... Là on commence à pouvoir jouer des trucs bien exotiques : aasimars et tieflings à Planescape, thri-kreen avec Dark Sun, dragon avec DragonLance, ou une saloperie d'araignée esclavagiste Neogi à Spelljammer...

- avec D&D 3, un nouvel univers original : Eberron - qui permet d'ajouter les âmes forgées et l'équivalent des forgesorts, avec un monde un peu plus techno-magique.

- avec D&D 4, des espèces toujours plus exotiques deviennent des races de base, genre les drakoniens, aasimars et tieflings.

Cela a des conséquences très importantes sur les univers proposé : les Royaumes Oubliés, censés être le monde med-fan par défaut proposé pour D&D, se prennent catastrophes sur catastrophes pour justifier que maintenant on a un tas d'aasimars et de drakoniens qui sont là, à coup de fusion de terres parallèles. Ou que tous les assassins sont morts pendant la Guerre des Avatars vu que leur Dieu est mort.

Pour résumer : au fil du temps, on passe d'aventures plutôt low fantasy à toujours plus de high fantasy. Un demi-orque aurait été pourchassé dans chaque village, une elfe aurait été kidnappé... Et maintenant voir un drakonien ou un tiefling à la peau écarlate, personne ne bouge le petit doigt.

Tout ça pour dire que ce qui est épineux pour Osgild, c'est de pouvoir concilier ces différentes visions - un monde plutôt low fantasy pour pouvoir jouer à l'ancienne avec COF OSR du Compagnon, ou au contraire high fantasy avec une fée dans le groupe de PJs...

avatar

Que ce soit sous forme d'un Atlas ou (mieux) d'une série d'extensions centrées sur des parties d'Osglid (quitte à y adjoindre des scénarios, campagnes ou synoptiques), ce qui me manquerait c'est du lore hors "directement utile pour la campagne en cours" pour Osgild. Cela augmenterait le plaisir que j'ai à arpenter cette région avec ma table de joueurs, au détours d'une légende, d'une anecdote, d'une mission improvisée ...

C'est ce qui fait le sel des grands univers comme Shadowrun, Warhammer ou du tout jeune Les Héritiers.

Après j'entends aussi que COF a été créé par Casus (et donc le voir grandir dans le cadre du magasine ne me choque pas) pour initier (puis continuer l'aventure) avec du "prê-à-jouer".

Ceci dit, Osgild a un beau potentiel ludique et il me plairait d'arpenter tout ceci plus avant ...

Certes, je vais avoir Laelith et Pangée à me mettre sous la dent. Mais quand même, j'ai (re)débutté le JdR à Clairval, mon filston, son cousin, leurs camarades également. Bien que je n'ai aucun doute sur la qualité des autres produits BBE, c'est pas la même chose. Et surtout, dans ce que j'ai lu jusque là, notre auteur national de COF, maitre Kregon, a une écriture parfaite pour décrire simplement mais richement les choses ...

On verra bien. De toute manière je reçois Laelith et la première campagne des Héritiers la semaine prochaine, SR6 en suivant, on commence à peine Anathazerin avec les enfants et Monstres en mixte enfants/adultes. Y'a largement de quoi faire.

Mais quand même ... Osgild, quoi ! mort de rire

Ce message a reçu 1 réponse de
  • DeCartes
avatar
The Old One

Oui !

avatar

Pour ma part, je vais demander le beurre et l'argent du beurre: un atlas ET des scénarios/ campagne s'il vous plaît :3

Il y a des moments je suis d'humeur créative donc oui un atlas me sert pour créer, mais avec les deux c'est le top car c'est moins fatiguant pour un MJ; on suit la campagne du commerce tout en soupoudrant nos joueurs d'anecdotes issues du lore, ça rend la campagne encore plus vivante.

Pourquoi c'est bien d'avoir pleins de campagnes/scénarii soit-dit en passant:

1) parce qu'en effet ça éttoffe la gamme. J'entends qu'il faut mettre en avant le Casus mais dans ce cas... il suffit de faire un bouquin "best of" après. Au moins ceux qui n'ont pas le magazine pourront toujours l'avoir! Le pire c'est BBE le fait déjà souvent !

2) Parce qu'un scénario/campagne ça rajoute forcément du lore

3) Parce que depuis le début de ce topique... j'ai l'impression qu'on parle souvent en tant que MJ. Mais moi j'aime bien être PJ parfois ! Et, pour ma part, mes potes rôlistes sont rarement MJ et quand ils le sont ils aiment être rassurés avec un scénario du commerce. Bah oui, ça reste plus simple (en tout cas dans l'imaginaire des gens) d'avoir un scénar déjà bien écrit que de devoir tout créer soit même... même avec un atlas. Donc oui, j'aime COF en tant que MJ, mais j'aimerais être PJ plus souvent aussi x)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • DeCartes